AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Episode 4 ⊱ les coups sont si violents quand ils viennent du coeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
bienvenue à sunset dream

MY HEART BELONGS TO YOU.
L'amour est toujours passion et désintéressé. Il n'est jamais jaloux. L'amour n'est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n'est jamais grossier, ni égoïste. Il n'est pas colérique. Et il n'est pas rancunier. L'amour ne se réjouit pas de tous les péchés d'autrui. Mais trouve sa joie dans l'infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu'est l'amour.

Lorsqu'une porte du bonheur se ferme, une autre s'ouvre. Mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée qu'on ne voit pas celle qui vient de s'ouvrir à nous.

« couches changées » : 3765
« multi-comptes » : dylan-skÿe
« âge » : vingt-quatre ans.

MessageSujet: Episode 4 ⊱ les coups sont si violents quand ils viennent du coeur.   Ven 22 Nov - 10:50


WHO WILL SURVIVE, AND WHAT WILL BE LEFT OF THEM

La vie est faite de choix : Oui ou non. Continuer ou abandonner. Se relever ou rester à terre. Certains choix comptent plus que d’autres : aimer ou haïr. Être un héros ou un lâche. Se battre ou se rendre. Vivre ou mourir. Je vais le répéter une dernière fois, pour ceux qui en douteraient encore... La vie est faite de choix. Vivre ou mourir, le choix le plus important, mais la décision nous appartient rarement.
elle était douce. il était calme. elle était gentille. il était aimable. des adjectifs innocents, des adjectifs reflétant de parfaits voisins, de parfaits amis, de parfaits employés. la vie semblait leur sourire. un mariage des plus adorables, des gestes tendres. « Stop, personne ne bouge. » cria-t-il en pointant son arme sur l'une des personnes qui marchait tranquillement dans la maternité un bouquet à la main. le corps chuta au sol violant alarmant et créant une vague de panique. des cris. des pleurs. des prières. le regard glacial, il n'avait plus rien d'humain.  même elle n'était plus que cruauté et désespoir à côté de son mari. « vous nous avez enlevé notre enfant, vous allez nous le rendre. on ne repartira pas d'ici sans un enfant. vous. oui vous. vous êtes responsable de mon enfant, allez le chercher. » l'infermière déboussolait ne comprenait pas. la panique se lisait sur son visage. elle regardait l'homme attendant de savoir qui était son enfant. mais elle comprit qu'il n'avait pas d'enfant. que c'était le couple qui avait perdu le leur durant l'accouchement. « Va avec elle Amy.» sa femme souria. le genre de sourire qui en dit beaucoup. elle allait enfin pouvoir fonder une famille, elle allait enfin être mère. ce doux rêve qu'elle faisait chaque soir et qui lui avait été enlevé soudainement. elle pourrait de nouveau respirer, de nouveau se sentir bien et oublier les médicaments. «.je veux une petite fille. ça sera ma petite princesse. mon trésor à moi. oh mon dieu je la vois déjà dans cette magnifique petite robe que j'ai faite durant ma grossesse. elle sera si belle ma Juliette. » l'infermière aurait aimé que ça soit un cauchemar, qu'elle ouvre les yeux et tout aille bien. ce n'était pas un cauchemar, elle était face à la réalité. et pour la première fois de sa vie, elle pria. elle pria que la police vienne rapidement, elle pria pour que plus personne ne soit blessé. elle pria pour rentrer vivante chez elle ce soir et serait ses enfants et son mari dans ses bras.


Flash info : prise d'otage à l'hôpital.

il y a quinze minutes, un premier coup de feu a raisonné dans la maternité de Sunset Dream. ça semblait d'une banalité juste un petit accident cependant une personne ayant réussi à s'échapper de l'endroit vient d'avertir la police en disant qu'un homme armé est devenu fou et qu'il a  tiré sur un homme déjà. de source fiable, nous savons que l'homme est habitant d'une quartier. il y a à peine deux semaines, sa femme et lui ont perdu leur petite fille. il semblerait que ce soit la raison de la prise d'otage. nous ne savons pas encore ce qu'ils veulent exactement et s'ils sont prêt à négocier. la police est sur les lieux, des ambulances aussi. tout le monde est sur le pieds de guerre attendant voir sortir les otages par la porte. mais rien. pour la sécurité des autres habitants, il est demandé de rester chez soi ou si vous avez un proche au sein de l'établissement de contacter la police au plus vite.





_________________
Je veux être ton dernier amour, les dernières lèvres que tu effleures, le dernier parfum que tu respires, la dernière peau que tu caresses. Je veux être les derniers mots que tu entends, les derniers bras dans lesquels tu te blottie, la dernière personne que tu regardes avec une telle intensité. Je veux être ton dernier rire, tes derniers pleurs, tes derniers cris. Je veux juste être ton dernier amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Episode 4 ⊱ les coups sont si violents quand ils viennent du coeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [les Deschiens] ils sont graves quand même !
» à la guerre et en amour, tous les coups sont permis. ϟ (vlad)
» Vos projets de peinture pour 2011
» Parfois je souhaite redevenir une enfant. Les genoux écorchés sont plus facile à soigner qu'un coeur brisé ☼ Sadie
» Les animaux ne sont plus considérés comme des biens meublés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ BÉBÉ A BORD ::  Everything begins ::  once upon a time :: once more, with feeling-