AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La naissance d'un reportage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
bienvenue à sunset dream


mes mamans, que j'aime :


ma meilleure amie, ma moitié, ma jumelle :


« couches changées » : 204
« âge » : 15

MessageSujet: La naissance d'un reportage.   Mar 6 Jan - 15:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ma mère, Emily, m'emmène à un café ou je devais rejoindre Mr Forham. Mr Thomas Forham est un cinéaste qui voulait faire un reportage sur un jeune lycéen et donc qui à organisé un casting dans le lycée. Bien sûre, toute les brutes épaisse qui m'en font voir de toute les couleurs, voulaient participer et être en quelques sorte "la star" du reportage. Personnellement, ça ne m’intéressais pas, je ne voulais pas raconter ma vis à un parfait inconnue. Seulement, passer le casting était obligatoire par notre prof de littérature, qui comptait ça comme un exercice à l'oral. J'ai donc timidement, expliqué pour mon diabète, mon rêve d'être footballeur et que j'ai deux mamans, j'ai aussi précisé que je ne voulais pas faire partit du reportage. J'ai été très évasif, je ne suis pas entré dans les détails, car je trouve que ça ne regarde que moi. Je me suis pris une mauvaise note pour l'oral et des moqueries de mes camarades sans gravité. Sauf, que quelques jours plus tard, ma mère, qui est la proviseur du lycée est venue me voir pour me dire que Mr Forham voulez faire le reportage sur moi et elle avait l'air plutôt fier. Elle à réussie à me convaincre en me disant que ça pourrait être bénéfique pour moi, comme une sorte de thérapie. Comme ma mère biologique apparait dans ma vie en ce moment, j'ai tendance à tout garder pour moi et elle pense que ça me ferait du bien d'en parler. Je ne veux pas la décevoir, je veux que mes mamans soit fier de moi, alors je finis par accepter. On arrive devant ce café. "Ça va allez mon chéri ? tu veux que je t'accompagne ?" - Non, ça va aller, merci. "Ok. Je passe te reprendre dans 2h, mais tu peux m’appeler avant, si ça ne va pas, d'accord ?" Je hoche la tête et l'embrasse sur la joue, puis je descend de la voiture et rejoint Mr Forham qui était déjà assis à une table avec un café. Il voulait qu'on discute, pour connaitre ma vie, et savoir comment orienté son reportage. Je lui serre la main. - Bonjour monsieur Forham. Je m’assois face à lui. - Vous avez de la chance que ma mère ai insisté, car pour tout vous dire, ça me fait flipper votre truc. J'aime pas trop parler de ma vie... mais, maman dit que ça me ferait du bien d'en parler, que ça serait comme une thérapie. Le serveur arrive pour prendre ma commande et je lui demande juste une eau pétillante. Mon taux de glycémie, n'est vraiment pas bon aujourd'hui, alors je ne dois faire aucun excès et éviter totalement le sucre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

Mary Joshua Magali

« couches changées » : 116
« âge » : 27 ans

MessageSujet: Re: La naissance d'un reportage.   Lun 19 Jan - 2:34

J'avais passé une bien drôle de semaine. J'étais sorti en boite, espérant rencontrer une futur actrice ou qu'importe, uniquement pour quelques minutes de plaisir et finalement, j'avais passé le restant de la soirée à l'hôpital et j'étais tombé complètement amoureux d'une jeune femme de mon âge. Elle était merveilleuse et je m'étais promis de reprendre contact avec elle, dans un avenir très proche. Ensuite, ma soeur était débarquée chez moi, ne voulant plus sortir de là. Un vrai pot de colle, une vrai sangsue. Pour résumer ma soeur en un seul mot: F-O-L-L-E. Et pour finir, j'avais eu une petite entrevue à faire dans un lycée. Au départ, je n'avais pas voulu y aller, trouvant le tout très décevant. Mais bon, j'avais fini par me retrouve dans ce lycée et j'ai fait la connaissance d'un garçon brillant et surtout, très patient. Il n'était pas chanceux, il n'avait pas eu la vie facile. Je lui avais vaguement parlé, pas beaucoup, uniquement échangés quelques mots. J'avais compris qu'il avait été adopté, par deux femmes et qu'il avait une maladie très répandue, le diabète. Ma tante avait le diabète également, elle est décédée d'un cancer, ceci n'a aucun rapport, mais quoi qu'il en soit, je connaissais quelqu'un qui l'avait. Finalement, presque tout le monde connait quelqu'un qui a le diabète. Je crois même que c'est rendu la maladie la plus répandue au monde... Ça et la folie, bien entendu. Au départ, j'étais enthousiasmé de faire un documentaire sur un étudiant d'une école fort apprécié. Juste que j'aurais préféré avoir UNE étudiantE mais ceci n'était qu'un petit détail. Le gamin avait l'air fort sympathique, je ne pouvais pas le nier.

Je lui avais donc donné rendez-vous pour remplir quelques papiers, espérant avoir son accord pour le documentaire. Je voulais qu'il puisse me faire entièrement confiance et qu'il puisse comprendre que je ne voulais que l'aider. Et aussi, avoir de bonnes critiques sur le film que j'allais mettre en marche ensuite mais ceci n'était qu'un détail pour les autres. Mais pas pour moi. Si j'aurais été certain de ne pas rien recevoir ensuite, je n'aurais pas été le genre de gars à lui donner rendez-vous pour parler un peu de toute son histoire. Je n'ai jamais été intéressé par la vie ennuyeuse des autres. Je crois que ma soeur dit que je suis un peu trop sûre de moi ou encore, trop centré sur moi-même. N'importe quoi et je souhaitais lui prouver le contraire. J'allais faire cet interview et le plus rapidement possible. Assis devant une tasse de café, je regarde tranquillement mes feuilles, tapant la table avec le bout de mon crayon. Je relisais les questions, je relisais mes notes. Il s'appelait Joshua et il avait tout juste 15 ans. Il était un élève ordinaire, à première vue. Mais lorsqu'on apprenait à le connaitre, ce dernier se reflétait beaucoup plus qu'un élève ordinaire. Il voulait devenir un footballeur professionnel et il aimait sa famille qui était... assez étrange. Il n'avait pas eu la vie facile et il continuait d'essuyer toutes sortes de choses. Avec le temps, j'espérais que tout ceci puisse s'arranger. Je connaissais un peu sa vie, quelques personnes de son entourage, à l'école, m'en avait vaguement parlé. J'espérais que Joshua puisse m'en apprendre un peu plus sur lui, question que je puisse faire le plus de plan possible. - Bonjour monsieur Forham. - Le gamin était arrivé, m'avait serré la main et pris place devant moi. Il paraissait beaucoup plus petit que dans mes souvenirs. - Vous avez de la chance que ma mère ai insisté, car pour tout vous dire, ça me fait flipper votre truc. J'aime pas trop parler de ma vie... mais, maman dit que ça me ferait du bien d'en parler, que ça serait comme une thérapie. - Sa mère... Cette dernière, je l'avais également croisé et elle m'avait un peu parlé de la prunelle de ses yeux. Enfin, de son fils adoptif. Elle m'avait raconté que ce dernier était un garçon formidable et brillant. Tout le contraire qu'un autre élève m'avait dit. Qui croire? Les parents qui idéalise trop souvent leurs enfants ou bien, un élève certainement jaloux de la performance académique d'un autre compagnon d'école? Aucune idée. - Tu sais que moi aussi, j'ai hésité à venir te rejoindre? Disons que je n'ai pas vraiment eu le choix, puisque je crois bien que ta mère a raison. Ça sera comme une thérapie et en plus, ça coûte beaucoup moins cher qu'aller chez le psy. Fais moi confiance, ça coûte cher. Bon, par quoi veux-tu commencer? De ta jeunesse, de ton adoption ou bien, de ton arrivé à l'école? Sache qu'on va parler de tout alors, même si nous commencions par l'école, nous allons reparler du commencement, c'est certain. - Je ne savais pas si c'était une très bonne idée de lui parler ainsi, comme si je le connaissais déjà d'avance. Peut-être allais-je lui faire plus peur qu'autre chose, qui sait!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
I'm hurting baby, I'm broken down I need your loving, loving I need it now When I'm without you I'm something weak You got me begging, begging I'm on my knees I don't wanna be needing your love I just wanna be deep in your love And it's killing me when you're away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La naissance d'un reportage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» COMMANDO reportage du 28 janvier 2009- en six parties-
» Expédition Bismarck - reportage de James Cameron
» Reportage sur la section Marine du Muse de l'Armee
» reportage sur les cites de la 1ere guerre Iepre Sailant
» Reportage photo Chicco Skip

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ BÉBÉ A BORD :: Sunset Dream :: newton avenue :: Coffee Cat-