AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Die an other day {Joe &Olivia}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mer 4 Mar - 19:09


Die an other day.

J'affichai un petit sourire de fierté quand elle me confirma qu'elle aussi, adorait ma tronche. Et tout le reste de ma petite personne. En même temps, y'avait plutôt intérêt ! Ouais, je sais ça. Répondis-je avec un petit sourire au coin des lèvres. Avant qu'on ne poursuivre notre conversation avec grand intérêt. On s'attarda quand même surtout sur cette petite danse que je l'avais surprise en train de faire, en sous vêtement. Bon sang ce que j'avais adoré cette vision quand même ! Surtout parce que j'avais eus la vision de son corps divin, presque nu. Oh oui tu le bouges même très très bien ton corps ... Répondis-je sur un ton entendu, en lui lançant un regard provocateur. Evidemment, je parlais d'un moment bien précis durant lequel elle savait comment bouger son corps. Pour l'heure, ce fut le mien qu'elle titilla quand elle logea sa bouche au creux de mon cou. Elle savait que j'adorais ça. J'étais déjà en train de réagir sans pouvoir me contenir. Je ne voulais même pas de toute façon ! Tout au contraire, je souhaitais qu'elle continue ses petites attentions de ses lèvres et de ses dents. Ca me faisait frissonner. Et raconter des conneries apparemment.

Si ton strip tease est raté, oui, un seul ! Pour le geste ! Si tu le réussis ... Hm ... Une nuit entière d'orgasmes sur commande ! Lui répondis-je sur un ton coquin. Mon sourire s'accentua quand elle m'embrassa encore et encore. Et la laissai nous prendre en photo sans daigner bouger. Mais je regrettai cette décision quand son téléphone me tomba dessus. Je lâchai un "owh !" de surprise et de douleur. Et avant même que je n'ai eus le temps de bouger, elle posait une main à l'endroit où l'objet était tombé, pour s'excuser et tenter d'endiguer la douleur. C'est rien, c'est rien ! Mais je continuais de grimacer un peu de douleur. Elle fini par quitter la chambre et revenir quelques minutes plus tard, avec une poche de glace et de quoi me nourrir. J'affichai un petit sourire en m'asseyant sur le lit pour regarder le tout. Ben dis donc ... Si j'ai droit à ça à chaque fois que tu me fais mal, tu peux bien continuer à être maladroite ... Je ricanai doucement avant de me pencher vers elle pour lui voler un petit baiser. Je me redressai ensuite pour faire honneur à ce qu'elle m'avait apporté. Il faut dire que j'étais un véritable ogre quand je le voulais. Surtout au réveil ! Je n'oubliai quand même pas de nourrir ma fiancée au passage. Mange ! il te reste encore quelques kilos à récupérer. La taquinai-je en plaçant devant sa bouche, un morceau de pancake couvert de Nutella.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mer 4 Mar - 21:18

Encore heureux qu'il sache que je le trouve beau. Plus que beau même. C'est le plus bel homme qui n'est été donné de voir. J'avais rencontrer des mannequins pour mon boulots, j'avais côtoyer des étudiants sexy, mais aucun homme n'était plus beau que Joe. Et après ça nous revoilà encore à reparle de notre sujet de prédilection. Ça ne nous lassai jamais, c'est fou ça.

Heeey mais je suis pas une stripteaseuse moi... Je vais faire de mon mieux, et rien que pour ça j'en mérite en moins euh...quatre.

Et puis d'ailleurs, pourquoi ce n'est pas lui qui le fait un striptease d'abord? C'est vrai ça? Non mais.

Moi aussi je veux un striptease d'abord!

Si j'avais su la bourde que j'allais faire j'aurai éviter de faire des photos avec le téléphone tendu au dessus de nos tête. Mon pauvre Joe, c'est lui qui de le prit de plein fouet sur le crâne. Je le chouchoutais alors qu'il assurait que ce n'était rien. Je lui souris.

C'est vrai que t'es indestructible, j'avais oublier. Mais arrête de faire le dur à cuire, ça m'excite.

Je riais avant de filer lui chercher de la glace pour sa tête et un bon petit déjeuné. Je revenais et posai la pour de glace sur sa tête avant de vérifier ce qu'il en était.

Ouh... Tu vas avoir une petite bosse mon chéri.

Je lui fit un gros bisou sur l'endroit ou il avait prit un coup et puis je le regardait manger comme un ogre. J'adore qu'il ait beaucoup d'appétit. Je trouvais ça super sexy. Vraiment, vraiment sexy! Il pensait quand même à moi, comme toujours, et me fit manger avec lui. Je ne me fait pas prier pour avaler le bout de pancakes qu'il me tendait.

T'aime le nutella hein?

Je plongeai le doigt dans le pot et je vint en déposer un peu sur mes lèvres, dans mon cou, un peu sur le haut de mes seins.

Mange!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mer 4 Mar - 22:50


Die an other day.

Quatre orgasmes pour un strip-tease raté ? Je fis mine de réfléchir à cette idée, une moue bien songeuse sur le visage. Hm ... Mouais ... Ca reste à voir quand même ... Quatre pour un strip tease raté ... je sais pas ... je vais y réfléchir ... Ca dépendra de la tenue initiale et des sous vêtements et ... D'un tas de trucs ! Assurai-je aussi sérieusement que possible. Avant de prendre une mine vraiment choquée quand elle émit l'idée que ce soit moi qui fasse un strip-tease. Non là, elle allait vraiment trop loin quand même ! Ca, ce n'était vraiment pas pour moi du tout ! Déjà que la danse à la base, je n'aimais ça que quand c'était pour danser collé serré avec elle. Mais faire ça comme ça ... Non, aucun risque ! Ca non ! Je veux bien passer mon temps à m'trimbaler à poils devant toi, et même porter les tenues que tu voudras ... Mais ça je peux pas ! Je ricanai un peu en levant les yeux au ciel. Ouais me promener nu devant elle, ce n'était pas un problème du tout. Parce que je savais qu'elle se rinçait l'oeil à tous les coups. Et ce n'était pas moi qui risquait de m'en plaindre.

Quelques secondes plus tard, elle m'assommait à moitié avec son portable. Je grimaçai un peu de douleur mais plutôt que de chouiner, j'assurai que ça allait. Je n'allais pas en mourir non plus. Oh vraiment ? Ca aussi ça t'excite ? Alors me voir me faire tatouer en ayant l'air de pas avoir mal du tout, ça t'exciteras ? Lui demandai-je tout de go, à moitié hilare. Certainement que oui, si je suivais bien son raisonnement. Franchement, j'adorais découvrir toujours plus jusqu'où pouvait aller son désir pour moi. Elle revint finalement avec un petit déjeuner et une poche de glace qu'elle posa de suite à l'endroit où je m'étais pris son téléphone. C'est rien. J'vais pas en mourir ! Je haussai les épaules, maintenant beaucoup plus intéressé par le petit déjeuner de toute façon. Entre deux bouchées, je la fis manger elle, un bout de pancakes. J'essuyai l'un de mes doigts de ma langue, quand elle s'amusa à se mettre du Nutella à certains endroits bien stratégiques. Avant de m'ordonner de manger. Bordel. Bordel de ... Je déplaçai de suite le plateau pour pouvoir me tourner pleinement vers elle. Et après un petit regard coquin, je me penchais pour glisser ma langue sur le haut de sa poitrine. J'aimais le goût de sa peau mêlé à celui de la pâte à tartiner.

Plusieurs coups de langue plus tard, je remontai au creux de son cou où je me glissai de suite pour effacer le Nutella qui se trouvait là. Je pris le temps de lécher, embrasser et mordiller sa peau délicate, avec une certaine passion. Je ne négligeais pas cette partie là particulièrement sensible. Enfin, ce fut à sa bouche que je m'attaquais. De la pointe de ma langue, je longeai ses lèvres l'une après l'autre. Je les mordillais ensuite. Et finalement, j'enfouis ma langue dans sa bouche pour un baiser plus que passionné. Ma langue trouva la sienne et batailla férocement avec. Putain, bébé ! grognai-je en basculant pour me retrouver au dessus d'elle. J'écartai ses cuisses de l'une de mes jambes, pour me placer entre elles, sans jamais cesser de l'embrasser.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 5 Mar - 14:20

Il n'y avait rien au monde qui pouvait me rendre plus heureuse que d'être ainsi seule avec Joe, sans avoir rien à faire d'autre. Je sais bien qu'on allait se marier et que ce jour allait être merveilleux et tout ça, mais ce n'est pas ce dont j'avais le plus besoin, la seule chose qui comptait vraiment pour moi, c'était d'être avec lui, mariés ou pas. Mais c'est vrai que j'avais hâte de l'épouser quand même. Madame Olivia Evermoore...j'adore! Je m'occupais un peu de lui car je venais de lui faire mal. Il allait malheureusement avoir une petite bosse à cause de moi. Je lui fit un petit bisou dans les cheveux, en espérant que ça n'allais pas lui faire trop mal.

Après ça, quand on commençai à prendre notre petit déjeuner au lit... Ça partit vite en cacahuète. C'était surtout de ma faute cette fois je l'admet. Je m'étais tartiner de nutella pour ensuite de laisser me dévorer. Bon ok... C'était peu degeu... Ou non. Je m'en fou enfaite. Il me sauta dessus aussitôt. Je le laissai manger sur mes seins, dans mon cou, puis mes lèvres. Je ne m'attendais pas à ce qu'il me roule la pelle du siècle après ça. Et pourtant c'est bien ce qu'il fit. Ce baiser me chatouilla le bas de ventre, je fus prise de violent tremblements. Rien qu'avec un baiser. Il bascula ensuite sur moi et s'installa entre mes jambes. C'était... Wahou.

Je t'aime à la folie...

Il continua de m'embrasser. Je me débarrassai de mon débardeur et le jetai à l'autre bout de la chambre. Et nous y revoilà encore. Entrain de s'embrasser en sous vêtements, allongés dans notre lit. C'était le pied. Bien que mon envie commençait à se faire plus forte que de simples baisers. Surtout que les tensions d'hier soir devaient être évacuées.

Prêt à décoller?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 5 Mar - 18:05


_________________


Dernière édition par Z. Joe Evermoore le Jeu 5 Mar - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 5 Mar - 19:01


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 5 Mar - 20:08


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 5 Mar - 21:34


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 5 Mar - 21:47


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Ven 6 Mar - 18:56

Oh bon sang, c'est fou ce que ça a pu être bon ce coup la. Je peinais à croire que c'était encore meilleur que d'habitude. Et pourtant ça l'était. J'étais encore tremblante de cette étreinte dévastatrice. Oh putain qu'est ce que ça avait été bon. J'avais vraiment du mal à m'en remettre. J'étais toute chose. Toute tremblante, les joues roses, les yeux brillants, je planais carrément. Et je voyais bien que ça faisait plaisir à Joe de le voir dans cet état, c'était certainement excellent pour l'ego d'un homme de voir le plaisir qu'il a pu donner à sa femme.

Oui, on va recommencer encore et encore... Et puis, n'oublions pas qu'on a encore un truc à essayer...

Ouais je n'avais pas oublier ce dont ont avait parlé l'autre soir. Et même si j'étais légèrement anxieuse à l'idée de faire ça, j'étais encore plus excitée et impatients de faire ça avec lui. Avec mon fiancé. Mon fiancé. J'adore ça.

J'ai tellement hâte qu'on se marie. Si tu savais... C'est un tel honneur de devenir ta femme...ta femme. Être toute à toi... Je vis un rêve éveillée.

Ouais c'était carrément ça, un vrai rêve. Je commençai alors à penser au mariage, aux préparatifs. Il nous fallait déjà une date officielle, on devra aller faire quelques papiers dans les administrations. Et puis il nous faut des invitations. Il nous faut aussi un traiteur. Et puis il me fallait une robe, et un costume pour Joe. Il était tellement canon en costard. J'adorai quand il en porte, ce qui était vraiment très rare.

Il faut vraiment qu'on commence les préparatifs du mariage... Je vais demander à Myah de m'aider à choisir ma robe. Je vais aussi lui demander d'être mon témoin, elle et Tim. Se sont de loin mes deux meilleurs amis. Et toi tu vas prendre qui?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 7 Mar - 16:05


Die an other day.

J'étais toujours très fier de moi quand je voyais Oli dans un tel état, grâce à moi. Il y avait de quoi être fier en même temps, non ? Moi je trouvais que oui. C'était donc un réel plaisir pour moi que de la regarder avec attention en cet instant, alors qu'elle était toujours sans dessus dessous. Surtout que nous prévoyions de faire ça toute la journée. Voilà qui allait être absolument parfait ! J'aimais vraiment les programmes de ce genre ! Ah bon ? Qu'est-ce qu'on doit essayer ? Lui demandai-je, sincèrement curieux. Avec notre dispute de la veille et notre étreinte du matin, j'avais encore un peu l'esprit embrumé. Et je n'avais pas encore pu remettre toutes mes idées bien dans l'ordre. Je souris de toutes mes dents quand elle mentionna de nouveau notre mariage à venir. J'adorais tellement quand elle remettait ce sujet sur le tapis. J'étais moi aussi très fier de pouvoir l'épouser bientôt. Tu es déjà toute à moi mon amour. Lui fis-je remarquer d'une voix taquine, avant de refermer mes doigts autour de son menton pour lui faire tourner la tête vers moi et ainsi l'embrasser avec délicatesse. Ma future femme. C'était parfait ...

Je continuais de sourire alors que maintenant elle parlait des préparatifs. La voilà qui s'emballait de façon soudaine et inattendue. Mais je trouvais ça tellement adorable ! Je perdis quand même un peu le sourire quand elle me questionna à propos des témoins que j'allais prendre. Je sais pas, j'y ai pas encore pensé ... La plupart de mes amis sont morts à la guerre alors ... Soufflai-je doucement. Une petite grimace et puis je pris sur moi pour ne rien montrer de mon trouble soudain. Sans doute mon frère ! Même si je n'ai toujours pas hâte de te le présenter. C'est un véritable coureur de jupons. Pire que moi ! Il adorait se taper les nanas que je voulais quand on était au lycée. Il est capable de tester ta résistance à son charme ... Je soupirai un peu en avouant ça. Je n'avais pas peur parce que je savais qu'Oli n'aimait que moi. Enfin soit, je serais agacé si elle m'avouait le trouver très beau et tout ça.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 7 Mar - 19:27

Oh...le voilà qu'il faisait son petit innocent comme la première fois que nous avions parler de ça il y'a quelques jours. Une pratique que nous n'avions pas encore essayer mais qui nous tentait bien finalement, juste pour essayer. Je me rappeler de ce qu'il m'avait répondu. Je repris alors sa phrase mot pour mot pour lui répondre à mon tour.

Enfin Joe...je vais pas te faire un dessin...

Et je viens taper l'un de ses fesses comme lui avec moi il y'a quelques jours. Après ça je riais comme une petite folle comme à mon habitude dirais-je. J'étais toujours entrain de rire, j'adore rire, surtout avec Joe. Il avait beaucoup d'humour et nous pouvions rire de tout. C'est l'une des choses qui m'a faite tomber amoureuse de lui. Sa capacité à rire de tout, et sa façon de me faire rire. Comme ont dit femme qui rit... Puis nous parlions du mariage, un de nos sujet favori en ce moment. J'ai déjà dit que j'adore quand il m'appel mon amour? J'étais déjà toute à lui. Ça oui alors! Je le savais bien. Mais le reste du monde l'ignorais encore. Je frissonnais quand il m'embrassait avec tant de douceur. J'adore ça.

Ça oui alors! Mais il n'y a que toi et moi qui le savons ça. Maintenant il y'aura le monde entier qui saura que j'appartiens à Zachary Joe Evermoore. D'ailleurs en parlant de ça...ton premier prénom c'est Zachary, pas Joe. C'est par ton premier prénom qu'on doit t'appeler normalement. Hein Zack?

Je riais de nouveau. C'était vraiment bizarre d'appeler Joe Zack, ou même Zachary. Mais c'était un très joli prénom je trouve, j'aime beaucoup. Si nous avions un fils peu être qu'on l'appellerait ainsi, ou que ça serait son deuxième prénom. Il était certain que nous ne donnerions pas à notre enfant le nom du père de Joe, ni du mien, tout deux ne parlant plus à nos pères respectifs. Pour ma part je me considérait comme une orpheline à présent. C'était Joe ma famille. Non, si nous avions un garçon, j'adore le prénom Noah. J'adore aussi Ethan ou Liam. Mais j'ai une petite préférence pour Noah. Et si c'est une fille...j'aime bien Solenn, ou Kathleen. Enfin.. Nous avions encore bien du temps pour penser à ça, nous allions attendre au minimum un an de mariage avant de penser à avoir un premier enfant. Évidement s'il arrive avant, je serai folle de joie aussi, mais j'avais enviée de profiter de Joe pour moi seule pendant au moins un an ou deux.

J'avais le cœur serré quand il me parla de ses amis morts à la guerre. J'en avais les larmes aux yeux. J'avais complètement oublier ça. Je m'en voulais de lui avoir fait repenser à cela. Je sais bien que ces deux ans à la guerre l'ont anéanti. Je l'ai ramasser à la petite cuillère. Et j'en suis encore à recoller les derniers morceaux. Tant qu'il ne sera pas prêt à en parler, c'est qu'il n'est pas complètement guéri. J'espère que ça sera moi, la personne avec qui il en parlera. Et j'espère aussi que ça sera avant notre mariage. Mais je lui laisserait tout le temps qu'il lui faut. Je caressai sa joue tendrement.

Je suis désolée mon amour...

Je lui rendait un baiser tout aussi doux.

Si tu veux, je peux prendre juste Myah et demander à Tim d'être ton témoin. Il est comme un grand frère pour moi tu sais. Il a à peu près ton âge. Je suis certaine qu'il sera d'accord, et je suis certaine que vous allez devenir amis tout les deux. C'est un chouette type quand on apprend à le connaître. C'est vraiment mon meilleur ami...enfin après toi, c'est toi mon meilleur ami. Je me confie bien plus à toi qu'à mes amis même les plus proches. Tu es la seule personne à me connaître par cœur dans le fond.

Il me parla ensuite de son frère. Mon fiancé de semblait pas vraiment emballé à l'idée de me le présenter et jusqu'à aujourd'hui j'ignorais encore pourquoi. Son frère était donc un vrai coureur de jupon. Je lançai un regard faussement sévère à Joe quand il ajouta "pire que moi". Il allait même jusqu'à lui piquer les nanas qui lui plaisait au lycée, et Joe avait peur qu'il en fasse de même avec moi. Je ne pu m'empêcher de rire.

Au lycée? Mais comment les filles pouvait-elles le préférer à toi? Comme une fille peut elle préférer n'importe quel homme face à toi? C'est insensé! C'est pas plutôt toi qui lui piquait ses copines? En tout cas, si ont serait connu à l'époque du lycée, il est clair que moi je t'aurai choisi toi, peu importe a quoi ressemble ton frère, je te préférai toujours à tout les autres moi. Enfin...sauf que quand tu passais ton examen de fin d'année je devais avoir...6 ans. Et quand t'es entré au lycée j'avais 3 ans. Putain... Dis comme ça, ça semble complètement dingue, alors qu'aujourd'hui, quand on nous voit ensemble, ça ne se voit pas, ou à peine. N'empêche...j'aurai pu être ta fille...

La j'éclatais carrément de rire. C'était vraiment l'une des choses sur laquelle j'aimai beaucoup le taquiner. Notre différence d'âge. Même si pour moi ça n'a jamais représenter un obstacle. Je dois même dire que ça me plais. Je n'aurai pas été aussi heureuse et aussi comblé avec un homme plus jeune, il n'aurait pas su m'apporter ce dont j'avais besoin. Alors que Joe si. Quoi que... Si Joe avait eut mon âge j'aurai été tout aussi amoureuse de lui... Alors dans le fond, ça ne représentais rien cette différence de douze ans.

Et tu sais, aucun homme au monde ne pourra jamais me détourner de toi. Aucun! Alors tu n'as vraiment aucun souci à te faire la dessus. Et si ton frère essaie quoi que se soit, je me ferai un vrai plaisir de le rembarrer et de lui prouver à quel point j'aime son grand frère.

Je l'embrassai de nouveau. Puis je le tirai vers moi pour enfouir son visage dans mon cou. Je caressai alors ses cheveux et sa joue comme j'adore le faire. Il n'y avait que lui. Il n'y aura jamais que lui. J'avais bien envie de faire une petite blague comme quoi lui était tomber amoureux de la petite sœur de sa copine, alors il était possible que moi aussi je tombe amoureuse de son petit frère maintenant, mais après réflexion non. Ce sujet semblait vraiment le perturber et je ne voulais pas plaisanter avec ça ou l'angoisser encore plus. Je préférai le rassurer encore au contraire.

De toute façon, aucun homme ne t'arrive à la cheville. Mes yeux ne verrons jamais un homme plus beau que toi. T'es le plus beau du monde, et t'es le plus fort, le plus courageux, tu es tellement gentil avec moi, je ne pourrais jamais en regarder un autre, jamais. J'ai trouver ma perle rare. T'es l'homme de ma vie et ça, ça ne changera jamais.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 7 Mar - 22:23


Die an other day.

D'abord surpris, je fini par éclater franchement de rire quand je compris de quoi il était question. Elle n'avait eut qu'à reprendre mes propres mots, pour que je comprenne de quoi il était question. Ca, ainsi que sa petite tape sur l'une de mes fesses. J'adorais pouvoir rire de vraiment tout avec elle. C'était un détail si parfait de notre relation elle même vraiment parfaite. Non ça va, je crois que j'ai compris ... Répondis-je en continuant de rire doucement. Tout naturellement, nous parlâmes de nouveau de notre mariage à venir. Oui, elle allait pouvoir le dire au monde entier. Le hurler sur tous les toits. Elle allait porter mon nom. Putain ce que j'avais hâte ! Je ris à sa remarque et levai les yeux au ciel. J'aime pas vraiment ce prénom. Je le trouve bizarre ! Tu trouves pas ? Demandai-je en faisant un peu la moue. Je trouve que Joe ça fait plus mâle, plus viril. Ajoutai-je avec un léger haussement d'épaules désinvolte. J'avais l'impression que Zachary n'était pas mon prénom comme je ne l'avais plus utilisé depuis l'enfance. C'était de moi même que j'avais demandé à mes proches de plutôt m'appeler Joe.

A parler encore de notre mariage, il fut question de mes potentiels témoins. Je mentionnai le fait que mes amis étaient morts à la guerre. C'est rien bébé. Je m'y suis fais depuis tu sais ... Je souris pour la rassurer à ce sujet. Je ne voulais vraiment pas qu'elle s'en fasse pour moi et prenne constamment des pincettes avec moi. J'espère bien que je suis davantage ton meilleur ami, ouais ... Je lui lançai un regard faussement sévère. Mais je savais ce qu'il en était bien entendu. Je sais pas encore. Je verrai. Peut-être que je reverrai d'anciens collègues d'ici là. Je crois que je suis le seul à m'être tenu à l'écart des autres depuis notre retour ... Avouai-je avec une petite grimace. Ce n'était sans doute pas la solution de faire ça. Mais j'avais eus besoin de me déconnecter complètement, tout simplement. Dans la foulée, je lui avouai que je craignais la rencontre entre elle et mon frère. C'était sans doute très con de ma part. Mais je ne pouvais pas m'en empêcher. J'étais vraiment inquiet dans le fond. Ca risquait de me foutre les boules s'il lui faisait du rentre dedans. Et pire encore si elle me disait qu'elle le trouvait beau et tout ça ...

Oh non bébé, n'exagères pas notre différence d'âge je te prie ! Je ris de nouveau malgré tout. Tu ne sais même pas à quoi il ressemble ... Marmonnai-je en affichant ce coup ci une moue boudeuse. Il a les yeux bleus ! Un brun aux yeux bleus. Ca les fait toute fondre. Ajoutai-je sur un ton faussement fataliste. Je ne doutais pas du tout de moi. Je me trouvais très bien. Mais le fait est que, ouais, il avait ses propres armes en matière de séduction et tout ça. Je souris un peu quand elle tâcha d'insister sur le fait qu'elle se ferait un plaisir de lui faire comprendre qu'elle était bien avec moi et tout ça. Je soupirai d'aise quand elle attira mon visage au creux de son cou et je posai ma main sur son thorax, pour être au plus près d'elle. Je redressai rapidement le visage à sa déclaration d'amour. Quand tu me dis ce genre de truc, j'ai limite envie de chialer, amour ... Soufflai-je doucement en l'observant de façon amoureuse. Je t'aime putain ! Grognai-je doucement avant de claquer un baiser sonore sur ses lèvres.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 7 Mar - 23:14

Ah il avait compris! C'était pas trop tôt. Je lui sourit, l'air malicieux au possible.

On essayera peu être tout à l'heure alors, vu qu'on a prévu un marathon toute la journée.

J'étais vraiment audacieuse de ce côté la, mais c'est uniquement parce que c'était lui. Et apparemment ça le faisait autant rire que moi. Heureusement que nous n'étions pas prude ou ce genre de chose. Je me demande vraiment comment il a pu être attiré par Laurie. C'est un fille super et je l'adore, mais putain et qu'elle peut être sainte nitouche. Et je savais bien qu'elle et le sexe ça fait deux. Elle n'est pas très portée sur la chose et vraiment peu désireuse d'essayer des choses. Nous en avions parler une ou deux fois. Joe était...un mec avec certains besoin...particulier. Pour faire cours c'est un mec qui adore s'éclater au lit. Et sans vouloir me venter il à trouver la partenaire idéale avec moi. Si je n'étais pas non plus particulièrement porté sur ça avant de le connaître, ça a changer du tout au tout aujourd'hui, mais une fois de plus, c'est bien parce que c'est lui. Si je ne l'avais jamais rencontrer, je n'aurai pas fait le quart de ce que j'ai fait avec lui, avec un autre. Mais avec Joe...j'étais une vraie marie couche toi la, une fille de petite vertu, limite une nympho. Et c'est de ça qu'il avait besoin, ça tombe bien. Enfin, nous en venions à parler de notre mariage et dans la conversation, de son prénom entier.

Non j'aime beaucoup moi. Je me disais même que si un jour on avait un fils, on pourrait l'appeler comme ça. Enfin on verra bien d'ici la. Mais Joe c'est cool aussi. Le mien par contre... C'est tellement banal. Mes parents ne se sont pas foulés, Laurie et Olivia... C'est presque triste je trouve. Il y'a des millions d'Olivia dans ce pays, même dans cette ville, je suis presque même certaine de ne pas être la seule de la rue. J'aurai aimé avoir un prénom plus original comme... Bellen, Peyton ou Saralyne, Solenn aussi c'est super joli. Enfin bref...heureusement que je suis canon pour compenser.

La j'éclatais encore une fois de rire. Non je n'étais pas aussi prétentieuse et narcissique, je plaisantais évidement. Malheureusement après ça nous en venions, un peu à cause de moi, à reparler de la guerre qu'il a vécu et des amis qu'il a perdu la-bas. Comme Jonathan. J'avais sympathiser avec sa femme. Je n'imagine pas le calvaire qu'elle doit vivre aujourd'hui. Je me rend compte de la chance immense que j'ai que mon homme à moi soit revenu. J'en avait le cœur serré, une boule dans la gorge. Mais je ne pleurai pas, parce que sur ce sujet la, c'était à moi d'être forte, c'était à moi de sécher ses larmes à lui et pas l'inverse. Je n'ai jamais vu Joe pleurer depuis qu'on se connais. Mais j'imagine que quand nous allons enfin aborder ce sujet, ça n'y manquera pas, du moins je le pense. Mais je serai la pour essuyer ses beaux yeux, pour le consoler, et pour guérir ce qu'il reste à guérir.

Ça ne sert à rien de refouler tout ça chéri, ça te ronge plus qu'autre chose, et il faudra bien que ça sorte, que tu vides tout ça un jour. Je pense que tu devrais reprendre contact avec eux, ça te fera peu être du bien. Ils doivent sans doute être dans le même état que toi et comprendre ce que tu vis. Je suppose que vous avez du lier des liens très forts non? Enfin, je te soutiendrais quoi que tu choisisse mon cœur. C'est toi qui vois.

Je déposai un baiser protecteur, doux et long sur son front, puis dans les cheveux. Oui, je le soutiendrai et l'épaulerai quoi qu'il fasse, toujours. Après ça nous en revenions à reparler du mariage, et des témoins, puis il mentionna son frère. Je comprenais mieux pourquoi il appréhendait de me le présenter. Il avait confiance en moi tout de même... Je l'entendais alors me parler du physique particulièrement avantageux de son frère et je souris.

Toutes? Au cas ou tu ne l'aurai pas encore remarquer, j'ai des goûts un peu à part et je fais rarement partie des "toutes", je suis plus souvent la "toute sauf elle", je suis la "elle". Et je ne dis pas ça pour te faire plaisir, mais j'ai toujours préférer les yeux noisettes aux yeux bleus. Ok c'est beau, mais je trouve que les yeux noisettes, bruns/verts, ou carrément bruns, ont beaucoup plus de charme et de mystère. Ils sont aussi généralement plus expressifs, et il paraît que les yeux sont le reflet de l'âme. Je trouve que les yeux bleus font souvent vide et fade, sans charme. Mais bon... Après ce ne sont que mes goûts à moi.

C'était la pure vérité, j'ai toujours préférer les yeux bruns et noisettes aux yeux bleus. C'était ainsi. Et puis après tout, je me fichai bien de savoir à quoi pouvait ressembler son frère. Il ne m'intéresserai pas quoi qu'il en soit. Comment pourrai-je m'intéresser à un autre que moi? J'avais ma version de la perfection, je ne voulais rien d'autre que lui. Et je lui fis comprendre par une belle déclaration d'amour. Sa réponse m'amusa. Et mon cœur s'emballa de nouveau comme à chaque fois qu'il me disait qu'il m'aimait.

Je t'aime aussi mon amour. Oh mais vas-y, chiales! C'est tellement attendrissant un homme qui pleure de joie devant sa femme, c'est beau. Tu sais que je ne t'ai jamais vu pleurer depuis qu'on se connaît, pas une fois. Et pourtant on en a vécu des choses difficiles. Comment fais tu pour être aussi fort?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 8 Mar - 0:10


Die an other day.

De toute évidence, elle envisageait déjà d'essayer cette nouvelle chose, dans la journée même. Je ne pensais pas qu'elle voudrait faire ça aussi rapidement. Mais très franchement, ce n'était pas moi qui allais m'en plaindre. Tout au contraire, ça me rendait presque euphorique ! Rassure moi bébé ... T'en as vraiment envie de ça, hein ? Tu le feras pas pour me faire plaisir ? Tu sais quand même que je peux m'en passer ? Je préférais être certain de ce genre de détail. Non pas que je la pensais du genre à se forcer non plus. Mais je ne voulais pas qu'elle le fasse parce qu'elle pensait que de mon côté, j'en mourais d'envie. Parce que ce n'était pas à ce point là non plus quand même ! J'en avais envie. Mais je pouvais m'en passer sans aucun mal. Ce n'était pas comme si je n'étais pas assez gâté question sexe, avec elle ! Après la conversation ouvertement sexe, il fut question de mon premier vrai prénom. Absolument rien à voir entre les sujets quand même ! Mais c'était tout nous ça. Non ça va j'aime bien Olivia ... Je trouve que c'est doux. Ca a un joli son ... C'est assez commun, c'est vrai. Mais ça reste un joli prénom. Et je ne disais pas ça parce que je l'aimais elle, bien sûr. Ce n'était pas comme si c'était elle qui avait choisi son prénom !

Soit ... T'es tellement canon que tu pourrais porter n'importe quel prénom et pouvoir l'assumer complètement. Ajoutai-je d'une voix coquine et charmeuse. Je savais qu'elle disait ça pour déconner. Elle n'était pas trop sûre d'elle. Elle était consciente de ce qu'elle était, juste à bonne dose. C'était ce que j'aimais tant chez elle ! Elle aurait largement de quoi se vanter. Mais elle ne le faisait pas outre mesure. Et j'aimais ça ! Elle avait vraiment un tas de qualités, oui. Comme être si attentive face à ce que je pouvais exprimer. La peine en cet instant, à mentionner les amis que j'avais perdu à la guerre. Je n'en parlais pour ainsi dire jamais. Ca ne venait pas naturellement. Si je dois tous les retrouver, j'aurais besoin que tu viennes avec moi. Je ne peux pas sans toi ... Avouai-je avec douceur. Oui, pour tous les trucs importants comme ça, je ne me sentais pas capable de les faire sans elle. Mais ça n'avait rien de bien surprenant. Je fermai les yeux avec un petit sourire aux lèvres, quand elle déposa de tendres baisers sur mon front et dans mes cheveux. J'aimais tellement cette douceur. Ca avait le don de me réconforter !

Je lui lançai un regard presque surpris quand elle m'avoua préférer les yeux noisettes, verts et bruns, aux yeux bleus. C'était la première fois que j'entendais quelqu'un dire ça. Enfin non ... J'étais comme elle. Sauf pour les yeux trop foncés. Je préférais les prunelles noisettes ou vertes, plutôt que les yeux bleus. Ils avaient surtout le don de me mettre mal à l'aise. Plus ils étaient clairs et plus c'était le cas ! Tu veux dire que si tu nous avais croisé, mon frère et moi, tu aurais été plus attirée par mes yeux que par les siens ? M'étonnai-je malgré moi. Finalement, je me détendis pour de bon et affichai un petit sourire. D'accord ... Ok ... Je crois que c'est encore une preuve du fait qu'on était faits l'un pour l'autre. Et si je te dis que c'est le genre regards coquins, sourires en coin et tout ça ? Demandai-je l'air de rien. Bref, il me faudrait le voir en action sur elle, pour ne plus avoir le moindre doute. Vraiment ? J'avais peur que tu trouves ça ... je sais pas ... Un peu stupide, un mec qui pleure. Je suis plus le genre gros dur qui ne veut rien montrer. Et tu me vois comme quelqu'un de tellement fort et courageux ... Je fronçai un peu les sourcils en une moue de réflexion. J'ai pleuré ... Souvent ... Mais je ne pense pas que tu ais vraiment envie de savoir quand ...
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 8 Mar - 0:59

J'adore le voir aussi soucieux de mes désirs, de ce que je veux ou je veux pas. Il n'y a pas une once d'égoïsme en cet homme. Je l'aime tellement. Je l'aime et je l'admire aussi. Il est tellement gentil et bienveillant avec moi. Il me fait sourire avec sa réponse.

Si je n'en avais pas envie tu crois que j'en aurai reparlé de moi même? Et puis, je n'aurai eu aucun mal à t'en parler, à te le dire clairement si je n'avais pas eu envie. C'est moi qui ai émis la première aussi. Soit, je me pose des questions, et peu être que finalement je n'aimerai pas ça, mais j'ai envie d'essayer, pas seulement pour toi mais pour nous. Tu sais à quel point j'aime tester mes limites et faire de nouvelles expériences.

Certes, mon corps n'appartient qu'à un seul homme, Joe. Mais il m'appartenait à moi avant toute chose. Et si j'avais été vraiment retissante à l'idée de faire ça, il est clair que je ne me forcerai pas. Ça ne serait un plaisir ni pour moi j'y pour lui. Enfin, changeons un peu de sujet tout de même. On parlait prénom maintenant. Et ça ne m'étonne même pas qu'il adore le mien. Je me contentais d'un sourire en guise de réponse. J'aimai bien Olivia dans le sens ou c'était moi, mon identité. Et c'est vrai que ce n'est pas moche, juste trop commun à mon goût. Mais bon, ça m'importe peu à vrai dire.

J'adore mon prénom dans ta bouche. C'est joli et doux quand c'est toi qui le prononce. J'ai toujours adorer ta voix. D'ailleurs en parlant de ça, il faut vraiment que tu me chantes un truc un de ces jours. Je sais que tu es doué, tu es un bon musicien, et j'ai vraiment envie que tu me joues un truc et que tu chantes pour moi.

Ouais, ça serait super ça. Je l'ai déjà entendu plusieurs fois à la guitare et je sais qu'il est talentueux. Je sais aussi qu'il a une très belle voix et qu'il change juste, même s'il prétend le contraire. Enfin, la suite de la discussion était bien moins joyeuse, mais nous ne pouvions pas toujours rire et parler de choses agréables. Il y'avait des sujets sérieux et importants, des sujets difficiles, mais nous devions aussi les aborder ensemble. Et rien de mieux qu'une journée de pluie à rester au lit pour ça. Je pris son visage entre mes mains et l'embrassais tendrement. Je caressai sa joue de manière réconfortante.

Hey, trésor, regardes moi. Évidement que je viens avec toi. Je serai toujours la. Dans les bons comme dans les mauvais moments. Je ne te force à rien surtout, et si tu n'as pas envie de les revoir je comprend et je l'accepte parfaitement. Mais si tu as envie, je te tiendrai la main à chaque seconde, je te le promet, d'accord?Je serai tout prêt et je ne te lâcherai pas.

Comme si j'allais le laisser aller faire ça tout seul. Impossible! Je devais être la pour le soutenir et l'aider à franchir cette épreuve. Jamais je ne le laisserai seul. Je l'avais abandonné une fois, ça a été l'erreur de ma vie, je ne recommencerai pas. La discussion redevint un peu plus légère ensuite alors que nous parlions de son frère. J'écarquillais les yeux face à sa question et haussai les sourcils.

Ben évidement!!!!!!!! Bien évidement que j'aurai remarquer tes yeux en premier. Je ne l'aurai même pas regarder à côté de toi. Tu ne te souviens pas ce que ça nous a fait la première fois qu'on s'est vu? Comme si quelque chose pouvait être plus fort que ça... C'est insensé. Même si le monde s'écroulait autour je n'aurai pas pu détourner mon regard de toi. Et tout les yeux bleus du monde n'y changerons rien.

Mais monsieur Evermoore décida de continuer à venter les louanges de son frères. Je roulais les yeux quand il le demanda ce que je dirais du fait qu'il ait ceci ou cela... Bon sang qu'est ce qu'on pouvait manquer de confiance en lui parfois, c'était comme moi.

Et bien je dirais que j'adore TES regards coquins mais venant d'un autre mec je trouve ça carrément pervers et ça me dégoûte assez. Franchement, je ne serai jamais flattée par le regard d'un autre homme sur moi. Quand à ce qui est du sourire, je suis certaine que tu n'as rien à lui envier. Tu as le sourire en coin le plus adorable, séducteur, envoûtant du monde, t'es le pro du sourire en coin. Et j'adore ça, et je t'adore toi. J'te jure avec des fossettes et...grrrrrrr

Je ne terminai pas ma phrase et attrapai sa tête pour déposer un baiser bruyant au coin de ses lèvres. Je l'adore! Je j'adore! Je l'adore! J'aime tout chez lui. Il est trop parfait. Ensuite le sujet redevint sérieux. Décidément c'était les montagnes russes. Mais ça ne me dérangeais pas. Il m'avoua avoir pleurer plusieurs fois, soulignant que je n'aimerai pas savoir quand c'était. Je compris de quoi il parlait. Il se trompait sur ça, je voulais tout savoir de lui.

Je suis désolée bébé. J'ai fait la pire erreur de ma vie. Je m'en veux encore chaque jour qui passe. J'espère que tu me pardonnera un jour. Mais on doit pouvoir tout se dire. Alors si t'as envie d'en parler je suis prête à t'écouter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 8 Mar - 10:53


Die an other day.

Je préférais être certain qu'elle avait vraiment envie de tester cette nouvelle chose, plutôt que d'insister ou autre. Je ne voulais pas qu'elle accepte uniquement pour me faire plaisir. Parce que je pourrais tout à fait m'en passer. Je préfère être certain que tu as envie d'essayer pour toi et pas pour moi. Lui soufflai-je d'une voix douce et apaisante. Nous parlâmes ensuite prénom et je fus à peine surpris d'apprendre qu'elle n'aimait pas vraiment le sien. Elle rebondit sur ce sujet pour me faire comprendre qu'elle aimerait bien m'entendre chanter un de ces quatre. Les seuls moments où elle m'entendait chanter, c'était quand on faisait les cons à chanter par dessus une musique que nous écoutions. En plus de ça, effectivement, elle m'avait déjà entendu jouer de la guitare. Une chanson contre un strip tease alors ? Demandai-je l'air de rien. Oui, j'essayais de profiter comme je pouvais pour a faire flancher. C'était l'un de mes points forts avec elle. J'adorais me jouer comme ça d'elle. Et je savais qu'elle ne m'en voudrait jamais pour un truc pareil de toute façon. Alors ça me poussait à continuer sur cette voie là, encore et encore.

La tension monta d'un cran quand la conversation prit une autre tournure. C'était soudainement plus tendu alors que je mentionnais mes amis morts au combat. J'ai vraiment envie de les revoir oui. Je n'avais juste pas la force de le faire sans toi. Et maintenant qu'on est officiellement un couple et tout ça, on peut s'afficher comme bon nous semble ... Je souris un peu pour la rassurer. Je ne me sentais pas moralement très mal pour l'heure. Parce qu'elle était là, contre moi, avec moi. c'était l'effet dingue qu'elle avait sur moi. Je déposai quelques autres baisers sur ses lèvres alors qu'elle tenait mon visage près du sien. C'est toi qui m'a empêché de tomber ... Et qui me maintiens encore debout aujourd'hui. Tu le sais ça ? Encore un baiser et je redressais le visage pour reprendre la conversation. Pas très plaisant non plus, de parler de mon frère. Je ne lui en voulais pas à mort mais j'étais souvent agacé par son comportement. Par le passé il s'amusait à sortir avec les filles que je voulais, juste pour jouer et me montrer qu'il était plus beau que moi. Rapidement, Olivia entreprit de me rassurer sur le fait qu'à ses yeux, j'étais et serais toujours le plus beau et tout ça. C'était bon à entendre.

C'est vrai ... Dès le premier regard ça a été ... Electrique ... C'était pas juste une attirance physique ... C'était tellement plus que ça ... Finalement, nous ne nous étions pas mattés comme pas possible. On avait surtout beaucoup gardé les regards plongés l'un dans l'autre. Parce qu'il y avait eut tellement de choses qui étaient passées de cette façon. Elle me prit par surprise quand, s'interrompant de parler, elle claqua un fort baiser sur mes lèvres. Je ris doucement devant autant de véhémence et vins frotter mon nez contre le sien. Dire qu'avant de te rencontrer je trouvais que mes fossettes c'était ridicule ... Avouai-je doucement. et ça, mon frère n'avait pas. Maintenant, je me disais que c'était chouette. A l'époque, je trouvais ça vraiment pas juste. Mais avec Olivia, j'étais soulagé plus qu'autre chose. Parce qu'elle semblait vraiment les adorer. Et de mon côté, j'adorais la faire craquer encore et encore. J'aime bien quand tu me mords les joues tellement ces fossettes te rendent dingue ... Je ricanai encore un peu en lui lançant un regard aussi innocent que possible.

Finalement, il fut question de mes larmes. Elle avait tellement prit l'habitude de me voir comme un homme fort et courageux, que j'aurais presque honte de chialer devant elle maintenant. Quand Jonathan est mort ... C'était la première fois que je craquais. J'aurais préféré mourir à sa place. Personne ne m'attendait, contrairement à lui. C'est en le perdant que j'ai pris conscience que quand je rentrerais, tu serais pas là pour te réjouir de mon retour ... Laissai-je finalement échapper en fronçant un peu les sourcils.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 8 Mar - 12:25

C'était vraiment bien qu'on puisse ainsi parler de tout librement. Nous n'avions pas de secret l'un pour l'autre et nous pouvions tout nous dire. J'aime le rassurer ainsi. Décidément, mon fiancé est dur en affaires. Un chanson contre un striptease? Ouais, ça me paraît équitable. Je lui serrai la main comme pour conclure un marché.

Vendu!

C'est vrai que j'aime beaucoup plaisanter et m'amuser avec Joe. Mais j'aime tout autant quand nous abordions des sujets plus sérieux. J'aimai qu'il puisse se confier à moi de la sorte. Je continuais de caresser sa joue tendrement.

J'espère que tu sais que même si nous n'avions pas officialiser notre relation, je serai venue avec toi? Je refuse de te laisser faire ça tout seul. La question ne se pose même pas tant c'est évident que je viens avec toi, quel que soit la situation.

Il lâcha un petit sourire mais je n'étais pas dupe. Je savais bien que c'était difficile pour lui. Et ça l'était pour moi de le voir comme ça. Mais comme je l'ai dis, c'était à moi d'être forte pour lui cette fois, c'est à moi de sécher ses larmes et de guérir ses blessures, alors je ne craquerai pas. Il déposa quelques baisers sur mes lèvres, avant de murmurer tout près de mon visage que c'était moi qui le maintenait debout aujourd'hui. Je souris et hochai la tête. Oui je le savais. Je savais à quel point il m'aimait et à quel point je lui était vital, c'était réciproque alors je comprenais. Il m'embrassa encore une fois et je tremblais. J'étais très émue quand il me disais des choses comme ça.

Puis il me parla de son frère. Ce frère que je n'avais encore jamais rencontrer. Je n'avais pas hâte, mais je n'avais pas d'appréhension non plus. J'avais envie de le rencontrer, autant que sa sœur, juste pour connaître enfin le reste de sa famille. Quand à ce qui est d'être éventuellement séduite par son frère...c'est tout bonnement inenvisageable. Je m'en fiche complètement. Je ne regarde plus les autres hommes. Et je me rend compte que je n'ai jamais trouver un homme beau ou mignon depuis que j'ai refonte et Joe. C'est vrai, jamais je n'ai regarder un mec en me disant "tiens il est mignon celui la" ou "pas mal", non, pas une fois. J'aurai beau avoir l'homme considérer comme le plus beau du monde, je ne remarquerai pas sa beauté, parce qu'à mes yeux, il n'y aurai jamais homme plus beau que le mien.

Ah ben voilà! Ça c'est ce que j'aime entendre. Je ne veux plus t'entendre émettre un doute à ce sujet. Je ne remarque plus les autres hommes depuis bien longtemps.

Trouver ses fossettes ridicules?!???!! Comment osait-il les profaner ainsi devant moi! C'était un outrage. Ses fossettes étaient la chose la plus adorable, la plus craquante, la plus sexy de tout l'univers. Je refusai qu'il en dise du mal. Je mordais doucement sa joue suite à sa remarque sur le fait qu'il aime ça.

Je les adore, j'en suis complètement gaga. Tu ne te rend pas compte à quel point c'est craquant. Je fond complètement quand tu souris.

Après ça nous redevenions sérieux. En entendant ses propos, mon cœur de broya dans ma poitrine. Je m'en voulais tellement, tellement. Je n'arrivai toujours pas à passer outre. Je le serrai fort dans mes bras. Quand il avoua qu'il avait préféré mourir à la place de Jonathan, j'avais envie de hurler de douleur, et de vomir. Je tremblais. Je le serrai encore plus fort.

Pardon, pardon mon cœur. Même si un jour tu parviens à me pardonner entièrement ça, moi je ne pourrai jamais, jamais me pardonner à moi même. J'te jure...j'me dégoûte quand je repense à ça. Il n'y a pas un jour, une seconde qui soit passé sans que je ne pense à toi, à ce que tu pouvais vivre la bas. Mais à cette période j'ai cru que tu me trompai avec Laurie depuis le début et que tu ne m'avait jamais aimé, que tu te foutais de ma gueule... J'ai cru que... Pardon. Je n'aurai jamais assez de mot pour te dire à quel point je suis désolée.

Je l'embrassai encore sur le front. Je donnerai tout pour pouvoir effacer cette période, pour balayer tout ce que je lui avait fait. Je lui ai fait tellement de mal. J'ai été si dire avec lui. Ça me brise le cœur. Mais j'ai jurer de rester forte cette fois. Je caressai sa joue et l'embrassai tendrement.

Si tu veux te confier je suis la. N'oublie pas que je suis aussi ta meilleure amie.

C'est vrai que moi non plus, je ne lui ai jamais parler de la période sans lui, de la fois ou j'ai failli mourir si Laurie je m'avait pas retrouvé à temps. De ma longue et profonde dépression... C'était des sujets très difficiles mais qu'il faudrait bien aborder tout ou tard.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 8 Mar - 13:20


Die an other day.

Maintenant que j'avais retrouvé la femme que j'aimais et qu'elle était même ma fiancée, je me sentais suffisamment fort pour tout affronter. A commencer par affronter des retrouvailles avec des types qui allaient inexorablement me rappeler la plus horrible partie de ma vie. Je sais bébé ... Mais ça rend les choses plus simples ... Et puis ça fera une bonne nouvelle à annoncer, nos fiançailles ... Je souriais de façon tendre et amoureuse. Ce serait aussi une façon de montrer que j'allais de l'avant. Qu'il fallait avancer à tout prix et ne pas s'arrêter sur ces douloureuses épreuves. Ce que j'avais commencé par faire à mon retour, quand je m'étais enfermé chez ma mère pendant deux semaines, avant de m'enfermer chez moi. s'il n'y avait pas eut Jessica, Olivia n'aurait certainement pas prit la peine de venir me trouver chez moi. Et alors ... Alors je n'étais vraiment pas certain de savoir où je serais à l'heure d'aujourd'hui. Je ne serais peut-être même plus ici en fait. Je n'aurais pas supporté la solitude. Mais surtout, la perte claire et définitive de la femme que j'aimais. Et qui, aujourd'hui, m'aidait largement à remonter la pente. C'était grâce à elle que j'allais bien. La question ne se posait même pas.

Même là, elle parvenait à largement me rassurer vis à vis de mon frère, en me disant clairement qu'elle ne pouvait que craquer pour moi et mes yeux noisettes. Ainsi que mes fossettes. Je savais qu'elle les adorait. C'était bien pour ça que je n'étais plus aussi gêné qu'avant, de les avoir. Et je ne remarque plus les autres femmes non plus. Je pense que tu as déjà pu t'en rendre compte ... Même pour faire semblant j'y arrive pas. Je fis une petite moue, l'air de rien. La pauvre mannequin qui avait du se sentir pas mal rejetée quand même. Pourtant, objectivement, elle était pas moche du tout. Mais ... Elle n'arrivait clairement pas à la cheville de ma fiancée. On ne pouvait pas dire le contraire ! Un petit gémissement m'échappa quand elle me mordilla la joue. Puis je ris à mon tour. Et moi, quand tu ris ... On est très en phase là dessus aussi n'empêche. Constatai-je avec, d'ailleurs, un petit sourire. Il faut dire que quand elle riait, j'hésitais entre me taire pour la voir et l'entendre ... Et lui sauter dessus pour lui rouler un patin d'enfer. Elle m'excitait et m'attendrissait en même temps.

Nous reprîmes un ton bien sérieux quand j'avouai avoir pleuré à plusieurs reprises déjà. Je mentionnai la première fois. A la mort de Jonathan. J'avais pleuré sa perte, soit, mais pas que. J'avais aussi pleuré le fait que contrairement à lui, je n'avais pas d'épouse ou de petite amie qui m'attendait. Je t'ai pardonné Olivia. Complètement. J'ai des torts aussi. Je n'aurais jamais du faire ... Ce que j'ai fais. Mais tout ça est derrière nous maintenant. On va se marier. C'est tout ce qui compte non ? Soufflai-je avec véhémence, en venant glisser le bout de mes doigts sur son visage. Je suis même certain que toutes ces épreuves ont renforcé notre amour. Ajoutai-je très sincèrement. De toute façon, je ne t'en ai jamais vraiment voulu. Même quand tu es passée chez moi pour me présenter ma fille et que tu m'en as foutu plein la gueule. J'ai surtout réalisé que j'avais été le pire des enfoirés...
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 8 Mar - 14:33

Ça oui alors, c'était une bonne nouvelle! Une très bonne nouvelle. Et j'avais vraiment envie de le voir fier d'annoncer nos fiançailles à ses amis et anciens collègue, autant que moi j'avais été fière de l'annoncer à mes amis. Enfin, je n'en avais parler qu'à Myah pour l'instant. Il fallait encore que je parle à Tim mais il était difficile de nous trouver un créneau pour se voir. Il était très occupé et moi aussi. Il fallait aussi que j'annonce ça à Gabriel. Finalement ces trois personnes étaient bien les seuls vrais amis que j'avais en dehors de Joe.

Il ne regardait plus les autres femmes? Oui! Ça je le savais mieux que personne. J'avais une confiance aveugle en lui et en sa fidélité. Même si il a fait une connerie dans le passé, je lui ai pardonné, complètement. Je n'ai aucun doute quant au fait qu'il ne me trompera plus jamais. En revanche, si j'arrivai à lui pardonner, je n'arrivai pas à me pardonner à moi même de l'avoir abandonner pour si peu.

Oui je le sais bien ça.Je te fais entièrement confiance.

Peu importe son passé de Don Juan, je savais que c'était fini ça. Et même si la plus belle des femmes lui faisait du rentre dedans je sais que je n'aurai pas de raison de m'en faire. Je savais à quel point il m'aimait. Il m'avait pardonner? Ouais! Je le sais ça! Mais moi non, et même si je m'efforçais de ne plus y penser, je m'en voulais encore, je m'en voudrai toujours.

Oui...évidement que c'est tout ce qui compte mon cœur. Et tu as raison, notre amour s'est renforcer. Plus rien ne pourra plus jamais nous séparer maintenant.

Je le câlinait dans mes bras, caressant son dos du bout des ongles. J'adore le sentir trembler, frémir sous mes doigts qui connaissait par cœur son corps.

Comment peux-tu ne pas m'en vouloir? J'ai été odieuse avec toi. Je t'ai dis des choses que je ne pensai pas, et je regrette ses paroles chaque jour de tout mon cœur. Tu n'as pas été un enfoiré. T'as fait une erreur. Ça peut arriver... Je sais que maintenant ça n'arrivera plus jamais. Franchement je ne m'en remettrai pas une deuxième fois, mais je...j'ai entièrement confiance en toi maintenant.

Je roulais pour être au dessus de lui. Je passai mes doigts dans ses cheveux.

Ont à fait des erreurs tout les deux, mais c'est du passé maintenant. On va de l'avant. Tu sais, moi aussi j'ai souffert énormément pendant ces deux ans, surtout au début, un moment j'ai bien failli.... Peu importe. Je suppose que c'était encore mille fois pire pour toi la bas?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 8 Mar - 15:06


Die an other day.

Malgré le fait que j'avais couché une fois avec sa soeur alors que nous vivions une relation cachée tous les deux, elle avait entièrement confiance en moi aujourd'hui. Je le savais, bien entendu. Parce qu'elle voyait bien à quel point je pouvais l'aimer. Jamais je n'aurais envie d'une autre femme. Elles avaient toutes perdu de leur intérêt pour moi. De façon claire et définitive. Aussi bien physiquement, que mentalement et tout ce qui s'ensuit. Je ne voulais vraiment aucune autre femme que mon Olivia, ma fiancée. Et elle le savait. Comme moi je savais qu'elle ne voulait personne d'autre que moi. Bien des choses étaient différentes entre nous désormais. Nous avions supporté énormément d'épreuves. Mais ça n'avait fait que renforcer nos sentiments l'un pour l'autre, c'était évident. Mon corps étroitement moulé contre le sien, je ne pu retenir de longs frissons d'aise quand elle entreprit de me caresser le dos du bout de ses doigts. Elle savait très bien que j'adorais quand elle faisait ça et que ça me faisait réagir à tous les coups. Tu n'as pas dis toutes ces choses pour me blesser gratuitement. Tu avais quelque chose, de réel et concret, à me reprocher. Je ne peux pas t'en vouloir d'avoir juste réagis face à mon propre comportement ... Lui soufflai-je d'une voix douce. Je ne voulais pas qu'elle culpabilise encore et encore. Ce n'était vraiment pas utile du tout !

Elle nous fit rouler pour se retrouver au dessus de moi. Je logeai mes mains sur ses hanches en relevant le regard sur son visage alors qu'elle même laissait glisser ses doigts dans mes cheveux. Je fronçai un peu les sourcils à ses mots. Mais elle ne termina pas sa phrase et changea de sujet pour revenir à moi. Est-ce qu'elle essayait de détourner mon attention, tout à coup ? Tu as essayé de quoi ? Bébé, si je dois me confier à toi, il faut que tu le fasses aussi. Les choses entre nous, vont toujours dans les deux sens. Lui fis-je remarquer avec douceur et un regard entendu. Je sais pas si c'était pire ... Je devais ... Supporter les horreurs de la guerre en plus de ce sentiment de t'avoir perdu. Mais au moins, j'étais très souvent occupé et ne pouvais pas penser à tout en même temps. C'est surtout le retour qui a été horrible. Quand je ne faisais justement que penser. C'était un mélange ... Terrible.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 8 Mar - 15:58

Nous avions eut un passé difficile, très difficile même, mais pas une seconde nous n'avions cesser de nous aimer, ça j'en étais certaine. Et puis comme il dit, tout cela n'a fait que nous renforcer. Il tenta de me rassurer encore et de minimiser ma faute et mon comportement, mais moi je savais bien ce qu'il en était. Quoi qu'il dise je m'en voudrais encore longtemps de ce que je lui ai fait. Enfin, ça finira peu être par me passer un jour, mais pas maintenant ça c'est certain. J'avais failli le détruire, le laisser sombrer, et ça c'était impardonnable. Enfin, ça ne servait plus à rien aujourd'hui, de se renvoyer la balle et d'auto accusant chacun. Nous étions ensemble aujourd'hui, heureux, fiancés, la vie était belle, et l'avenir nous promettait d'être radieux à présent. Nous n'avions plus de raison de nous torturer, alors autant se parler franchement une bonne fois pour toute, afin d'exorciser nos vieux démons, et de passer à autre chose définitivement. Nous devions tourner la page pour de bon. C'est ce que je décidais de faire quand il me questionna. C'était le bon moment. C'était maintenant que je devais tout lui raconter.

Bon d'accord. Redresses-toi mon chéri.

Je me redresse aussi et m'assois en tailleur sur le lit, après avoir enfiler mes sous vêtements. J'allais mettre mon âme à nue devant lui, il fallait que je cache au moins mon corps, ou du moins mes organes féminins. J'avais besoin que nous restions concentré. Enfin bref. Je tendais les mains devant lui pour lui montrer à quel point elles étaient tremblantes. Je les posai sur mes genoux ensuite et je pris une grande inspiration avant de souffler en fermant les yeux. Puis je plongeai mon regard dans celui de Joe.

Bon, déjà, en premier lieu, je veux que tu comprenne que ce qui m'est arriver n'est pas ta faute d'accord? Tu n'y est pour rien, c'est moi qui ai péter les plombs. Bon... Allons-y.

Je pris de nouveau une grande inspiration pour commencer mon récit.

Laurie m'a appris qu'elle était enceinte de toi le lendemain du jour ou je suis venue te voir à la base, un mois après ton départ, avant que tu ne parte pour de bon. Sur le coup, je me suis dis que Laurie était trop conne et qu'elle aurait dû se protéger en couchant avec un mec. Ça ne m'étais pas venu à l'idée une seule seconde que le mec en question ça pouvait être toi. Ça ne m'a même pas traverser l'esprit, pour moi il était clair qu'elle avait un autre mec, c'était impossible que se soit toi, tu n'avais pas pu, tu... Enfin bref, je ne l'ai pas cru. Je lui ai dit qu'elle mentait, et qu'elle pouvait me le dire si elle avait une aventure, je ne la jugerai pas. Mais elle a eut l'air offusquée par mes propos. Elle m'a confirmer que c'était bien toi, elle m'a dit quel soir c'était, et la j'ai fait le rapprochement. Le soir ou tu es parti la voir, ton comportement étrange quand tu es rentré, et moi qui n'arrivai pas à me consoler. Je pensai que c'était à cause du départ que tu étais dans cet état. Sur le coup, c'est comme si...le ciel me tombait sur la tête. Je venais de faire une chute du haut de mon peur nuage et je m'écrasais violemment au sol. Le choc à été si brutal que sur le coup j'ai vomi, j'ai vraiment dégobiller tout ce qu'il y'avait en moi. Laurie ne comprenais pas pourquoi j'avais un tel comportement et pourquoi j'avais eu tant de mal à la croire au début. Enfin bref, j'ai fini par faire bonne figure devant elle et je suis partie pour rejoindre ton appartement. À cet instant, tout ce qu'on avait vécu, tout ce que tu m'avais dit, ce n'était plus rien, c'était du vent, du mensonge. Dans ma tête tu t'étais juste servi de moi pour ton plaisir sexuel, j'étais juste une nana que tu te tapai à côté comme ça. En arrivant chez toi, je comptais juste récupérer mais affaires. Mais soudain j'ai été prise d'un élan de colère incroyable. Je me disais qu'avec toutes les minettes qui existe, tu aurais pu en choisir une autre que la sœur de ta copine, que tu n'avais pas le droit de me faire croire que t'étais amoureux de moi, que tu n'avais pas le droit de m'avoir laisser tomber aussi profondément amoureuse de toi. Alors je me suis mise à tout casser dans ton appartement. D'ailleurs je suis désolée pour ça aussi.

C'est fou le bien que ça pouvais faire de se vider. J'étais heureuse depuis plusieurs semaines maintenant, vraiment heureuse. Mais la j'étais heureuse et délivrée, légère, ça faisait un bien fou de se livrer à lui ainsi.

Apres ça, je suis rentré chez moi. Je me suis allongé sur mon lit, et la le temps s'est arrêté. Je n'ai plus bougé pendant des jours, sans boire ni manger. Je n'ai même pas changer de position. J'étais couché sur le côté, les mains sous ma tête, on aurait dit une folle. Mon esprit avait complètement déconnecté. Je suis restée comme ça dix jours. C'est Laurie qui m'a retrouver ainsi, s'inquiétant de ne plus avoir de nouvelles. J'étais presque...

Non je ne pleurerai pas, je me le suis jurer. Je pris une nouvelle inspiration.

J'étais presque morte quand elle m'a retrouver. J'étais gravement déshydratée, sous alimenter, bref, il aurait suffit de quelques heures en plus et je n'étais plus de ce monde. Heureusement elle est arrivée juste à temps. Les médecins ont voulu me faire interner, mais je leur ai dit ce qu'ils voulaient entendre et après quelques jours d'hospitalisation ils m'ont laisser sortir.

Voilà pour la première partie de ma longue descente aux enfers. Mais ce n'étais pas tout.

Après ça, j'ai fait semblant d'aller bien pour ne pas inquiéter Laurie. Elle était enceinte et elle avait besoin que je sois la pour elle. Alors j'ai fait semblant, tout le temps, d'être à peu près normale. J'ai commencer à sortir, à beaucoup sortir, à beaucoup boire aussi. La, je me suis dis que je devais t'oublier dans les bras d'un autre... Tu veux que je continues ou est ce que je dois m'arrêter la? La suite risque d'être difficile à entendre...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 8 Mar - 17:24


Die an other day.

Eh bien ... de toute évidence, ce qu'elle s'apprêtait à me raconter, n'allait pas me plaire du tout. Ce qui expliquerait qu'elle prenne un ton si sérieux tout à coup. En tout cas, je lui obéis et me redressai en position assise alors qu'elle même venait de s'installer en tailleur. Je me contentai d'un hochement positif de tête, quand elle commença par insister sur le fait que je n'y étais pour rien. J'essayerais d'y croire en tout cas. Mais ce n'était pas dit que j'y parvienne tout à fait. Je sentais que ses paroles n'allaient pas me plaire du tout. Et en effet, dès qu'elle commença je ne pu m'empêcher de me contracter quelque peu. Et inconsciemment, j'en vins à me mordiller le côté du pouce sans la quitter du regard. J'écoutais sans broncher, sans intervenir. Il me fallait absolument tout entendre. Je n'étais pas vraiment surpris par ses paroles. Puisque je savais à peu près toutes les horreurs qui lui étaient passées par la tête après sa douloureuse découverte. Ce qui faisait mal, c'était la suite. Réaliser jusqu'où elle était allée tant elle avait souffert. Par ma faute. Quoi qu'elle en dise ... J'étais bien obligé de culpabiliser quand même. C'était à cause de moi ...

Je ne parvins même pas à sourire quand elle mentionna le fait qu'elle avait mit mon appartement sans dessus dessous. Ca, oui, je m'en étais bien rendu compte. Quand j'étais rentré, j'avais eus un peu de mal à saisir ce qui était arrivé. Puis je m'étais résigné à vivre dans le bordel, à défaut d'avoir la moindre envie et le moindre courage de tout remettre dans l'ordre. Ca avait mit pas mal de temps avant que je ne me décide. Un frisson me parcourut quand je réalisai qu'elle avait vraiment frôlé la mort. Je ne m'étais pas rendu compte que ça avait pu aller aussi loin. Qu'elle ait pu se laisser dépérir de la sorte. Je poussai un bref soupir et portai ma main à mon visage. Plus difficile à entendre que le fait que tu ais tenté de te laisser mourir ? J'en doute ... Soupirai-je doucement en me redressant à nouveau pour la regarder. Avec douceur, je m'emparai de ses mains que je gardai entre les miennes. Dis moi. Je veux tout savoir maintenant.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 8 Mar - 18:08

Je dus vraiment prendre mon courage à deux mains afin de pouvoir parler de la période la plus difficile de ma vie à mon fiancé. Mais il voulait le savoir, et j'avais envie qu'il sache. Pas pour lui faire du mal ou le faire culpabiliser mais pour qu'il sache, pour que je n'ai plus rien à lui cacher. Je voyais bien que c'était difficile pour lui d'entendre ça, il mordillait son pouce comme à chaque fois qu'il était nerveux. Je pris doucement sa main en la posant sur son genoux sans arrêter de lui raconter.

Je n'ai pas tenté de me laisser mourir mon ange. Ce n'était pas conscient. J'étais dans un état second, complètement déconnectée de la réalité. Je ne me rendais pas compte que j'étais entrain de...de mourir.

C'était vrai, je n'ai pas fait exprès. J'étais ailleurs, je ne me rendais pas compte de ce que je faisais. Enfin, c'était du passé, et j'allais beaucoup mieux maintenant. Il me donnait le feu vert pour continuer en prenant mes mains dans les siennes. Je les serrais.

Ok... Je disais donc que j'ai essayer dans les bras d'autres hommes, j'ai essayer de sortir avec des tas de mecs, mais non, j'y arrivai pas. Je les rencontrait souvent en soirée, je dansais et buvais avec eux, mais au moment de repartir avec eux...non je ne pouvais pas, je rentrai chez moi à chaque fois. Puis j'ai rencontrer Sohan. Je ne sais pas pourquoi mais je suis finalement rentrer avec lui. J'étais au fond du gouffre. Il est grand, brun, tatoué, il a les yeux noisettes... Enfin bref, je l'ai appeler Joe toute la soirée. J'avais beaucoup bu. Et quand ont était chez lui je n'arrêtait pas de lui dire "Je t'aime Joe". Il a compris que quelque chose n'allait pas. Heureusement, c'est un type bien, il ne m'a pas touché, il m'a ramener chez Laurie. Après ça il passait me voir tout les jours pour voir comment j'allais. Il a été vraiment super avec moi. Mais moi je ne pensai qu'à toi. Enfin bref, j'ai fini par entamer une relation avec lui. Cependant ça restai assez...platonique. Je ne le laissai jamais me toucher. Je faisais des efforts, il le méritait, il était patient et attentionné avec moi. Je criais ton prénom dans mon sommeil, toutes les nuits, et lui il l'acceptait. Il essayait de me guérir. Alors un soir, j'ai voulu le remercier, lui faire plaisir. Il a commencé à me déshabiller et la je me suis mise à pleurer, et ça a fini en vrai crise de nerfs. Il m'a pardonné , il a accepté d'attendre encore. Puis un jour, il m'a retrouvé entrain d'essayer de me noyer dans mon bain. C'est la qu'il a décidé de me quitter, qu'il ne pouvais plus supporter mon état. Très sincèrement, ça ne m'a fait un chaud ni froid. Je ne l'ai jamais aimé, ça n'a rien changer pour moi. Puis Laurie à accouché. La j'ai commencer à me reprendre un peu en main. J'ai hésiter entre adorer ou détester cette enfant. J'ai décider de l'adorer. Je la gardait parfois pour Laurie. Et puis il y'a eu son accident. Et la ça m'a mis une grosse claque dans la gueule. Ça m'a clairement réveillé. Je suis redevenue la fille forte et courageuse que j'étais. Si Laurie et moi sombrions toutes les deux, qu'est ce que serait devenu Jessica? J'aime tellement cette enfant que j'ai décidé de me battre pour elle. Je me suis alors donné à fond dans mon rôle de mère et dans mes études pour ne plus penser à toi. Et puis tu es rentré...tu connais la suite.

Je portai ses mains à mon visage et les embrassai l'une après l'autre. Il savait tout maintenant, je n'avais plus aucun secret pour lui. J'attendais savoir sa réaction avant de parler à mon tour.

Alors, et toi?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 8 Mar - 18:35


Die an other day.

Selon elle, elle n'avait pas tenté de se laisser mourir. Mais pour moi, c'était bien le cas. Quoi qu'elle en dise. Inconsciemment, c'était ce qu'elle avait fait. C'était inconscient ... Mais tu l'as fais bébé ... Je soupirai doucement et retrouvai bien vite le silence pour la laisser poursuivre. J'avais besoin de tout savoir maintenant. De réaliser jusqu'où les choses étaient allées. Alors je la laissai reprendre et écoutai la suite sans intervenir. C'était vraiment douloureux d'entendre tout ça. Mais j'en avais besoin. Il fallait bien qu'on reparte sur de bonnes bases, non ? D'autant plus que nous allions nous marier tous les deux. Il ne fallait pas que nous gardions le moindre secret l'un pour l'autre. Surtout pas sur ce sujet là. Encore une fois, je ne pu m'empêcher de fermer les yeux et soupirer au cours de son récit. C'était tout bonnement insupportable. Savoir qu'elle s'était à ce point laissée sombrer. Tu as surmonté tout ça ... Tu as su faire face toute seule, à mon départ, à ma ... Trahison ... A l'accident de Laurie, à Jessica ... Tu es forte ... Conclus-je finalement en la regardant de nouveau très sérieusement. Soit, je préférais passer sur le fait qu'elle avait tenté une relation amoureuse. Je ne pouvais pas lui en vouloir. Même si imaginer tout ça ... Ca me foutait des frissons d'horreur.

Je grommelai doucement quand elle fini par me retourner la question. Je vins poser mon front sur son épaule. Quoi, moi ? Sérieusement, je sais pas si c'est très intéressant. C'était finalement pas pire que toi. Lui appris-je avec douceur. Je crois que tu sais déjà l'essentiel. Qu'est-ce que je ne t'ai pas encore dis, que tu veux savoir ? En dehors ... Des horreurs de la guerre ? Demandai-je doucement. Quand je suis revenu, j'ai passé deux semaines enfermé chez ma mère. Quand je sortais, c'était pour aller prévenir les épouses qui avaient perdu leur mari et pour aller aux enterrements. J'ai du perdre deux kilos en deux ans de mission. Et en deux semaines à mon retour, j'en avais perdu dix. J'étais tout le temps malade, je mangeais à peine, je ne dormais que grâce aux somnifères. Et encore, quand mes nuits n'étaient pas secouées par les cauchemars. J'ai voulu t'appeler. Mais je me suis senti tellement idiot ... Je pensais que tu avais refais ta vie. Soit ... Assez rapidement après mon départ ... Mais j'ai cru que tu m'avais oublié depuis belle lurette et que je n'avais aucun droit d'intervenir.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
bienvenue à sunset dream

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Die an other day {Joe &Olivia}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

 Sujets similaires

-
» Olivia Ruiz à Nouméa
» Olivia Ruiz à Nouméa en Nouvelle Calédonie
» olivia Chaumont
» MAC Alice + Olivia Collection
» balade a auxerre avec Olivia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ BÉBÉ A BORD :: Sunset Dream :: olympe avenue :: strawberries' lot :: n°0227-