AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Die an other day {Joe &Olivia}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 17 Fév - 19:05


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 17 Fév - 20:15

Trop tentant, trop tentant... Je vais t'en donner moi du trop tentant. Il ne perds rien pour attendre. Mon espère de petit voyou que j'adore. C'était vraiment...incroyable. J'adore les réveils de ce genre. Rien de tel pour commander la journée du bon pied. Et parler de notre imminent mariage, c'était tout aussi bien pour commencer la journée. Je pris une fausse mine boudeuse et une cou déçue.

Simple? Oh...mais moi je voulais un immense mariage avec une centaine d'invités, un énorme gâteau, un buffet et une fontaine de chocolat, une enoooorme robe qui ressemblerait à une meringue, la totale. Tu veux pas m'offrir un grand mariage?.

J'éclatais de rire en regardant Joe.

Je déconne mon ange. J'aimerai bien un mariage en extérieur, par une belle journée ensoleillée. Enfin...du moins pour la cérémonie. On pourrait ensuite passer la soirée dans une salle sympa.

Je me dégageais un peu pour le regarder dans les yeux.

Moi non plus je ne veux pas beaucoup de monde. Il y'aurait ta mère, tu peux aussi inviter ton frère et ta sœur, ça sera l'occasion de me les présenter. Tu pourrais aussi inviter d'anciens militaires si tu as gardé contact avec certains d'entre eux. Et cette fille là, ta meilleure amie. Tu m'as déjà parlé d'elle mais je ne l'ai jamais rencontrer non plus.

Je l'embrassais sur la joue. J'avais entièrement confiance en lui. Ça ne me dérangeait pas qu'il ait des amies filles. J'avais d'ailleurs moi même plus d'amis garçons que filles. Je commençai alors à réfléchir aux invités de mon côté.

J'ai trop hâte de raconter ça à ma grand-mère, et de te la présenter. C'est une femme absolument hors du commun. Elle a eut une vie trépidante, elle est pleine d'histoires fascinantes. Dans sa tête elle à vingts ans, je t'assure, il faut le voir pour le croire. J'ai toujours été près proche d'elle, plus que de ma propre mère. Et je sais qu'elle m'a toujours préféré à Laurie. Elle me dit souvent que je lui fait penser à elle à mon âge.

J'étais pensive. Je pensais surtout au reste de ma famille. Je ne savais pas comment les choses allaient se passer, même si je m'en doutais un peu.

Je vais aussi inviter mes parents mais je pense qu'il ne viendrons pas. Quant à Laurie... De toute façon c'est toi ma famille. Je vais aussi inviter quelques amis. Tim et Myah, et certainement Gaby. Je n'ai jamais eu énormément d'amis, mais ça me vas.

Nous continuons à parler encore et encore de notre mariage puis nous finissions par nous lever. Nous allions à la cuisine. Je fus soulagée de trouver qu'il y'avait de quoi faire un petit déjeuné, je mourrais de faim. Il fallait qu'on commence à meubler et décorer cette maison. Je commençais à penser à ce que j'allais faire de ma vie maintenant, hors mis la passer avec Joe. Je pense que je vais terminé ma dernière année d'étude pour commencer, je verrais plus tard. J'irais me réinscrire à l'école tout à l'heure. Je vais aussi m'acheter du nouveau matériel de peinture. J'avais tout jeter en quittant la ville parce que je ne pensai pas reprendre un jour. Heureusement que j'avais garder mon matériel de photographie parce que ça coûtait une petite fortune.

Tu veux faire quoi aujourd'hui? T'as quelque chose de prévu? Ah au faite, tu m'as parlé d'une lune de miel tout à l'heure... Tu veux aller ou? J'irais ou tu veux. J'ai envie de te faire plaisir et de te laisser choisir la destination. On passera dans une agence de voyage dans l'aprèm si tu veux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 17 Fév - 21:07


Die an other day.

Pendant une seconde ou deux, j'eus quand même comme un doute. Je priais pour qu'elle plaisante. Qu'elle n'ait pas sincèrement l'envie d'un tel mariage. Bien sûr, si elle y tenait vraiment, on pourrait bien faire ça. Peu importait l'argent. L'essentiel, c'était qu'elle soit heureuse et comblée. Et si pour ça il fallait dépenser une fortune pour faire un mariage de fou, alors j'acceptais sans l'ombre d'une hésitation. Mais au fil de ses mots, je compris qu'elle plaisantait. Je roulai ouvertement des yeux malgré un petit sourire au coin des lèvres qui trahissait pas mal mon amusement. Merde, je commençais vraiment à flipper de pas connaître assez bien tes goûts. Marmonnai-je en affichant une petite moue. J'aurais été affreusement gêné si je m'étais réellement trompé à ce point. Et elle aurait franchement eut de quoi être vexée d'ailleurs. Mais pas d'inquiétude finalement. Je maîtrisais toujours sur le bout des doigts, ses goûts et sa personnalité. Comme tout le reste. Tant que ça la concernait de façon plus ou moins directe. Euh ... Ouais ... Enfin les anciens militaires, on verra ... Lui répondis-je avec un bien mince sourire. C'était encore, malgré les mois écoulés, un sujet assez sensible pour moi.

Ce n'était pas que je ne voulais plus avoir de contacts avec ceux qui étaient encore en vie. Mais les voir me rappelait les pertes. Et me ramenait trop souvent à ces deux années terribles. Peut-être que maintenant que ça allait mieux, je pourrais tenter à nouveau de les voir et de renouer le contact. Après tout, qui ne tente rien n'a rien. Mais j'avais encore un peu peur à l'idée de ne pas supporter tout ça. Je ne savais pas. Mais l'idée de les inviter à notre mariage n'était pas mauvaise du tout bien sûr ! Je souris à la mention de sa grand-mère. J'avais cru comprendre qu'elle était un peu la seule membre de sa famille à l'aimer vraiment très fort et à la soutenir quoi qu'elle fasse ou vive. Du coup, j'étais bien obligé de l'apprécier, pour le bien qu'elle avait fait à la femme de ma vie ![color=teal] Dans ce cas, j'ai vraiment hâte de la rencontrer. Avec tendresse, je caressais ses cheveux sans la quitter du regard. J'aimais toujours autant ses cheveux. J'ignorais pourquoi. Mais c'était un fait. Je les adorais et je ne me faisais jamais prier pour les lui caresser comme j'étais en train de le faire.

Peu importe qui vient de toute façon. L'essentiel, c'est de se passer enfin la bague au doigt mon amour. Lui fis-je remarquer avec un petit sourire. Et le fait est que j'avais vraiment hâte d'y être maintenant ! Ensemble, nous gagnâmes la cuisine où nous préparâmes un petit déjeuner. Je m'attablai près d'elle et commençai à manger avec appétit. Faire du sport, aussi lent soit-il, de bon matin, ça donnait faim quand même ! J'adorerais un petit chalet en forêt. Un endroit où il ne fait ni trop chaud, ni trop froid. Juste la nature, pas trop de monde. Une cascade pour faire trempette. Toi et moi seuls au monde ... Lui répondis-je sur un ton rêveur. Ouais là, j'y étais déjà par la pensée. Et bon sang, j'adorais ça. J'avais toujours été plus du genre montagne ou forêt, plutôt que la plage où il y avait forcément trop de monde. Ou maison sur pilotis mais sur une plage où il n'y a personne d'autre que nous ! Ajoutai-je plus songeur. Et j'avais rien de prévu pour cet après-midi. On pourrait aussi commencer à voir pour meubler et décorer la maison non ?Je t'attendais pour ça.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 17 Fév - 21:53

Évidement qu'il me connaissais par cœur. Évidement qu'il connaissait mes goûts. De toute façon nos goûts étaient assez similaires habituellement. Nous aimions tout les deux la simplicité et le naturel. La simplicité oui, mais pas le banal, nous avions tout les deux des goûts peu communs. Nous avions tout les deux ce côté un peu rock, rebelle. Je remarquait alors quelque chose d'étrange chez lui quand je mentionnais ses anciens collègues. Je l'embrassais sur le front. Je repris la parole d'une voix douce.

C'est pas une obligation pour cœur. Je proposai ça pour toi. Si tu n'as pas envie ça ne fait rien.

Je le regardait avec un air protecteur. J'étais heureuse de voir qu'il ne faisait plus de cauchemars la nuits. Il ne buvait pas plus que n'importe qui, et il ne prenait plus d'antidépresseur. D'ailleurs, j'avoue que j'aurai été vexée et je me serais poser des questions si il en prenait toujours. Mais sans vouloir me jeter des fleurs, je savais que je suffisait à le rendre heureux et bien. Il n'avait plus aucune raison de déprimer maintenant.

Après cette longue discussion sur le mariage et nos familles nous descendions à la cuisine ou nous préparions ensemble le petit déjeuné avant de s'attabler côte à côte pour manger. Nous parlions alors de notre fameuse lune de miel qui semblait vraiment le faire rêver. J'adore le voir rêver, avoir des projets, il est incroyable ce mec.

L'idée du chalet j'adore. L'idée de la maison sur pilotis j'adore. Un endroit désert ou il n'y a sur toi et moi...j'adore encore plus! On fera tout ce que tu veux mon cœur.

Puis nous en venions à nos projets de l'après la journée. Monsieur Evermoore avait envie de commencer à décorer et meubler notre petit chez nous avec sa financée. La future madame Evermoore était ravie. J'avais hâte de porter son nom. Rien ne me rattachais aux Nolans. Ni mes parents, ni ma sœur désormais. Et ma grand mère que j'adorai était ma grand mère maternelle, et donc pas une Nolans. En revanche les Evermoore étaient toute ma vie. Mon futur époux et mon adorable nièce. Tiens d'ailleurs en parlant des Evermoore.

Ouais génial! Ça me va comme programme. Évidement il va nous falloir du mobilier et il faut nous en occuper des aujourd'hui. Au moins pour l'essentiel. Mais pour la déco, j'avais penser que j'aurai m'en occuper. Créer des tableaux en nous inspirant de notre vie, des œuvres qu'ont serait les seuls au monde à avoir. Et puis, j'ai quelques copains d'école qui sont en section graphisme et design, du coup ils pourraient nous créer par exemple des lampes que je dessinerai, et tout un tas d'objets de déco. Qu'en fis tu?

C'était une bonne manière d'avoir un intérieur original, et qui nous ressemblait à nous et à personne d'autre.

J'aimerai aussi changer de lit. Je veux un lit immense, le plus grand format de lit possible, de toute façon notre chambre est super grande. Je veux un truc avec une énorme tête de lit, un truc bien massif. Ça va été un choix important vu qu'on va y passer la plupart de notre temps et qu'on va y faire des tas de trucs...

J'éclatais de rire.

Je me disais qu'après ont pourrait passer voir ta mère pour lui annoncer la nouvelle...

Nous terminions tranquillement notre petit déjeuné puis je filais sous la douche. Puis je retrouvais dans la chambre pour m'habiller. J'enfilais mes sous-vêtements puis je me regardais dans le miroir. Bon sang, qu'est ce que j'étais mince. Il me manquait bien quelques kilos ouais. J'attardais mon regard sur mon ventre. Tellement plat. Je l'imaginais d'arrondir, avec l'enfant de Joe à l'intérieur. Je me mettais de profil, le bassin vers l'avant comme se tiennent les femmes enceintes. Je posai les mains sur mon ventre en essayant de le prendre comme si j'attendais un enfant. J'avais hâte, vraiment t'es hâte. Ok l'important était d'avoir un enfant en bonne santé et tout ça, mais j'avais vraiment envie de donner un fils à Joe. Du moins pour le premier. Un mini Joe, ça serait le pied.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 17 Fév - 22:23


Die an other day.

Je souris légèrement alors qu'il était encore question d'inviter mes anciens collègues. Ca n'avait rien d'une mauvaise idée. Bien au contraire. Je dirais même que ça me tentait pas mal. Je savais que tous n'avaient pas eut la chance que moi j'avais eus, d'avoir une personne aussi formidable à mes côtés pour m'aider à me relever suite à cette guerre. Et que ça ne pourrait donc pas leur faire le moindre mal que d'avoir un peu de joie dans toutes les épreuves qu'ils continuaient de traverser. C'est une super idée au contraire. Je vais juste y réfléchir ... Lui répondis-je avec un petit sourire pour ne pas l'inquiéter plus que de raison. Après quoi, nous nous installâmes ensemble pour prendre notre petit déjeuner. Repas complet durant lequel nous prîmes le temps de penser à notre lune de miel. J'y tenais vraiment. Et je voulais un truc réellement chouette qui nous permettrait de nous détendre en amoureux. Juste tous les deux. Seuls au monde. Sans aucune contrainte. Rien de rien. Juste passer du bon temps et lézarder en amoureux. J'ignorais combien de temps au final. Mais le plus important, c'était bien le fait de partir juste tous les deux, pour fêter notre union comme il se devait !

Il va bien falloir choisir quand même. Lui fis-je remarquer sur un ton amusé, alors qu'elle semblait aimer toutes mes idées. Et toutes les envisager. Il fallait choisir parmi ces idées. On ne pourrait pas tout faire, malheureusement. C'était une question de finance, mais aussi de temps. On ne pouvait quand même pas se permettre de partir pendant des mois, en laissant notre petite Jessica derrière ! je proposai ensuite que nous meublions et décorions notre maison. Ou du moins, que nous commencions à penser à tout ça, ce jour là. Puisque pour le moment nous n'avions rien de mieux à faire que de s'occuper de ça. Elle sembla tout de suite emballée par l'idée, pour mon plus grand plaisir. Je la regardais en souriant, sans pouvoir m'en empêcher. C'est une super idée ! Je te fais entièrement confiance ! Lui répondis-je en continuant de sourire, vraiment emballé par toutes ses idées. Elle était une véritable artiste à mon goût et puisque nous aimions les mêmes choses par dessus le marché, je ne m'inquiétais pas du tout. Notre maison allait être décorée avec soin et beaucoup de goût. Je lui faisais confiance pour tout ça !

Je ris à mon tour quand il fut question d'un nouveau lit. Et c'était moi qui passais pour un pervers dans notre couple. Je ne comprenais vraiment pas. Tant que c'est un lit résistant qui ne grince pas trop et ne se brise pas trop rapidement, moi ça me va. Il fallait bien admettre qu'on s'en donnait à coeur joie. L'actuel était incapable de tenir en place. En un sens, je trouvais ça assez excitant, le bruit du lit qui cognait contre le mur tant nous nous montrions ardents et fougueux. Je hochai finalement la tête de façon positive, quand elle mentionna ma mère. Elle allait être aux anges; Et bien plus que ça encore ! Elle n'allait sans doute pas en croire ses oreilles. Et me dire qu'il était temps. Au choix ! Pendant qu'elle se douchait, je m'occupais de ranger et nettoyer la cuisine. Le temps de remonter et je la trouvais devant un miroir, à se regarder de profil et se tâter le ventre. Bébé, t'es en train de t'imaginer, enceinte ? Demandai-je d'une voix amusée. Je m'approchai d'elle, dans son dos, pour déposer un baiser sur l'une de ses épaules nues. Vas-y doucement quand même. Je compte bien profiter de notre mariage un peu avant ... Non pas que l'idée de la voir porter mon enfant me dérangeait. Loin de là ! Mais à partir de là, adieux les nuits de baise intensives et tout ce qui s'ensuit. Du moins tant que notre enfant ne ferait pas ses nuits. Avec Jessica, nous n'avions plus ce problème depuis longtemps. A mon tour, je filai sous la douche. Pour revenir vêtu d'un jean noir, d'un tee shirt blanc et d'un gilet. Alors, par quoi on commence ?
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mer 18 Fév - 16:21

J'avais enfin la vie dont j'ai tant rêver. La vie que j'ai imaginé depuis que mes yeux se sont posés sur cet homme incroyable. Je ne regrette rien. Toutes les épreuves qu'ont a traversés nous ont rapproché et nous ont endurcis. Désormais rien ni personne ne nous séparera plus, je le refuse. Nous étions la à parler de notre mariage et c'était juste parfait. Puis sans penser à mal je lui rappelait ses anciens collègues, et donc les moments qu'il a vécu avec eux à la guerre. J'étais désolée. Je savais que tout ça l'avait traumatisé. D'ailleurs, j'aimerai vraiment qu'il me raconte enfin ce qui s'est passé là-bas. Je ne voulais pas lui demander, je l'ai déjà fait il y'a quelques mois, quand nous venions de nous retrouver, mais il n'était pas prêt, et je n'ai pas insister. Je ne voulais pas réitérer ma demande car je ne voulais pas qu'il se sente forcé. J'aimerai que ça vienne de lui, quand il sera prêt. Je voulais le soulager de tout ce poids qui le pesait encore malgré notre bonheur naissant. J'allais devenir sa femme, nous devions tout partager n'est ce pas? Et c'était à moi de le soutenir.

Enfin, pour le moment nous voilà à prendre le petit déjeuner et prévoir le programme de la journée. C'était génial d'être un couple officiel. M'imaginer enceinte? Ouais... C'était bien ce que j'étais entrain de faire. Je n'avais cependant pas prévu de me faire surprendre par Joe. Je ne voulais pas qu'il le voie. Mais tant pis, je ne lui cachais rien après tout. Il vint dans mon dos pour me prendre dans ses bras et embrasser calmement mon épaule nue. J'adore ce genre de moment de douceur.

Ouais...je sais que c'est pas pour maintenant... Mais j'ai tellement date de porter ton enfant. J'ai toujours adorer les femmes enceintes, c'est fascinant. J'ai envie d'avoir un garçon en premier. Un petit Joe.

Moi aussi je comptais bien évidement profiter de lui et de notre mariage avant d'avoir un premier enfant. Mais j'avais hâte quand même. Nous verrons d'ici l'année prochaine. Par quoi on commence? Ça, je le savais déjà.

Par la chambre de Jessica. J'ai trop hâte qu'elle puisse passer certaines nuits ici. J'aimerai lui faire une vraie chambre de petite fille, avec des couleurs pastel, des tonnes poupées, un beau lit en fer forgé blanc. Je vois déjà un truc très doux et girly pour elle. Et puis on pourrais aussi aller choisir notre lit. Il nous faudrait aussi rapidement un canapé, un frigo et un four avec des plaques de cuissons, au moins de quoi cuisiner. Et une télé! Il nous faut une télé. Ça sera déjà pas mal pour commencer. Qu'est ce que t'en pense? Y'a autre chose que tu voudrais prendre tout de suite?

Nous n'étions pas oublier de tout faire aujourd'hui. Nous allions y aller petit à petit pour tout meubler. Mais il nous fallait quand même l'essentiel pour vivre avec un minimum de confort. Et puis j'avais aussi hâte d'être avec ma belle mère. Ça allait coller entre elle et moi je pense. Nous aimions toutes les deux Joe à la folie, ça nous faisais déjà un beau point commun. Après m'être habiller nous voila dans la voiture. J'eus un pincement au cœur en passant devant chez Laurie.

Tu veux aller chercher Jessica? Ont peut l'emmener avec nous!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mer 18 Fév - 21:27


Die an other day.

Ca me faisait un bien fou de parler aussi sérieusement de mon mariage avec la femme que j'aimais. Tout simplement parce que je savais avec certitude  désormais, qu'il allait bel et bien avoir lieu. Et que ça ne serait que le commencement d'une nouvelle vie. De la plus belle partie de notre vie. Mon Dieu nous allions être tellement heureux tous les deux ensemble. Nous l'étions déjà d'ailleurs, depuis nos retrouvailles. Mais je savais que le meilleur restait encore à arriver ! Et puis par la suite, nous commencerions à fonder notre famille. Une pensée qui semblait déjà avoir traversé l'esprit de ma fiancée qui était en train de se regarder dans un miroir, contemplant surtout son ventre encore plat. Même creux pour l'heure. Trop à mon goût. Mais je ne m'inquiétais pas. Je savais qu'elle allait rapidement reprendre du poids ! Je serai tellement heureux de te voir porter mon enfant ... Soufflai-je d'une voix tendre, en laissant errer mes mains sur son ventre. Maintenant, c'était moi qui l'imaginais enceinte tiens. Mais je tenais toujours à ce que nous prenions notre temps pour ça. J'avais envie et besoin de profiter d'elle et elle seule, autant que possible, avant qu'on ne s'y mette très sérieusement.

Je lui demandai ensuite ce par quoi nous pouvions bien commencer. Elle me répondit tout de suite et je ne pu que sourire grandement à ses mots. Oui, commencer par la chambre de ma fille, ça semblait être une excellente idée. J'étais vraiment heureux de la voir aimer à ce point sa nièce. Elle la considérait même presque comme sa fille, je le savais bien. Et je ne pouvais nier que je m'en réjouissais pas mal. Je te fais entièrement confiance pour la chambre de Jessica. Je n'ai aucune idée de ce que pourrait bien aimer une petite fille pour la déco de sa chambre ! Avouai-je avec une petite moue. Et ce, alors même que je pensais bien connaître ma fille quand même. Mais je n'étais pas aussi bon que ma fiancée pour tout ce qui était déco. Je sais pas. Je crois que tu as dis l'essentiel déjà. Répondis-je avec un petit haussement d'épaules. Et puis de toute façon, si jamais on se rendait compte qu'on avait oublié un autre essentiel, nous n'aurions qu'à remettre ça le lendemain ou un autre jour prochain. Pour l'heure, je n'étais pas contre l'idée de me concentrer sur la chambre de Jessica.

Nous montâmes bien vite en voiture et je fis marche arrière quand Olivia émit l'idée de récupérer Jessica, alors qu'on venait de passer devant chez Laurie. Avec un petit sourire, je m'arrêtai devant. Je fais vite. lui promis-je doucement en venant lui voler un bref baiser. Je quittai la voiture et filai à l'intérieur de la maison pour voir Laurie et lui demander son accord. Qu'elle me donna bien sûr. Après une discussion que je fis tourner cours, je récupérai Jessica pour l'habiller avant de rejoindre la voiture. Je la plaçai dans le siège auto à l'arrière, pour ensuite reprendre ma place derrière le volant. Et je me remis en route sans plus tarder. Laurie aimerait te voir un de ces quatre ... Avouai-je doucement, en lançant un petit coup d'oeil vers Olivia. J'ignorais comment elle allait prendre cette nouvelle. Peut-être pas très bien. Ce que je pourrais tout à fait comprendre ! Sa soeur avait vraiment eut des paroles très dures à son encontre ...
realised by morphine.
[/color]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 19 Fév - 11:51

Là journée commença vraiment de la meilleure des façon. Avec l'homme de la vie, à partager un matin parfait, j'étais juste heureuse, je n'avais besoin de rien d'autre. Si hier ont m'avait dit que je me réveillerai ici ce matin, avec lui, je n'y aurait pas cru. Mais j'y était, c'était bien réel. Et maintenant que nous allions faire des courses c'était un bonheur encore plus grand d'avoir Jessica avec nous. Quand Joe l'installe à l'arrière, je le retournais pour la caresser et lui envoyer un bisou. Elle était trop belle. Avec ses grands yeux verts et ses cheveux bruns. Une vraie princesse. Il faisait très beau aujourd'hui et elle portait une jolie petite robe. Joe me parla aussi de Laurie.

Je ne suis pas encore prête à la voir. Je ne sais pas si je pourrais lui pardonner ce qu'elle nous a fait...Mais je vais essayer de faire des efforts pour toi et surtout pour Jessica. Mais pas maintenant...

Nous arrivions aux magasin de meubles et Joe et moi, enfin surtout moi, choisissions les premiers éléments de la chambre de Jessica. Un lit déjà pour commencer. Elle était désormais trop grande pour dormir dans un berceau. J'avais trouver le lit idéal. Avec une jolie tête de lit en fer forgé blanc, comme je l'ai imaginé tant de fois. J'avais aussi choisis des couleurs pour les murs. J'ai opter pour un rose très doux, très poudre, et de la peinture doré pour dessiner des motifs. J'avais aussi pris des cadres pour mettre des peintures que je lui ferais. J'avais aussi une autre petite idée pour la décoration de cette chambre mais nous verront plus tard. Je voulais prendre une photo d'elle et Joe, une image forte et intense, que je prendrais en noir et blanc. Puis je ferais imprimer cette photo sur du papier peint et je recouvrirait un mur entier. Ça sera super joli et original. J'avais hâte de m'y mettre.

Nous en arrivions ensuite à choisir un lit pour nous. Notre choix s'était porté sur le plus grand. Un lit massif, imposant, un vrai monstre. Selon le vendeur c'était un king size ou je ne sais quoi... Peu importe. Il était immense et très solide. Ce qu'il nous fallait. Enfin pour le côté solide du moins, vu la vivacité de nos ébats, pour ta taille en revanche, c'était plus un petit luxe que nous nous accordions, car nous dormions collés l'un contre l'autre toutes les nuits. Mais c'était un confort d'avoir un lit pareil, et puis, ça m'a toujours fait rêver d'avoir un immense lit.

J'adore notre lit! On va s'éclater la dedans. Mais on gardera quand même l'autre dans une pièce parce que...

Je me penchais vers lui pour lui glisser la suite à l'oreille.

Parce que ça m'excite que le lit grince et tape contre le mur quand on est à fond!

Je pouffais devant le vendeur qui se demandait certainement de quoi nous parlions. Puis nous allions ensuite choisir des parures de lit pour nous et pour Jess. Je n'aimai pas trop la façon cette stupide vendeuse regardait Joe, et la façon qu'elle avait de lui parler et de se pencher vers lui, de ricaner à chaque fois qu'il disait quelque chose. Je rêve ou elle le drague sous mes yeux la? Non mais...qu'elle petasse. Je posai la main sur le bras de Joe de manière à mettre ma bague de fiançailles en avant. Le regard de la vendeuse se porta immédiatement dessus. Elle devait penser que c'était mon grand frère. Ben non, c'est raté ma belle. J'embrassai Joe sous ses yeux pour insister encore plus.

C'est bon je crois qu'on a tout ce qu'il faut bébé. On y va?

Je laissai alors la vendeuse bouchée bée alors que nous nous éloignons. Dans tes dents petite p... Bref. Nous remontions en voiture et direction la maison de ma belle mère. J'avais vraiment hâte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 19 Fév - 17:51


Die an other day.

Je ne pu qu'afficher un petit sourire quand Olivia avoua ne pas être certaine de pouvoir pardonner à sa soeur. Le fait est que j'étais bien obligé de comprendre ça. Elle avait beau être sa soeur, elle avait été abominable quand même. Jusque dans ses paroles. Elle avait traité sa cadette de pute. C'était inacceptable. Moi même je ne saurais lui pardonner tout ça. Bébé, le fait pas pour moi mais pour Jess. J'ai encore beaucoup de mal à passer outre. Ces six mois à vivre à côté d'elle, c'était insoutenable. Je ne l'ai fais que pour Jessica qui n'avait pas à subir ça. Soufflai-je d'une voix douce. Je vins caresser délicatement sa joie, du revers de mes doigts. Avant de reprendre la route pour filer directement au magasin où nous allions passer une première commande pour commencer la décoration de notre maison. Une fois sur place, je la laissai grandement gérer tout ce qui concernait la chambre de ma fille. Elle semblait beaucoup mieux maîtriser le sujet que moi qui n'y connaissais pour ainsi dire, rien du tout. Je préférais la laisser faire. Je ne faisais que donner mon accord, puisque de toute façon elle s'en sortait très bien.

Nous prîmes ensuite le temps de choisir notre lit. Notre choix se porta tout naturellement sur le plus grand et le plus massif. C'était tout simplement parfait. Je ne pouvais m'empêcher d'imaginer tout ce que nous allions bien pouvoir faire là dedans. Ca promettait vraiment de très grandes choses. Et de nombreuses positions ... J'étais justement en train de penser à ça quand Olivia vint chuchoter quelques paroles provocantes au creux de mon oreille. Nous étions vraiment pareils tous les deux, à toujours penser à ça. Je lui lançai un regard brûlant avec un petit sourire au coin des lèvres. Bébé ... Marmonnai-je sur un ton qui se voulait menaçant. Ce n'était vraiment ni le lieu ni le moment pour avoir quelques paroles excitantes de ce genre. Heureusement, nous reprîmes nos petites courses, pour éviter de penser davantage à ... Tout ça. Nous poursuivîmes tranquillement nos achats, ayant bientôt à faire à une vendeuse qui semblait fort sympathique. Mais bien vite, je me rendis compte qu'elle l'était peut-être un peu trop. Elle n'hésitait pas à s'approcher toujours trop près de moi, à rire ou sourire à la moindre de mes paroles ... Bref, elle en faisait trop. Et je finis par réaliser, après un moment, qu'elle me draguait.

Ce qui était complètement vain. J'avais déjà trouvé la femme de ma vie. Cette divine Olivia juste à côté de moi. elle sembla d'ailleurs se rendre compte de quelque chose, vu la façon qu'elle eut d'exhiber sa main gauche devant moi. J'enroulai de suite un bras autour de sa taille pour la flanquer fermement contre mon corps alors qu'elle m'embrassait. Le bordel avec tout ça, c'est que la savoir jalouse était vraiment très excitant. En même temps, tout ce qu'elle pouvait faire ou dire, avait le don de m'exciter ! On a tout mon amour. Lui répondis-je avec un sourire tendre. Je du ensuite libérer sa taille pour pouvoir pousser de nouveau la poussette de Jessica. Quand nous fûmes assez loi, je lui lançai un petit regard coquin. Possessive hein ? Demandai-je l'air de rien, avant de regarder de nouveau en face de moi. Je crois que ça m'excite vraiment ... Avouai-je plus doucement. Après les courses, il fut temps de filer chez ma mère. Elle avait hâte de rencontrer enfin la femme que j'aimais. Et je savais que cette hâte était partagée par Olivia !

Et en effet, à peine ouvrit-elle la porte sur nous, qu'elle afficha un immense sourire et attrapa Olivia pour la prendre dans ses bras et la serrer fort. Maman doucement. Faudrait pas que tu me la casses ... Marmonnai-je en roulant des yeux. Soit, j'étais parfois bien plus brusque à son encontre. Mais quand même ! Je poussai un petit soupir faussement excédé et entrai dans la maison, avec Jessica dans mes bras. Je suis tellement heureuse que vous soyez de retour ! Vous savez quand Joe est venu m'annoncer ce qu'il s'était passé, j'ai cru qu'il allait sombrer à nouveau dans la dépression. Mais très calmement, il m'a dit qu'il allait vous retrouver très rapidement. Que les âmes soeurs ne pouvaient pas être séparées. Enfin vous savez ce genre de choses. Moi les histoires d'amour aussi fortes, j'y croyais pas du tout. Mais quand je l'entends parler de vous, mon Dieu, je commence à penser que tout ça est vrai ! Catastrophé, je revins auprès d'elles et attrapai Olivia par la main pour la libérer de ma mère. Chut chut n'en dis pas trop quand même. Marmonnai-je, un poil gêné.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 19 Fév - 19:15

Pardonner à Laurie? Ouais...peu être un jour, mais pas aujourd'hui. Je j'étais pas encore prête. Ok, elle m'avait finalement laissé Joe, enfin, il a toujours été à moi mais elle nous a laisser être ensemble disons. Cependant ce qu'elle avait fait...non, je ne le tolère pas. Ce n'est pas tant le fait qu'elle m'ait insulter de tout les noms et traiter comme un chien. C'est surtout le fait de nous avoir séparer Joe et moi. Le fait de l'avoir menacé de lui enlever sa fille. De ne pas avoir penser au bien de Jessica et ne pas hésiter à faire passer ses désirs de vengeance avant le bonheur de sa propre fille. Bon sang mais...une mère devrait toujours faire passer le bien de son enfant avant sien!

L'important c'est que maintenant ont soit ensemble mon chéri. Il faut qu'on essaie de passer l'éponge sur tout ça et qu'on pardonne à Laurie. Même quand tu étais encore la bas, j'ai toujours fait passer le bien de ta fille avant le mien, et ça ne changera pas. Alors je vais faire des efforts pour elle. Elle aura autant besoin de son père que de sa mère.

Joe caressa ma joue et je frissonnais, comme à chaque fois qu'il me touchais comme il savait si bien le faire. Puis nous arrivions enfin dans les magasins de meubles. Nos course nous prirent la fin de la matiné et une bonne partie de l'après-midi. Nous avions déjeuné dans un fast food et notre amour de Jessica avait sembler adorer ça. Nous l'avions ensuite regardé jouer dans l'aire de jeu du fast food, nous avions eut d'ailleurs bien du mal à m'en faire sortir. Puis vers la fin de la journée ameublement, une espèce de petite vendeuse écervelée se mît à draguer Joe, mon Joe, mon fiancé! Nan mais je rêve! Je n'hésitais pas à lui montrer très clairement que c'était MON mec, et même mon fiancé maintenant. Et d'ailleurs Joe ne manqua pas de me le faire remarquer.

TRES possessive! Il va falloir t'y habitué! T'es à moi! À moi et à personne d'autre!

Je riais doucement avant de déposer un baiser rapide sur son épaule.

Mais ne t'en fais pas, je ne suis pas chiante et je ne suis pas non plus une jalouse maladive. Et puis surtout, je te fais entièrement confiance. Même si remettre une petite dragueuse en place c'est génial...

Nous allions ensuite chez la mère de Joe. Jessica était dans les bras de son père quand elle vint nous ouvrir. Je m'attendais à ce que toute son attention aille sur sa petite fille, mais non. Elle me prit dans ses bras et me serra fort, vraiment très fort. J'enroulai mes bras autour d'elle également. C'est une femme tellement...entière. Elle est charmante. Je lançai un regard faussement mauvais à Joe quand il demanda à sa mère de ne pas me casser. Non mais, comme si tu ne m'as pas déjà fait mille fois pire. Si un jour quelqu'un me cassais, pour sur ça serait Joe! Mais je ne pouvais évidement pas dire ça devant belle maman.

J'étais vraiment amusée et très attentive quand elle m'annonça qu'elle était au courant de ce qui c'était passé récemment. Qu'elle était heureuse de me revoir ici car elle a eut peur que Joe replonge dans la dépression.

Oh vous savez, votre fils est bien plus fort que ça, moi je savais qu'il tiendrait le coup.

Elle me parla ensuite de l'amour qu'il y'avait entre Joe et moi. J'adorai entendre ça. Elle était étonnée de voir à quel point c'était fort entre son fils et moi. Si une femme avec de l'expérience, ayant certainement rencontrer des tas de couple dans sa vie, était impressionnée par la force de notre amour, je me disais que ça devait vraiment être rare et exceptionnel. Elle se mît à me parler de tout ce que Joe avait pu dire sur moi et j'étais encore plus attentionné. Mais Joe arriva et nous sépara et demanda à sa mère de ne pas m'en dire trop. Mais je lâchais bien vite la main de mon fiancé pour prendre ma belle-mère par le bras alors que nous entrions chez elle.

Non, ne l'écoutez pas... Racontez moi tout ce qu'il a dit sur moi, je veux les moindre détails. Oh mais je vous en prie tutoyez moi s'il vous plais.

J'avais vraiment envie de lui annoncer que son fils m'avait fait sa demande en mariage. Mais c'était à Joe de le lui dire. Je voulais lui laisser ce plaisir.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 19 Fév - 21:10


Die an other day.

Je n'avais aucun doute quant au fait qu'Olivia allait parvenir à faire des efforts, pour le bien de sa nièce. C'était une certitude. Je ne poursuivis donc pas à ce sujet, préférant garder la bonne humeur qui continuait de nous animer l'un comme l'autre. Je ne répondis donc rien et nous rejoignîmes les grandes surfaces sans encombre. Où nous fîmes tranquillement nos emplettes. Enfin tranquillement, c'était vite dit. Puisque je réalisai bien vite à quel point ma fiancée pouvait être possessive. Mais en toute honnêteté, c'était loin de me déplaire. Au contraire, je trouvais ça excitant. J'étais sien. Aucun doute là dessus ! Complètement à toi ... de plus en plus à toi ... Confirmai-je avec un petit sourire. J'adore te voir prête à sortir les griffes pour le montrer aux yeux du monde entier ... Ajoutai-je tout doucement, d'une voix presque rêveuse; Ouais, ça me rendait même carrément heureux. Et pour résumer, j'avais sacrément hâte de porter une alliance pour montrer que j'étais pris. Et ce, pour de bon. Ca aussi, ça allait me rendre sacrément fier et heureux. J'allais bientôt être un homme marié. Bon sang, ça semblait complètement dingue dit comme ça. Et pourtant, c'était la pure vérité !

Ce fut ensuite chez ma mère que nous nous rendîmes ensemble. Celle ci sauta directement au cou de ma fiancée. Ce qui, sur le coup, me surprit quand même un peu. Même si je pouvais également le comprendre. Elle savait qu'il n'y avait personne qui était mieux placé qu'Olivia elle même, pour me rendre sacrément heureux. Quand elle commença à se faire trop bavarde, je tentai de récupérer ma fiancée. Mais celle ci se déroba pour revenir auprès de ma mère. Evidemment, maintenant elle voulait absolument tout connaître dans les moindres détails. J'affichai une petite moue de gamin mais abandonnai la partie. J'entrai dans le salon où je posai Jessica à terre, pour qu'elle puisse gambader à sa guise. Il n'y avait rien de dangereux ici. Ma mère s'était chargée de s'assurer de ça. Je lançai un petit regard suspicieux et boudeur en direction de ma mère qui s'installa sur le canapé en entraînant sa belle fille, avec elle. De mon côté, je me chargeai de préparer thé et café que je disposai sur un plateau. Est-ce que je dois raconter uniquement ce qui a été dit ces six derniers mois ? L'entendis-je demander. Oui maman. Oui ! Gueulai-je de la cuisine de laquelle je sortis juste ma tête pour lui lancer un regard sévère. Mais elle pouffa de rire.

Je me hâtai de récupérer le plateau pour les rejoindre du côté du salon. Je les regardais avec une certaine inquiétude. J'avais dis tellement de choses depuis le temps bon sang. Surtout à mon retour de la guerre. Si j'étais resté de longues journées sans ouvrir la bouche une seule fois, ensuite j'avais vidé mon sac. J'avais raconté mon histoire avec Olivia, du début à la fin. Dans les moindres détails -excepté notre tendance à nous sauter dessus toutes les cinq minutes bien sûr-. Je lui avais décris mes sentiments au premier regard que j'avais posé sur elle. Je lui avais expliqué que si j'avais autant lutté pendant ces deux années, c'était uniquement grâce au souvenir de cette jeune femme incroyable et de notre histoire. Même si elle n'avait jamais répondu à mes lettres. Ah les lettres, j'en avais également parlé bien sûr. De l'incroyable douleur que j'avais ressenti face à son silence. Une douleur bien pire que toutes celles physiques que j'avais pu connaître au cours de ma vie. Et vu mon métier, j'en avais connu des tas.

Tout ça, je le lui avais dis entre quelques autres informations concernant la guerre elle même. Les pertes humaines parmi mes amis les plus proches. La violence. Le sang. Les morts des innocents. Et encore, même à ma mère je n'avais pas tout raconté. J'avais préféré me concentrer sur ce qui me rendait heureux malgré ce qui semblait être une séparation : Olivia elle même. Bref, j'avais raconté un tas de trucs. Et j'étais effrayé à l'idée que ma mère ait tout déballé à ma fiancée elle même. Quand bien même je n'avais pas de véritable secret pour elle. Il n'empêche que ... !
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 19 Fév - 21:59

Prête à sortir les griffes? Ouais! Ça c'est clair! C'était mon Joe un point c'est tout. Il était toute ma vie. Et je je laisserai aucune espèce de séductrice lui tourner autour. Même si je savais que mon fiancé n'étais pas du genre à se laisser séduire facilement, enfin sauf par moi. Et puis, je le savait bien incapable d'aller voir ailleurs, il ne me ferait jamais ça, il m'aime trop. Et puis, sur le plan sexuel je pense qu'il est comblé, et même plus que ça. C'était un homme digne qui ne s'abaisserait pas à coucher à droite à gauche comme un animal. C'était mon fiancé et il m'aimait et ne me tromperai jamais.

Ouais. J'aime pas qu'une autre te tourne autour. On devrait sortir en boite un de ces soirs pour que tu puisse voir comment je sors les griffes.

Nous allions ensuite chez sa mère. Je la trouvait vraiment sympathique. J'avais très envie de la connaître et d'approfondir ma relation avec la femme qui a mît au monde l'homme qui a changé ma vie. Rien que pour ça, je ne pouvais qu'aimer cette femme et lui en être reconnaissante. Elle me raconta alors quelques petites anecdotes sur son incroyable fils dont j'étais folle amoureuse. Cependant je voyait Joe de plus en plus gêné alors je n'insistait finalement pas pour en savoir plus. Je ne voulais pas non plus le mettre mal à l'aise. S'il y'avait encore des choses que j'ignorais, je préférais qu'il me le dise de lui même. J'avais confiance en lui. Je le regardais dans les yeux et lui lançai un sourire confiant.

Vous savez Olivia...

Tu!

Je suis vraiment heureuse que tu sois dans la vie de mon fils Olivia. Tu es une jeune femme étonnante à ce que m'en a dit Joe. Et tu es tellement belle, très belle, en dirait un ange. Et puis...maintenant que je vous voit dans la même pièce...c'est tellement évident. La façon dont tu le regarde, la façon dont tu t'es inquiété de le savoir mal à l'aise si j'en disais trop. Oui je l'ai remarquer. J'ai l'impression que vous vous comprenez sans même vous regarder. C'est assez troublant cette intensité. Je sais maintenant que tu l'aime au moins autant qu'il t'aime. Je sais qu'il avoir une vie merveilleuse grâce à toi. Et je t'en remercie.

J'étais émue. Vraiment très émue par les paroles de ma belle mère. Je la prenais dans mes bras. J'en avais les larmes aux yeux.

C'est moi qui vous remercie d'avoir mît au monde un homme aussi incroyable et exceptionnel que Joe. Il a changé ma vie pour toujours. C'est un véritable trésor, un cadeau que m'a fait la vie.

Je regardais Joe. Et en le voyant ainsi je ne pus m'empêcher de me lever pour le prendre doucement dans mes bras. Je déposai un léger baiser sur sa tempe. Puis je retournais auprès de ma belle-mère. Joe nous avait préparer du café et j'en pris un grande tasse, sans sucre.

Il n'en fait jamais autant à la maison. Il veut jouer le fils parfait devant vous. C'est bien la première fois que je le vois faire du thé. Hein Joe?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 19 Fév - 22:33


Die an other day.

J'adorais savoir Olivia à ce point possessive. C'était plus ça que de la jalousie pur et dur, puisqu'elle avait entièrement confiance en moi et en ma fidélité. Savoir ça suffisait à me rassurer. je ne m'inquiétais pas du tout en fin de compte. J'étais juste super excité de la savoir prête à en démordre avec une femme qui aurait le culot incroyable de me tourner autour, sous ses yeux. J'adorais ça. Je ne pouvais pas m'empêcher de le lui avouer sans l'ombre d'une hésitation. Elle semblait maintenant fière d'elle. Ca aussi, j'aimais. On va faire ça ouais ... Répondis-je avec un petit sourire. J'étais tout juste en train de réaliser que nous allions pouvoir faire toutes les sorties que nous voulions, en couple, désormais. Grande première pour nous qui devions toujours nous cacher jusque là. Bon sang, j'avais hâte de commencer tout ça avec elle. D'entamer vraiment cette relation de couple dont j'avais toujours rêvé. Ca commençait par la faire rencontrer ma mère d'ailleurs. Nous filâmes rapidement chez elle et je fus bientôt assez mal à l'aise quand celle ci sembla trouver judicieux de raconter certains détails à Olivia. Je n'avais pas honte de tout ce que j'avais pu dire sur elle. Mais certains détails étaient gênants à répéter en compagnie des deux femmes.

Je finis par les rejoindre dans le salon et je gardais l'oreille bien tendue pour m'assurer de ce qui se disait entre elles. Mais je fus rassuré par les mots de ma mère. Elle constatait surtout la force et l'évidence de notre amour. Je dardai un regard attendri sur la femme de ma vie qui semblait être émue. Après une brève étreinte avec ma mère, elle s'approcha de moi pour me serrer dans mes bras. Je la laissai ensuite s'éloigner de nouveau, un brin frustré. J'avais envie de la garder tout contre moi. Tout le temps. De ne plus jamais la laisser s'éloigner de moi. Mais je savais qu'il ne fallait pas trop exagérer. Alors je la laissai faire en gardant le regard posé sur elle quand même. Je posai mes fesses dans un fauteuil et remplit une tasse d'eau bouillante et y glissai un sachet de thé ainsi qu'un sucre. Je poussai la tasse vers ma mère. Dis donc ! On ne vit réellement ensemble que depuis un jour et tu te plains déjà de mon absence de talents en tant qu'homme d'intérieur ? Fis-je mine de me vexer en lui adressant un regard outré.

Ma mère afficha un petit sourire en coin en nous regardant avec attention, l'un après l'autre. Moi je suis certaine que Joe est très bien. C'est un homme à marier ! Je me figeai un peu sur le coup puis éclatai de rire en réalisant ce qu'elle était en train de faire. Maman ... Inutile de parler en ma faveur comme ça. Elle a déjà accepté de m'épouser ... Lâchai-je calmement. Elle se redressa en affichant une moue perplexe et émerveillée à la fois. Mais il fallait le dire voyons ! Tu m'avais demandé, je répète mot pour mot : "essaie de convaincre Olivia de m'épouser si jamais je n'y arrive pas moi même" ! Ce fut cette fois à moi de me redresser pour lui lancer un regard perplexe. Ca t'étais pas supposée le dire devant elle ! L'écoute pas Olivia; J'aurais pas insisté à ce point là si tu avais dis non. De toute façon, je savais que tu ne dirais pas non ! Bon ok, j'avais eus quelques craintes quand même. Je fis un peu la moue et l'air de rien, attrapai Jessica au vol quand elle passa devant moi. Je me planquais maintenant derrière ma fille. Voilà qui était très courageux. De son côté, ma mère attrapait la main d'Olivia pour regarder la bague de fiançailles qui brillait à son doigt. Elle semblait satisfaite.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Ven 20 Fév - 11:11

Ouais j'avais carrément trop hâte de sortir en boite avec lui. Ce n'était pas vraiment mon truc, mais j'aimerai bien y aller avec Joe, juste pour voir, et pour pouvoir lui montrer à quel point je pouvais être possessive. D'ailleurs pourquoi ne pas y aller des ce soir? C'est vrai ça? On pourrais laisser Jessica chez sa mère pour sortir s'éclater ce soir. Comme des jeunes de notre âge, enfin de nos âges. Joe était certes plus vieux que moi, mais il restait jeune. Il n'avait que trente quatre ans, ce n'était pas vieux. J'en oubliais son âge parfois. Trente quatre ans. J'étais fiancé à un homme de trente quatre ans... La classe quand même!

Enfin pour l'heure, nous étions chez sa maman qui me livrait quelques anecdotes des plus croustillantes. J'adorai faire ce genre de chose. Des choses de couple, de vrai couple. À nous taquiner devant sa mère au sujet des tâches domestiques.

Oh je te rappel que j'ai vécu avec toi pendant deux mois avant ton départ. Tu ne m'a jamais fait du thé. Quelques fois du café mais c'était vraiment quand je te faisais les yeux doux.

Ouais j'adorais le faire céder en l'attendrissant. Je n'en abusais pas, mais quand j'avais vraiment envie de quelque chose, c'était facile de le faire céder. Je savais user de mes charmes sur lui, rien qu'avec un regard parfois. Après ça Joe fini enfin par annoncer à sa mère que nous allions nous marier et j'eus droit à une nouvelle révélation.

Oh mais bien sur que si je l'écoute! Et vous savez ce qui me ferai plaisir, voir des photos de Joe bébé. Vous en avez?

Évidement qu'elle en avait. Elle se leva pour aller les chercher à l'étage. Je fit une grimace à Joe en lui tirant la langue. Elle revint et me montra tout ça. Et tout ce que je pouvais dire c'est que mon fiancé était un bébé et un petit garçon absolument craquant, presque autant que l'homme qu'il était devenu. Arriva une photo ou il devait avoir environ cinq ans et ou il faisait un petit bisou sur la bouche à une petite fille aux boucles blondes.

Hey! T'étais précoce dis donc. Je croyais que c'était moi ton premier amour.

J'éclatais de rire et les autres se joignirent à moi. J'adorai vraiment ce moment. Je demandais à ma belle mère comment était son fils étant petit, puis adolescent, je lui demandais aussi comment il était à mon âge, quand il avait la vingtaine. Un tombeur? Ouais! Ça ça ne m'étonne pas. Elle me précisa qu'il avait cependant changé depuis qu'il l'avait rencontré.

Oh je le sais ça. Je lui fais entièrement confiance.

La mère de Joe nous invita à rester dîner et nous acceptions. Je l'aidais en cuisine pendant plusieurs heures. Je n'étais pas vraiment ce qu'on pouvait appeler une femme d'intérieur. J'aimai que mon intérieur soit tout de même propre et rangé, et je maîtrisais les bases de la cuisine, mais je n'étais pas non plus du genre à mitonner des petits plats pour mon petit mari en attendant qu'il rentre du travail, et ça Joe le savais. De toute façon s'il voulais une bonne petite épouse fée du logis, il n'aurait pas choisi une fille comme moi. Ça changerai peu être quand nous aurions des enfants. Enfin nous verrons bien d'ici la. Pour l'heure j'écoutais attentivement les conseil de la mère de Joe pour émincer les légumes et rôtir la viande. Elle semblait prendre un malin plaisir à me transmettre ses petits secrets de cuisine. Je n'avais jamais vécu ce genre de moment avec ma mère, et ça me faisait vraiment très plaisir de partager ça avec celle de Joe. Nous passions ensuite à table et Joe se régalait.

C'est ta fiancé que tu devrais féliciter mon cœur. C'est elle qui a tout fait.

Oh ne soyez pas modeste. Vous m'avez beaucoup aider, je n'y serait pas arriver sans vos conseils.

J'aidais Jessica à manger aussi. Même si elle le faisait souvent toute seule maintenant. Elle adorait commencer à faire des choses seules. Nous passions vraiment un super moment tout les quatre. Puis Nous finissons par rentrer. Sur le pas de la porte, je dis à la mère de Joe que si elle a envie de s'investir dans les préparatifs du mariage, ça sera un plaisir pour moi d'avoir son aide e son avis. Je savais que ce genre de chose était très important pour une mère et j'avais envie de lui faire plaisir. Elle sembla très heureuse vu comment elle me prit dans ses bras et prit mon visage dans ses mains pour m'embrasser sur la joue. Elle serra ensuite son fils et sa petite fille. Puis nous voilà sur le trajet du retour.

On sort ce soir?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Ven 20 Fév - 14:32


Die an other day.

Ca faisait une éternité que je n'étais pas sorti en soirée. Je dirais bien, avant de me mettre avec Olivia elle même. Quoi que déjà du temps de Laurie, nous ne sortions pas vraiment. Mais là, c'est parce qu'elle était du genre casanière. Maison, boulot, dodo. Si nous avions eus tendance à passer pas mal de temps à la maison avec Olivia, c'était pour d'autres raisons. Parce qu'on ne pouvait pas s'afficher. Et aussi parce qu'on avait un besoin presque vital de partager ... De sacrés choses dans un lit. Mais je savais pas que tu buvais du thé ! Je pensais que t'aimais que le café ! Et je te signale que je t'ai apporté le petit déjeuner au lit aussi ...Bon, ce n'était arrivé qu'une fois. Mais c'était tout de même bon à noter. Je fini par lui tirer la langue comme un gamin. Le fait est qu'elle avait quand même raison. On pouvait même rappeler que je n'étais pas un fin cordon bleu. Je ne faisais que le plus simple. Et parfois, je commandais quand j'en avais marre de toujours manger la même chose. Mais ce n'était pas comme si elle était meilleure que moi à propos de tout ça !

Je fis un peu plus la moue quand ma mère révéla à Olivia jusqu'où j'étais près à aller si jamais elle n'acceptait pas tout de suite de m'épouser. Je n'avais pas prévu du tout qu'elle lui révèle tout ça ! M'enfin je n'allais quand même pas lui en vouloir pour si peu. Oh mon Dieu ... Je savais que j'allais y passer un jour ... Marmonnai-je sur un ton qui se voulait catastrophé, quand elle demanda des photos de moi quand j'étais môme. Impuissant, je regardai ma mère se lever pour aller récupérer un album photo. Jessica dans les bras, je les rejoignis pour regarder, prenant place à côté d'Olivia. Je posai même mon menton sur son épaule en regardant les photos défiler. Un petit ricanement m'échappa à ses mots. C'est le cas. Mon premier et unique amour ! Mais à l'époque j'aimais déjà passer d'une fille à l'autre, que veux-tu ! Répondis-je sur un ton faussement blasé. J'avais connu beaucoup de filles puis de femmes, c'était un fait. Mais l'avantage de tout ça, c'est que j'étais tout à fait certain qu'Olivia était la bonne. Puisqu'elle était la seule pour laquelle je ressentais des sentiments puissants à ce point.

Alors qu'Olivia posait quelques questions à mon sujet, à ma mère, je jouais distraitement avec l'une de ses mèches de cheveux. Toujours cette obsession de laquelle je ne tenais aucunement à me passer. Tous les quatre, nous nous installâmes ensuite à table pour partager un repas qu'avaient préparé Olivia et ma mère durant un bon bout de temps. je ne pu retenir quelques expressions de joie et bien être, alors que je dégustais mon repas avec beaucoup d'appétit. C'était vraiment bon et je ne me faisais pas prier pour le dire ! Je souris un peu face à leurs échanges. Elles se renvoyaient la balle de qui avait fait quoi. Mais ce que je notais surtout, c'était qu'elles avaient réellement l'air de bien s'entendre toutes les deux. Ce dont je me réjouissais grandement. Ca me rendait même vraiment très heureux ! Une fois le repas terminé et les au revoir faits, nous reprîmes la route pour rentrer chez nous. Si tu veux oui. Où est-ce que tu veux aller ? Lui demandai-je en tournant un bref regard vers elle avec un petit sourire. Tu sais, ma mère t'a vraiment adoré. En partant, elle m'a menacé de m'offrir une belle raclée si jamais je te laissais encore filer.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Ven 20 Fév - 15:25

Bien sur que non je ne buvais pas de thé! Est ce que j'avais sérieusement une tronche à boire du thé? Bon ok...il n'y avait pas de tronche de buveur thé, mais j'étais tellement accroc au café que ça me semblait absurde. J'avais dis ça juste pour taquiner Joe en réalité. Puis vint enfin le moment de voir des photos de Joe petit. Je l'embrassai tendrement quand il confirma que j'étais son premier et unique amour. Sa mère nous regarda d'un air attendrit. Ça avait été un baiser sage. Ben ouais, je n'allais pas l'embrasser comme d'habitude devant sa mère quand même. Enfin, nous passions vraiment un bon début de soirée et partagions un repas délicieux puis nous finissions par rentrer. J'eus un petit pincement de laisser la mère de Joe toute seule dans sa maison quand même. Elle vivait seule, et je voyais bien qu'elle aimait la compagnie, elle adorait sont fils et sa petite fille, et même si nous nous connaissions encore très peu, elle semblait beaucoup m'apprécier. Je proposai à Joe de sortir ce soir.

Je sais pas ou tu veux. On pourrais aller prendre un verre dans un bar et finir en boite? Ça te vas?

J'étais vraiment ravie de sortir avec lui. Ça doit faire au moins deux ans que je ne suis pas sorti m'éclater le soir comme les autres filles de mon âge. J'avais enfin pouvoir vivre un peu comme une jeune femme de vingt deux ans, et en plus accompagné de son sublime fiancé. J'avais vraiment besoin de sortir, de décompresser de ces derniers mois et de me laisser un peu aller. Ouais, je comptais bien me bourrer la gueule ce soir. Joe était pour veiller sur moi de toute façon. Non?

Moi aussi je l'adore. C'est triste qu'elle vive seule. On devrait passer la voir plus souvent. Et il est évident qu'elle est la bienvenue à la maison aussi souvent qu'elle veut. Tu lui dira.

Joe me déposa devant chez nous et alla ramener Jessica. Il s'occupa de son couché. Pendant son absence je pris une douche. Puis, pour une fois, je me lissais les cheveux à l'aide de son fer. Ça changeai un peu. Ils semblaient encore plus long ainsi. J'enfilais mes sous vêtements et j'allais choisir une tenue pour ce soir. J'avais envie d'être sexy ce soir. Ça faisait tellement longtemps que je n'étais pas sorti et que je ne m'étais pas pomponner de la sorte. Après avoir choisi une robe que je n'avait encore jamais porté, et qui allait couper le souffle à Joe pour sur. Je retournais à la salle de bain pour me maquiller. Joe revint à la maison quand j'eus fini. Je l'embrassai tendrement, mais soigneusement. Puis je le poussais doué ele tes

J'ai mis au moins vingt minutes à me maquiller. Je ne te laisserai pas ruiner mon chef d'œuvre.

Je lui laissai alors la salle de bain adjacente à notre chambre pour le laisser se préparer à son tour. Puis j'enfilais ma fameuse robe avec une paire d'escarpins couleur nude. Elle était rose fuchsia, presque rouge. C'était une robe "bandeau" très moulante, qui soulignait les courbes de mon corps et accentuait ma minceur. Bon c'est vrai que j'avais quand même perdu du poids, en dirait ces filles dans les défilés de mode, mais ce n'était pas non plus une maigreur extrême ou laide. Il fallait juste que je prenne trois ou quatre kilos. Mais j'aimai la façon dont m'allait cette robe. Il est clair que peu de filles pourraient la porter, ça pouvais vraiment boudiner quelqu'un, mais ce n'était pas mon cas, heureusement. J'avais hâte de voir la tête de mon fiancé quand il va sortir de la salle de bain.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Ven 20 Fév - 18:51


Die an other day.

Cette soirée passée aux côtés de ma fiancée et de ma mère, s'était vraiment très bien passée. J'étais absolument heureux d'avoir partagé de tels instants avec elles. Et j'étais tout à fait certain du fait que ça ne serait pas le dernier moment de ce genre que nous allions partager tous les quatre. C'était donc sans crainte aucune, que je quittais la maison de ma mère en compagnie d'Olivia et Jessica. Une fois dans la voiture, ma fiancée me proposa que l'on sorte le soir même. Je n'étais pas contre cette idée du tout. Au contraire, ça ne pourrait que nous faire beaucoup de bien à tous les deux, de partager de tels moments. Bon sang, sortir main dans la main avec elle. M'afficher sans craindre les retombées ... Voilà bien une chose que j'attendais depuis une éternité. Ca me rendait heureux comme pas possible. Oui c'est parfait. Tant que je suis avec toi, tout l'est à vrai dire ... Commentai-je avec un petit sourire de satisfaction. Tant que je pouvais m'afficher avec elle, bien sûr que ça l'était ! Je mentionnai brièvement ma mère en cours de route. Pour annoncer à Olivia à quel point elle pouvait déjà l'adorer. Ce que je comprenais vu comme moi même j'étais fou d'elle !

Oli t'en fais pas pour elle. Elle a largué son dernier mec en date parce qu'il proposait qu'ils vivent ensemble. Ma mère adore la solitude au contraire. Elle sort plus que toi et moi réunis ! La rassurai-je tout de suite, en ricanant un peu. Il ne fallait vraiment pas s'en faire pour ma mère. Je savais que lorsqu'elle en avait envie, elle n'hésitait pas à appeler ou à passer carrément à la maison. Soit, peut-être qu'elle allait un peu hésiter vu que j'avais maintenant ma petite vie avec la femme que j'aimais. Donc en effet, j'allais lui rappeler qu'elle pouvait passer à sa guise. Mais en attendant, je comptais bien passer une petite soirée bien tranquille avec ma chérie. Que je déposai devant chez nous pour qu'elle puisse commencer à se préparer pendant que je ramenais Jessica chez sa mère. Je pris le temps de lui prendre son bain et de la coucher, avant de rejoindre Olivia chez nous. Je pris tout mon temps, persuadé qu'elle avait bien besoin de ça pour se préparer. Parce qu'elle allait vouloir m'en mettre plein les yeux, je la connaissais par coeur !

Et en effet, un grognement m'échappa quand je posai les yeux sur elle. Sur cette sublime créature avec laquelle j'allais passer le reste de mes jours. D'autant plus qu'elle était encore en sous vêtement. J'accueillis son baiser avec plaisir. Même si j'eus un peu de mal à la laisser se reculer ensuite. C'est de la torture ... Marmonnai-je sur un ton boudeur. Mais je rejoignis la salle de bain quand même, non sans mater ma fiancée sous toutes les coutures, jusqu'à disparaître dans la pièce. De mon côté, je me contentai d'enfiler une chemise et un jean noirs tous les deux. J'enfilai également une paire de chaussures vernis. Plus chics que mes rangers ou de simples baskets. Je pris également le soin de me coiffer pour une fois. Je rejoignis ensuite Oli et me figeai sur place. Un nouveau grognement m'échappa. Le but c'est de me tuer de frustration ? Marmonnai-je doucement en la rejoignant avec lenteur, regard rivé sur son corps. Je me plaçai dans son dos, mes mains se logeant naturellement sur ses fesses.Ou de provoquer ma propre possessivité quand les mecs te tourneront autour ? Demandai-je d'une voix caressante. je déposai un délicat baiser au creux de son cou avant de récupérer sa main en soupirant. Dépêchons-nous de partir avec que je ne sois plus capable de le faire ... Et sans plus attendre, nous rejoignions ma voiture pour filer directement dans un bar. En y entrant, je pris grand soin de garder la main de ma fiancée dans la mienne. Je refusais de laisser croire que nous n'étions pas ensemble !
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Ven 20 Fév - 19:49

Je riais quand il me parla de la frivolité de sa mère. C'était adorable. Puis il me posais à la maison avant d'aller s'occuper de Jess tandis je me préparais tranquillement. Quand Joe rentra enfin à la maison, j'adore dire à la maison, il sembla déjà sous le charme juste avec mon maquillage et mes cheveux, et encore il n'a pas vu la tenue que je prévois de porter. Et ça ne tarda pas à arriver. Ûn poussa un grognement. J'adore quand il fait ça. C'est tellement sexy, tellement excitant. J'avais envie de lui donner une vraie raison de grogner. Je riais quand il me demandais quel était le but de ma tenue. Je le regardais alors comme une vraie prédatrice, parlant d'une voix sensuelle et joueuse.

Oh peu être un peu les deux... Et ne commence pas à me tenter sinon je vais te sauter dessus et on ne sortira pas. Alors avance, aller, du vent Evermoore.

Cependant je lui pinçait quand même les fesses avant qu'il ne contourne la voiture pour s'installer au volant.

T'es plutôt pas mal aussi Evermoore. Le noir ça te vas super bien, t'es trop classe mon amour. Tu vas en faire tomber des minettes.

En plus les manches de sa chemise étaient retroussées, laissant apparaître ses avant bras et donc ses tatouages, ça donnait un truc en plus à l'ensemble. Et il avait gardé sa petite barbe qui lui donnait l'air si viril, si... Oh putain j'avais déjà hâte de rentrer pour le...arrrghh. Enfin bref, le bar. Je n'avais pas envie d'un truc branché ou "à la mode" avec des gens classes, des serveurs à quatre épingles et tout le tralala. J'avais envie d'un vrai vieux bar. Un truc genre irlandais. Et nous trouvions un bar plutôt cool. Joe pris fermement ma main et je serrais la sienne. On s'installait à une table en bois avec des tabouret. Je regardait Joe s'installer de manière sexy. Je posais un coude sur la table et j'appuyais mon menton dans la paume de ma main. Je plongeais mon regard dans celui de Joe. Je le trouvais tellement beau en cet instant, vraiment incroyable. Je retombais presque amoureuse de lui sur le coup. Je me perdait dans ses yeux et souriais probablement comme une gamine débile la.

T'es tellement beau... Je suis tellement fière d'être avec toi. Je t'aime.

Après ça une petite serveuse brune super mignone arriva prendre notre commande et évidement, elle bavait devant Joe et s'adressa uniquement à lui comme si je n'existais pas. Et aller, ça commence, et de une! Je la fusillais du regard. Je répondais à la place de Joe et elle daigna enfin me regarder. Elle me détailla de la tête aux pieds avec un certain mépris. Je lui lançai un petit sourire narquois et passais la commande. J'adore ça! Si ça commençait déjà dans le bar, qu'est ce que ça allait être en boite... Ce fut un serveur qui nous apporta nos vers et manqua de trébucher en arrivant à notre table. Il plaça le premier verre devant moi en me souriant et sans me quitter du regard en déposant le verre devant Joe. Il insista sur le fait que je devais faire appel à lui si j'avais besoin d'autre chose. J'avais envie d'éclater de rire. Joe et moi étions carrément canon ce soir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Ven 20 Fév - 20:49


Die an other day.

J'étais à la fois ravi et à la fois agacé, de voir ma fiancée aussi sexy pour la soirée. ravi dans le sens où j'allais pouvoir m'afficher avec elle et que forcément ça ne pouvait que me faire plaisir. Mais frustré et agacé parce que je n'allais pas pouvoir la toucher de sitôt. Enfin ... La tripoter et tout ça, bien sûr que si j'en avais le droit. Autant que je le souhaitais. Mais pas plus que ça. J'allais devoir attendre la fin de notre soirée pour pouvoir me rassasier tout à loisir de son corps. Autant dire une éternité pour moi bon sang. Franchement, j'en mourais déjà ! Vile tentatrice ... Marmonnai-je sur un ton qui se voulait boudeur tandis que nous quittions la maison pour filer directement dans un bar qui avait l'air bien sympa. Convivial et festif. J'eus un petit sursaut quand elle me pinça une fesse et je lui lançai un regard qui se voulait outré. Dis donc ! M'exclamai-je même, avec un petit regard plus ou moins menaçant. Mais ses paroles parvinrent à me faire rire sans aucun mal tout de même. Si moi j'allais faire de l'effet, que dire d'elle franchement ? Elle était ... Bandante !

Quel couple de tombeurs ! Lui répondis-je sur un ton amusé. Nous nous installâmes à une table ensemble. Pour ma part, tout tranquillement. Quand je relevai la tête, ce fut pour croiser son regard fermement posé sur moi. J'eus un petit sourire en coin en songeant qu'elle était en train de me dévorer littéralement du regard. Et j'adorais ça ! J'adorais lui faire autant d'effet. Surtout parce qu'elle m'en faisait tout autant. Comment m'en plaindre ? J'aime tellement ta façon de m'aimer et me regarder ... Soufflai-je d'une voix douce. Je récupérai l'une de ses mains pour entremêler nos doigts avec tendresse. Je t'aime aussi. Très très fort ... Petit sourire charmeur au coin des lèvres, je continuais de la regarder quand une serveuse arriva. J'eus un peu de mal à quitter ma fiancée du regard. Mais quand ce fut le cas, tout charme et toute tendresse déserta mon regard. Il n'y avait qu'Olivia que je regardais ainsi, pour sûr. J'allais pour lui répondre, quand Olivia prit la parole à ma place. Un petit sourire se dessina sur mes lèvres et je reposai les yeux sur elle, amusé. Mais bien vite, je perdis toute envie de rire quand un serveur nous apporta nos verres en faisant un peu trop de l'oeil à ma fiancée, à mon goût. On vous appellera ! Répondis-je sur un ton sec.

Je fus soulagé qu'il nous tourne le dos pour s'éloigner. Je grinçai un peu des dents. Merde c'est pire que ce que je pensais ... Marmonnai-je doucement. Je m'amusais beaucoup quand une nana bavait devant moi. Mais bien moins quand les rôles étaient inversés. Alors, l'air de rien, je rapprochai mon tabouret de celui de ma fiancée, pour pouvoir enrouler un bras autour d'elle. Ouais, elle était à moi. Et tout le monde devait à tout prix le savoir ! J'aurais du acheter une bague plus voyante encore ... Marmonnai-je doucement, faussement boudeur. Mais tout ça, ce n'était encore rien en comparaison du reste de la soirée que nous allions passer en boîte de nuit. Quand bien même nous y entrâmes main dans la main, j'avais l'impression que tous les regards masculins étaient posés sur elle. Je devais rêver. C'était impossible. Simple illusion parce que ouais, j'étais vraiment possessif ! Il n'empêche que je ne faisais que me coller toujours plus à elle encore.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Ven 20 Fév - 22:11

Ouais j'étais carrément folle de mon fiancé, j'étais complètement obnubilée, obsédée par lui, et je n'en avais pas honte, bien au contraire. Et la façon dont je le regardait traduisait bien cela.

Et moi j'adore t'aimer et te regarder, ça tombe bien.

Il confirma m'aimer très fort lui aussi et je n'eus pas besoin de paroles pour lui confirmer que ça, je ne savais. Un simple sourire suffit. Puis la serveuse vint prendre notre commande en draguant Joe, et le serveur qui nous l'apporta en fit de même avec moi. Et bien la soirée commençait bien tient! J'étais amusée de la réaction de Joe.

Je crois que tu es encore plus possessif que moi. Et j'adore ça!

Ouais j'adorais carrément ça. Nous sortions tranquillement nos verres avant de rejoindre la boite de nuit. Il y'avait déjà pas mal de monde et l'ambiance battait son plein, la musique était à fond. On s'installait au bar et Joe alla nous chercher une nouvelle tournée. J'avais vraiment envie de me lâcher ce soir. J'attendais d'abord Joe tranquillement quand un grand brun ténébreux vint m'accoster. Il se pêche tout prêt de moi pour me glisser quelque chose à l'oreille tant la musique est forte.

Tu danses!

Je lui fit non de la tête et il se pencha de nouveau vers moi.

Je peux t'offrir un verre alors.

Je levais alors ma main gauche à hauteur de mon visage, le dos de la main tourné vers lui.

Mariée!

Ah ouais? Mais il est pas la. Ont peut juste passer un bon moment. Ça restera entre nous. Comment il peut laisser une telle beauté sortir seule.

Bon...il était bien gentil... Mais la il commençait à être sérieusement lourd. Cette fois c'est moi qui m'approchait pour lui parler.

Tu vois le mec canon et super musclé au bar? C'est lui mon mari.

Ni une ni deux il se barre en quatrième vitesse et j'éclate de rire. J'espère bien que Joe a assister à tout ça. Surtout quand j'ai exposer ma bague aux yeux de l'inconnu. Je ne cherchait même pas à savoir s'il était mignon ou pas. Je ne regardait plus les autres hommes depuis que j'ai rencontrer Joe. Mon fiancé revint avec les boissons.

C'est toi qui conduit ce soir bébé, vas y molo. La prochaine fois c'est mon tour, promis.

Ouais on pouvait toujours appeler un taxi et tout et tout mais franchement c'était chiant et je n'avait pas envie. Enfin on verra bien. Je me péchais vers Joe car on ne s'entendait presque pas avec la musique.

Tu danses beau gosse?

Ouais bon..,ok je n'étais pas une super danseuse. Je ne savais pas encore ce qu'il en était pour Joe mais peu importe, j'avais envie de danser avec lui. Et puis, nous deux côte à côté ça ne pouvait être que sexy n'est ce pas. Je l'entraînait par la main au milieu des danseurs sur la piste. Je n'avais jamais su danser mais Joe m'inspirait étonnement. J'attrapais ses poignets et le tirait brusquement tout contre moi, son torse contre mon dos, et j'enroulai ses bras autour de ma taille avant de commencer à bouger doucement contre lui. C'était vraiment, vraiment sexy! Et après cette première danse endiablée, nous retournions nous asseoir. Un autre couple était assis. Ils nous demandèrent si ils pouvaient rester aussi ici et évidement nous acceptions. Nous faisions naturellement les présentations et je jeune homme proposa une tournée. Quand nos verres arrivèrent la nana me regarde et me propose:

Cul sec?

Je lui tape dans la main. Nous attrapons nos verres ensemble et nous tournons l'une face à l'autre. On le porte à nos lèvres en même temps. Nous commençons à boire, boire et boire encore, encouragées mutuellement par nos deux hommes cognant du poing sur la table. Il lui reste environs un quart du verre et elle s'arrête à bout de souffle tandis que j'avale ma dernière gorgée. Je pose fortement de verre vide sur la table et lève les bras en signe de victoire, applaudie par les autres. Puis c'est un fou rire général. On s'éclate vraiment ce soir. Enfin...ça, c'est avant la blonde qui arrive et se pointe devant Joe. Je comprend des les premières paroles qu'il s'agit de l'une de ses ex. Super... Elle déverse un flot de haine à l'intention de mon fiancé. Je me lève et contourne la table pour lui dire d'aller se faire foutre et de ne surtout plus parler à mon fiancé ainsi. C'est à ce moment qu'elle lève la main pour le gifler. Je sais que Joe ne lèvera jamais la main sur une femme...moi en revanche... J'attrape son poignet avant que sa main ne touche le visage de Joe et je la pousse brutalement en arrière. Elle manque de trébucher sur ses hauts talons avec lesquelles elle ne sait même pas marcher.

Touches-le et je t'éclate la tronche petasse! Lèves encore la main sur lui et je te défigure.

Et se jette alors sur moi. Je ne bouge pas, mais quand elle est devant moi je lui attrape le bras avant qu'elle n'ait pu me toucher et je me lui tord brutalement, elle se disloque complément, se retourne et tombe à genoux en geignant de douleur. J'ai pourtant l'air d'une crevette à côté d'elle.

Maintenant si tu ne veux pas que je te le casse tu vas dégager et arrêter de nous emmerder c'est compris?

Je fini par la lâcher et elle se retourne pour me dire que de doute façon il va se foutre de ma gueule comme il l'a fait avec elle. Que je ne suis qu'une gamine qu'il baise et qu'il va jeter des demain. J'explose ENCORE ma bague. Décidément elle est plus utile que ce que je croyais.

Ah ouais? Dommage ma chérie, on est fiancés. Et ont est ensemble depuis trois ans.

Elle me regarde l'air mauvais et tourne les talons sans rien ajouter. Je me retourne alors vers Joe.

Ça va chéri? Elle ne l'as pas fait mal?

Je retourne à ma place après avoir embrasser Joe et nous continuons cette soirée de manière plus agréable. C'est alors qu'une bande de gamines, enfin des filles de mon âge quoi, entre dans la boite habillée comme pour faire le tapin en gloussant comme une bande d'idiote et parlant très fort. L'une d'elle regarde vers nous, enfin elle regarde Joe plus particulièrement, puis elle se tourne vers ses copines et leur chuchote quelque chose. Elles se retournent alors toutes vers Joe et se mettent à piailler entre elles. Ridicule! Je sens que je vais avoir du pain sur la planche moi. Mais ça m'amuse plus qu'autre chose. Alors que Joe se lève pour aller chercher quelque chose, celle qui semble être la "chef de bande" s'approche de moi et me demande si mon grand frère à une copine. Amusée, je lui répond que non. Puis elle me demande si je pense qu'elle a une chance avec lui. Je lui assure que oui. Je me lève et lui glisse à l'oreille que je vais le chercher pour elle. Je rejoint Joe qui est un peu plus loin, et je l'embrasse à pleine bouche. Je me tourne vers la fille et hausse les épaules l'air innocente. Elle me fusille du regard et retourne après de ses copines. J'adore!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Ven 20 Fév - 22:52


Die an other day.

Ca allait limite devenir le concours de celui qui était le plus possessif d'entre nous deux. Nous avions pas mal de quoi nous exercer et montrer de quoi nous étions capable à vrai dire. Vu le nombre de personnes qui semblaient vouloir nous tourner autour ce soir. A commencer par les serveurs qui n'étaient pas gênés le moins du monde alors qu'ils devaient bien voir que nous étions un couple. Ou alors ils étaient vraiment très cons. Ca restait encore à voir et à débattre ! J'avais envie de lui foutre mon poing dans la gueule ... Avouai-je doucement en tournant un petit regard vers elle. Enfin je me retenais quand même. Parce que si je devais faire ça à chaque fois, je risquais d'avoir de gros problèmes quand même. Je doutais que la justice soit d'accord pour me laisser tranquille si je venais à agresser des types, "simplement" parce qu'ils avaient osé regarder un peu trop à mon goût, ma petite fiancée. Non franchement, ce n'était pas permit du tout et j'en étais bien conscient. Il n'empêche que je ne pouvais m'empêcher d'être quelque peu agacé. Pourtant, je m'attendais bel et bien à ce que tout ça arrive au cours de la soirée. Rien de bizarre à ça.

Une fois dans la boîte, je rejoignis le bar pour commander notre nouvelle tournée. Le temps que le mec m'apporte tout ça, je tournai le regard vers ma fiancée pour m'assurer qu'aucun mec n'était trop entreprenant. Et malheureusement, si. Sauf qu'elle ne s'en laissa pas démordre et montra sa main au type. Ce qui amena de suite un sourire de fierté sur mes lèvres. Ouais, elle était mienne. Seulement, il semblait vouloir insister. Quelques secondes plus tard, ils regardaient tous les deux dans ma direction et le mec fini par se tirer. Je la rejoignis quand même bien rapidement, tout sourire. T'inquiète pas mon amour, je gère. Lui répondis-je avec douceur, en posant un regard amusé sur elle. La soirée était prometteuse. Elle fut plus intéressante encore quand nous rejoignîmes la piste de danse. Elle avait une façon presque indécente de se frotter à moi. Mais je ne risquais pas de m'en plaindre. Tout au contraire, j'en étais très heureux. J'adorais vraiment ça et c'était donc tout naturel que de la laisser faire et danser avec elle. Je n'étais pas un danseur hors pair. Mais je me débrouillais pas trop mal. Et elle aussi. Autant dire qu'à deux, c'était juste parfait. Forcément. Tout était parfait dans notre couple !

Malheureusement, il fallut qu'une furie veuille en découdre avec moi. Je ne me rappelais même pas de qui elle était. Apparemment une ex. Je n'avais jamais eus de relation sérieuse avant Olivia. Alors toutes celles avec lesquelles j'avais bien pu passer quelques jours ou quelques semaines, je ne m'en rappelais pas du tout... Je la laissais donc débiter un flot de parole impressionnant, sans intervenir. Elle avait besoin de se défouler, qu'elle fasse donc. Mais elle leva la main sur moi. Je n'eus pas le temps d'arrêter son geste. Olivia s'en chargea. Je me levai aussitôt quand elle se fit menaçante. Non pas que ça me dérangeait, tout au contraire. Mais je ne voulais pas qu'elle démolisse la nana non plus. Ca pourrait lui poser quelques soucis. Enfin de compte, ça ne se termina pas trop mal avec Olivia qui dégainait encore une fois sa bague. Quand elle revint vers moi, à nouveau toute douce, mon regard était brûlant. Bordel. Elle était sérieusement en train de m'exciter ! Ca va ... Et toi ? Demandai-je doucement en glissant mes mains sur ses reins pour répondre à son baiser.

De nouveau assis, je me collai plus sérieusement à elle, une main sur l'une de ses hanches et mon visage au creux de son cou. J'ai l'impression qu'on est des dangers publiques ... Marmonnai-je doucement, à moitié agacé. Je suis désolé. Je me rappelle même pas cette nana. Soupirai-je également avant de déposer un délicat baiser sur sa mâchoire puis je m'éloignai pour aller lui chercher un verre. Je demandai également un verre d'eau pour moi. Histoire de calmer un peu les effets de l'alcool, puisque je devais conduire. Quand je me tournai vers Olivia, ce fut pour la voir arriver droit sur moi et m'embrasser avec une passion folle. Malgré la surprise, je lui répondis tout de suite, sans une once d'hésitation. Et glissai de nouveau mes bras autour de ses reins. Mais bien vite, je compris la raison de son geste. Je grognai de frustration et enfouis mon visage dans son cou. Bordel bébé ! je suis déjà à deux doigts de te plaquer contre le bar pour te prendre ... Marmonnai-je doucement en laissant une main errer sur son postérieur pour coller son bassin au mien, en une menace à peine voilée.

Je suis déjà pas certain de pouvoir attendre d'arriver à la maison pour ça ! Ajoutai-je tout à fait sérieusement. Je me détachai brièvement d'elle pour me tourner et récupérer la boisson. Mais un type à moitié ivre choisi ce moment là pour l'accoster de façon très lourde. Trop lourde. Je lui lançai un regard noir. Quoi ? Tu m'prêtes pas ta nana ? Allez quoi sois un pote. Elle est bandante ! Comme si ses mots n'étaient pas assez comme ça, il flanqua carrément une main sur ses fesses. Le geste qui me fit partir au quart de tour. Ce fut mon poing qu'il prit en plein nez. Il y avait des limites à ce que ma patience pouvait supporter. Et là, elle venait d'être sacrément dépassée. Il n'eut pas le courage de répondre à mon coup, les mains sur son nez en sang. Mais un vigile s'approchait de nous avec ,de toute évidence, l'intention de nous foutre dehors. Je grimaçai et récupérai la main d'Olivia pour quitter par nous même la boîte. Une fois dehors, je lui lançai un regard hésitant. Je suis désolé Oli. Tu veux qu'on aille ailleurs ?
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Ven 20 Fév - 23:51

J'adorai être à lui autant que j'adorai qu'il soit à moi. Sa possessivité ne me dérangeait nullement. Et puis ce n'est pas comme si c'était étouffant non plus. De l'un comme de l'autre. Ok, nous n'aimions pas que l'autre se fasse draguer, ou même regarder, ce que je trouvais tout de même normal. Mais à côté de ça, j'avais des amis mecs et je les voyait aussi souvent que je voulais, bien que je passe la plupart du temps avec Joe quand même. Je m'habillais à ma guise. Enfin nous étions libre à cent pour-cent , mais nous nous appartenions à cent pour-cent aussi. C'était parfait, voilà tout. On se fit draguer à tour de rôle au bar, puis en boite. Quand on dansait ensemble toutes les femmes rêvaient d'être à ma place, les hommes à celle de Joe. Franchement...nous étions un couple canon et super bien assorti. Je suis surprise par la façon à la fois masculine et sexy qu'avait Joe de danser. Nous corps l'un contre l'autre réagissait naturellement aux mouvements de l'autre, comme un lit. J'adore danser avec mon fiancé. On devrait sortir plus souvent. La soirée continua dans la bonne humeur jusqu'à ce qu'il blondasse vienne nous emmerder. Je ne me fis pas prier pour la faire fuir cette dingue. Joe et moi nous assurions que l'autre allait bien et il avoua ne même pas se rappeler d'elle et s'excusa.

T'excuse pas mon cœur. C'est ton passé, je sais qu'il a exister, je l'accepte et je ne t'en voudrait jamais pour ça. Je sais que tu n'es plus comme ça aujourd'hui. Mais je suis quand même contente que tu ne te souvienne pas d'elle.

Je riais doucement. Non je ne le blâmerai jamais pour son passé, et son tableau de chasse des plus impressionnant était derrière lui maintenant. Après ça une nana vint me demander si elle avait des chance avec lui pensant que c'était mon grand frère. Je ne me fis pas prier pour lui montrer que non, ce n'était pas mon frère. La réaction explosive de Joe me fit mourir de rire.

Mais c'est cette fille la... Elle croyait que tu était mon grand frère et elle m'a demander si elle avait une chance avec toi... Alors forcément j'ai répondu oui, et je suis venue t'embrasser. Fais lui un petit coucou.

J'éclatais de rire. Ouais bon j'étais un peu mauvaise la mais je m'en fou. Mais tout dégénéra de nouveau quand un mec se montra super lourd avec moi au point de me mettre la main au fesses. Et merde! Il allait se faire casser le nez celui la. Et ça me manqua pas. Il se prit un coup de poing en pleine gueule. Et un coup de poing de Joe ce n'était pas rien. C'est à ce moment que le videur s'approcha de nous pour nous faire sortir. Il avait beau être super massif j'étais certaine que Joe pouvait le mettre à terre et quelques secondes. Ce n'était pas un homme comme les autres. C'était un militaire entraîné. Et il est bien connu qu'un militaire peut facilement tuer un homme à main nue. Le vigile semblait presque avoir peur de Joe qui le toisait de toute sa hauteur dans en démordre. L'air de dire "c'est quoi ton problème?". Putain...qu'est qu'il était virile mon mec! Il n'avait peur de personne et j'adorais ça. Mais il m'attrapa par la main pour me faire sortir quand même. Il n'allait pas éclater le vigile non plus. J'attrapai mon verre de ma main vide et je vidais le temps de sortir de la boite, je le posais sur une table devant la porte. J'éclatais de rire comme une folle.

Un vrai couple de bagarreur! Whoooou tape en une camarade! On est indestructible. T'es trooooooooop sexy quand tu casses la gueule à un mec.

On se tapait les deux mains. Bon ok...j'étais bourrée moi. Je montais côté passager et Joe qui était en bien meilleur état que moi se plaça dernière le volant. On roulait et arrivée sur une petite route déserte...

Arrêtes-toi!

Il s'arrêta et je le regardais en souriant. Je passai à l'arrière en me faufilant entre les deux sièges. Puis je détachais la ceinture de Joe et descendais le dossier de son siège. Je le tirai par les épaules et l'entrainait avec moi sur la banquette arrière.

J'ai trop envie de toi tout de suite! Je peux plus attendre.

Je puis enlevais sa veste et déboutonnait sa chemise.

Première fois en voiture...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 21 Fév - 0:27


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 21 Fév - 11:18


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 21 Fév - 14:01


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
bienvenue à sunset dream

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Die an other day {Joe &Olivia}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

 Sujets similaires

-
» Olivia Ruiz à Nouméa
» Olivia Ruiz à Nouméa en Nouvelle Calédonie
» olivia Chaumont
» MAC Alice + Olivia Collection
» balade a auxerre avec Olivia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ BÉBÉ A BORD :: Sunset Dream :: olympe avenue :: strawberries' lot :: n°0227-