AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Die an other day {Joe &Olivia}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 28 Fév - 13:07

Une semaine entière? Je sais pas... On a bien tenu plusieurs mois, et même deux ans, mais c'est parce qu'on était séparés. Aujourd'hui j'en sais rien... Tu veux qu'on essaye? Pour tester nos limites et notre résistance?

Ouais je voyais très bien de quoi il voulait parler, et je n'était pas contre l'idée d'essayer un de ses quatre. J'avais eu tant d'expérience sexuelle avec lui que plus rien ne me faisait peur, alors si il avait envie de tenter, pourquoi pas. Et je compris aussi de quoi il voulait parler quand il disait que Sergio n'était pas passé de partout, ça aussi j'étais prête à essayer. J'avais envie de tout essayer avec lui.

Ça aussi ont pourra essayer.

Enfin, trêve de discussion sexuelle, j'aimai ça mais quand même, il y'avait d'autre choses dans la vie, comme notre mariage. J'étais certaine qu'il allait préférer l'or blanc. Je le connaissais par cœur, et c'est ce que je préférai aussi. Sur sa peau claire ça serait parfait.

Ont ira la choisir la semaine prochaine si tu veux. J'ai hâte de te l'offrir. Même si je ne pourrais pas te la passer au doigt avant quelques mois.

Enfin, la semaine fut intense et épuisante mais je faisais ce que j'aimai, avec l'homme que j'aimai, et le résultat fut superbe, et même excellent selon le grand Russell James. Nous n'avions pas tarder à fêter ma réussite et mon futur vernissage avec l'équipe, avant de rentrer pour fêter ça entre nous. Joe avait préparer du champagne et nous fit couler un bain. Puis il me déshabillais, j'en fit de même avec lui. On entrait dans l'eau chaude et moussante. Cette fois je me plaçais en face de lui. Chacun le dos contre la baignoire. Comme quoi c'était pratique d'avoir le robinet de la baignoire sur le côté long, ont pouvait ainsi de faire face, j'avais envie de le contempler. J'avais les jambes au milieu des siennes, légèrement repliée, mes genoux dépassant de l'eau. Lui avait les jambes contres les parois de la baignoire, ses pieds contre l'extérieur de mes hanches. Je posais mes mains sur ses pieds et les lui massai doucement. Je bus une gorgée de champagne. Je posai alors le pied sur son torse, montant et descendant légèrement. Je relevais mes cheveux et les attachait sur le haut de mon crâne en un chignon à la va vite.

C'est parfait. Tout est absolument parfait. Tu ne trouves pas que tout ça semble presque trop beau pour être vrai?

Je fini ma coupe de champagne avant de m'en resservir un peu et de resservir mon fiancé. Je me penchai légèrement pour attraper mon jean au sol et attraper mon paquet de cigarette et mon briquet dans la poche arrière. J'en portais une à mes lèvres et l'allumais avant d'en proposer une Joe et je jetai le paquet sur le sol de la salle de bain. Je tirai un coup avant de laisser mon bras pendre à l'extérieur de la baignoire pour je pas que la vendre tombe dans l'eau. Je basculais la tête en arrière en fermant les yeux et crachais ma fumée.

La soirée fut vraiment géniale. Joe ne cessait de me répéter à quel point il pouvait m'aimer. Puis quelques jours plus tard vint mon vernissage. J'hallucinais devant le nombres de gens qui voulait mon travail. J'étais aussi sur le cul de voir quelle somme certains étaient prêt à payer pour l'avoir. Un collectionneur avant dépenser une somme exorbitante pour une série de photo qu'il voulait ajouter à sa collection. Et je dois dire que j'avais finalement gagner un bon pactole. Quelques jours plus tard, je décidais de mettre une partie dans les préparatifs du mariage, et l'autre pour faire un cadeau à mon fiancé. Nous avions à nous deux déjà pas mal d'économie pour l'avenir et pour la maison, alors j'avais fait une folie.

J'ai un truc pour toi mon amour.

Je lui tendais une petite boite cadeau, contenant la clé d'une voiture de sport de collection qui était garé devant la maison. Je le laissai ouvrir le paquet.

Surprise...

Je l'entraînait ensuite à l'extérieur de la maison. Une voiture noir, flambant neuf. C'était de la folie je sais, et je m'en fou.

Elle est à toi.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 28 Fév - 16:09


Die an other day.

Je fronçai les sourcils quand elle proposa qu'on se retienne pour tester notre résistance. Non ! C'était tout bonnement impossible. Elle ne pouvait quand même pas me faire un truc pareil, hein !? Même pas en rêve ! Une journée ça me semble déjà impossible ! Non pas besoin de faire ça, je sais que j'ai aucune capacité de résistance avec toi ! M'exclamai-je tout à fait sérieusement. L'idée était horrible à elle seule ! Si je la taquinai sur une partie bien précise de son anatomie que je n'avais jamais visité, je fus surpris par sa réponse. C'était une réelle taquinerie de ma part. Mais pas de la sienne apparemment. Et pour le coup, je n'étais pas certain de vouloir la détromper. Je n'allais quand même pas me plaindre de constater qu'il n'y avait réellement aucune limite entre nous ! Sérieux ? M'étonnai-je avant d'afficher un petit sourire. Soit. Alors nous testerions également ça un de ces quatre. Je hochai positivement la tête quand elle émit l'idée que nous allions bientôt choisir nos alliances. J'avais hâte de faire notre choix. Mais j'avais également et surtout hâte d'arriver au jour de notre mariage, cela va s'en dire. Nous allions enfin être mari et femme. Le paradis !

Nous passâmes la semaine entière à faire séance photo sur séance photo. Pour un rendu vraiment top qui valait largement le coup d'oeil. Je regrettais encore moins d'avoir accepté de poser pour elle. Surtout quand Russell découvrit l'étendu du talent de la femme que j'aimais. Pour sûr que j'étais fier d'elle. Elle était vraiment incroyable. J'étais réellement fier d'être son fiancé. Elle n'était pas juste talentueuse. Elle était tout. Elle était divine. Elle était parfaite. Et très bientôt, elle serait entièrement mienne. Et ce, aux yeux de tout le monde ! Nous fêtâmes tout naturellement cette réussite, avec le reste de l'équipe. Puis juste tous les deux quand nous fûmes de retour chez nous. Dans un bain et avec du champagne à portée de main. Tout ça était absolument parfait. Et elle ne manqua pas de m'en faire la remarque, me faisant sourire. Moi j'crois qu'on le mérite ... Lui répondis-je d'une voix douce en l'observant à travers mes paupières plissées. Elle le méritait pour avoir supporté et tenu tête à une famille qui la rejetait sans raison valable. Et moi ... Moi je le méritais pour avoir combattu pendant des années, manqué mourir à plusieurs reprises et supporté d'horribles choses. Dont je n'avais pas encore réellement parlé à ma fiancée. J'allais mieux. Mais parler ne se faisait pas si simplement que ça.

Le vernissage fut évidemment un succès. Je ne m'attendais pas à moins en même temps ! J'ignorai totalement le prix qu'elle tira de la vente de ses tableaux. Mais je n'avais aucun doute quant au fait que ça représentait une belle somme. Quelques jours plus tard, elle m'annonça avoir quelque chose pour moi. Et devant les clés de voiture, j'arquai un peu les sourcils. Merde. Ce n'était de toute évidence pas n'importe quel genre de voiture ! J'en eus la confirmation une fois au dehors, face à son cadeau totalement dingue. Mais ... Qu'est-ce que ... Sérieusement ? Sonné, je m'approchai de la voiture et en fis lentement le tour avant de relever la tête vers Oli. T'es ... Mais ... Pourquoi ? de toute évidence, il n'y avait pas que pendant le sexe que j'étais incapable de faire une phrase complète et sensée. Finalement, je revins vers elle avec le sourire aux lèvres et plaquai ma bouche contre la sienne pour l'embrasser avec insistance. Ok. Je suppose que j'ai pas le droit de la refuser ? Alors merci mon amour. Je déposai quelques autres baisers sur ses lèvres avant de récupérer sa main pour l'entraîner jusqu'à la voiture. Mais maintenant il faut qu'on la teste ! Une fois derrière le volant, je pris le temps d'étudier l'intérieur. Le caresser même. Putain ... C'est dingue ... M'exclamai-je doucement. Enfin, je mis le contact et démarrai pour filer sur la route. Je mis un moment avant de m'habituer et maîtriser la bête. Puis je me permis quelques accélérations une fois sur une route dégagée.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 28 Fév - 19:35

J'adorai qu'il soit si peu résistant face à son désir pour moi, et surtout qu'il le reconnaisse et le dise à voix haute sans être gêné le moins du monde. Mais il jour, lointain, il faudrait vraiment que l'on teste notre résistante. Et j'adore aussi la tête qu'il fait qu'on je lui annonçait que je n'avais pas d'objection à tester une nouvelle pratique sexuelle. Enfaite j'étais même surprise qu'il soit surpris, il savait bien que j'étais hyper ouverte de ce côté la, nous avions déjà fait tant de choses... Je souris.

Evidement que c'est sérieux, je ne vois pas pourquoi ça te surprend d'ailleurs...

J'étais bien loin d'être une fille coincée. Enfin, mon vernissage fut une réelle réussite et j'étais vraiment super fière de moi, et j'étais fière que Joe soit fier de moi aussi. J'adorai le rendre fier. Je voulais toujours rester digne de lui, digne de son amour. C'est vraiment grâce à lui si je réussissais, et pour le remercier à sa juste valeur, je lui offrait un cadeau hors de prix, une vraie folie. Ok, nous avions une bonne situation tout les deux même si nous ne roulions pas sur l'or non plus. Ok, cet argent aurait pu nous servir à payer entièrement le mariage ou à rembourser une grosse partie du prêt pour la maison, mais je n'avais pas envie d'être raisonnable. Nous n'avions qu'une vie merde! Il fallait en profiter, il fallait vivre et se faire plaisir tant que nous étions encore jeunes. Alors ouais, j'ai offert une voiture de luxe à mon fiancé et je ne le regrette pas une seule seconde.

Pourquoi? Mais parce que je t'aime. Parce que tu le mérites. Parce que tu es un cadeau de la vie. Parce que tu rend ma vie merveilleuse. Parce que tu es toi. Parce que tu es Joe.

Je le laissai me sauter au cou et m'embrasser. Évidement qu'il n'avait pas le droit de refuser. Avec l'argent qu'il me restait j'avais aussi fait des cadeaux pour Jessica et pour Laurie mais bien moins onéreux quand même.

Mais de rien mon amour. Ça me fait super plaisir.

Et le moins que l'ont puisse dire quand Joe proposa qu'on l'essaie, c'est qu'il était fou de son nouveau joujou. Je le connaissait par cœur, je savais ce qu'il aimait. En allant dans plusieurs concessions automobiles, j'avais eu un coup de cœur pour ce modèle, il était fait pour lui, il était tellement...Joe. Et avec les horreurs qu'il a du vivre à la guerre, il méritait bien au moins ça. D'ailleurs en parlant de ça il ne m'en a toujours pas parler. Mais il le fera quand il sera prêt, j'en suis certaine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 28 Fév - 20:52


Die an other day.

Je continuais d'afficher de gros yeux de merlans frits alors qu'elle même était toujours aussi sérieuse. J'étais peut-être bien stupide d'être surpris par ce qu'elle venait de me dire. Mais c'était plus fort que moi. J'étais réellement étonné et je ne m'en cachais pas le moins du monde. Ben j'sais pas ... je pensais que la taille de Sergio pourrait être un frein. Répondis-je simplement avec un petit haussement d'épaules. Mais encore une fois, ce n'était pas moi qui risquais de la faire changer d'avis sur ce sujet. Au contraire, je ne pouvais que me réjouir qu'elle ait envie d'essayer ça avec moi. Enfin j'osais espérer que ce serait une première fois pour elle. J'aimais bien l'idée d'être celui qui lui faisait découvrir tout un tas de trucs, ce n'était pas un secret du tout. A vrai dire, c'était même une partie très importante de notre relation amoureuse.

Notre couple, c'était également s'entraider, comme je le fis en acceptant de poser sous son objectif alors que je n'étais pas du tout un mannequin ou quoi. Mais pour elle, je ferais vraiment n'importe quoi. Et j'étais en train de le lui prouver, sans l'ombre d'une hésitation. C'était sans doute une façon de me remercier pour ça, qu'elle m'offrit une voiture. Mais pas n'importe quel genre en plus. Une caisse de malade qui me laissa pantois pendant un bon moment. Je n'arrivais pas à y croire et pourtant c'était bel et bien vrai. Elle était complètement folle ! Mais c'était bien pour ça -entre autres- que je l'aimais à ce point ! C'est complètement insensé de dépenser ton argent comme ça ! Insistai-je quand même. Mais ce n'était pas pour autant que j'allais refuser ce présent. Tant qu'elle ne se mettait pas à dépenser encore et encore de la sorte pour moi !

Je décidai que nous devions tester cette voiture dès maintenant. Nous grimpâmes donc dedans et je pris le temps d'en contempler l'intérieur. Avant de prendre la route et tester la vitesse de cette voiture de rêve. Putain ! J'crois que je pourrais jouir tellement c'est bon ! M'exclamai-je le plus naturellement du monde, en appréciant le silence du moteur alors que je filais à vive allure sur la route. Je traversai ainsi la ville avant de rejoindre la plage. Puisqu'on est de sorti, je t'invite au restau. Ca te dis ? Sans attendre vraiment de réponse de sa part, je me garai devant un petit restau dont la terrasse se trouvait directement sur la plage. Nous n'étions pas habillés très chics pour un endroit pareil. Mais peu importait. Ce n'était qu'un détail très secondaire.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 1 Mar - 2:08

Oh ben c'est clair que tu devras maîtriser ton ardeur si on essaie ça un jour. Il ne faudra pas me prendre brutalement comme d'habitude. Tu devras être...doux, tendre... J'aime bien aussi quand tu es doux parfois, quand tu me fais des bisous, des câlins, quand tu me caresses... J'aime aussi quand c'est plus mouvementé... J'aime tout enfaite quoi.

Plusieurs jours passèrent après cette discussion. Entre temps il y'avait eu mon moment de gloire, à savoir mon vernissage. J'étais super heureuse de voir des gens admirer et complimenter mon travail, mais ce que j'ai le plus aimé, c'est la fierté dans les yeux de Joe. Il était vraiment trop beau dans son costard d'ailleurs. C'est trop canon, ça lui va trop bien. Il devrait en porter plus souvent. Enfin, plusieurs plus tard je lui faisait un super cadeau, une superbe voiture de luxe. Il était super content et c'est tout ce que je voulais. Et j'adorai le voir la conduire, il semblait vraiment prendre son pied.

Oh quand même, attend ce soir pour ça. Je vais te montrer ce que c'est de jouir quand je vais m'occuper de toi.

On roulait encore et encore avant de finalement nous retrouver à la plage. J'adore cette ville pour ça. La plage. Je suis une éternelle amoureuse de l'été et de la plage. Et voilà que mon fiancé m'invitait au resto, le pied. J'acceptais immédiatement.

Evidement! Tu connais mon amour pour la nourriture.

Il se gara devant un petit resto chic. Nous n'étions pas vraiment habillés pour ça, mais nous restions canons, et puis mon fiancé conduisait une voiture incroyable. Un serveur nous accueillis en nous demandant notre nom et si nous avions réserver.

Monsieur et madame Evermoore. Nous n'avons pas eu le temps de réserver.

Le serveur sembla hésiter, nous informant qu'il fallait obligatoirement réserver. Bon ok... Je m'approchai du comptoir pour m'y accouder. Je plantai mon regard dans le sien. Un petit sourire mystérieux au coin des lèvres. Je passai avec une fausse négligence la main dans mes cheveux, avant de prendre la parole d'une voix charmeuse.

Oh allez... Vous pouvez faire un petit effort...

Il balbutia un peu, fit tomber son registre en voulant le ranger. Puis il détourna le comptoir pour nous demandez de le suivre. Il nous trouva une petite place sympa. De la même manière, je lui fit comprendre que nous préférions la terrasse face à la plage. Il déglutît difficilement et nous y emmena illico. Je le remerciait poliment. Nous étions seuls sur la terrasse Joe et moi.

Trop facile. Un vrai jeu d'enfant. L'homme est tellement faible face à la séduction...

J'éclatais de rire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 1 Mar - 21:31


Die an other day.

Je ne pouvais m'empêcher de me réjouir à l'idée qu'elle m'offre cette partie là de son corps. En même temps, j'aimais toujours autant la façon qu'elle avait de se donner toute entière à moi ! Toujours la même ardeur. Tu m'as appris à être doux. Alors je m'inquiète pas, je sais que j'y arriverai. Même si ... Bordel, ça c'est vraiment un truc super excitant ! M'exclamai-je à moitié excité déjà, rien qu'à cette idée. Et il y avait largement de quoi quand même ! J'avais déjà hâte d'y être. Enfin, pas autant que j'avais hâte de l'épouser non plus. Ca, c'était encore un cran au dessus. Mais la question ne se posait même pas tant c'était l'évidence même ! J'aimais tout ce que je pouvais faire avec cette femme vraiment divine. Cette femme que j'aimais par dessus tout et qui porterait bientôt mon nom. Olivia Evermoore. C'est que ça sonnait vraiment du tonnerre en plus !

Quelques jours plus tard, j'eus l'incroyable surprise de trouver une voiture de sport garée devant notre maison, quand ma fiancée mentionna avoir quelque chose pour moi. Je ne fus pas capable d'attendre plus longtemps avant de monter à bord pour la tester. Et bon sang, le moins que l'on puisse dire, c'est que je prenais vraiment un pied d'enfer à la conduire. Et je ne fus pas capable de m'empêcher de le dire à voix haute. La réponse d'Olivia me fit rire de bon coeur. Je ne m'attendais pas à moins de sa part ! Je te rassure, c'est pas le même genre de jouissance ! Je préfère quand même quand c'est toi qui t'occupes de moi ... Lui répondis-je avec un amusement réel. J'adorais la taquiner. Et j'adorais parler aussi librement de sexe avec elle. Aucun tabou dans notre couple. C'était sans doute ce qui rendait notre relation aussi forte !

Je m'arrêtai finalement devant un petit restaurant assez chic, parfaitement placé sur le bord de la plage. Un endroit parfait et romantique sans entrer dans l'excès. Le bruit des vagues, la lune qui se reflétait maintenant sur l'eau foncée ... Divin ! Evidemment, nous ne fûmes pas forcément très bien accueillit puisque nous n'avions pas réservé. Je faillis faire une remarque acerbe à propos du fait que presque la moitié des tables étaient inoccupées de toute façon. Mais Olivia me prit de cours quand elle fit les yeux doux au pauvre type qui demeura bouche bée. Tout comme je le faisais moi même, le regard rivé sur elle. Finalement, il nous guida jusqu'à une table sur la terrasse. Nous étions les seuls. Quel pied ! Même si j'étais un peu irrité qu'elle ait eut à faire ça pour nous avoir une table. Hm mouais. C'était vraiment obligé de faire ça ? Marmonnai-je doucement en lui lançant un regard irrité. Je n'étais pas certain qu'elle même apprécierait beaucoup de me voir faire ça à une femme. Sans un mot de plus, je récupérai le menu tendu par le serveur, pour l'étudier rapidement, puis passai ma commande. Au moins on est bien placés ... Commentai-je en perdant mon regard vers l'horizon.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 1 Mar - 22:19

La soirée commençait vraiment super bien. J'avais fait ce super cadeau à Joe et il semblait vraiment très très content. En même temps, quel homme ne serait pas heureux en recevant une voiture de sport. Ce n'était pas un cadeau anodin ou banal. J'adorai le voir aussi euphorique. Je dois dire que j'assure avec lui. Il fini par me proposer d'aller au restaurant et évidement j'acceptais avec plaisir. Moi et ma passion de la nourriture.... Il nous trouva un super resto au bord de l'eau. Mais évidement dans ce genre d'endroit, il fallait réserver. Je du jouer un peu de mes charmes pour que le serveur nous accepte et nous installe à une bonne table ensuite. C'était juste un peu drôle. On ne peut pas dire que je l'ai "draguer" non plus. Juste fait un peu les yeux doux quoi.

Je ne m'attendais vraiment pas à une telle réaction de Joe. Il était clairement irrité. J'essayais de me mettre à sa place et bon... Je le comprenais plus ou moins. Ça m'aurait peu être ennuyé qu'il fasse ça a une autre femme. Mais de la à se montrer aussi froid d'un coup... Je ne répondais rien quand il m'envoya gratuitement un pique. Il passa commande sans même demander ce que je prenais, puis il se détourna de moi pour regarder l'horizon. La il me faisait carrément mal. Ok j'ai un peu merdé aussi... Mais sa réaction n'était pas vraiment justifié. Ok il aurait pu me faire la remarque comme quoi il n'avait pas apprécier cela, mais il n'était pas obligé de me faire la gueule à ce point.

Pardon...Dis-je d'une petite voix timide.

La j'avais juste envie de me lever, de me barrer et d'appeler un taxi pour rentrer. Je ne décrochais pas un mot du repas. Ça m'avait clairement couper l'appétit, je touchai à peine à mon plat. J'étais presque au bord des larmes. Franchement j'avais juste envie de rentrer me coucher la. J'avais complètement gâcher cette belle soirée, et lui aussi. On finit par rentrer et je ne décrochais pas non plus un mot de tout le trajet. Je descendais quand il s'arrêta devant la maison. Je ne l'attendais pas le temps qu'il gare la voiture comme d'habitude pour montrer ensemble. Je filais seule dans la salle de bain pour prendre une douche rapide. Quand je sortais il était assis sur le lit. Je contournait le lit sans le regarder, sans même lui adresser la parole et je me couchais à ma place en lui tournant le dos. Je n'avais vraiment aucune envie de lui parler. Comme quoi...nous aussi nous pouvions nous disputer. Quelques larmes coulèrent en silence sur mes joues. Certes il n'y avait rien de grave, mais cette situation me gavais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 1 Mar - 22:33


Die an other day.

Je n'aurais sans doute pas du prendre trop à coeur son petit jeu avec le serveur. Mais c'était plus fort que moi. Voir ma fiancée faire les yeux doux à un autre homme, ça m'irritait. Ca ne me vexait pas non plus, parce que je savais que c'était par pur intérêt qu'elle le faisait. Mais ce n'était quand même pas la chose la plus agréable qui soit non plus, pour sûr. J'eus donc un peu de mal à digérer. Et sans vraiment m'en rendre compte, je pris des distances en évitant même de la regarder. Je passai également notre commande. Et ce fut à ce moment là que je me rendis compte qu'elle avait autant de mal à accepter ma réaction, que moi j'avais eus de mal à supporter son petit manège. Je dardai un regard vide sur elle alors qu'elle s'excusait d'une petite voix. Et en fin de compte, le dîner se passa dans le plus grand silence. Le genre de silence incroyablement lourd et froid qui mettait mal à l'aise.

C'était la première fois qu'une chose pareille nous arrivait. Et je fus incapable de trouver ce que j'étais censé faire ou dire. J'avais un peu de mal à oublier son petit jeux avec le serveur. Alors forcément, je ne risquais pas de faire le premier pas vers elle pour l'heure. Ce fut donc avec toujours la même tension ambiante, que nous rentrâmes ensuite chez nous. Elle quitta sèchement la voiture et quand j'entrai dans la chambre, elle était dans la salle de bains. Le temps qu'elle sorte, je pris place sur le bord du lit. Et quand elle revint dans la chambre, elle évita soigneusement de me regarder pour aller prendre place dans le lit. D'un côté du lit. Je crispai les mâchoires et sans un mot, me levai pour aller prendre une douche à mon tour.

De retour dans la chambre, j'hésitai à aller me coucher. Finalement je capitulai. C'était juste impossible qu'on se couche en se faisant la gueule. Autant se prendre la tête une bonne fois, laisser la colère sortir, plutôt que de se coucher comme ça. L'idée de dormir chacun d'un côté du lit ? Pouah, non. Tout mais pas ça ! Je fini par m'asseoir sur le lit, tourné vers elle. Oli, on peut en parler ? J'ai pas envie d'être le genre de couple qui se fait la gueule et dort chacun de son côté du lit ... Tentai-je finalement en la regardant avec attention.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 1 Mar - 23:43

Sa réaction n'était absolument pas justifiée qu'on se le dise. Je n'avais rien fait de mal dans le fond. J'avais un peu déconner, fait les yeux doux au serveur pour nos intérêts, je n'aurai pas du, mais merde quoi. Était ce une raison pour me faire la gueule comme ça? Non! Certainement pas. Je ne ferai pas le premier pas vers lui. Tant pis pour la soirée. Nous avions tout les deux contribuer à la gâcher. Même si à la base, moi je voulais juste lui faire un cadeau.

La tension était clairement palpable entre nous. Et je dus faire un sacré effort pour rester à table et surtout pour ne pas pleurer. Putain mais je n'étais pas une pleurnicheuse merde. Pourquoi j'avais ainsi les larmes aux bord des yeux? Merde! J'avais le cœur broyé dans la poitrine. On rentrait dans la même ambiance merdique. J'allais prendre ma douche, puis lui aussi. Je profitai pour verser mes quelques larmes avant qu'il ne sorte de la salle de bain. C'est à ce moment qu'il prit la parole.

J'ai pas envie de te parler Joe.

Je ne bougeais pas. Il n'avait pas envie qu'on devienne le genre de couple à se coucher chacun de son côté. Il n'avait pas tard dans la fond. Je fini par m'asseoir et me retourner vers lui.

Bon et ben vas-y, vide ton sac! J'ai merdé, je le reconnais, j'aurai pu éviter. Alors gueule moi dessus une bonne fois pour toute et qu'on en parle plus.

Je commençai à perdre patience. J'étais énervée, irritée, fatiguée. J'espère qu'il n'allait pas non plus être trop dur avec moi parce qu'il n'y avait pas mort d'homme non plus. Et puis... Je lui avais pardonner bien pire... Non, non ça je n'avais pas le droit. Je ne pouvais pas ressortir ça. C'était du passé et c'était oublié et pardonné, définitivement. Peu importe...qu'il m'engueule et qu'on en parle plus...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Lun 2 Mar - 21:24


Die an other day.

Je n'aurais, soit, pas du prendre les choses autant à coeur. Mais c'était plus fort que moi. Et c'était ainsi que je me rendais compte que j'étais un peu plus jaloux que prévu finalement. Plus que je ne le pensais. J'avais beau avoir confiance en elle, je ne pouvais m'empêcher d'être vraiment agacé par son comportement. Plus encore de la voir se renfermer autant sur elle même. Voilà bien une chose qui ne risquait pas d'arranger quoi que ce soit. Tout au contraire, ça ne faisait qu'empirer l'état actuel des choses. De retour dans la chambre après ma douche, je décidai que ça avait déjà assez duré. Mais sa réponse me fit me crisper sur place de façon instantanée. Elle allait quand même très loin là, non ? Moi je trouvais que moi. Et ça me tapait de plus en plus sur le système. Je voulais bien croire qu'elle ait été agacée par ma réaction. Mais quand même. Fallait-il en faire tout un plat comme elle était en train de le faire !? Apparemment oui, vu sa réaction qui s'accentua.

Je lui lançai un regard agacé quand elle se redressa et reprit la parole. Bon sang mais pour qui tu me prends ? je ne compte pas t'engueuler ! M'agaçai-je pourtant sur un ton un brin au dessus. T'es chiante putain. T'es vraiment obligée de réagir comme ça ? Je voulais juste qu'on en parle. Qu'on en parle ! Pas qu'on se prenne la tête. Tu préfères dormir de ton côté du lit et ne pas me décrocher un mot encore demain matin au réveil ? Ou tu préfères qu'on accumule ce souci, un autre, puis un autre, puis encore un autre, pour que ça devienne une violente dispute un beau jour ? Le genre de dispute qui nous foutrait en l'air ? Finalement, ce n'était même plus son geste que j'étais en train de lui reprocher. Mais sa façon de réagir face à une potentielle dispute. C'était con peut-être. Ou peut-être pas. J'étais surpris. Je trouvais qu'elle ne prenait pas notre relation de couple très au sérieux avec tout ce qui allait avec. Mais à ce propos, oui, je trouve vraiment que c'était un manque de respect total pour moi, de faire un truc pareil. C'est si facile que ça de faire de l'oeil au premier type venu ? Chouette, faudra que j'essaie à l'occas' ! 'emportai-je un peu plus. Ca ne t'a pas dérangé, toi, que ce type se dise qu'on était sans doute un couple très libéré ? Parce que moi, si ! Beaucoup !
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Lun 2 Mar - 21:56

Si j'avais su que ça partirai aussi loin? Si j'avais su que toute cette histoire allait prendre de telles proportion, c'est clair que j'aurai décliner son invitation au resto. Putain mais merde. Pourquoi il se mettait dans un tel état pour si peu? Ça m'a tellement énervé que maintenant qu'il essayait de crever l'abcès, je n'avais plus vraiment envie de l'écouter. Mais je fini par capituler et me retourner. La non plus, je ne savais pas ce qui m'attendais. Il explosa carrément. Je détestai sa façon de me regarder en cet instant. Il n'avait jamais eu ce regard sur moi. "T'es chiante putain"... C'était certainement les paroles de trop.

Arrêtes de me parler comme ça!

Mais il ne s'arrêta pas la non. Il m'expliquait qu'il voulait juste discuter et pas m'engueuler? Ah ouais? Et qu'est ce qu'il faisait la? Je cru péter un câble quand il prédit déjà une dispute qui pourrait nous foutre en l'air.

Attend t'es sérieux la? T'es vraiment entrain de tout remettre en cause pour si peu?

Putain mais merde! Il avait si peu de considération pour moi? Il pensait vraiment que notre relation pouvait être détruite par une dispute de couple? Il est fou ou quoi? Putain mais qu'est ce qu'il lui prend la? Ses paroles me font flipper. La suite... Ce fut pire que tout. Je devenais toute rouge. Oui j'avais eu tord de faire ça? Mais me balancer ça dans la gueule comme si j'avais coucher avec le serveur pour avoir ce que je veux, c'était trop. Beaucoup trop. Et quand il me balança ensuite que lui aussi essayerait à l'occasion, il me brisa le cœur. Mes yeux se replièrent de larmes et ma voix se brisa.

Là tu vas trop loin! Tu insinues quoi la? Que j'étais prête à coucher avec lui? Tu me prend pour qui au juste? Comment est ce que tu me vois? Comme une traînée?

Ont pouvait se disputer, mais la il dépassait un peu les limites. Même beaucoup. Mais pour quoi il me prenait au juste? Une traînée? Une fille facile? Si c'est ça qu'il pense alors pourquoi il est avec moi? Pourquoi il veut m'épouser? Et le fait de dire que lui aussi essayerait... Moi j'ai fait ça sans réfléchir, sans arrière pensée, juste pour plaisanter. Lui il ferait ça clairement dans le but de me faire du mal et de se venger. Ma voix était étranglée par les sanglots.

Ouais c'est ça, t'as qu'à essayer! Moi je n'ai pas fait ça dans le but de te faire du mal! Et je ne pensai pas qu'on en était au point de faire ce genre de petite vengeance et mesquinerie. Moi a ta place je t'en aurais peu être voulu un peu, mais je ne t'aurais jamais balancer que j'allais en faire de même avec un autre mec. Mais vas-y, venges toi puisqu'on en est là. Je crois que tu devrais vraiment te taire maintenant.

Je me levais et sortait de la chambre en pleurant. J'avais besoin de souffler. Une fois dans le couloir je courrais pour ne pas qu'il me suive. J'allais sur la terrasse. J'avais besoin d'un bon bol d'air frais. Une fois assez loin pour qu'il ne m'entende pas, j'éclatais en sanglots.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Lun 2 Mar - 22:10


Die an other day.

D'accord, j'allais trop loin. Soit, je ne l'insultais pas violemment non plus. Mais son comportement actuel m'agaçait. Et j'étais bien incapable de le garder pour moi ça. J'étais surpris de la voir prendre les choses de la sorte. Elle avait commencé par refuser qu'on en discute. Si seulement elle avait tout de suite accepté, je ne me serais pas emporté. Mais maintenant c'était le cas. Et j'étais tout simplement incapable de garder ma rancoeur pour moi. Je demande seulement comment toi tu comptes gérer les problèmes de couple puisque tu ne sembles pas vouloir en parler calmement pour arranger les choses et éviter qu'elles ne s'enveniment. Lui répondis-je plus sèchement que prévu, sans la quitter du regard. Je prenais encore sur moi pour ne pas aller jusqu'à lui décrocher un regard noir. Mais je ne cachais pas non plus que j'étais toujours aussi agacé. Pour la simple et bonne raison que je l'étais beaucoup trop pour ça ! Je grinçai des dents quand elle reprit la parole. Elle était complètement à côté de la plaque. Elle se faisait du mal à donner un sens totalement faux à mes paroles. A se demander si elle n'était pas un peu maso sur les bords sérieusement !

Pourquoi tu donnes un sens pareil à mes paroles ? J'ai parlé de faire quoi que ce soit ? Non ! Bordel, non ! Si je pensais que t'étais une traînée, tu penses vraiment que je t'aurais demandé de m'épouser ? M'emportai-je encore et encore. Je te fais seulement remarquer que c'était tout à fait le genre de truc que je ne peux pas supporter. Je suis incapable de faire semblant d'être attiré par une nénétte pour le bien de tes photos. Mais de ton côté, t'as aucun mal à jouer la comédie avec un parfait inconnu. Je me crispai un peu plus quand elle sembla me mettre au défi de faire la même chose. Je n'aurais pas du dire un truc pareil. Parce que je ne le ferais pas. C'était évident que non. Non seulement parce que je n'avais aucunement cette envie. Mais aussi et surtout parce que je ne comptais pas me venger. Encore une fois, elle avait tendance à exagérer mes propos. Je la regardai quand elle s'éloigna pour quitter la chambre. Soit. Encore une fois elle ne faisait donc rien pour arranger les choses. Mais si elle souhaitait me voir comme un monstre qui venait d'aller trop loin, qu'elle fasse donc. J'étais au moins autant blessé qu'elle dans l'histoire. Finalement, j'abandonnais mon besoin et envie d'arranger les choses avant d'aller dormir. Puisque ce n'était pas ce qu'elle même semblait vouloir. Peut-être que j'avais une vision trop idyllique du couple parfait. Quoi qu'il en soit, je finis par m'étendre de mon côté du lit, tentant vainement de ne pas penser au fait qu'elle était sans doute en train de pleurer dans un coin de la maison. Bien sûr que ça me faisait mal de l'imaginer en larmes. Mais la colère était toujours là ...
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Lun 2 Mar - 22:57

Tout ça m'avait clairement retournée. Je n'avais pas pu retenir mes larmes devant lui. Putain de merde pourquoi je pleurai à chaque fois quand ça concernait Joe? Je n'étais pas une pleurnicheuse putain. J'étais Olivia Nolans, j'étais censée être la fille forte et courageuse. Et la voilà que je fondais en larme devant mon fiancé pour une histoire de merde.

Et pourquoi veux-tu que ça s'envenime? Demain ça aurait été oublié. Mais non il faut que t'en rajoute une couche.

Je n'arrivai pas à le regarder aussi durement que lui me regardait, ça m'était tout bonnement impossible. J'essayais mais je n'arrivai pas à ne pas avoir un regard aimant sur lui, même si son regard à lui était dur et agacé. Il n'avait rien dit? Non. Mais il l'a insinuer, ce qui est pire. Et en plus, il a clairement dit "Chouette faudra que j'essaie à l'occaz", oui il l'avait dit, alors qu'il n'essaie pas de m'endormir maintenant. Je ne suis pas dupe.

Mais j'ai pas fais comme si j'étais attirée par lui putain! Toi aussi tu exagères! J'ai juste été "un peu plus gentille" avec lui que la normale. C'est pas comme si je l'avais carrément allumer.

Je dus tourner sept fois ma langue dans ma bouche pour ne pas lui faire remarquer que lui avait couché avec ma sœur alors qu'on était ensemble officieusement, et que moi j'en avait été incapable avec mon petit ami officiel alors que Joe et moi étions séparés. Je ne voulais pas remettre ça sur le tapis. C'était pardonné et je ne lui en ai jamais reparler, je ne lui ai jamais demander d'explication, j'ai passer l'éponge. Et lui, il fait le petit saint maintenant, en me faisait une scène monstre pour trois fois rien.

Bref, ce coup ci il allait trop. Je préférai sortir de la pièce avant que nos mots ne dépassent nos pensées. Ouais j'étais clairement en colère la. En colère et triste, très triste. Je pleurait pendant au moins une dizaine de minutes avant de parvenir à me calmer. Ça m'a fait du bien. J'ai extériorisé ma peine et l'air frais m'a refroidi les pensées. J'allais à la cuisine me servir un verre d'eau. Mais je le lâchai par inadvertance et il explosa au sol. Et pour clore le tout je le coupais la main en ramassant les morceaux. Putain, quelle soirée de merde! J'allais à la salle de main pour nettoyer ma plaie. J'étais même besoin de me faire un bandage avec un compresse car l'entaille était grande et profonde. Ça faisait un mal de chien. Je fini par retourner dans la chambre. Joe semblait dormir. Ok... J'étais très mal, j'ai fondu en larmes et lui il s'en fou. Je crois qu'il oublie parfois que j'ai vingt deux ans. J'ai parfois besoin qu'il me console. Peu importe. Je m'allonge de mon côté, en lui tournant le dos. Environ une heure plus tard, ou peu être plus, ou moins, je n'en sais rien, c'est un peu embrumé dans mon esprit, Joe se lève. Il prend la valise sur l'armoire et y fourre ses affaires.

Qu'est ce que tu fais? Non... Arrêtes... murmurai-je.

Il m'annonçait qu'il me quittait. Que cette dispute lui a fait se rendre compte qu'il ne pouvait pas passer sa vie avec une gamine qui pique une crise de larme pour un oui ou pour un non. Il lui fallait une femme plus mature. Il me balança que je n'étais pas la femme de sa vie finalement, qu'il avait fait une erreur. Je ne pus retenir mes larmes. Ma vie s'écroule, j'ai du mal à y croire.

Non s'il plais. Je vais changer. Je t'en prie, ne pars pas. Joe, ne me laisses pas. Je vais changer.

J'étais pétrifiée. Je n'arrivais pas à bouger. Il ferma sa valise et se dirigeait vers la porte. C'était fini. Tout était fini. Qu'est ce que j'allais devenir. Je le suppliais en pleurant toutes les larmes de mon corps de ne pas partir, de rester avec moi, que je l'aimais trop. Je réussis enfin à bouger pour lui courir après. Tout mon corps se souleva.

NON JOE, NE ME QUITTE PAS, NE T'EN VAS PAS JE T'EN SUPPLIE!

Je hurlais cette phrase et j'ouvris les yeux dans mon lit. Dans notre lit. J'avais le visage baigné de larmes. Joe était la. Il était à côté de moi. Il était la. Il ne partait pas. C'était un cauchemar. Un horrible cauchemar. Le pire de toute ma vie. Je me jetai dans ses bras et enfouis mon visage dans son cou. Et une nouvelle fois j'éclate en sanglots.

T'en vas pas. Restes avec moi. Je suis désolée, je suis désolée Joe.

Je réalisais petit à petit que j'étais de retour dans la réalité. Que Joe ne m'a pas quitter et que ce n'était qu'un cauchemar.

Je suis désolée, désolée. Pardon, pardon, pardon. Excuses moi Joe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Lun 2 Mar - 23:12


Die an other day.

Pour elle, j'en rajoutais une couche. Pour moi, c'était une autre histoire. J'essayais seulement d'arranger les choses, contrairement à ce qu'elle était en train de dire. Je n'arrivais pas à comprendre pourquoi on ne voyait pas du tout les choses de la même façon à ce sujet. C'était des plus agaçants. Et même fatiguant avais-je envie de dire ! Pour toi, j'en rajouta une couche ! Je voulais seulement arranger les choses pour que ça ne s'éternise pas ! Je lâchai un soupir fortement audible. C'était difficile de se faire comprendre. Plus encore quand on était énervés comme nous l'étions apparemment autant tous les deux. Un peu plus gentille !? M'exclamai-je, faussement hilare. Simple rire parfaitement nerveux qui m'échappa aussi rapidement alors que je levais les yeux au ciel. C'était à peine croyable comme elle minimisait les choses maintenant, tout de même. Soit tu fais exprès, soit t'es vraiment inconsciente de ce que tu fais et de ce que tu laisses paraître ! Je n'irais pas jusqu'à dire qu'elle l'avait allumé. Mais ce n'était quand même pas bien loin ! Sinon, je ne l'aurais pas aussi mal pris quand même. Soit j'étais jaloux. Mais j'avais certaines limites ...

Elle mit fin à la dispute quand elle quitta la chambre, en larmes. Cette fois ci, je ne pris pas la peine de lui courir après pour tenter d'arranger les choses. J'étais trop énervé pour essayer une seconde fois. Je me couchai donc et ne bronchai pas. Incapable de trouver le sommeil tant qu'elle n'était pas dans le lit, je demeurai à attendre. Juste attendre. Et à l'écouter qui vagabondait dans la maison. Je faillis me lever quand j'entendis des bruits de verre brisé. Mais rapidement, je l'entendis qui grimpait les marches et rejoignait la salle de bains. Je songeai que ce n'était peut-être qu'une petite coupure. Rien de grave. Je ne bougeai donc pas davantage. Et fini par trouver le sommeil quand elle fut sous les draps à son tour. Soit, loin de moi. Je n'aimais pas ça du tout. Limite, j'avais même froid et je me sentais vide ! Mais je ne fis toujours pas le moindre geste vers elle. Alors que j'étais finalement bien plongé dans le sommeil, j'entendis sa voix dans mon dos. Inconsciemment, je roulai sur le lit pour me rapprocher un tant soit peu d'elle. Mais ce ne fut que quand elle hurla, que je rouvris sec les yeux et me redressai sur mes coudes pour la regarder.

De toute évidence, elle était en plein cauchemar. Parce qu'à peine les paupières rouvertes, qu'elle me sautait au cou. Si je fus surpris, je ne me fis pas prier pour enrouler un bras autour d'elle. Elle était en larmes et tremblante. Vraiment dans un piteux état. C'était douloureux de la voir ainsi. Et d'entendre pareilles paroles. Oli doucement. Je ne pars pas. Je suis là bébé ... Tentai-je de la rassurer avec douceur. Je tendis le bras pour allumer ma lampe de chevet et ramenai ensuite ma main sur son visage pour la forcer à se redresser et me regarder. Bébé tout va bien. Entre nous, tout va bien. Je ne vais nulle part. Et je n'irai jamais nulle part sans toi. Lui assurai-je avec douceur. Avec douceur, je la fis se rallonger sur le dos et me collai, étendu sur le côté, contre elle. Pour garder une main sur son visage et mon regard planté dans le sien. Ca va mieux ?
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 3 Mar - 16:06

Comment cette soirée qui semblait si belle tournait elle ainsi au cauchemar? C'était infernal. Je venais de lui offrir un voiture, nous étions entrain de fêter ça, et d'un coup, on se retrouvais à élever la voix l'un sur l'autre et à se dire des choses blessantes. C'était à peine croyable la façon dont tout ça avait tourné. Si bien que je fini en larmes sur la terrasse, au lieu d'être au chaud dans ses bras. C'est la qu'était ma place, dans ses bras. Je fini par rejoindre notre lit. Notre lit mais pas ses bras. Ses bras qui m'était ce soir inaccessibles, et ça, c'était vraiment douloureux. J'avais vraiment envie de le sentir contre moi. Je me concentrai uniquement sur son poids que je sentais de l'autre côté du lit et sur sa respiration, c'était ce qui me permettait de quand même ressentir sa présence. Et après avoir plonger dans le sommeil, je fus secouée par un violent cauchemar. Je rêvais qu'il était parti, qu'il me quittait, ça me tuai. Heureusement ce n'était qu'un cauchemar horrible. L'éclate en sanglot dans les bras de Joe.

J'ai eu tellement peur, j'ai cru que tu partais, tu...t'étais entrain de me quitter.

Il me berçait dans ses bras. Me rassurait. Il était la. Il ne partait pas. Il alluma la lampe de chevet et m'aida à me rallonger et me demandait si ça allait. Je secouait la tête. Non ça n'allait pas du tout. Ce cauchemar m'a semblé tellement réel. J'étais encore tremblante. J'avais l'estomac noué. Je me rassis sur le lit. J'étais vraiment brassée. Je me levais et courrai au toilettes. Je m'y enfermais pour vomir. Après ça j'étais moins brassée, ça allait mieux. Putain, une simple dispute avec lui me rendais carrément malade. Je sortis des toilettes et me blottit contre Joe.

Tu peux aller me chercher un verre d'eau s'il te plais.

J'étais encore tremblante. Je bu mon verre d'eau avant de me glisser sous les couvertures. Je me collais à Joe cette fois, enroulant mes bras autour de lui comme des chaînes pour le faire prisonnier, comme si j'avais peur qu'il parte pour de bon.

Je suis désolée Joe. Désolée. Je ne veux plus jamais qu'on se dispute comme ça. Ça me rend malade.

J'avais capitulé, je me suis excusée la première. Mais ce n'est pas grave, je voulais bien mettre ma fierté de côté pour lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 3 Mar - 17:12


Die an other day.

Si j'avais un peu de mal à supporter la distance entre nous dans le lit, je me rassurais en songeant que c'était temporaire. Que dès le lendemain matin, tout serait oublié et pardonné pour de bon. Parce qu'on s'aimait trop de toute façon, pour se tenir éloignés l'un de l'autre trop longtemps. Et parce que c'était le lot de tous les couples d'avoir des disputes de toute façon. Je ne m'en faisais donc pas le moins du monde. Contrairement à Olivia qui en fit carrément un cauchemar. Ce qui me surprit un peu. Je ne m'attendais pas à ce que ça la travaille à ce point. Mais bien sûr, je ne me fis pas prier pour venir l'apaiser et la consoler alors qu'elle peinait à revenir dans la réalité pour voir que tout allait bien entre nous. Mais c'est pas le cas. C'était qu'un cauchemar mon amour. Lui répétai-je avec douceur.

Je me redressai un peu quand elle même s'assit sur le lit. Avant de la regarder filer en courant dans la salle de bains. Merde alors. Ca l'avait vraiment mise sans dessus dessous. A son retour, je hochai positivement la tête et quittai rapidement la chambre pour aller lui chercher un verre d'eau fraîche. Que je lui ramenai sur le champ avant de me blottir de nouveau contre elle. Elle retrouva tout naturellement sa place entre mes bras, contre mon corps. L'une de mes mains caressait doucement son dos alors qu'elle me serrait fort contre elle. Et je suis désolé pour ce que j'ai pu dire. Je le pensais pas. J'étais juste énervé. Lui assurai-je avec douceur. Je finis par rouler un peu sur le lit pour me rallonger sur le dos et l'attirer sur moi. Comme elle aimait tant le faire. Et ainsi, elle savait que je ne pourrais pas bouger et m'éloigner d'elle sans qu'elle ne le sente de suite. J'étais en quelque sorte son prisonnier. Et ça m'allait très bien ! Oli c'était rien du tout tu sais ? c'est pas parce qu'on se prend un peu la tête, que tout est fini. On a juste besoin de se canaliser et de gérer ça autrement plutôt qu'en se laissant emporter et dire des choses qu'on ne pense pas du tout.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 3 Mar - 18:01

Il avait raison, ce n'était pas le cas. Il ne me quitterai jamais. Il ne le pouvais pas, tout comme moi. Nous étions trop accroc l'un à l'autre. Il ne cessait de me rassurer encore et encore. Et c'est vraiment ce dont j'avais besoin en cet instant. Si il avait continuer à être distant et froid avec moi alors que j'étais dans cet état, j'aurai vraiment flipper. Mais il était toujours la pour moi quand j'en avais besoin. Il se leva immédiatement quand je lui demandais d'aller me chercher un verre d'eau. Ça me fit beaucoup de bien. Mais moins que d'être contre lui pour dormir.

Ne t'excuses pas mon cœur. C'est ma faute. Tu n'y est pour rien. J'ai été super conne J'espère que tu me pardonne.

Mais après ça il roulait sur le lit en l'éloignant de moi et je paniquais pendant une fraction de seconde.

Non...

Mais il n'avait pas fini sa "manœuvre" vu qu'aussitôt qu'il fut allongé sur dos il m'attira contre lui. J'étais enfin apaisée. Bien.

Je sais que c'était rien. C'est juste que...je déteste ça. Ça me perturbe beaucoup qu'on se fasse la tête. Ce n'est pas nous ça.

Nous avions fini par enfin calmer le jeu pour nous retrouver. Je dormais sur lui le reste de la nuit. C'était vraiment agréable. Au matin il était encore en dessous de moi. J'embrassai doucement son torse en me réveillant, avant de relever la tête vers lui. Je lui caressait doucement la joue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 3 Mar - 18:28


Die an other day.

Dans le fond, nous étions bien incapables de demeurer fâcher l'un contre l'autre, bien longtemps. Notre amour était bien trop fort pour ça, entre autres. Et pour nous le rappeler, ce fut son inconscient qui prit le relais pour nous secouer un bon coup. Nous en étions maintenant à nous excuser à tour de rôle, semblant vouloir prendre tous les torts sur nous même. Evidemment que tu es déjà pardonnée. Y'avait pas mort d'homme non plus. Lui répondis-je calmement, presque surpris de constater que je ne ressentais vraiment plus aucune colère par rapport à son comportement. Sans doute parce que j'étais trop peiné de la voir dans cet état maintenant. Et parce que je savais qu'elle n'avait pas vraiment réalisé l'impact que tout ça pourrait avoir sur moi. Quoi qu'il en soit, il était certain que je ne lui en voulais vraiment plus du tout. Elle était toute pardonnée.

Je roulai sur le lit et la pris sur moi, pour retrouver notre position favorite. C'était beaucoup mieux ainsi ! Je la sentis même qui se détendait de façon instantanée. Il faut seulement qu'on apprenne à discuter calmement, sans s'emporter. Lui fis-je remarquer avec douceur. Ce n'était que notre première dispute en tant que couple. On avait encore beaucoup à apprendre. Et on ne pouvait le faire qu'ensemble ça. Pour l'heure, ça ne se terminait pas si mal puisque nous nous endormîmes dans les bras l'un de l'autre. Et que ce fut ses baisers sur mon torse puis sa caresse sur ma joue, qui me tirèrent du sommeil. Avant même d'ouvrir les yeux, un sourire s'installait sur mon visage. Un faible gémissement m'échappa et je penchai un peu plus la tête vers sa main. J'ouvris enfin les yeux pour l'observer, amoureux et ensommeillé. Salut toi .. Soufflai-je d'une voix douce, avant de rouler pour me retrouver sur elle. Je tirai la couette sur nous, comme pour former un cocon autour de nous. Et blottis mon visage au creux de son cou. J'aime me réveiller à tes côtés ...
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 3 Mar - 20:11

J'étais vraiment soulagée que tout rentre finalement dans l'ordre entre nous. Être comme ça dans ses bras alors qu'il le consolait et m'assurait que tout allait bien. Oui tout allait bien entre nous. C'était vraiment le pied de dormir dans ses bras forts, chauds, réconfortant. Je ne voulais plus jamais bouger de ses bras et de ce torse sur lequel je m'endormais finalement, bercée par la respiration de mon fiancé. Ce matin je le réveillait doucement avec des caresses et des baisers. Il finit par ouvrir les yeux et me saluer. Puis il roula pour se mettre au dessus de moi. Je soupirai de plaisir quand il enfouit son visage dans mon cou alors que je passais mes doigts dans ses cheveux doux.

Moi aussi mon amour. Tu te réveilleras à mes côtés tout les jours de ta vie désormais.

Je gardais une main dans ses cheveux en grattant doucement son crâne, et j'en descendit une pour caresser son dos doucement. J'adore son odeur le matin. C'était doux, sucré.

J'ai envie qu'on traine au lit ce matin, j'ai pas envie de me lever.

Des caresses, des bisous, des gros câlins, c'est tout ce dont j'avais envie ce matin. Je pris son visage entre mes mains. Je l'embrassai tendrement. Je le regardai ensuite en souriant.

Tu sais de quoi j'ai envie?

Je touchai et regardai ses tatouages.

J'ai envie qu'on se fasse tatoué ensemble. Je sais pas si tu te souviens, on devait le faire il y'a trois ans. Je te l'avais offert pour ton anniversaire. Tu te souviens d'ailleurs de comment c'était à cette période? On ne savait pas trop comment se comporter l'un avec l'autre. On se connaissait à peine. C'était mignon dans un sens.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 3 Mar - 21:06


Die an other day.

Nous n'avions vraiment plus aucune raison de nous en faire pour notre relation. C'était de plus en plus évident que ce n'était pas une petite dispute qui allait tout foutre en l'air. On s'aimait beaucoup trop pour ça ! Et dans le fond, notre seul souci c'était que nous ne nous étions jamais pris la tête et que du coup, nous étions un peu perdu. Ce n'était rien de plus que ça. Et maintenant, je ne m'en faisais plus le moins du monde. Au contraire, je m'endormis comme un loir, étroitement enlacé avec elle. Ca faisait un bien fou. Et c'était tout de même pas mal rassurant je ne pouvais dire le contraire ! Comme de me réveiller à ses côtés. Avoir son visage comme première vision du matin. C'était nickel. Bon sang ce que je pouvais être heureux quand même ! Maintenant allongé sur elle, je gardais mon visage enfouit au creux de son cou pour profiter de sa chaleur et de son odeur délicate et qui avait un effet vraiment apaisant sur moi ! J'aime penser comme ça ... Lui soufflai-je d'une voix douce, un petit sourire accroché aux lèvres.

On a rien à faire aujourd'hui. Autant prolonger ce moment. Proposai-je avec ravissement. J'étais beaucoup trop bien pour l'heure à vrai dire. A profiter de ses caresses dans mes cheveux et sur mon dos. J'aimais toujours autant cette tendresse entre nous. C'était divin. Et ça avait réellement un pouvoir apaisant sur moi. J'en avais même encore plus besoin à cause de notre dispute de la veille à vrai dire. Je me redressai pour planter mon regard dans le sien alors qu'elle émettait l'idée qu'on se fasse tous les deux tatouer. Moi ça me va ! Si on y va ensemble, je le veux encore plus ! Je trouvais ça tellement beau un couple qui se faisait un tatouage commun ou avec un gros rapport. Enfin soit, avant je trouvais ça cliché et drôle. Mais ça, c'était avant de rencontrer mon âme soeur. Parce que je savais qu'elle l'était. Je l'avais toujours su. On ne savait pas si on devait capituler face à cette évidence qui nous poussait l'un vers l'autre ... Ou si on devait rester sages ... C'était mignon ... Mais je préfère quand même ce qu'on a maintenant. Pouvoir être réellement ensemble, sans se cacher et sans mentir ...
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 3 Mar - 22:29

J'adorai ce réveil. C'était tellement doux, apaisant. J'étais d'humeur très câline ce matin. Et il semble que Joe aussi, ça tombe bien. La j'étais vraiment comme un bébé qui avait besoin de son doudou. Et c'était lui mon doudou. Je souriais en repensant à la fois ou il avait dit que mes cheveux étaient son doudou. Nous étions sacrément mignons quand même. Notre relation était juste parfaite, même si nous avions eu notre première dispute. La première en trois de relation, même si cette relation comprenait un trou de deux ans. Quand j'avais vécu chez lui pendant presque trois mois avant son départ, nous ne nous étions pas disputer une seule fois. Ouais, c'était bel et bien la toute première. Je pense vraiment que Joe et moi n'allions pas nous disputer souvent, mais il est clair que ça arriverait encore. Nous allions passer notre vie ensemble, ça ce n'était pas discutable. Mais il est clair que la vie nous réservait encore de bons et de mauvais moments, et oui il y'aura d'autre disputes, même si ça serait vraiment exceptionnel entre nous, mais j'étais prête à affronter la vie et ses coups bas avec lui. Plus rien ne me faisait peur. Enfin, pour l'heure, je me concentrais sur les caresses que j'étais entrain de lui faire.

Toi tu as l'habitude maintenant. Ça ne doit plus te faire mal. Non? J'aime tellement tes tatouages c'est fou... C'est tellement beau, et ça te va super bien.

Ouais, c'était carrément canon sur lui. Déjà qu'il l'était sans ça, mais c'est vrai que ça lui ajoutais encore un petit quelque chose. Puis après ça, nous en venions à parler de passé, de comment nous étions ensemble au début, et même avant que notre relation ne débute.

C'est vrai que ce n'est pas comparable avec maintenant. Avant il y'avait cette adrénaline créé par le secret de notre liaison, et c'était excitant le temps que ça a durer, mais il est clair que je ne regrette pas une seconde cette époque. Je préfère mille fois maintenant. Je m'apprête tout de même à devenir madame Evermoore, ce n'était pas rien.

Mon esprit plonge alors dans nos plus lointain souvenirs. Notre rencontre au restaurant. La deuxième fois ou nous nous sommes vu, chez Laurie. C'est la que nous avions échangé notre premier baiser.

Et tu te souviens du jour ou tu m'as vu entrain de danser en sous vêtements chez Laurie? C'est drôle avec le temps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 3 Mar - 23:10


Die an other day.

J'aimais toujours autant son idée que nous fassions tous les deux un tatouage, en couple. J'adorais réellement ça même ! Certains trouveraient que c'était niais -je le pensais également avant de rencontrer cette femme incroyable-. Mais moi, je m'en foutais pas mal. Parce que tout ce qui comptait, c'était bel et bien nous et ce que nous voulions. Or, ce que nous souhaitions, c'était bien ça. Avoir un petit tatouage bien à nous. Ce n'était pas comme si, à la base, nous n'aimions pas déjà les tatouages. Il suffisait de me voir pour connaître mon avis sur la question ! Oh si ça peut faire mal selon l'emplacement. Mais c'est une douleur que j'aime bien. En même temps, j'avais connu tellement pire ! Et finalement, la conclusion de plus de trente ans de vie, c'est que les douleurs du coeur étaient bien plus insupportables que les douleurs physiques. Alors le moins que l'on puisse dire, c'est que je n'avais vraiment pas peur de faire ça à nouveau. Tant que ça ? Alors si je continue d'en rajouter encore et encore, tu m'en voudras pas ? Demandai-je avec un petit sourire amusé. J'avais toujours adoré la voir aimer autant mes tatouages.

Nous commençâmes alors à nous rappeler du début de notre relation. C'était bon de se souvenir de tout ça. Même s'il était évident pour elle comme pour moi, que c'était bien mieux ce que nous avions à l'heure d'aujourd'hui. En tout cas, ça nous rendait nettement plus heureux, pour sûr ! Dire que j'avais peur de me mouiller et de partager notre relation avec tout le monde, quand on s'est remit ensemble ... Maintenant, c'est tout le contraire. J'ai envie de le gueuler sur tous les toits ... J'affichai un petit sourire amusé à ces mots. Ouais, j'avais eus peur de tout dévoiler. De révéler à tout le monde notre amour. Pas uniquement la peur des conséquences. Mais aussi parce que j'agissais un peu en égoïste qui voulait garder ce secret super excitant, avec la principale concernée. Maintenant, je ne voyais plus les choses de la même manière c'était certain. Drôle ? Putain bébé c'était tout sauf drôle. C'était super excitant bon sang ! Ok la danse était assez ridicule. Mais ton corps en mouvement ... C'était vraiment quelque chose ! Grognai-je doucement, le regard soudain rêveur. D'ailleurs, tu sais, je serais pas contre un strip-tease si un jour l'envie te prend ... Ajoutai-je avec naturel.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mer 4 Mar - 14:05

Une douleur qu'il aime bien? Comment pouvait-on aimer une douleur? C'est fou. Il est fou. Ou alors un peu masochiste non? Les tatouages, ça fait super mal. Mais c'est vrai que le résultat en vaut la peine. Surtout quand c'était sur le corps d'apollon de mon Joe. Il était juste super bien foutu. Il était grand, assez musclé mais sans faire non plus bodybuildé. Avec ses épaules larges, ses bras longs et puissants, ses abdos parfaitement dessinés, et ce petit cul... Mon adonis à moi.

Non ça ne me dérange absolument pas. Tu peux même t'en recouvrir le corps si tu as envie... Sauf le visage, t'as pas intérêt à toucher à ton visage. T'es trop beau, ton visage est trop parfait, je veux le garder immaculé, rien ne dois venir le recouvrir.

Je dois bien dire qu'aujourd'hui, avec tout ce qu'on avait en ce moment, avec cette vie que Joe m'a offerte, je n'ai plus aucun mal à reparler du passé, j'y prenais même plaisir maintenant. Je riais face à sa réponse quand j'évoquais la fois ou il  m'a mater entrain de danser en sous vetements. Je lui donnais une petite tape sur l'épaule.

Heeeey, ma danse était pas ridicule du tout! Enfin...peu être un petit peu... Mais bon. Un strip tease? Moi? Sérieusement? Ça risque d'être assez comique mais pourquoi pas. Si ça peut te faire plaisir...

Je le regardais en souriant avec la l'air malicieux. Je vins lui picorer le cou.

Et moi qu'est ce que j'aurai en échange hein?

Je l'embrassai de plus en plus langoureusement dans le cou alors qu'il était allongé sur moi. Je frottais ensuite mon nez contre sa joue avant de lui mordiller doucement la mâchoire.

Délicieux comme petit déjeuner. Et si on restait au lit jusqu'à midi? Ou toute la journée?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mer 4 Mar - 17:42


Die an other day.

J'étais presque accro aux tatouages. C'était une chose que ma fiancée avait pu déjà remarquer chez moi. Et de toute évidence, elle aimait ça. De quoi me soulager au plus haut point ! Mais je ne tenais pas à trop en faire non plus si elle préférait que je m'arrête là. Je n'étais pas non plus décidé à en rajouter des masses pour l'heure. C'était juste une éventualité. Nooon pas le visage. J'aime bien ma tronche. Répondis-je avec un petit sourire amusé. Soit, j'adorais aussi mon torse. Mais avec les tatouages, je me sentais bien mieux qu'avant. J'aurai la sensation d'être nu si je venais à les perdre. Ce qui pouvait sembler assez con quand même, il est vrai. Après les tatouages, nous commençâmes à nous ressasser notre passé commun. Surtout les tout début, avant même qu'on ne soit réellement ensemble. J'aimais bien cette époque. Mais pas autant que notre présent !

N'essaie quand même pas de me faire croire que tu suivais une choré' bien précise ! Rétorquai-je sur un ton des plus amusés. M'enfin de toute façon je m'en foutais pas mal. Maintenant, je pensais déjà à un éventuel strip-tease de sa part. Ca, ça me plairait vraiment beaucoup. En même temps, le simple fait de la voir se déshabiller devant moi, ça suffisait à m'exciter comme pas possible. Mais ajoutons à ça une pointe de sensualité ... Et franchement j'étais perdu pour de bon ! Je suis certain que tu peux faire ça ... Sans aucune difficulté ... Assurai-je avec sérieux cette fois. Quelques regards langoureux, des mouvements fluides, elle se dandine un peu ... Et voilà. Ce serait parfait. Je ne lui demandais pas un truc dingue. Pas besoin de faire trop. Ce serait forcément divin. Parce que c'était elle, bien entendu !

Je me figeai un peu quand elle glissa ses lèvres au creux de mon cou. J'adorais quand elle faisait ça. D'ailleurs, je ne pu retenir un petit grognement d'aise alors qu'elle continuait son petit manège. C'était vraiment divin ça aussi bon sang ! Ca m'apaisait et m'excitait en même temps. Etrange mélange. Mais c'était la pure vérité ! Je sais pas ... tu veux quoi ? Je peux te payer un orgasmes ? J'éclatai de rire presque aussitôt, sans pouvoir m'en empêcher. Et pour étouffer mon rire, ce fut sur ses lèvres que je posai les miennes. Je l'embrassai avec une certaine insistance, avant de poser mon front sur le sien.[color=teal] Aussi longtemps que tu voudras. La seule chose dont j'ai besoin, c'est toi. Être avec toi.[/colro]
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mer 4 Mar - 18:48

Ahah, il aimait sa tronche. C'était trop drôle sa façon de le dire. J'adorai ça. Je lui volais un petit bisou.

Moi aussi j'aime bien ta tronche. Je l'adore même. Comme tout le reste de ta petite personne.

Ça faisait quand même bizarre de reparler du passé. Bizarre mais plaisant. C'était genre bizarre bien. Pas bizarre bizarre. Enfin je me comprend hein! Une choré? Non peu être pas non plus!

Nan... Nan je bougeais juste comme je le sentais au rythme de la musique. Mais c'est vrai que je ne suis pas douée. Y'a qu'avec toi que je sais bouger mon corps.

Je riais de bon cœur avant de commencer à l'embrasser sans le cou, puis je le sentais se figer. Ça lui faisait de l'effet, et j'adorai ça. J'adore lui procurer du plaisir et du bien-être. Et son petit soupir d'aise me poussai à continuer encore plus intensément. C'était un véritable délice. Je riais de nouveau avec encore plus de vigueur quand il me proposa un orgasme en échange d'un striptease.

Quoi? Un seul? T'es radin!

J'explosai de rire. J'adore ce moment. Être la avec lui, à se faire des bisous et des câlins au réveil, c'était juste le pied. Il pleuvait des cordes dehors, et il faisait super froid, c'était le temps idéal pour rester à la maison et encore plus pour traîner au lit. Une bonne journée cocooning avec l'homme de ma vie, je ne pouvais pas rêver mieux pour la journée. Et il semblait que c'était le cas aussi pour Joe et il me le confirma. Je me contentai d'un petit bruit d'approbation alors que je replongeai dans son cou que j'embrassai jusqu'à plus soif. Je m'attaquais ensuite à ses lèvres. Miam, ça aussi c'était délicieux. Après ça J'attrapai mon téléphone sur la table de chevet. Je voulais immortaliser ce moment d'une photo. J'en fit plusieurs, je faisais des grimaces. C'était un peu dur de faire des photos avec un mec de quatre vingt kilos entre les bras mais j'y parvins. Enfin, ça c'était avant que je ne fasse tomber mon téléphone sur la tête de Joe. Mon énorme et lourd téléphone. Je poussais un petit cri. Je pris sa tête et appuyais fortement à l'endroit ou le téléphone l'a cogné, je restai appuyé un moment pour estomper un peu la douleur, avant de masser doucement. Je l'embrassai sur la joue à plusieurs reprises.

Pardon, pardon, pardon! Excuses moi mon cœur. Je sais que ça fait super mal. Pardon.

Je me levais doucement du lit en me dégageant de l'étreinte de mon fiancé.

Je vais te chercher une poche de glace.

Je filais à la cuisine. Je trouvais une poche de glace au congèle. Puis je préparai rapidement un plateau de petit déjeuné avec tout ce qu'aimai Joe. Je posai la poche de glace sur le plateau avant de monter le tout. Je posai le plateau sur les genoux de Joe avant de prendre la poche de glace et de l'appuyer sur sa tête.

Encore pardon mon petit bébé.

Je le bisouillais avant de finalement reposer la poche de glace pour le laisser manger.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
bienvenue à sunset dream

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Die an other day {Joe &Olivia}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

 Sujets similaires

-
» Olivia Ruiz à Nouméa
» Olivia Ruiz à Nouméa en Nouvelle Calédonie
» olivia Chaumont
» MAC Alice + Olivia Collection
» balade a auxerre avec Olivia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ BÉBÉ A BORD :: Sunset Dream :: olympe avenue :: strawberries' lot :: n°0227-