AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'heure des confidences (joshua et Emily)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
bienvenue à sunset dream


mes mamans, que j'aime :


ma meilleure amie, ma moitié, ma jumelle :


« couches changées » : 204
« âge » : 15

MessageSujet: L'heure des confidences (joshua et Emily)   Dim 18 Jan - 21:24


Il était 20h et ma seconde maman rentré de sa réunion au lycée. Ma mère, constance, venait de découvrir que je me faisais frapper et insulter au lycée, j'ai été obligé de tout lui raconter. En venant me chercher au lycée, elle était arrivé au moment ou j'étais par terre et les autres me donner des coups de pieds. "Mama", comme parfois je peux la surnommé, qui est pourtant proviseur n'avais jamais rien vu de tout ça au lycée. Tout le monde sait que je suis son fils, donc il prenne soin de m'emmerder quand elle ne risque pas de les voir. Je n'ai jamais rien dit à mes mamans, parce que je ne voulais pas qu'elles soit déçue de moi, car je ne sais pas me défendre. Je ne voulais pas non plus que "mama" apprennent les insultes qu'ils disent sur elle pour me blesser. J'entends donc ma mère rentré du lycée et je les entend parler entre elles pendant un long moment. Moi, je suis rester dans ma chambre à lire un livre pour le cours de littérature. Ce n'est qu’après de longue minutes, environs un quart d'heure, que j'entends des pas monter à l'étage, puis on toque à ma porte. Je pose alors mon livre. - Tu peux entrer. Je me redresse sur mon lit, à moitié assis et à moitié allonger. "Mama", s’assoit sur le rebord du lit. Je me redresse complètement et viens m'asseoir près d'elle. Sans un mot, je lui fais un câlin, comme j'avais pu le faire à mon autre maman quelques heures plus tôt, après lui avoir tout déballé. - Maman t'a tout dit je suppose.... dit-je tristement, avant de reprendre. - Je suis désolé. Je me détache d'elle et baisse la tête. Mon ventre se mit à gargouiller un peu, je n'avais rien manger de la soirée, car toute cette histoire m'avait couper l’appétit, ce qui est une très mauvaise chose à cause de ma maladie. Mais... peut-être que je commence à avoir quand même un peu faim et je n'ai pas le droit de manger quelques chose de sucré. Je dois mangé équilibré et sainement, ce qui est embêtant quand on est fan de chocolat comme moi. Mais, parfois je cache des barre chocolaté sous mon lit, au cas ou, mais ça mes mamans ne sont pas au courant. Même si je me confie plus qu'il y à trois ans, je suis moins secret également, je reste parfois secret et surtout je me replie sur moi-même dès que quelques choses ne va pas. Comme les ennuies au collège/lycée.

_________________
♥️ My moms ♥️
I so afraid of losing you, I love you so much. You are my family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream



nothing matters more than this


« couches changées » : 19
« âge » : quarante-trois

MessageSujet: Re: L'heure des confidences (joshua et Emily)   Lun 19 Jan - 20:27

Emily, après avoir garé sa voiture, souffla un moment. La journée avait été plutôt éreintante, après une série de réunions, notamment budgétaires, pas forcément très intéressantes, donc mais primordiales.
Elle savait cependant que Constance et Joshua l'attendaient et rien que cela suffit à alléger son humeur. Seulement, en rentrant, la brune sut tout de suite que quelque chose n'allait pas, rien qu'à l'air penseur de sa femme assise à la table. Et effectivement, la conversation n'eut rien d'agréable. Constance la fit s'asseoir, et on lui expliqua ensuite tout des problèmes de Joshua. Du moins, la partie que sa femme connaissait. Son visage se décomposa, alors que le récit se poursuivait. Emily surmonta un flot de culpabilité. Elle était la proviseur de ce lycée, elle aurait dû reconnaître tous les signes précurseurs. Elle aurait dû pouvoir empêcher ça, autant en tant que proviseur, qu'en tant que mère. Lorsqu'elle avait adopté Joshua, avec Constance, elle avait fait une promesse tacite. Celle de protéger son enfant, coûte que coûte. Bien sûr, Emily se rendait compte, qu'elle ne pouvait le préserver du monde entier. Mais de quelques gamins, ça aurait dû être en son pouvoir. C'était même son devoir. Et elle avait failli. Un profond soupir sortit de sa gorge, alors qu'elle se dirigeait vers la chambre de son fils. Il fallait qu'ils en parlent. La mère pensait pourtant qu'en cas de problème, Joshua oserait demander de l'aide. Quelques minutes passèrent, et la jeune femme restait planter devant cette porte, comme figée. Que dire ? Que faire dans cette situation-là ? Emily essuya une larme rageuse et se reprit. Elle n'allait pas se montrer faible devant son petit ange, il méritait mieux, et puis il n'avait vraiment pas besoin de ça de plus en ce moment. Puis, ses mains, à la manière d'automates, frappèrent à la porte. Elle entra, et offrit un pâle sourire à Joshua, avant de s'installer au bord de son lit. Sans qu'elle n'amorce aucun geste, celui-ci se retrouva dans ses bras, et elle le serra fort contre elle. - Forcément, chéri, ce qui s'est passé n'a rien d'anodin. Emily se mordit la lèvre, pour repousser la colère qu'elle ressentait envers les responsables. Elle haussa un sourcil, devant les excuses presque honteuses de son fils. - Tu n'as pas à t'excuser pour ça, Joshua. Jamais. Ce qui m'étonne, c'est que ta mère et moi on ne le savait pas. On aurait pu t'aider, tu sais ? Tu n'avais pas à surmonter ça tout seul et... Sa voix se brisa, et alors qu'il s'était écarté, elle le reprit dans ses bras immédiatement. - Mon pauvre bébé... Pourquoi...? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream


mes mamans, que j'aime :


ma meilleure amie, ma moitié, ma jumelle :


« couches changées » : 204
« âge » : 15

MessageSujet: Re: L'heure des confidences (joshua et Emily)   Lun 19 Jan - 21:01

Maman venait de me reprendre dans ses bras. Je sentais qu'elle culpabilisait pour tout ce qui m'était arrivé et c'est ce dont je redouté le plus, je ne voulais pas lui faire de peine, c'est bien la dernière chose que je voulais même. Je reste dans ses bras pour lui répondre, posant ma tête sur son épaule. - Je ne voulais pas vous décevoir, c'est pas terrible de pas savoir se défendre et... je voulais pas que tu sois déçue de moi, j'ai pas réussie à te défendre quand ils t'insultaient ... et puis... ils m'ont dit que si tu était au courant, ils m'enverrait à l'hôpital. C'est pour ça que je refuse de les dénoncer et que j'ai demander à maman de ne rien te dire, même si je me doutais qu'elle le ferait... Je ne veux pas que tu fasse quoi que ce soit. J'ai l'habitude de prendre des coups, je t'assure que c'est pas grave... Bien sûre que je ne les dénoncerais pas, ils risqueraient aussi de s'en prendre à elle et s'est hors de question. Désormais elles savent, ce qu'il se passe mais je ne veux pas dénoncer ces personnes. Je l'embrasse sur la joue pour la rassurer puis me re détache d'elle pour la regarder. - Je t'assure que ça ira, le plus dure ne sont pas les coups, c'est quand il t'insulte toi, ça sa me blesse... Je lui sourie très légèrement, je faisais tout pour la rassurer du mieux que je pouvais car je ne voulais pas qu'elle culpabilise pour tout ça. Pour moi, tout est de ma faute, je pense que je dois surement les provoquer par une attitude quelconque dont je n'ai pas conscience. Je pense aussi que j'aurais du savoir me défendre, pas forcément avec les poings car je n'aime pas me battre mais au moins avec les mots. J'aurais du savoir leurs répondre et défendre ma mère. - J’espère juste que je ne vous ai pas déçue....Je déteste décevoir les gens et encore plus mes mamans. Je fais toujours tout pour qu'elles soit fières de moi. Une larme coula sur ma joue, que j'essuie automatiquement, car je voulais me montrer fort et digne. A nouveau, je me remet dans ses bras pour lui faire un câlin. J'adore les câlins de mes mamans, j'en ai eu tellement peu dans mon enfance, voir jamais, alors oui à quinze ans, j'ai toujours envie de câlins de mes mamans.

_________________
♥️ My moms ♥️
I so afraid of losing you, I love you so much. You are my family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream



nothing matters more than this


« couches changées » : 19
« âge » : quarante-trois

MessageSujet: Re: L'heure des confidences (joshua et Emily)   Mar 20 Jan - 18:23


Le câlin réussit à distraire l'esprit de la maman. Partiellement, en tout cas, une vraie tempête intérieure venait de naître. Forcément, quand l'un des siens était touché, Emily l'était aussi. Il s'agissait là d'une réaction tout à fait légitime et naturelle. Mais qui ennuyait son fils, elle le sentait. - Pourquoi est-ce que tu nous aurais déçues ? Interloquée, ses paroles sortirent toutes seules, avant même qu'elle n'y réfléchisse. - Chéri, non, non, non, tu n'as pas à me défendre. Ça ne doit pas t'atteindre. Ses propres mots ne se valaient pas, Joshua avait tous les droits de se sentir mal si on insultait quelqu'un qu'il aimait, la preuve, c'est ce qui lui arrivait maintenant. La colère la rendait tremblante maintenant. - Enfin.. Tu n'as pas à me défendre, c'est l'inverse. Ecoute, je sais que ça ne va pas te plaire. Mais tout ça doit cesse, et pour ça, il va falloir que tu me donnes des noms. Les menaces semblent parfois insurmontables, je t'assure que ce n'est pas le cas. Evidemment que c'est grave ! Emily le laissa l'embrasser, sa tête était ailleurs. Il devait bien y avoir une solution, un moyen de convaincre son fils de baisser sa garde pour arrêter enfin ces horreurs qui n'avaient que trop durer.- Ne pense jamais ça, d'accord ? Je suis on ne peut plus fière de mon bébé. Emily lui adressa un fin sourire, comme pour confirmer ses dires.
Tu sais, si tu me dis qui sont ces gens, je pourrais les renvoyer. Et surtout, avec ta mère, on pourra les empêcher de t'approcher, on fera tout pour. Tu dois juste avoir confiance en nous. La brune caressa doucement et tendrement la joue de son fils, tout en se demandant pour la énième fois comment les choses avaient pu tourner ainsi. Elle soupira. Parce que la plupart des parents devaient gérer des soucis de rébellions stupides, à des fêtes alcoolisées et compagnie. Leur fils, à côté, pouvait se changer en ange. Rien à voir avec ces gamins qui passaient sans arrêt dans son bureau, heureusement. Pourtant, c'était à lui d'endurer ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream


mes mamans, que j'aime :


ma meilleure amie, ma moitié, ma jumelle :


« couches changées » : 204
« âge » : 15

MessageSujet: Re: L'heure des confidences (joshua et Emily)   Mar 20 Jan - 19:13

je triturais mes doigts dans tout les sens, je faisais toujours ça quand je suis stressais, ou alors avec un stylo que je bouge agilement entre mes doigts, mais là je n'en avait pas. Ma mère avait l'air totalement triste de ce qui m'était arrivé et je me sentais vraiment coupable de la rendre ainsi. Je l'aime tellement, je n'ai pas envie de la voir malheureuse. Elle voulait que je lui donne les noms de ces jeunes qui me frappent. Je sais que même si elle les renvoie, ça ne changera rien. Ils savent ou on habite et il continueront ou pire il s'en prendront à elle. Non, je ne peux pas prendre ce risque. Même si elle dit le contraire, je doit la protéger, je dois protéger mes mamans. - Si, si j'ai à te défendre, ils n'ont pas le droit d'avoir des propos raciste ou homophobe envers toi !! Ils ne te connaissent même pas ! C'est injuste ! Je me lève, d'un bond, par la colère. En colère contre tout ces gens intolérant. Je la regarde, les yeux embués de larmes que je retenais d'éclater. - J'ai confiance en vous, mais ils savent où on habite, il vont s'en prendre à toi, si tu les renvoie, moi aussi je dois te protéger. Je me rassoie calmement au bord du lit, près de maman. - De toute façon, je n'ai même pas mal... Je peux encaisser. dit-je dans un hochement de tête, convaincue par mes dires. Constance, avait quelques heures plus tôt constaté l'étendue des dégâts. Sous mon pull, se trouvait d'énorme hématomes partout sur le torse, le dos et les bras. L'habitude des coups par mon père d'accueil, qui m'a tout de même plongé dans le coma durant 1 mois et demie et ceux des jeunes du foyer, faisait que j’arrivais à contenir la douleurs et faire semblant de ne pas avoir mal. Ma mère me fit un câlin à nouveau, mais pour le coup elle me serra un peu fort. Et a cause de ce qu'il s'était passer cette après midi et les nouveau hématomes qui apparaissait, je n'ai pas réussie à contenir cette douleur justement. - Aïe... maman, tu me fait un peu mal. Elle me relâcha aussitôt, machinalement je soulève mon pull pour voir l'endroit ou j'avais mal, ce qui donné une vue sur l'étendue des dégâts également à ma mère. Quand je m'aperçoit de mon erreur, car je ne voulais pas qu'elle voit ça, de peur de la choquer, je repositionne mon pull rapidement, mais trop tard, elle avait déjà vu. - Non, mais n'ai pas peur... je t'assure, j'ai pas mal, c'est rien. Je baisse les yeux un peu honteux, de quoi, je ne sais pas trop, mais j'avais honte. Même si elle venait de me dire qu'elle était fière de moi, je me demander bien pourquoi, je suis sure de les avoirs déçue, je ne suis pas à la hauteur. - Je suis vraiment pas à la hauteur, maman.... je suis désolé. mes larmes coula sans que je puisse rien faire cette fois ci.

_________________
♥️ My moms ♥️
I so afraid of losing you, I love you so much. You are my family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream



nothing matters more than this


« couches changées » : 19
« âge » : quarante-trois

MessageSujet: Re: L'heure des confidences (joshua et Emily)   Mer 21 Jan - 16:42

A nouveau, Emily fit de son mieux pour se contenir, bien qu'à chaque fois que son fils parlait, son émotion grandissait, en même temps que son inquiétude. Son cœur se gonflait de tristesse, et aussi d'un amour maternel des plus purs. - Je reconnais que c'est parfois impossible, de ne pas riposter. Mais ce que ces gens veulent, c'est t'atteindre, te faire sentir plus bas que terre. En te taisant, tu leur offres ce qu'ils veulent... Emily ferma les yeux, évidemment l'injustice lui sautait aux yeux. Mais elle la connaissait depuis presque toujours, alors ça ne la blessait plus. Ou en tout cas, moins qu'avant. En l’occurrence, ce n'était l'oeuvre que de quelques adolescents, qui répétaient certainement stupidement les paroles d'un autre ado plus influent. Ça se passait toujours comme ça, stupide effet de groupe. Les yeux de la mère suivirent les mouvements de son fils, inconsciemment. Il allait se mettre à pleurer sous peu, si ça continuait. Emily soupira. Encore une fois, ces adolescents ne pouvaient pas être impossible à surveiller, si ? Ce n'était qu'une poignée de gamins écervelés ou trop immatures. - Si le renvoi ne suffit pas, on peut toujours faire appel à la police. Si tes craintes vont jusque-là, on devrait faire ça. Je sais que tu peux les encaisser, ces coups, tu es un garçon, presque un homme, très courageux. Mais il est hors de question que tu les subisses. Quant à nous, ta mère et moi sommes tout à fait en mesure de nous défendre, ne t'en fais pas pour ça.  Elle chuchota les mots. En réalité, Emily n'avait jamais eu à se défendre de sa vie, alors elle n'avait aucun moyen de vérifier ses dires. Cependant, il n'y avait aucun doute pour dire qu'elle avait assez de volonté pour. Et l'adrénaline faisait des merveilles. Emily finit par se rapprocher de son fils, dans une nouvelle démonstration d'affection, de réconfort, mais cette fois, il recula comme si on l'avait brûlé. Soupçonneuse, elle fronça les sourcils, aux aguets. Ce qu'elle finit par voir la choqua profondément, et sa mâchoire faillit s'en décrocher. Les "même pas mal" de son fils n'avaient jamais sonné aussi faux. - Qu'est-ce que... Mon dieu. Aussi incohérente était-elle, voilà tout ce qui s'échappait de ses lèvres. Joshua rabaissa aussitôt son pull, en baissant la tête. Emily secoua vigoureusement son visage, dépitée. [i]- Oh non, non, tu ne vas pas me faire croire que ce n'est rien. Je... Non. La brune porta sa main à sa bouche, bouleversée. Je ne peux pas laisser faire ça, je serais tellement une mauvaise mère, si ça se reproduisait... Tu n'as rien à te reprocher, mon pauvre bébé. Des centaines d'idées tournaient dans le cerveau de la mère. Déménager ? Non probablement pas possible et trop déstabilisant pour Joshua. Des cours à domicile ? Joshua refuserait. Aucune issue ne s'envisageait, il fallait vraiment que son fils parle. Emily fit donc la seule chose qu'elle pouvait faire, à savoir sécher les larmes de Joshua de ses mains. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream


mes mamans, que j'aime :


ma meilleure amie, ma moitié, ma jumelle :


« couches changées » : 204
« âge » : 15

MessageSujet: Re: L'heure des confidences (joshua et Emily)   Mer 21 Jan - 17:29

Ma mère sécha mes larmes, que je n'avais pas vu tomber. Je pose ma tête sur l'épaule de ma mère, sans rien dire. Je réfléchissait à tout ce qu'elle venait de m'expliquer.  Elle me disait que la police pouvait peut-être intervenir. peut-être que la solution était là ? Je n'y avais pas pensé, mais les actes sont assez grave, pour que je porte plainte et j'ai un témoin, puisque mon autre maman à tout vu cet après midi. Mais, ça me faisais peur, car je ne pense pas qu'ils iront en prison non plus... mais, mon autre maman est flic et pourrait nous protéger. Je relève alors la tête pour regarder ma mère. - Je veux bien, les dénoncer mais.... dans ce cas, je porte plainte à la police et ... tu me promet de ne jamais sortir sans maman et que maman ne sorte jamais sans son arme de service ? Même pour traverser la rue, pour allez chez la voisine ou n'importe quoi, je ne veux pas que tu sorte sans maman. Et... je marque une pause, je souffle, car c'était dur psychologiquement de devoir remuer tout ça et de s'avouer que tout ça n'est pas normal, que ça ne devrait pas arrivé. Se faire frapper n'est pas quelque chose de normal. - Et... je ne veux pas retourner en cours pour le moment, j'aimerais que tu disent que je suis malade, juste une semaine ou deux... mais j'ai pas envie de les voir. De toute façon, je crois qu'un bon médecin m'aurais mis 2 à 3 semaines de repos à cause des hématomes et peut-être même une légère fêlure au côtes. - Tu n'est pas une mauvaise mère, au contraire. J'ai les meilleurs maman du monde. dit-je en souriant. - Ça ne m'a jamais touché quand il m'ont insulté de "bâtard" ou "fils de p*te", parce qu'il s'agissait de ma mère biologique et que c'est vrai. Mais.... quand ils t'ont insulté... je ne te dirais pas les noms, mais c'était raciste, homophobes et méchant et ça, ça m'a fait mal, parce que tu est ma maman et que je t'aime. Et ça n'a rien a voir avec les petits surnom qui font sourire que certain te donne, juste parce que tu est principale et parfois un peu trop sévère. Là... c'était gratuit et méchant, je ne supporte pas ça. C'est vrai, les élèves, presque tous, s'amuse à l’appeler "terminator", mais ce n'est rien de méchant. Tout le monde donne des surnoms à un prof ou à un proviseure. Il disait juste ça parce qu'elle est sévère avec tout le monde et ne laisse rien passé, parce que quand elle entre dans un couloir ou dans une classe, tout le monde se tait. Cela n'avait rien à voir avec sa couleur de peau ou son orientation sexuelle. Je me souviens le premier soir, ou je suis venue chez elles pour ce qui devait être une seule nuit. Je les ai vu s'embrasser et ça m'avait surpris, car je n'avais jamais vu de personnes gay, en fait. Mais, deux secondes après, je leurs ai sourie, car je me ficher royalement de ça, l'important c'est qu'elle s'aime non ? Et on ne choisie jamais qui on aime. Ça vient comme ça, ça ne se commande pas.

_________________
♥️ My moms ♥️
I so afraid of losing you, I love you so much. You are my family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
bienvenue à sunset dream

MessageSujet: Re: L'heure des confidences (joshua et Emily)   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'heure des confidences (joshua et Emily)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Signification du terme "à x heure de relevée" ?
» quel est l'heure d'ouverture du mac à bruxelles ?
» Ils se lèvent à quelle heure vos bambins?
» le changement d'heure...
» la bonne heure pour le coucher?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ BÉBÉ A BORD :: Sunset Dream :: olympe avenue :: strawberries' lot :: n°2330-