AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mary ▻ 15 ans après, si je t'avais dit ces simples mots "Je t'aime"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
bienvenue à sunset dream
CARPE DIEM




« couches changées » : 191
« multi-comptes » : Nope
« âge » : 24 ans

MessageSujet: Mary ▻ 15 ans après, si je t'avais dit ces simples mots "Je t'aime"   Mar 16 Déc - 19:51

Gil était exténué, il avait passé les dernières semaines à courir à droite à gauche. Il fallait des cadeaux, des décorations, un sapin mais aussi s'occuper de son épouse puisque celle-ci était enceinte depuis plusieurs mois déjà. Le bébé, Samuel, Sammy et puis la petite dernière Lily. Samuel avait vingt ans et il venait de recevoir une proposition pour "le job de sa vie". Celui-ci se situait à New York et on lui avait donné un mois pour prendre son poste : il fallait l'aider à trouver un appartement et à prendre ses marques, le pire était qu'il devrait partir aussitôt les fêtes achevées. C'était un choque pour toute la famille et Sammy le vivait assez mal. C'était un gentil garçon mais Gil avait du mal à gérer sa "crise" avec tout ce qu'il avait déjà à faire. Puis la petite Lily qui lui rappelait tellement Sammy quand il avait son âge. Elle avait un peu plus d'un an, mais pour Gil elle était le plus beau bébé du monde. Malheureusement comme tous les bébés elle demandait de l'attention et beaucoup d'énergie...

Gil s'était réveillé extrêmement tôt, il avait quitté son lit en faisant bien attention de ne pas réveiller la belle qui dormait toujours. Puis il avait quitté sa chambre. La maison respirait les fêtes, elle était décoré de fond en comble. Chaleureuse et lumineuse, si on regardait par la fenêtre on pouvait voir les immenses décorations qu'il avait déployé avec l'aide de ses deux grands garçons : un véritable traîneau avec ses rennes et son père noel, des guirlandes partout. Mais ce qui était réellement formidable était le sapin dans le salon, décoré par les soins de chacun avec ses dizaines de paquets en dessous. La cheminée et ses chaussettes remplies de petits cadeaux et de friandises. Tout était parfait, absolument parfait. Gil se rendit à la cuisine et commença les préparatifs pour le repas qui aurait lieu bien plus tard dans la journée. Il ne voulait pas que Mary se fatigue avec ça, alors il allait s'occuper de tout. Il prépara chaque plat traditionnel jusqu'à la dinde, restant des heures aux fourneaux jusqu'au levé du jour.

- Salut P'pa !
Samuel venait d'arriver, vêtu de la même tenue que la veille. Il avait du passé la nuit dehors, une fois de plus. Mais Gil comprenait que son fils puisse vouloir passer du temps avec ses amis avant son départ. Il venait d'achever la dernière fournée de bonhommes en pain d'épice lorsque Lily réveilla toute la maison. Gil se dépêcha de rejoindre la chambre, mais lorsqu'il ouvrit la porte il découvrit sa délicieuse épouse. Celle-ci avait pris soin de récupérer Lily qui continuer malgré tout à pleurer.
- Je crois que notre petite princesse a besoin d'être nourrie.
Samuel était monté derrière lui, mais avant il avait pris soin de récupérer une assiette de biscuits. Il laissa ses parent seuls et se rendit à sa chambre pour prendre une douche et se changer. Gil s'installa sur le lit en souriant, observant la petite Lily tété goulûment le sein de sa mère. La vie n'aurait pas pu être meilleure qu'elle ne l'était. Dire qu'ils avaient du lutter pour en arriver là...

_________________
GIL WAYLAND
en savoir plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream


__________________________

◊ Settle down with me, cover me up, cuddle me in. Lie down with me and hold me in your arms. And your heart's against my chest, your lips pressed to my neck. I'm falling for your eyes, but they don't know it yet. And with a feeling I'll forget, I'm in love now.




« couches changées » : 302
« multi-comptes » : India-Rose E. Richards
« âge » : 26 ans

MessageSujet: Re: Mary ▻ 15 ans après, si je t'avais dit ces simples mots "Je t'aime"   Mar 16 Déc - 22:15

Mary avait toujours adoré la période de Noël. Mais depuis qu'elle et Gil étaient mariés et avaient fondé une famille, elle aimait ça encore plus qu'avant. La décoration du sapin, les soirées en famille, les grands repas… Elle en avait toujours rêvé et n'aurait jamais pensé que cela aurait été possible.
En ce réveillant ce matin, elle remarqua que Gil n'était plus dans le lit. Elle ne s'en étonna pas, il se levait souvent plus tôt qu'elle. Le petit être qui logeait dans le ventre de la jeune femme ne lui permettait pas de passer des nuits reposantes, alors elle dormait généralement jusqu'à assez tard, du moins bien plus tard qu'elle n'en avait l'habitude lorsqu'elle travaillait. Elle resta quelque secondes allongée sur le dos, la main posée sur son ventre arrondi à observer le plafond.
Elle se leva enfin, voulant profiter au maximum des derniers jours qu'ils pourraient passer avec Samuel. Elle se rappelait lorsqu'elle l'avait rencontré, assit sur le lit de l'hôpital, une coupure sur la main, et Gil, totalement paniqué à ses côtés. Il avait bien grandi, il était désormais comme son propre fils. Il était son fils. Tout comme l'était Sammy… Il avait quinze ans déjà. Le temps passait trop vite, mais Mary n'avait pas le temps de s'ennuyer, avec la petite dernière, Lily, et la prochaine sur la liste qui pour l'instant, squattait dans son ventre.
A peine elle avait posé un pied par terre, Lily se réveilla et se mit à pleurer. Mary s'approcha du berceau, et attrapa sa petite fille dans ses bras. Elle était déjà entrain de la nourrir lorsque Gil entra dans la chambre. Elle lui sourit. Chaque fois qu'elle le voyait, elle avait l'impression de retomber amoureuse. Il était un père et un mari formidable, et elle n'aurait jamais osé rêver mieux.
- Bonjour, toi !
Elle attendit une minute que Lily ait terminé, puis se leva et s'approcha de Gil. Elle l'embrassa tendrement, et sourit de nouveau.
- Tu t'es encore levé très tôt !
Elle pouvait sentir l'odeur des plats qu'il avait préparé pour le repas de Noël. Son ventre gargouilla, et elle déposa Lily dans les bras de Gil, puis se faufila hors de la chambre. Elle descendit les escaliers, et trouva Sammy assit sur le canapé. Elle déposa un baiser sur le haut de son crâne et lui ébouriffa les cheveux.
- Comment ça va champion ?
Il grommela une réponse, trop concentré sur la télévision pour construire une phrase. Elle rit légèrement, et entra dans la cuisine. Elle attrapa de quoi prendre son petit déjeuner. Elle mangeait pour deux, et ce n'était pas très économique. Ils s'en sortaient très bien, à deux, mais elle avait toujours ces réflexes de lorsqu'elle n'arrivait pas à joindre les deux bouts. Elle n'attendit pas une seule seconde pour dévorer son petit-déjeuner. Gil entra dans la pièce. Il avait l'air heureux. Totalement et parfaitement heureux, et Mary l'était aussi. Elle n'aurait jamais pensé que sa vie tournerait ainsi, qu'elle finirait mère de quatre enfants, et vivrait dans une grande maison décorée pour Noël avec un homme qu'elle pensait n'être qu'un ami. Il s'était avéré qu'il était bien plus que cela, et elle ne s'en serait jamais douté.

_________________
something as simple as this
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
CARPE DIEM




« couches changées » : 191
« multi-comptes » : Nope
« âge » : 24 ans

MessageSujet: Re: Mary ▻ 15 ans après, si je t'avais dit ces simples mots "Je t'aime"   Mar 16 Déc - 22:46

Gil était pleinement heureux, cela chaque jour depuis son mariage et même bien avant, dès le moment où il avait commencé à sortir avec Mary sa vie était devenu presque parfaite. Samuel s'était soudainement amélioré dans sa vie sociale, il était devenu plus doux et plus agréable avec ses camarades de jeux. On avait rapidement découvert son extraordinaire QI. Il lui avait été proposer de rejoindre une école spécialisée pour jeunes surdouées mais Gil avait immédiatement refusé. Il ne voulait pas traiter son fils différemment, pour lui c'était un jeune garçon comme les autres. Il se souvenait du jour où il lui avait annoncé que lui et Mary était "en couple", puis celui où il lui avait annoncé qu'ils allaient se marier. Jamais son fils n'avait eu l'air plus heureux. D'ailleurs il avait passé tout son temps à demander chaque jour "quand est-ce qu'ils seraient enfin mariés". Et lorsque enfin lui et Mary avait échangé ce baiser qui sceller leur destin l'un à l'autre, Samuel leur avoua que tout cela était grâce à lui.

Mary lui passa la petite Lily après lui avoir donné le sein. Gil fondait toujours devant la bouille de son petit ange, de sa petite princesse, de son soleil... blablabla Il pouvait rester des heures à répéter en boucle à quel point elle était parfaite, à quel point il l'aimait... il en devenait d'un niais exaspérant. Après une dizaine de minutes à la bercer dans ses bras il quitta à son tour la chambre. Il descendit jusqu'au rez-de-chaussée et alla récupérer une assiette de biscuits qu'il ramena dans le salon. Il ne l'avait pas remarqué mais Sammy était là, cloué devant la télévision. Gil poussa un soupir, puis il eut la merveilleuse idée de mettre la petite Lily dans les bras de son jeune fils.
- Ta petite sœur meurt d'envie que son grand frère adoré joue avec elle...
Il ne plaisantait qu'à moitié, la petite Lily souriait toujours lorsqu'elle voyait Sammy. A l'inverse elle ne supportait pas Samuel, mais celui-ci était bien trop optimiste pour s'attrister d'un simple détail.

Une fois que Sammy ait renoncé à sa tranquillité, Gil en profita pour rejoindre Mary. Il souriait de toute ses dents comme tous les jours. Il resta un moment dans l'encadrement de la porte, il observait sa femme, l'amour de sa vie. Elle était plus belle encore qu'auparavant et chaque jour il lui semblait qu'elle l'était davantage. Il s'approcha d'elle, passant un bras autour d'elle pour l'embrasser sur le front. Il avait toujours envie de la prendre dans ses bras, de la serrer contre lui, de l'embrasser.
- J'ai pratiquement terminé le repas de ce soir, il ne me reste plus qu'à aller récupérer le cadeau de Sammy et on pourra enfin respirer. Est-ce que tu as besoin de quelque chose ?
Il se décolla pour la laisser finir de manger et lui répondre, en attendant il se servit une tasse de chocolat chaud et s'installa face à elle. Il pouvait la regarder des heures durant elle aussi, Lily lui ressemblait tellement, elle avait hérité de sa beauté et de son si resplendissant sourire. Jamais il n'aurait pensé pouvoir aimer à ce point et ses erreurs du passé, ses premiers amours lui semblaient tellement insignifiants aujourd'hui.

Samuel arriva à ce moment là, vêtu d'une chemise et d'un jean. Il était  terriblement séduisant et son sourire semblait carnassier. Comme d'habitude lorsqu'il voyait Mary il lui sautait dessus. Un énorme câlin, une multitude de baisers sur le front, les joues et la main. Puis il posait sa propre main sur le ventre de sa mère, un petit sourire en coin il se tournait vers Gil et après avoir collé sa joue contre celle de Mary il disait :
- Je me demande si j'ai bien fait de vous mettre ensemble, nous formons un si joli couple moi et Mary ♥
Il rit avant d'attraper quelque biscuits et de rejoindre Sammy qui était bien impatient de se débarrasser de sa petite sœur.

_________________
GIL WAYLAND
en savoir plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream


__________________________

◊ Settle down with me, cover me up, cuddle me in. Lie down with me and hold me in your arms. And your heart's against my chest, your lips pressed to my neck. I'm falling for your eyes, but they don't know it yet. And with a feeling I'll forget, I'm in love now.




« couches changées » : 302
« multi-comptes » : India-Rose E. Richards
« âge » : 26 ans

MessageSujet: Re: Mary ▻ 15 ans après, si je t'avais dit ces simples mots "Je t'aime"   Mer 17 Déc - 12:18

Mary regardait les rues par la fenêtre. Tout le quartier était décoré pour Noël, et le ciel annonçait de la neige. Elle sourit, avalant ses céréales. La maison était tellement grande, comparée à son ancien appartement. Elle avait économisé pendant des années pour en acheter un plus grand, et au final, elle avait emménagé avec Gil, ce qui était encore mieux que tout ce dont elle avait rêvé.
Dans l'encadrement de la porte qui donnait sur le salon, elle vit Gil déposer Lily dans les bras de Sam. Mary rit légèrement, consciente que Sammy étant en pleine crise d'adolescence, il préférait regarder la télévision ou jouer aux jeux vidéos plutôt que de s'occuper de sa petite sœur. Du moins c'est ce qu'il croyait, mais chaque fois qu'il se retrouvait avec la petite fille dans les bras, il devenait aussi niais que Gil. Il lui racontait beaucoup d'histoire, sur lui, sa famille, ses parents… Ses vrais parents. Mary sourit, et Gil entra dans la cuisine. Elle le regarda l'approcher. Non, elle l'admira. Il était tellement beau, tellement parfait en tout point. Elle était plus que chanceuse, et plus qu'heureuse de faire partie de sa vie. Ils étaient le summum de la famille recomposée : les deux garçons, Samuel et Sam, n'avait aucun lien de sang. Sammy n'en avait pas non plus ni avec Mary, ni avec Gil, ni avec Lily ou le bébé. Mais il n'avait pas l'air de se sentir à part. Il ne l'était pas d'ailleurs. Tout le monde s'aimait d'un amour indestructible. Ils étaient une famille, et pour rien au monde ça changerait.
Gil étreignit Mary et elle ferma les yeux lorsqu'il l'embrassa sur le front. Elle aimait qu'il l'embrasse, la touche, l'enlace. Si elle se laissait aller, elle serait sans cesse collée à lui.
- J'ai pratiquement terminé le repas de ce soir, il ne me reste plus qu'à aller récupérer le cadeau de Sammy et on pourra enfin respirer. Est-ce que tu as besoin de quelque chose ?
Elle réfléchit une seconde à ce dont elle aurait besoin, mais rien ne lui vint à l'esprit.
- Non, j'ai tout ce qu'il me faut !
Il se servit un chocolat chaud – la tradition lors de la période de Noël, et s'assit en face d'elle. Ils s'observaient mutuellement. Elle avait finit de manger, et détaillait chaque parcelle du visage de son mari. Ses yeux bleus, ses lèvres, sa barbe de trois jours qu'elle adorait… Elle tendit sa main sur la table et attrapa celle de Gil.
- Merci mon cœur, pour le repas et pour tout…
Elle lui sourit, entremêlant ses doigts aux siens. Samuel fit irruption dans la pièce, et comme toujours se jeta sur Mary pour la couvrir de câlins et de baisers. Ils avaient toujours été très proches, il l'avait adoré depuis la seconde même où il l'avait rencontré, à l'hôpital, et rien n'avait changé depuis. Il posa sa main sur le ventre de Mary, ce qui la fit sourire d'autant plus. Puis il posa sa joue contre la sienne, et Mary vint poser sa main sur sa joue.
- Je me demande si j'ai bien fait de vous mettre ensemble, nous formons un si joli couple moi et Mary
Mary ne put s'empêcher de rire. Elle aimait tellement sa famille.
- Effectivement, j'ai peut-être mal choisi…
Elle tapota la joue de Samuel en souriant :
- Mais dommage pour toi, mon petit, c'est déjà trop tard !
Il attrapa des biscuits, et quitta la pièce pour rejoindre Sam dans le salon, laissant Mary et Gil seuls – ou presque, si l'on comptait le bébé. Elle reporta son attention sur son mari, se leva et vint de mettre derrière lui. Elle l'entoura de ses bras, déposa un baiser dans son cou et posa sa tête sur son épaule. Elle resta ainsi une minute sans bouger, profitant de l'instant. Elle pouvait entendre Samuel et Sammy rire dans le salon, Lily qui gazouillait avec ses frères, ce qui la rendit encore plus heureus qu'elle ne l'était déjà, si c'était possible.
- Quelle chance j'ai de vous avoir...

_________________
something as simple as this
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
CARPE DIEM




« couches changées » : 191
« multi-comptes » : Nope
« âge » : 24 ans

MessageSujet: Re: Mary ▻ 15 ans après, si je t'avais dit ces simples mots "Je t'aime"   Ven 19 Déc - 16:03

Gil réfléchissait à son emploi du temps de la journée, moins chargée que la veille. Il avait prévu une petite surprise pour son épouse, mais il n'était pas sûr que ce serait possible vu les derniers changements climatiques. Tout en réfléchissant au parcours qu'il allait devoir entreprendre : pour récupérer le cadeau de Sammy, il allait aussi devoir passer à son bureau pour récupérer certain documents, il fallait qu'il pense en outre à vérifier que les réservations pour le vol de Samuel avait bien été encaisser; en parlant de réservations il devait aussi vérifier celles qu'il avait prise pour rejoindre Samuel par la suite et l'aider dans son déménagement. Il fallait qu'il appelle certaines personnes pour des contrats, qu'il invite son vieil ami à venir dîné pour le réveillon et... sa mère avait promis de faire le déplacement cette année, vingt ans déjà qu'ils ne s'étaient pas vus.

Bref, la journée allait être longue et pleine de surprises. Il sourit en serrant la main de Mary tout en la dévorant du regard. Elle le remerciait toujours alors que c'était lui qui devrait la remercier. Elle lui avait tant apporté, bien plus qu'il ne pourrait jamais lui donner. Merci d'être à mes côtés. Mais ses paroles restèrent dans son cœur. Samuel fit sa petite entrée, il se faisait toujours remarquer... De nouveau seuls, Gil senti son épouse derrière lui, sa tête sur son épaule, un baiser à son cou. Il était si bien ainsi qu'il aurait pu rester des heures comme ça.
- C'est vrai que tu en as de la chance ! ( )
Il plaisantait bien évidemment, au fond ça lui faisait plaisir de la savoir heureuse. Il s'en serait voulu d'être incapable d'offrir la meilleure des existences à sa famille. Il souhait que chacun soit heureux, que chacun  puisse lui faire confiance... être le pilier de sa famille, le père que son père n'avait pas été.

Il se leva après avoir terminé de boire son chocolat. Il commençait à faire froid, il vérifia que Mary était bien couverte... il était bien capable de la noyer sous les pulls et les couvertures par peur qu'elle attrape un mauvais rhume.
- Je vais y aller, plus vite j'en aurai terminé et plus vite je reviendrai.
Il n'avait aucune envie de partir, mais c'était toujours mieux que d'envoyer sa femme enceinte ou encore Samuel... La dernière fois qu'il avait envoyé Samuel faire quelque chose, celui-ci était revenu le lendemain matin après avoir passé une journée digne des plus grands films hollywoodiens. Gil enlaça longuement Mary, tout en prenant des précautions pour ce qui est de son énorme ventre. - A plus tard. D'ailleurs il prit la peine d'y déposer un baiser en souriant. - Papa s'en va ♥️

_________________
GIL WAYLAND
en savoir plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream


__________________________

◊ Settle down with me, cover me up, cuddle me in. Lie down with me and hold me in your arms. And your heart's against my chest, your lips pressed to my neck. I'm falling for your eyes, but they don't know it yet. And with a feeling I'll forget, I'm in love now.




« couches changées » : 302
« multi-comptes » : India-Rose E. Richards
« âge » : 26 ans

MessageSujet: Re: Mary ▻ 15 ans après, si je t'avais dit ces simples mots "Je t'aime"   Mar 23 Déc - 0:30

Les dernières semaines avaient été surchargées, mais Mary adorait ça. Elle avait toujours aimé cuisiner, s'occuper des autres… Et la période des fêtes lui permettait de faire tout ça en même temps. Mais Gil prenait tout en main, et au final, la jeune femme ne faisait pas grand-chose de ses journées. Non pas que ça la dérangeait, mais elle avait l'impression de se reposer sur son mari.
Gil ne répondit rien, mais Mary comprit ce qu'il voulait dire. Elle le connaissait tellement bien, et c'était réciproque, ils n'avaient parfois même pas besoin de mots pour se comprendre. Elle l'aimait de tout son être, et serait prête à tout pour lui, ainsi que pour ses enfants. Elle savait sa chance, et le répétait peut-être trop souvent mais sans eux, elle ne serait rien.
Ils restèrent ainsi enlacés jusqu'à ce que Gil ait fini son chocolat chaud. Elle savait qu'il devait partir, et même si elle aurait aimé qu'ils restent dans cette cuisine pour toujours, elle attendit qu'il lui dise au revoir. Il rentrerait plus vite qu'elle ne l'espérait, elle en était certaine. Il s'assura qu'elle n'ait pas froid. Il prenait soin d'elle comme personne ne l'avait jamais fait. Elle lui sourit, et passa sa main dans ses cheveux bruns. Il l'enlaça, avec d'infinies précautions. Les câlins étaient assez compliqués, avec le ventre de Mary, sur lequel Gil déposa un baiser.

Une fois qu'il eut quitté la maison, Mary sortit de la pièce, et retrouva ses trois enfants sur le canapé. Ils regardaient la télévision, tout en jouant avec Lily. Elle les observa quelques instants, en souriant, puis se pencha légèrement par dessus le dossier du canapé.
- Je propose qu'on regarde un film!
Sam et Samuel acceptèrent avec enthousiasme. Ils aimaient passer du temps en famille, surtout Sam malgré sa crise d'adolescence. Mary lui avait expliqué sa situation lorsqu'il avait 10 ans. Elle lui avait dit qui elle était, ce qui était arrivé à ses parents, et pourquoi elle l'élevait. Ç’avait été un moment très difficile pour Sammy, qui n'avait pas adressé la parole à Mary pendant des jours. Puis il avait posé des questions sur ses parents, comment ils étaient, ce qu'ils faisaient… Elle lui avait montré des photos, montré la maison où il avait passé ses premiers mois. Elle lui avait aussi raconté tout ce dont elle se souvenait. Elle avait fait le maximum pour répondre aux attentes du garçon.

Ils choisirent le film ensemble, optant pour Frère des Ours, qui était le dessin animé préféré de Mary. A la fin du film, Samuel proposa de faire des biscuits sablés. Ils passèrent la fin de la matinée à pâtisser, découpant des petits bonhommes dans la pâte. Ils en avaient fait tellement qu'ils durent cuire plusieurs fournées avant de terminer. Les deux garçons en engloutirent plusieurs avant même que Mary n'ait eu le temps de les poser sur le plan de travail.
Pour le déjeuner, Mary cuisina. Cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas fait, et ça lui faisait du bien, même si elle était un peu fatiguée. Les garçons s'occupaient de Lily pendant qu'elle préparait le repas, attendant que Gil rentre.

_________________
something as simple as this
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
CARPE DIEM




« couches changées » : 191
« multi-comptes » : Nope
« âge » : 24 ans

MessageSujet: Re: Mary ▻ 15 ans après, si je t'avais dit ces simples mots "Je t'aime"   Lun 27 Avr - 23:26

Gil quitta la maison, son emploi du temps ancré dans son esprit. Il devait en premier lieu rejoindre le siège de son entreprise récupérer des documents. Qui aurait cru que cette petit entreprise créer par des étudiants vivrait aussi longtemps et saurait se développer à ce point ? Au moins grâce à ça il ne manquait de rien, bien qu'il n'aimait pas passer trop de temps au boulot... ce qui enrageait ses associés dont le plus important actionnaire, son meilleur ami depuis l'université et en quelque sorte son bienfaiteur. Gil se demandait comment une vie pouvait être aussi parfaite : une belle maison, une femme sublime intérieurement comme physiquement, des enfants adorables et pleins de vie, un travail honnête et un salaire plus que raisonnable. Il était heureux, ne manquait de rien. Mais c'est peut-être pour cela qu'il était plus précautionneux que d'autres. Il ne savait pas s'il pourrait survivre à la perte d'un être cher : sa femme, un de ses enfants. Non, s'il devait arriver quelque chose à sa famille il s'en voudrait éternellement.

Il récupéra ses documents avant de passer quelque coups de téléphones puis il se rendit chez son concessionnaire automobile. La voiture qu'il avait acheté pour Sam était prêtes depuis des lustres. Il était fou de joie, surexciter comme un enfant devant un magasin de jouets. En fait il aimait cette voiture comme s'il l'avait acheté pour lui, il se demandait même s'il allait réellement réussir à la confier à son fils. Il rit en y pensant, le propriétaire vint l'accueillir. L'endroit était fermé pour les fêtes mais il avait pris la peine de lui garder la voiture et de faire le déplacement pour les derniers détails. Satisfait d'avoir fait le tour en quelque heures, Gil rentra enfin. C'était la fin de l'après-midi, il commençait à être un peu fatigué de tout ces aller et venus. C'est sur le chemin du retour que son téléphone se mit à sonner. Il fronça un sourcil avant de jeter un rapide coup d'oeil à son téléphone. Mary n'aurait très certainement pas apprécier, c'était dangereux et ça pouvait causer un accident... mais sa curiosité était plus forte. Son coeur rata un battement alors qu'il s'arrêtait à un feu rouge. Il ne savait pas comment réagir, devait-il seulement répondre ? Mais c'est ce qu'il fit.

Près de deux heures plus tard Gil s'arrêta devant sa maison. Il l'observa un instant avant d'inspirer un grand coup. Il passa une main sur son visage, il espérait qu'on ne remarque pas l'était dans lequel il était. Il força un sourire sur son visage, c'était une belle journée, une journée magnifique. Il allait descendre, ouvrir la porte et lancer les clefs à Sam comme si de rien était. Puis il irait prendre son épouse dans ses bras et l'embrasser avant de s'installer sur le canapé tout en se gavant de biscuits. Il quitta le véhicule, marcha d'un pas légèrement hésitant jusqu'à la porte, il tourna sa clef dans la serrure et ouvrit. Il entra et découvrit tous le monde sur le canapé. Un sourire légèrement crispé sur le visage, il avait tellement peur qu'on remarque que c'était un faux sourire que ça finissait par en devenir évident. - Je suis de retour ! Lilly poussa un cris qui ressemblait à s'y méprendre à un "papa", enfin, Gil l'entendait dire "papa" à chaque son qui s'échapper de ses petites lèvres.

Il s'approcha pour constater qu'ils regardaient "frère des ours", Mary adorait ce film, d'ailleurs les garçons avaient du le voir au moins deux peut-être trois fois vu leur visages. Ils ne disaient jamais rien, lui même adorait faire plaisir à son épouse... peu importe le nombre de fois où elle voulait voir tel ou tel film. Lilly elle adorait les "nounours" alors plus elle en voyait... Cela tira un véritable sourire à Gil mais son regard était plus sombre qu'à l'ordinaire. Il s'approcha de Sam et lui mit les clefs de sa première voiture sous le nez. Celui-ci mit un temps à comprendre avant de se lever d'un bond, de courir vers la fenêtre pour vérifier que la bonne nouvelle n'était pas sortie de la décharge puis rassuré il couvrit Gil de remerciements avant de sortir, suivi de près par Samuel. Les enfants éloignés, il inspira un grand coup... il le faisait toujours pour se donner du courage, à chaque fois qu'il voulait dire quelque chose qui n'arrivait pas à sortir. Un peu comme lorsqu'il avait avoué ses sentiments. Je... il faut qu'on parle. Dire que la journée avait si bien commencée.

Spoiler:
 

_________________
GIL WAYLAND
en savoir plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream


__________________________

◊ Settle down with me, cover me up, cuddle me in. Lie down with me and hold me in your arms. And your heart's against my chest, your lips pressed to my neck. I'm falling for your eyes, but they don't know it yet. And with a feeling I'll forget, I'm in love now.




« couches changées » : 302
« multi-comptes » : India-Rose E. Richards
« âge » : 26 ans

MessageSujet: Re: Mary ▻ 15 ans après, si je t'avais dit ces simples mots "Je t'aime"   Sam 2 Mai - 20:43

S'il y avait bien une chose que Mary avait appris après des années de vie partagée avec Gil, c'est de reconnaître lorsque quelque chose n'allait pas. Elle pouvait le sentir, le voir, même s'il faisait tout ce qu'il pouvait pour le cacher.
Et lorsqu'elle le vit entrer dans la maison, et agiter les clés de la nouvelle voiture de Samuel, elle comprit tout de suite. Lui qui aurait dû être excité comme une puce, encore plus que son propre fils, en lui offrant la voiture, avait cette lueur sombre dans le regard qui fit rater un battement au coeur de la jeune femme. Elle sourit, en voyant l'adolescent se lever comme une furie, sauter de joie et se précipiter dehors, son frère sur ses talons. Elle aimait les voir heureux comme ça. Les trois enfants étaient des rayons de soleil, et elle ferait n'importe quoi pour voir leurs sourires, entendre leurs rires et les balbutiements de Lily que Gil aimait interpréter comme des "papa".
Mais malgré cette vague de chaleur et de bonheur que ce moment apporta, Mary ne pouvait ignorer le sourire un peu crispé sur le visage de son mari. Elle s'approcha de lui, alors que Sammy récupérait Lily dans son landau pour lui montrer le "bolide". Ils étaient seuls au milieu du salon, et au moment où elle allait ouvrir la bouche, Gil parla.
- Je... Il faut qu'on parle...

Le coeur de Mary fit un bond dans sa poitrine, et accéléra sa cadence. Elle détestait ces mots. Elle détestait voir son mari aussi nerveux.
- Gil? Tout va bien?
Elle fronça les sourcils, essayant d'ignorer tous les scénarios qui traversaient son esprit à mesure que le silence se prolongeait. Elle n'arrivait pas à lire l'expression de Gil, et cela l'inquiétait d'autant plus. D'habitude, elle arrivait à deviner de quoi il s'agissait. Si c'était simplement un mauvais jour, un problème au travail ou autre chose. Mais là, elle n'y voyait rien et elle était à deux doigts de paniquer. Elle caressait le bras de son mari plus pour se rassurer elle-même que lui.

_________________
something as simple as this
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
CARPE DIEM




« couches changées » : 191
« multi-comptes » : Nope
« âge » : 24 ans

MessageSujet: Re: Mary ▻ 15 ans après, si je t'avais dit ces simples mots "Je t'aime"   Sam 2 Mai - 21:13

Gil ne savait pas comment il devait dire la chose, de quelle façon expliquer cette situation qui était tellement inattendue et impensable. Tellement de choses tournées dans son esprit, il se trouvait totalement perdu, blessé, meurtri et pire que tout, une pointe de satisfaction, une sorte de joie sourde à la détresse qui lui percer le cœur. Il se sentait horrible, ce sentiment malsain le rendait malade et il ne pouvait que se sentir coupable alors que pourtant il n'y était pour rien. Ce n'était pas sa faute, il n'avait pas souhaité... pas depuis des années du moins, que cela se produise. Il ne pouvait qu'imaginer la détresse de ses proches lorsqu'on leur avait annoncé, lorsqu'on leur annoncerait. Quels mots devait-il employer pour exprimer ce qui s'était passé ? Il ne savait pas vraiment alors tout ce qu'il avait fait c'était dire ces quelques mots "Il faut qu'on parle". En réalité, il devait lui parler, il devait lui dire même si ce n'était pas tellement important après tout... Dans le fond cette personne lui était désormais inconnue et Mary n'en avait jamais entendue parler.

Gil s'installa sur le canapé à côté de son épouse. Il lança un regard rapide vers la porte d'entrée pour être sûr que les garçons étaient encore loin. Mary ressentait son mal être il pouvait le voir, une nouvelle raison de s'en vouloir. Elle lui caressait doucement le bras alors que la voix légèrement tremblante il hésitait.
- Oui... non. Je ne sais pas, je...
Il se mordit la lèvre, le poing crispé. Il se remémorait quelque heures auparavant, ce coup de téléphone inattendu. Puis cette longue discussion. Le timbre de cette voix féminine tordue par les sanglots. La douleur de ces quelques mots prononcé, puis ce soupçon de joie.
- J'ai reçu un coup de téléphone... de... de... cette femme.
"Cette femme", quelle femme ? Pour lui la réponse était si claire mais pour Mary, pauvre Mary, le doute était permis. La mère de Samuel avait-elle refait surface ? Est-ce que Gil la trompait ? Peut-être y avait-il une femme dans son entourage... la voisine ? la caissière du supermarché ?

Mais ce n'était rien d'aussi grave, c'était bien pire pour Gil malgré tout. Cette femme, sa mère, celle qui l'avait mis au monde, celle qui l'avait élevée et qui avait du l'abandonner sans avoir un seul mot à dire. Il s'en voulait chaque jour, il avait l'impression de l'avoir abandonné. Et au-delà de ça il était incapable de dire "ma mère" parce qu'elle ne l'était plus ? Non, simplement parce qu'il ne se sentait plus digne d'être lui même son fils. Des larmes s'écoulèrent de ses yeux, il ne ^pouvait plus contenir la tristesse qui le submergeait à nouveau. Trop sensible, il inspira un grand coup avant de reprendre.
- Elle... il... mort, je... je me suis senti tellement... je l'ai tellement... et... mort.
Les mots étaient encore clairs pourtant la phrase était incomplète et il était difficile de réellement saisir ce qu'il disait. Il se contenait tellement, il n'arrivait pas à tout exprimer, il ne voulait pas. Il lui fallait du temps, les secondes défilaient, plusieurs minutes avant que la petite Lilly qui était encore là interrompe son père et lui tire un large sourire qui contrastait terriblement avec son visage dévaster.

_________________
GIL WAYLAND
en savoir plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
bienvenue à sunset dream

MessageSujet: Re: Mary ▻ 15 ans après, si je t'avais dit ces simples mots "Je t'aime"   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mary ▻ 15 ans après, si je t'avais dit ces simples mots "Je t'aime"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Mary] Mes menus jour après jour
» Contraception pendant l'allaitement... et après
» Archives départementales - Inventaire après décès
» Meules ? sur inventaire après décès
» Oter l'odeur de transpiration même après le lavage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ BÉBÉ A BORD :: Back to the Future :: Réalité alternative-