AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Timotei - If you think this has a happy ending, you haven’t been paying attention.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 280
« âge » : 28 ans

MessageSujet: Timotei - If you think this has a happy ending, you haven’t been paying attention.   Sam 27 Sep - 12:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Parcourant les murs blancs de l’hôpital de sa ville natale, une jolie brune semblait particulièrement débordée. Une pile de dossier en main, elle allait de sale de soin en sale de soin procurant aux blesses les premiers soins en attendant qu’ils puissant être ausculter par un médecin. Sans qu’elle ne sache réellement pourquoi, il y avait une affluence record à l’hôpital de Santa Barbara en cette fin de matinée. Elle devina qu’un accident avait eu lieu sans avoir cependant la confirmation de cette hypothèse. En attendant d’en savoir plus, elle prenait en charge les personnes qu’elle pouvait aider afin de soulager les médecins qui étaient débordés. C’est ainsi que jusqu’à l’heure du déjeuner, la brunette passa de l’accueil de l’hôpital aux salles de soin. Sur son chemin, elle croisa de nombreux autres intervenants, comme des policiers, des ambulanciers mais aussi des pompiers. Inexplicablement elle se sentit d’ailleurs observé par ces personnes. Cependant, elle n’eut pas le temps de se préoccuper de cela pour le moment. Concentrée sur l’exercice de son travail, elle virevolta entre les patients, avant de finir entraîner au bloc pour prêter main forte à Ewan. Le gynécologue avait apparemment besoin d’aide pour un accouchement délicat et quand bien même Myah n’était pas formé à ce genre de procédure, il était évident que la complicité qui unissait les deux amis leur serait utile lors de cette délicate intervention. Coincée au bloc pendant plus d’une heure, l’infirmière finit par en ressortir satisfaite, heureuse d’avoir pu apporter son aide à cette jeune mère. Fière d’avoir pu aider à faire naître son enfant sans les mettre en danger. Sortant du bloc opératoire, elle retira ses protections qu’elle jeta avant de taper dans l’épaule d’Ewan en lui lançant un clin d’œil. Elle n’avait pas besoin d’ajouter quoique ce soit après ce qui venait de se passer.

L’effervescence s’était calmée, il y avait moins de passage dans les murs blancs de l’hôpital. Bien qu’il restait encore quelques patients dans le hall qui attendait leur tour, Myah put s’eclipser vers la salle de repos réservée aux infirmiers. Avant cela, elle se dirigea vers le point de remise des dossiers afin de remplir quelques papiers administratifs. Et c’est à cet instant, que la sensation d’être observé à nouveau par quelqu’un s’empara d’elle. Pendant un bref instant, elle pensa que Lukà était revenue la voir. Cependant lorsqu’elle releva la tête, elle n’aperçut pas la tête du blondinet, mais celle d’un beau brun au regard mystérieux. Elle l’avait déjà vu ici. Il était pompier si elle ne se trompait pas et cela lui arrivait donc souvent d’être amené à rejoindre ce lieu de soin. Et chaque fois qu’il se trouvait ici, cette sensation d’être constamment observé s’emparait d’elle. Cela ne pouvait donc pas être une coïncidence. Se pinçant les lèvres, elle finit de remplir ses dossiers avant de prendre une décision radicale. Calquant sèchement le dernier dossier qu’elle avait complété, elle fonça droit sur le pompier. Plutôt remontée et voulant mettre les choses au clair, elle laissa son impulsivité prendre le dessus. Arrivée à la hauteur du jeune homme, elle croisa ses bras sur sa poitrine et c’est sans le moindre sourire « C’est quoi votre problème ? Vous voulez ma photo ou quoi ? ». Habituée à être directe qui à se montrer agressive, Myah ne passa pas par quatre chemin pour aborder le jeune homme et savoir ce qu’il voulait vraiment. Elle n’aimait pas se sentir observé par les autres, surtout pas lorsqu’elle travaillait cela la déstabilisait bien trop. Il était donc temps de mettre les choses au clair, pour que ces petits manigances cessent.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
If I Look Back I'm Lost
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer


Dernière édition par Myah N. Hemingway le Sam 25 Oct - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

.
So shine bright, tonight, you and I we’re beautiful like diamonds in the sky. Eye to eye, so alive we’re beautiful like diamonds in the sky.




.
Parce que tu pourrais te réveiller au matin et te dire que tu es en train de gâcher ta vie, t'apercevoir que tu avais quelque chose de magnifique que tu es en train de le perdre... Et que tu ne peux pas. Tu ne peux pas te le permettre. Tu ne peux pas souffrir en silence et vivre une vie vide et inutile. Parce que quand on rencontre la bonne personne, la personne spéciale, unique, la seule, alors on doit tout faire pour la reconquérir. Même monter sur scène au beau milieu d'une DJ-session, interrompre la musique et faire parler son coeur. Il ne vous est jamais arrivé d'être amoureux, de ne penser à rien d'autre qu'à lui ou à elle, de ne désirer rien d'autre que de le ou la voir, passer du temps avec lui ou elle, pourvoir l'avoir ? Moi, c'est ce que je vis en ce moment.



« couches changées » : 692
« multi-comptes » : Ackerley Wane.
« âge » : 32 ans.

MessageSujet: Re: Timotei - If you think this has a happy ending, you haven’t been paying attention.   Ven 17 Oct - 21:09

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Timoteï était débordé, débordé au point où tout ce qu'il faisait l'irritait. Un rien l'énervait et pourtant il se devait de garder son calme de façon professionnelle et droite. Un grave accident de la route les avaient amenés, son équipe et lui à se déplacer avec plusieurs camions de pompier et des ambulances. Un couple accompagné de leurs enfants d'un côté et une jeune femme de l'autre. Le bilan était lourd de conséquence, le père de famille ainsi que le petit garçon pas plus âgé de cinq ans ont été tués sur le coup quant à la mère et la petite fille, elles étaient entre la vie et la mort et étaient directement parties en hélicoptère à l'hôpital. En ce qui concernait la jeune femme, cette dernière était incarcérée dans sa voiture qui était complètement détruite, il aura fallu plus d'une heure aux pompiers pour la démonter et la sortir de là. Après l'avoir stabilisée, Timoteï et son équipe prirent la route vers l'hôpital en vitesse puisque le pronostic vital de la demoiselle n'était pas bon du tout. Elle fit plusieurs arrêts cardiaques durant le trajet mais à l'arrivée des urgences elle s'était stabilisée de nouveau. Une équipe soignante était déjà sur place c'est pourquoi lorsqu'ils descendirent du camion, tout le monde était déjà présent pour la prendre en charge. Certains pompiers restèrent au camion, d'autre, comme Timoteï l'accompagnèrent en indiquant ce qui s'était passé sur la route sans oublier de parler des trois arrêts qu'elle avait fait. Le jeune homme resta alors planté là, au bout milieu des urgences tout en regardant la demoiselle partir, certainement dans un bloc opératoire. Il était lessivé et il avait le cafard, des frissons le parcoururent de la tête aux pieds et ils eut la chaire de poule. Elle était si jeune et tellement innocente, il n'espérait qu'une chose qu'elle puisse sans sortir sans trop de séquelles. Il pensait aussi au père et au petit garçon... Toutes ces interventions et certaines parfois le marquait et le faisait réfléchir. En cinq ans de profession, il en avait vu des accidents et des morts et cela lui faisait toujours un drôle d'effet, effet qu'il ne montrait pas, à personne et qu'il gardait, qu'il cachait sous son masque de fer. Après plusieurs secondes le jeune homme pivota sur lui-même avant de poser son regard vers une jeune et jolie infirmière, non ce n'était pas Alyssa sinon il l'aurait su, elle était brune il l'avait déjà croisé quelque part seulement il ne se souvenait plus de l'endroit exact. Tout en fronçant les sourcils et sans quitter la jeune femme du regard il se dirigea vers un de ses coéquipiers en lui donnant un petit coup de coude. « Dis, tu vois l'infirmière là-bas dans le fond, la brune, jolie ? On ne l'a pas déjà vu quelque part ? Sa tête me dit quelque chose. » Ce n'était sans doute pas le moment de se poser des questions sur qui était qui, mais elle l'avait intrigué et Timoteï n'était pas du genre à s'arrêter lorsqu'il avait quelque chose en tête, il était certain de l'avoir déjà vu ou même croisé et il voulait savoir où. Son collègue se tourna alors vers la dite-intéressée avant de se retourner de nouveau vers le pompier. « Mais si souviens-toi, elle avait fait une overdose il y a un moment de ça, je parie qu'elle est devenue infirmière pour se procurer elle-même ses doses. » Ironisa t-il en levant les yeux au ciel et en disparaissant devant l'entrée des urgences. Tim fronça de nouveau les sourcils avant de reporter son regard vers l'infirmière. Elle se droguait ? Il n'était pas du genre à porter de jugement trop précipitamment, mais pour ainsi dire elle n'était pas du genre, physiquement, à prendre de la drogue mais les apparences sont parfois bien trompeuses et c'est en cherchant au plus profond de lui-même qu'il se souvenait de cette jeune femme, il se souvenait même de son prénom. Myah. Il était surpris de constater qu'effectivement elle était devenue une jeune infirmière, chose complètement loufoque lorsque l'on connaissait son passé.

Le jeune homme n'avait pas été très discret pour observer Myah et il s'en rendait compte lorsqu'il aperçut deux grands yeux émeraudes le foudroyer. Il se mit à sourire d'un air stupide parce qu'il s'était fait prendre tout simplement. Quant bien même fut-il énervé de cette journée qui n'en finissait pas, le fait de s'être fait grillé en train de regarder une personne le remplissait de... joie? Cela lui faisait repenser à lorsqu'ils étaient petits, son frère et lui, quand ils épiaient les voisins en train de se disputer ou en train de se bécoter, ils se disaient espions et cela le faisait sourire littéralement. Son imagination et ses souvenirs ne durèrent pas longtemps, la jeune infirmière se trouvait là, face à lui, les bras croisés sur sa poitrine, énervée. « C'est quoi votre problème ? Vous voulez ma photo ou quoi ? » Timoteï fut surpris de la force du ton qu'elle avait déployé à son encontre. Il n'avait fait que de la regarder ni plus ni moins et elle se permettait de monter sur ses grands chevaux et à l'attaquer directement sans chercher à comprendre le pourquoi du comment. Il n'était pas du genre à s'énerver très vite et surtout envers une femme, c'est pourquoi il prit beaucoup de lui-même pour ne pas s'emporter. Certes il était fautif dans cette histoire mais observer quelqu'un n'a jamais tué personne et il avait tous les droits de le faire sans en avoir l'autorisation. Le jeune homme se tourna vers quelques collègues de travail qui s'était alors arrêté pour voir la scène, autant les uns que les autres ils étaient tous mort de rire en ayant vu le visage outré du pompier. Ce dernier reporta alors son regard vers Myah avant de lui sourire sévèrement. « Non pas de photo merci, je me demandais juste où est-ce que je vous avez croisé, mais vous n'étiez pas obligée de vous donner la peine de venir, je me souviens. Myah, c'est votre prénom n'est-ce pas ? » Si elle n'y allait pas par quatre chemins, c'était pareil pour le jeune homme. Autant y aller de main morte et ne pas perdre de temps ici, il n'avait en aucun cas finis son service et il était certain que ce ne soit pas non plus le cas en ce qui la concernait.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Il l'aime un peu de travers,
parce que son cœur est à l'envers. »
L'amour ça rend fou. Ca fait faire des actes dont on est même pas conscient. L'amour c'est une folie mêlée au désir, à la passion, à la souffrance: quelques larmes, beaucoup de rire et surtout des souvenirs.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 280
« âge » : 28 ans

MessageSujet: Re: Timotei - If you think this has a happy ending, you haven’t been paying attention.   Sam 25 Oct - 13:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La journée passait à toute vitesses. Myah n’avait pas une minute à elle. Un accident de voiture avait eu lieu un peu plus tôt et tous les blessés avaient été rapatriés à l’hôpital au plus vite. Passant de salle de soin, au bloc, à l’accueil, elle avait du travail par-dessus les bras. Ce genre de journée était loin d’être inhabituelle dans son travail, pourtant, elle avait toujours du mal à s’y faire. Travailler dans l’urgence était à la fois grisant, enivrant, mais cette adrénaline qui coulait dans les veines pouvait être à double tranchant. L’urgence entrainait la précipitation et parfois avec le stress, la pression, les erreurs étaient plus fréquentes. C’était pourquoi, le personnel médical était aussi formé à garder son calme en toutes circonstances. Depuis plus d’un an, Myah avait appris à faire avec et à gérer avec sang froid des situations parfois délicates. Son boulot lui avait ainsi permis de modérer son caractère de feu et de prendre sur elle, chose qu’elle avait toujours été incapable de faire jusqu’à présent. Il arrivait d’ailleurs encore que sa forte personnalité prenne le dessus, comme cela avait été le cas avec Lukà quelques jours auparavant. Cette rencontre pour le moins inattendue l’avait véritablement chamboulée. Elle ne savait toujours pas comment elle devait réagir face à lui. Lors de leur retrouvaille, sa colère, sa rage l’avait emporté sur tous le reste. Malgré tout, l’image terrifiante du baiser qu’ils avaient échangé, restait gravée en elle. Peu importe ce qu’elle faisait, elle revenait toujours à ce moment… Secouant la tête, elle chassa ses stupides pensées pour se concentrer. Lukà c’était du passé, il l’avait détruit et brisé, il n’y avait aucune raison pour qu’elle puisse un jour considérer à retourner vers lui.

Une pile de dossier sous la main, elle se dirigea vers l’accueil afin de les compléter et de les remettre à la secrétaire. Certains blessés légers pouvaient déjà être renvoyés chez eux, et il fallait que leur ticket de sortie soit édité au plus vite pour laisser la place aux blessés les plus graves. Un bic noir à la main, l’infirmière écrivait rapidement, afin d’être la plus efficace possible. Malgré tout la sensation qu’on l’observait ne la quittait pas. Elle pouvait sentir un regard posé sur sa nuque et elle n’appréciait guère cette intrusion dans son espace vital. Finissant son travail, elle adressa un bref sourire à la secrétaire avant de se retourner vers l’ensemble de la pièce, à la recherche de celui ou de celle qui l’épiait. Elle  finit finalement par l’apercevoir. Grand, les cheveux bruns et bouclés, il était vêtu d’un uniforme de pompier. Il était probablement arrivé en même temps que les blessés de l’accident et attendait sans doute d’avoir des nouvelles. Il arrivait fréquemment que les pompiers cherchent à savoir comment s’en sortait ceux qu’ils avaient extirpés de situations complexes. Pourtant jusqu’à présent aucun d’eux, ne l’avait observé de la sorte. C’était comme s’il la connaissait déjà. Or, Myah eut beau chercher dans sa mémoire, elle n’avait pas le moindre souvenir de ce type. Bien décidé à en savoir plus, la petite brunette au caractère bien trempé se dirigea vers lui. Croisant les bras sur sa poitrine, elle l’interpella plutôt brutalement, ce qui attira rapidement les regards amusés de ses collègues sur lui.

Ne se laissant pas démonter pour autant, l’infirmière ne bougea pas d’un pouce, attendant une réaction de la part du jeune homme. Calme et détendu, il ne sembla pas se formaliser du ton qu’avait utilisé la brune. Regardant rapidement ses collègues, il laissa un sévère sourire se dessiner  sur son visage aux traits tirés avant de reporter son attention sur la boule de nerfs qui se tenait face à lui. C’est d’une voix très posée qu’il répondit tout naturellement à sa question. « Non pas de photo merci, je me demandais juste où est-ce que je vous avez croisé, mais vous n'étiez pas obligée de vous donner la peine de venir, je me souviens. Myah, c'est votre prénom n'est-ce pas ? ». La répartie du pompier cloua littéralement le bec de la brune. Il la connaissait. Il savait qui elle était. Il l’avait déjà rencontré. Mais où ? Quand ? Comment ? Elle-même, n’avait pas souvenir de son visage, ni de quoique ce soit à son sujet. Conclusion, elle l’avait forcément rencontré lorsqu’elle se droguait. Peut être qu’il était venu dans le club de streap tease dans lequel elle travaillait. Si tel était le cas, il devait avoir une bien maigre opinion d’elle. Toutefois, ce n’était pas ce qui lui importait, elle savait qu’elle n’était plus cette fille à l’heure actuelle.  « Vous êtes qui ? D’où est ce que vous me connaissez ? ». Fronçant les sourcils, la jeune femme s’adoucit légèrement, bien qu’elle restait sur ses gardes. Si cet homme l’avait rencontré, il y avait plus d’un an, alors il y avait de fortes chances qu’il se pose des questions sur la raison de sa présence dans cet hôpital. Et le port de sa jolie blouse blanche ne suffirait certainement pas à le convaincre, qu’elle était devenue quelqu’un d’autre.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
If I Look Back I'm Lost
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

.
So shine bright, tonight, you and I we’re beautiful like diamonds in the sky. Eye to eye, so alive we’re beautiful like diamonds in the sky.




.
Parce que tu pourrais te réveiller au matin et te dire que tu es en train de gâcher ta vie, t'apercevoir que tu avais quelque chose de magnifique que tu es en train de le perdre... Et que tu ne peux pas. Tu ne peux pas te le permettre. Tu ne peux pas souffrir en silence et vivre une vie vide et inutile. Parce que quand on rencontre la bonne personne, la personne spéciale, unique, la seule, alors on doit tout faire pour la reconquérir. Même monter sur scène au beau milieu d'une DJ-session, interrompre la musique et faire parler son coeur. Il ne vous est jamais arrivé d'être amoureux, de ne penser à rien d'autre qu'à lui ou à elle, de ne désirer rien d'autre que de le ou la voir, passer du temps avec lui ou elle, pourvoir l'avoir ? Moi, c'est ce que je vis en ce moment.



« couches changées » : 692
« multi-comptes » : Ackerley Wane.
« âge » : 32 ans.

MessageSujet: Re: Timotei - If you think this has a happy ending, you haven’t been paying attention.   Mar 11 Nov - 20:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dés l'instant où le jeune homme se trouvait en mission, ce sentiment qui lui oppressait le cœur apparaissait. Être pompier était un métier extrêmement difficile, ce n'était plus simplement éteindre des feux de forêts, c'était beaucoup plus qu'une petite intervention sans compromettre de vie, non c'était désormais des accidents de la route tous les jours, des enfants noyés, des personnes en arrêt cardiaque ou encore des gens victimes de coups, d'agressions... Le monde devenait fou, Timoteï en était conscient chaque jour, dés lors qu'il se devait de ranimer telles ou telles personnes, de rassurer des enfants dont les parents étaient décédés, c'était constamment savoir se maîtriser et maîtriser ses nerfs, cette bombe à retardement. C'était le cas en ce moment, il venait de faire sa deuxième nuit de garde, l'épuisement se faisait ressentir et ses émotions se décuplaient davantage. Il ne rêvait que d'une seule chose, retrouver et être avec sa fille. 8 mois déjà, il ne l'a voyait pas grandir... Elle s'embellissait chaque jour un peu plus, ses yeux gris comme son papa, les traits magnifiques comme sa maman. Elle lui manquait, encore plus ce soir. L'accident qui avait fait deux morts et trois blessées l'avait profondément touché, le père de famille avait été tué sur le coup et la mère était entre la vie et la mort. Toutes ses personnes, tout ce monde avait une famille... Une famille dont avait aussi Timoteï, certes il était seul avec Ameline, mais il ne lui en fallait pas plus pour le rendre heureux, son métier était sa passion mais parfois il se sentait excédé par toutes ces images, il avait peur de disparaître comme ces gens...
Ce soir était le soir de trop, le pompier était fatigué. Il ne voulait qu'une seule, rentrer chez lui, s'allonger et dormir 24h sans qu'une seule once de malheurs et de ce cauchemar vienne le tourmenter. Tim espérait que tout ceci passerait demain et les autres jours, qu'il y a des jours comme ça où plus rien ne va. Ce n'était pas la première fois qu'il se retrouvait dans ce genre de situation où il se mettait à penser à la vie et à tout ce qui se déroulait autour, son métier le voulait ainsi, depuis qu'il était pompier il n'a jamais cessé de se préoccuper des autres, c'était l'homme qui aidait une dame à traverser un passage piéton, l'homme qui n'avait pas honte de donner de l'argent aux sans abris qu'il croisait, l'homme qui accompagnait une personne non-voyante là où elle le désirait... C'était l'homme qui n'avait que l'envie d'aider son prochain. Altruiste était sa première qualité, généreux, aimable. Il était donc fait pour ce qu'il faisait, c'était la base de son travail et il en était fier.
Timoteï avait bientôt finis sa garde, il venait d'amener la jeune femme de l'autre voiture aux urgences et il s'apprêtait à déguerpir d'ici, de cet endroit qu'il n'appréciait plus, de cet antre qu'il détestait. Alors qu'il regardait l'accidentée être emmenée par les médecins, il parcourra la salle du regard, son regard se posa instinctivement sur une demoiselle brune, élancée et plutôt mignonne. Elle ne lui était pas inconnue et il savait qu'il l'avait déjà croisé sans mettre pour autant une idée sur l'endroit et le moment. Le jeune homme avait alors demandé à un de ses collègues s'ils s'étaient déjà croisés, chose que ce dernier n'avait d'ailleurs pas oublié, précisant qu'elle était la jeune femme qui avait fait une overdose il y avait de cela des années tout en pariant, bien sûr, sur la raison de sa nouvelle fonction d'infirmière. Timoteï fut pris sur le fait accompli d'espionnage, mais il ne s'en était pas réellement caché. Les yeux tyranniques de la demoiselle le transperça au plus profond de lui-même, il était certain qu'elle n'appréciait pas du tout le fait qu'on l'expiait. Elle ne tarda pas à se pointer devant le jeune homme, en furie, les bras croisés. Ce n'était donc vraiment pas son jour aujourd'hui. Il soupira légèrement avant de lui répondre de façon très posée, il savait garder son calme tout de même. La réaction de Myah, parce que oui, c'était bien elle qui se trouvait face à lui, cette femme qu'ils avaient retrouvés jonchée sur le sol, victime d'une overdose. Désormais, elle était là, face à lui en tenue d'infirmière en lui demandant des comptes. Tim était persuadé qu'elle se souvenait elle aussi, mais sans réellement se souvenir du lieu et du moment. Ce dernier pivota légèrement son visage vers ses collègues, fronçant les sourcils, amusé avant de reporter toute son attention pour ce bout de femme. « Vous êtes qui ? D'où est-ce que vous me connaissez ? » Elle avait compris qu'il n'était pas du genre à prendre les choses à la légère et le fait que Tim la connaisse, non pas personnellement l'intriguait franchement. Que pouvait-il répondre à cela ? « je vous ai secouru alors que vous étiez en train de faire une overdose » ou encore « je suis celui qui vous a sauvé la vie alors que vous étiez en train de pourrir  la vôtre ? » Non très peu, très peu. Il se devait de réfléchir un temps soit peu, mais réfléchir à quoi ? A la manière dont il allait lui dire ? Il leva les yeux, agaçant. « Overdose, pompiers, il y a quelques années, ça vous parle ? » court, simple, efficace, autant y aller de main morte. Après tout ce n'était que la vérité et il n'avait aucune raison de mentir. « Je m'appelle Timoteï et en principe c'est moi qui vous ai amené dans ce même hôpital. » Le jeune homme regardait toujours Myah, essayant de décrire sa réaction. Ce n'était pas dans ses habitudes de retrouver d'anciennes « victimes » en tout genre, ils pouvaient tous les deux comprendre que cette situation était étrange.
Spoiler:
 

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Il l'aime un peu de travers,
parce que son cœur est à l'envers. »
L'amour ça rend fou. Ca fait faire des actes dont on est même pas conscient. L'amour c'est une folie mêlée au désir, à la passion, à la souffrance: quelques larmes, beaucoup de rire et surtout des souvenirs.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 280
« âge » : 28 ans

MessageSujet: Re: Timotei - If you think this has a happy ending, you haven’t been paying attention.   Ven 14 Nov - 15:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Loin de redouter la confrontation, le face à face, le conflit, la brunette n’avait pas hésité à foncer sur le pompier qui n’avait cessé de l’observer depuis son arrive dans le hall de l’hôpital. Par-dessus Myah détestait que le regard des autres ne s’attarde un peu trop sur elle. Cela  la rendait étrangement vulnérable. Elle avait toujours cette sensation étrange, que par leur regard, les autres remettaient sa compétence en cause. Elle avait cette sensation que lorsqu’elle était observée, la vision des autres la positionnait dans un rôle d’incompétente. Tout cela était sans doute l’unique fruit de son imagination. Après tout, cela faisait bientôt un an qu’elle exerçait en tant qu’infirmière et personne n’avait mis en doute son travail depuis. Elle avait longtemps galéré pour en arriver là. Elle avait du se battre, vaincre ses démons pour en arriver là. Aussi elle ne supportait pas que par leur simple regard, de pauvres inconnus puissent remette tous cela en cause.
Se fichant pas mal des collègues du jeune pompier, la brunette déboula devant le grand brun. Plutôt remontée, elle ne se montra pas tendre, mais cela ne suffit pas à faire sortir le jeune homme de son calme. Il prit son temps pour lui répondre, probablement surpris de se faire accoster de la sorte. Mais c’est surtout la réponse que lui fournit le pompier qui surprit encore davantage la demoiselle. Il la connaissait. Il savait comment elle s’appelait. Il l’avait reconnu. Comment ? Pourquoi ? Bouche bée, la jolie brune fut incapable de prononcer une seule parole pendant quelques minutes. Par tous les moyens, la demoiselle tentait de trouver une bribe de souvenir qui lui permettrait de savoir qui était cet homme et surtout pourquoi il l’observait de la sorte…. Mais rien ne vient. Pas décidée à abandonner pour autant, elle se lança alors en lui demandant d’une viox abrupte comment il pouvait la connaitre.

« Overdose, pompiers, il y a quelques années, ça vous parle ? ». Cette révélation aussi choquante qu’inattendue laissa Myah perplexe. Il savait. Il l’avait rencontré lorsqu’elle avait été au plus bas, détruite par sa rupture avec Lukà… Bien sur que cet évènement lui parlait, cette nuit là, elle ne s’était pas droguée comme à son habitude, cette nuit là, elle avait tout fait pour en finir pour de bon. Pour laisser sa peine ailleurs, pour partir loin de ce monde qui la faisait tant souffrir. Mais ils étaient intervenus, cachant ainsi son unique chance d’en finir à tout jamais. Ils avaient fait échouer son plan. A l’époque, elle les avait détesté pour lui avoir sauver la vie, mais aujourd’hui qu’en était-il vraiment ? Elle ne pouvait certainement plus haïr ce type pour avoir fait son travail. Pas alors qu’elle-même s’était engagé à aider les autres. Elle comprenait sans doute aussi bien que ses collègues sa motivation, sa détermination à sauver des vies. Qui plus est sans leur intervention cette nuit là, elle n’aurait pas eu de seconde chance. Elle n’aurait pas pu remonter la pente, elle n’aurait pas pu redevenir quelqu’un digne de confiance. Elle serait morte en étant misérable…
Plongée dans son douloureux passé, elle était restée silencieuse, incapable de répliquer quoique ce soit à cette annonce pour le moins surprenante. « Je m'appelle Timoteï et en principe c'est moi qui vous ai amené dans ce même hôpital. ». Elle n’avait aucun souvenir de lui. Aucun. La forte dose de drogue qu’elle avait consommé cette nuit là avait du ramollir son cerveau à tel point qu’elle n’avait pas assimilé de souvenirs. Ou peut être était ce son inconscient qui bloquait le peu de chose dont elle se rappelait, déterminé à ne pas la laisser se faire avoir à nouveau par la drogue. Peu importait de toute façon. « Dans ce cas… je suppose que je devrais vous remercier. ». Myah n’était pas du genre à remercier les autres, pas du genre à parler. Elle aurait plus volontiers payé un verre ou tenter une petit blagounette avec un de ses amis plutôt que d’utiliser les mots pour dire merci. Mais pour l’homme qui lui avait apparemment sauvé la vie, elle pouvait bien faire un effort.

Un nouveau flot d’ambulanciers débarqua. Parmi eux se trouvait Nolan, lui aussi ex drogué reconvertit dans la médecine. Cela avait été un choc et une excellente surprise de trouver en ce lieu quelqu’un qui avait partagé le même passé qu’elle. Observant la situation, elle remarqua bien vite que le patient avait perdu énormément de sang. A ce stade, les médecins prenaient souvent les devants pour conduire les blessées en salle d’opération de toute urgence, laissant les blessures légères aux internes ou aux infirmières. « C’est loin d’être un métier évident n’est ce pas ? ». Elle parlait pour lui mais aussi pour elle. Dans la chaîne des personnes qui en bavaient au quotidien, pompier, ambulancier, flics et infirmières étaient certainement dans le top quatre. Pourtant aller savoir pourquoi, ils continuaient d’exercer leur métier, comme si dépendre de la survie des autres était indispensable pour eux. « C’est uniquement pour ça que vous m’observiez, parce que vous m’avez reconnu ? ». Difficile à croire mais pas impossible en soi. La brune avait croisé suffisamment de pompier pour savoir que généralement, ils n’avaient pas de nouvelles de patients qu’ils conduisaient à l’hôpital. Terriblement frustrant aux yeux de la jeune femme. Peut être que c’était donc pour cela qu’il l’avait observé pour vérifier qu’elle allait bien ? Ou pour vérifier qu’il n’avait pas halluciné, en la voyant vêtue d’une blouse blanche à dispenser des soins au lieu d’en recevoir ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
If I Look Back I'm Lost
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
bienvenue à sunset dream

MessageSujet: Re: Timotei - If you think this has a happy ending, you haven’t been paying attention.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Timotei - If you think this has a happy ending, you haven’t been paying attention.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (F) Johanna J. Gleeson ||27 ans || Happy Ending || Andréa Joy Cook
» (esteban) » Happy ending
» Happy Ending Chronicles (en attente)
» Barbie Happy Holidays 1989
» Happy Birthday Normandie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ BÉBÉ A BORD :: Santa Barbara :: the city :: santa barbara cottage hospital-