AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Die an other day {Joe &Olivia}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Lun 23 Fév - 21:15


Die an other day.

Si elle n'était pas trop dure avec moi. Non, je ne trouvais pas non. Mais peut-être qu'elle prenait des pincettes. Ou alors je m'en sortais si bien, qu'elle n'avait pas besoin d'être dure. C'était possible également. Quoi qu'il en soit, je ne la trouvais pas chiante pour un sou. Franchement ? Ca va. T'es exigeante, c'est certain. Mais c'est normal. Je ne t'en veux pas. Lui répondis-je finalement avec un petit haussement d'épaules. Ce n'était pas uniquement un emploi pour elle. C'était aussi et surtout une passion. Et j'étais bien conscient que pour ça, elle pouvait parfois se laisser totalement emporter. Et de toute façon, ce n'était pas comme si elle avait commit un faux pas. Contrairement à la veille où elle avait eut des paroles douloureuses. C'était facile de suivre tes indications. C'était très clair. Lui fis-je remarquer avec un petit sourire. Grumpf ... Maintenant j'ai vraiment hâte d'être à ce soir. Franchement, me mettre des images hyper sexy en tête de la sorte, ce n'était vraiment pas sympa. Soit, elle l'avait pas détaillé. Mais ça revenait au même. Quand il s'agissait de la partie sexuelle de notre relation, j'avais tellement d'imagination que ça en était parfois terrifiant !

Il fut ensuite l'heure de retourner en studio. Et ça se passa beaucoup moins bien que le matin même. J'avais beau tenter de plaisanter pour détendre l'atmosphère, j'étais certainement la personne la plus tendue dans la pièce. Quoi que ... A égalité avec ma fiancée qui était bien plus sèche quand elle nous disait quoi faire. J'étais un peu perdu dans tout ça. Est-ce qu'elle était jalouse ? Déjà que je n'arrivais pas à avoir l'air sincère avec cette nana, mais la savoir jalouse ça ne m'aidait pas du tout ! Finalement, j'eus un mouvement de recul et tentai de m'excuser pour ça. C'était beaucoup trop difficile d'avoir l'air sincère là. Olivia se rapprocha de nous et déjà, je me détendais. Je sais je sais ... Soupirai-je doucement avant de me concentrer de nouveau sur la jeune femme. Je lui offris un bref sourire. Elle me répondit par un signe d'encouragement. Elle était sympa. Pas chiante pour un sou. Et pourtant ... Non toujours pas. Ca n'a pas l'air comme ça, mais j'essaie vraiment de toutes mes forces ... Lui assurai-je quand elle m'eut entraîné un peu à l'écart pour tenter encore une fois de me raisonner. A croire que je n'essayais pas.

Et encore. Et encore. Et encore. J'avais presque l'impression d'y arriver. Mais Olivia interrompit une nouvelle fois la séance. Donc, non ça n'allait toujours pas. Sérieusement. Je me mordillais nerveusement la lèvre inférieure quand elle fini par me rejoindre, coiffée, maquillée et habillée de la tenue que portait la mannequin jusque là. Pourquoi t'as pas fais ça plus tôt ? Ca peut marcher qu'avec toi. Soupirai-je en levant les yeux au ciel tant ça me paraissait évident à moi. Oh oui ça fonctionnait nettement mieux. L'alchimie évidente, directe, puissante. Le désir palpable, l'électricité dans l'air. Mais aussi l'amour et la tendresse dans nos regards. Le frôlement des corps qui se connaissaient par coeur. Je me sentais nettement plus détendu. A tel point, que j'en oubliai complètement qu'un appareil photo était encore en train d'immortaliser tout ça. C'était tellement naturel ! Son dos contre mon torse, mes mains sur son corps. Putain j'avais envie d'elle. Evidemment que j'avais envie d'elle. J'en lâchai un petit grognement en guise de réponse à ses dires, regard rivé sur l'appareil. Vu le flot d'images qui me passaient en tête, il n'était pas compliqué pour moi d'exprimer le désir dans mon regard.

Ce fut pire encore à la position suivante alors qu'elle se foutait en soutien gorge et m'invitait à la toucher. Je le fis sans me faire prier. Et un peu que j'en profitais ouais ! s'il n'y avait pas eut d'autres personnes dans la pièce, il est évident que j'aurais roulé sur le sol avec elle pour la surplomber de ma hauteur et ... Bref. Nous n'étions pas seuls alors la question ne se posait pas du tout. Quand elle s'éloigna de moi, je me laissai totalement tomber à terre, étendu comme une étoile de mer. Je ne me relevai qu'à son commentaire et la rejoignis. Putain. Même moi qui n'étais pas un fin connaisseur en matière de photographie, j'étais bien forcé de confirmer qu'un tas de trucs se dégageaient de ces photos là. Amour sincère sur certaines. Désir à l'état brut sur d'autres. C'était vraiment à ça qu'on ressemblait quand on était ensemble ? Genre, tout le temps ? Si c'était le cas, bordel on était vraiment un couple de dingue. Non mais sérieusement. Elles sont parfaites celles là non ? Tu vas pas me demander de refaire la même chose avec euh ... Je sais plus comment elle s'appelle. La mannequin là ? Demandai-je comme un gamin qui craignait la punition.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Lun 23 Fév - 21:55

Ouais c'était carrément le pied de bosser avec mon mec. Il était juste parfait dans ce rôle. Super photogénique. Je l'adore. Il est vraiment parfait. La seconde partie de la journée en revanche se passait un peu moins bien. Joe n'arrivait à jouer ni l'amoureux transit, ni le séducteur avec cette jeune fille. Je décidais finalement de voir ce que ça donnait si je prenais sa place. Il y'avait une alchimie et une complicité naturelle entre Joe et moi, alors pourquoi pas essayer. Nous n'étions pas mannequin, ni l'un j'ai l'autre, mais le professionnalisme n'était pas ce qu'il comptait le plus, c'était l'art qui passait en premier, un bon boulot dans le domaine de l'art, n'était pas un boulot fait consciencieusement mais avec passion. Et la passion, Joe et moi connaissions bien. On s'éclatait vraiment à faire ça tout les deux, et ont peut dire que le résultat crève l'écran. C'était spectaculaire. Les photos parlaient, elles racontaient une histoire, elles étaient vivantes, c'est ça que je voulais, et je suis certaine que c'est aussi ce que veux Russell. Je ris à à question de Joe. Non mais s'il voyait sa tête.

Non. T'inquiète pas mon cœur. C'est fini pour aujourd'hui.

J'enregistrais les photos et les envoyait sur un disque dur. J'aurai ensuite besoin de faire des cadrages, des retouches et tout mon boulot quoi.

C'est dans la boite les gars. Merci à tous, vous avez été géniaux.

J'allais saluer et remercier les gens qui bosse avec moi un par un avant d'aller me changer avec Joe et nous rentrions tranquillement à la maison. À peine avions nous passer la porte que je me ruais sur lui pour l'embrasser partout. J'arrêtais à bout de souffle. Je le regardait en souriant. Il était tellement beau. J'avais une chance incroyable de l'avoir. Il était à moi, rien qu'à moi, il était mien.

Ça te tente d'inaugurer la cabine de douche?

J'enlevais mon teeshirt pour rester en jean et soutien gorge. Je le j'étais sur Joe et parti en courant.

Mais avant faudra m'attraper.

Je courais partout dans la maison et fini par me cacher dans un placard sur je n'avais encore jamais vu. Cette maison est immense. Je criais alors de loin.

Si tu savais tout ce que je vais te faire quand tu m'auras trouver... Commence à trembler Eveemoore...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Lun 23 Fév - 22:22


Die an other day.

Poser avec Olivia elle même, c'était forcément mieux que de le faire avec une parfaite inconnue. Non pas qu'elle était repoussante ou autre. Mais elle n'était pas mon Oli tant aimée. Alors ça changeait forcément complètement la donne. Et ma fiancée s'en rendit bien vite compte. Au point de décider de remplacer la mannequin pour me rejoindre de l'autre côté de l'appareil. Ce qui eut le don de me mettre sans dessus dessous. Déjà parce qu'elle était forcément plus hot. Cette tenue sur elle, c'était à s'en damner. Je crevais littéralement de désir pour elle et forcément, ça se voyait sur les photos qui furent prises en cascade. Finalement, la séance photo prit fin presque trop rapidement à mon goût. Mais vu que j'allais très rapidement me retrouver seul avec elle chez nous, ça ne me dérangeait pas tant que ça ! Moins encore quand nous fûmes enfin chez nous et qu'elle me sauta littéralement dessus pour m'embrasser à en perdre haleine. Je grognai de contentement en plantant mon regard dans le sien. Mais elle ne me laissa pas le temps de répondre à sa question. Elle me balança son tee shirt avant de prendre la fuite. Je la suivis, avec un train de retard.

Elle avait déjà disparu. Bordel, quelle idée de choisir une maison aussi grande ! J'étais encore perdu dans tous ces couloirs et tout ça. Je me retrouvai à tourner en rond dans l'espoir de la trouver. Quelle frustration. Et quelle excitation en même temps ! J'adorais ce genre de petit jeu autant que ça avait le don de me rendre dingue. Bébé alleeeez ... Je vais commencer sans toi ... Déclarai-je à voix haute, tout à fait sérieusement. Mais j'avais surtout l'oreille tendue alors que je marchais le plus silencieusement possible une fois que j'eus retiré mes chaussures, pour tenter de l'entendre. Finalement, ce fut un bruit minime mais un bruit quand même, qui m'indiqua sa cachette. Ni une ni deux, j'ouvrais en grand un placard pour la trouver là, en soutien-gorge et pantalon. Un sourire gourmand s'étira sur mes lèvres et je l'attrapai de suite par la taille pour la flanquer sur mon épaule. Prenant soin de ne pas la cogner en cours de route, je pris la direction de la salle de bain. Je lui flanquai même une fessée. Je commençais à adorer lui faire ça tiens !

L'appel du sexe est le plu fort ! Soufflai-je d'une voix amusée en la reposant à terre dans la salle de bains. Je pris son visage entre mes mains pour l'embrasser de façon ardente et fougueuse et la fit reculer en direction de la cabine de douche. Une fois à l'intérieur, sans même prendre la peine de nous dévêtir, je mis l'eau en route. Froide, elle m'arracha un petit hoquet de surprise. Mais bon sang, je bouillonnais de désir alors je m'en foutais pas mal de sa température ! Rapidement, nos vêtements se retrouvèrent trempés. Et je trouvais ça super sexy. Son pantalon lui collait à la peau. Comme mon tee shirt en devenait transparent et collant également. A bout de souffle, j'étais incapable de m'arrêter de l'embrasser. J'aimais beaucoup trop ça ! Et ça ne m'empêcha pas de l'attraper par la ceinture de son pantalon, pour le lui ouvrir avec brusquerie et le faire descendre sous ses fesses. De mes lèvres, je suivis un parcours invisibles le long de son corps, descendant dans son cou, entre ses seins et finalement sur son ventre plat, pour achever du côté de mes mains, de lui ôter son pantalon. Une fois fait, je remontai à sa hauteur pour l'embrasser de nouveau.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 24 Fév - 14:25


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 24 Fév - 17:42


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 24 Fév - 19:27


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 24 Fév - 20:17


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 24 Fév - 20:51


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 24 Fév - 21:04


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 24 Fév - 21:41



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 24 Fév - 22:07


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mer 25 Fév - 0:00


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mer 25 Fév - 18:19


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mer 25 Fév - 19:01

C'était absolument incroyable. Vraiment, vraiment incroyable. C'est vraiment fou. Pourquoi était ce aussi bon à chaque fois? Pourquoi ça semblait encore meilleur à chaque fois? Comment était ce possible? Je n'y comprenais plus rien. Je perdais complètement la tête. Nos corps étaient vraiment fait pour s'imbriquer pour se chevaucher, pour se vénérer mutuellement. J'explosais de plaisir et il me suivit juste après. J'ai adorer ce qu'on vient de faire. Ça avait été complètement délirant. On essayait tout, on avait peur de rien. Et j'adorais notre audace. Après ça, le calme revint, puis la douceur.

Ça ne me dérange pas d'être accroc, j'ai prévu de passer le restant de mes jours avec toi, et je sais que désormais tu seras dans mon lit tout les soirs, jusqu'à la fin.

Il sortir de moi et nous grimacions légèrement. Puis il retomba sur moi et se mît à rire en me faisait doucement trembler avec lui. Je souris en guise de réponse. Il avait bien raison. Moi aussi j'avais cette impression de première fois à chaque fois avec lui. Il enfouit son visage dans mon cou et de parsème de doux baisers tandis que je fais courir mes ongles sur dos. Je prend son menton pour lui faire relever le visage. Je l'embrassai avec la plus grande douceur, tenant toujours son menton, je l'embrassai une deuxième fois, nos lèvres et nos langues se caressant doucement, chaudement, c'était incroyable.

Je t'aime.

J'enroulais mes bras autour de sa nuque et je le berçais doucement dans mes bras. J'avais juste envie de rester ainsi toute la nuit, nue, sous le corps de l'homme de ma vie, également nu. Je plantais mon regard dans le sien en souriant.

On a même pas dîner. On pense qu'à faire l'amour toi et moi. On craint...

Je ne quittais pas ses yeux. J'avais envie de lui demander quelque chose pour les photos de demain. Mais je ne sais pas si je devais. Je lui caressait la joue alors qu'on se regardait intensément dans les yeux. Est ce que je devait lui demander ou pas? Je réfléchissais. Non! Je ne lui demanderai pas ça. Non. Joe était mille fois plus important que ce boulot, je ne voulais pas le replonger la dedans. Je voulais lui demander de poser en uniforme de militaire. Mais non. Je ne le ferais pas. Et puis j'avais déjà une autre idée. Je lui souris et posai un petit baiser sur le bout de son nez.

T'as faim? Tu veux que j'aille te préparer un truc? Ou alors on commande des pizzas?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mer 25 Fév - 20:05


Die an other day.

Toujours dans le même état assez déplorable, je reposais maintenant sur ma fiancée en tâchant de ne pas non plus peser de tout mon poids. Mais j'adorais ces moments de tendresse que nous partagions toujours après nos sacrés parties de jambes en l'air. Tu crois qu'on aura ce genre d'activités, tous les soirs du reste de nos vies ? Ou que, comme tous les couples, on va se calmer ? Demandai-je avec une sincère curiosité, toujours parfaitement logé contre elle et le visage dans son cou. Pour ma part, j'étais persuadé de ne jamais pouvoir me lasser de ces étreintes. Pas même d'éprouver le besoin ou l'envie d'en diminuer la fréquence. C'était beaucoup trop bon, qu'on se le dise ! Nous venions encore une fois de le constater, pour notre plus grand plaisir à tous les deux. Je soupirai d'aise quand elle me fit lentement relever la tête pour venir m'embrasser avec autant de douceur que possible. Ca aussi j'aimais. Ces merveilleux moments que nous partagions après une baise aussi sauvage soit-elle. Hmpf je t'aime aussi ... Lui répondis-je d'une voix douce en venant doucement frotter mon nez au sien. J'y déposai ensuite un délicat baiser du bout des lèvres.

J'enfouis encore mon visage dans son cou quand elle entreprit de me bercer avec lenteur. Et laissai échapper un petit rire en l'entendant mentionner notre repas. ou plutôt le fait que nous n'avions pas même pensé à manger tant on était occupés à faire ... Bien autre chose. Commandons des pizzas ! J'ai pas envie de te laisser t'échapper dans la cuisine pour préparer quoi que ce soit. Nu comme un ver, je quittai le lit pour aller attraper un boxer dans l'armoire, que j'enfilai avant de filer récupérer mon téléphone balancé dans la salle de bain. Je revins très vite dans le lit contre Olivia. Le temps d'appeler pour passer notre commande, puis je m'enroulais de nouveau autour d'elle comme j'aimais tant le faire. C'est moi qui irais ouvrir. Les livreurs sont toujours des mecs ... Et je n'avais aucune envie de le voir faire de l'oeil à ma fiancée qui avait tout l'air de sortir d'une partie de baise particulièrement intense. Le pauvre gars risquait surtout de perdre les mots face à une beauté pareille. Ce que je ne pouvais que comprendre tant elle me faisait un effet dingue à moi aussi !
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mer 25 Fév - 21:40

C'était fou de pouvoir être aussi bestiaux et aussi doux l'instant d'après. Nous dégoulinions carrément de douceur la, entre nos tendres baisers, nos douces caresses et nos mots d'amour. La vie serait-elle toujours aussi parfaite maintenant que nous étions réunis? Oui! Je n'en doutais plus. Nous l'avions enfin cette putain de vie dont nous avions tant rêver, cette vie que nous avions tant de fois vu nous échapper, mais finalement le destin nous avait toujours ramener l'un à l'autre. Je souris d'ailleurs à la question de Joe. Je pris un instant pour réfléchir à ma réponse, puis je pris la parole d'une voix basse et caressante.

Ne dis pas nos vies mais notre vie. Nous ne sommes pas un couple comme les autres. Je pense que cette passion entre nous ne mourra jamais. Dans quelques années je serais enceinte de toi et j'aurais les hormones en ébullition et je t'interdirai de me toucher mais à part ça... Rien ne nous empêche d'être de vrais accrocs. Et puis un jour on sera vieux, on s'aimera toujours autant, on aura... au moins six enfants, et une quinzaine de petits enfants, et j'enlèverai mon dentier pour... te refaire ce que je t'ai fait sous la douche tout à l'heure.

J'éclatais complètement de rire, un vrai fou rire. J'étais secouée par un rire puissant sous le corps de Joe et j'eus bien du mal à m'arrêter. S'il y'a bien un truc que j'adore dans la vie, c'est rire aux éclats, rire à en avoir mal au ventre. Et j'adore aussi l'entendre me dire qu'il m'aime autant que je l'aime. Je le savais, mais j'avais besoin de l'entendre tout les jours, et Joe m'en donnait pour mon compte des "je t'aime". Il se leva ensuite et je poussais un gémissement plaintif, je ne voulais pas qu'il s'éloigne. Je tendais les bras vers lui comme un bébé qui veut être porté dans les bras, puis je les laissait retomber quand il alla vers la commande. Et je ne me privai pas pour mater son corps nu.

Wahou! Quel cul!

Il alla ensuite chercher son téléphone et nous commandait des pizzas comme prévu en revenant au lit près de moi. J'allais me blottir contre lui, j'avais besoin d'être en contact avec lui. Sa remarque suivante me fit rire.

Matcho! Les filles aussi peuvent être livreuses! Et c'est moi qui irait ouvrir voilà.

On continuant à discuter dans la chambre une dizaine de minutes avant que la porte ne sonne. Joe fonça et j'avais juste trop la flemme de le suivre.

Mets quand même un pantalon! Si c'est une fille elle risque de s'évanouir en voyant la taille du paquet.

Et oui je parlait bien du paquet qu'il avait entre les jambes, composé de Sergio et ses copines. Ainsi moulé dans son boxer ça paraissait collossal, même au repos. J'écoutais en vas et ÉVIDEMENT, c'était une fille. Putain, c'est toujours des mecs d'habitude. Merde alors!

Wahou...bonsoir... C'est ici la pizza?

Attendez? C'est quoi cette voix la? Je rêve ou elle l'allume carrément? C'était raté! Je m'y connais en allumage de Joe et ça c'était vraiment pourri. Avec sa voix de film porno.

Vous allez manger tout ça tout seul?

Ouais...une façon détournée de lui demander si il était célibataire.

J'adore vos tatouages....

Et un ricanement imbécile. Je pris à peine le temps d'enrouler le drap autour de moi et je fonçais en bas. Attendez... C'est quoi ça? C'est pas une livreuse, c'est une stripteaseuse! Avec son micro short, son décolleté et son maquillage outrancier. Certainement une nouvelle idée des vendeurs de pizzas pour faire fonctionner leur affaire ça. J'arrivai près de la porte en prenant mon air sexy et la démarche déterminée.

Moi aussi j'adore ses tatouages. Surtout celui ou il a fait tatouer mon prénom. Bébé, t'as payé? Je crève de faim, j'ai besoin de reprendre des forces après tout ce qu'on vient de faire...

Je me plantais devant elle, un bras appuyé sur la porte. Joe paya les pizzas et je lui claquais la porte au nez en la fixant, sans même un au revoir ou un merci. Je me retournais ensuite vers Joe, l'air ronchon.

Elle devrait y aller mollo sur les pizzas celle la, en dirait sur son short va exploser, avec tout ses bourrelets qui dégouline.

Et oui, parfois j'avais encore le comportement immature d'une fille de vingt deux ans. Enfin, bientôt vingt trois. Mon anniversaire était dans deux semaines. J'attrapai les pizzas des mains de Joe. Toujours mon air de petit fille boudeuse.

Donne-moi ça toi! Je meurs de faim. C'est toujours des mecs ouais... Mon œil. Je vais t'apprendre moi à aller ouvrir torse nu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mer 25 Fév - 22:25


Die an other day.

Je fis un peu la moue quand elle mentionna ses hormone sen ébullition qui voudraient qu'elle n'ait pas envie que je la touche pendant ses grossesses. Voilà qui ne me plaisait pas du tout ! Est-ce que j'allais subir neuf mois de suite, d'abstinence ? Putain, ça me semblait impossible ! Surtout de la voir tous les jours sans avoir le droit de la toucher. Et j'étais certain qu'elle allait être hyper sexy et attirante en étant enceinte. J'ai entendu dire que certaines femmes ont, au contraire, une libido nettement plus grande quand elles sont enceinte. Te connaissant, je suis certain que ce sera ton cas ! Même s'il semble difficile de faire davantage que maintenant ... Ouais, ça m'arrangeait vraiment de m'imaginer que ma future épouse allait plutôt être dans cette catégorie là de personnes. Je voulais croire qu'elle allait être ... Chaude comme la braise. A vouloir passer des journées entières dans notre lit. Quitte à m'épuiser totalement et me voir m'éloigner d'elle en rampant tant je serais HS et sans dessus dessous. Même pas peur d'abord ! Je souriais alors qu'elle riait aux éclats. Et moi, je la regardais. Regard complètement émerveillé. Putain ce qu'elle était belle quand elle riait avec autant de sincérité. Je fondais totalement !

Bébé ... Ton rire est vraiment le plus beau son qu'il m'ait été donné d'entendre de toute ma vie ... Soufflai-je d'une voix douce, caressante et diablement amoureuse. Bon sang ouais qu'est-ce que j'étais amoureux de cette femme incroyablement formidable. J'étais fou d'elle et ça n'allait pas changer de sitôt, j'en étais tout à fait certain ! Mais pour l'heure, mon corps avait besoin de se sustenter ! Je quittai donc le lit pour aller attraper un boxer, riant de bon coeur à l'exclamation d'Olivia. Je sais que t'aime mon cul. Commentai-je en levant les yeux au ciel. J'étais fier de mon corps et je n'étais pas du tout gêné par la nudité. Mais depuis que j'étais avec elle, c'était encore plus vrai ! Après un coup de fil pour commander une pizza, je me rallongeai contre elle, enroulant mes bras autour de son corps quand elle se blottit tout naturellement contre moi. Je marmonnai un court instant dans ma barbe. J'ai jamais vu de livreuse de pizza, perso ! grommelai-je sur un ton boudeur. Non, je n'allais pas la laisser filer ouvrir, vraiment. Elle était mienne et je ne voulais pas partager son physique d'après baise, avec un autre homme !

On sonna à la porte et je me précipitai pour aller ouvrir. A sa remarque, je levai les yeux au ciel et attrapai un jean que j'enfilai en sautillant sur place et en courant en même temps. Spectacle qui devait être drôle à voir. N'empêche que j'arrivai vite en bas et sans prendre la peine de fermer mon pantalon, j'ouvrais la porte en grand. je me figeai, droit comme un i sur place, quand je réalisai que c'était une femme. Merde. Putain de merde. Oli allait me tuer. Vite. Je devais me dépêcher de régler notre commande en espérant qu'elle n'avait pas l'oreille tendue et n'allait ainsi pas entendre que c'était une femme. D'un côté, si elle me posait la question, je n'allais pas lui mentir. Je refusais de lui mentir à propos de quoi que ce soit ! Comme si ce n'était pas assez comme ça, il fallut que la livreuse se la joue chaudasse par dessus le marché ! Je me détournai d'elle pour attraper rapidement mon portefeuille un peu plus loin. Et le temps que je revienne pour répondre que j'allais partager cette pizza avec ma fiancée, elle mentionnait mes tatouages. Ok. C'était vraiment une allumeuse. Je répondis par un bref sourire et me figeai quand j'entendis Oli arriver.

Bébé ... Soufflai-je doucement quand elle fut à notre hauteur. Evidemment, elle furax contre la nana qui me faisait un rentre dedans évident. Elle ne se fit pas prier pour la rembarrer avant de lui claquer la porte au nez. Elle s'empara également des pizzas en en rajoutant une couche. Elle était tellement jalouse. Et ... Ca m'excitait toujours autant ! Un petit sourire aux lèvres, je me rapprochai d'elle et la plaquai fermement contre la porte d'entrée. Je glissai une main sous les draps pour la poser directement sur son intimité que je caressais avec insistance histoire de lui arracher rapidement une plainte de plaisir. Sait-on jamais si l'autre folle était encore à portée de voix ! Une fois ça fait, je récupérai sa main pour la poser sur mon torse. Tout le monde pourra bientôt voir mon torse sur tes photos je te rappelle ... Et pourtant, il n'est qu'à toi. Lui rappelai-je d'une voix amusée. Je fis glisser sa main plus au sud pour qu'elle frôle mon membre par dessus mes vêtements. Comme "le paquet" n'est qu'à toi. Je frôlai ses lèvres des miennes pendant quelques secondes. Avant de me reculer et m'emparer des pizzas d'une main et glisser mon autre main dans la sienne, pour la tirer avec moi. Allez viens on va manger. Je l'attirai jusqu'à la cuisine pour poser le tout sur la table et récupérer également de quoi boire. A moins que tu préfères manger au lit, histoire qu'on s'adonne tout de suite après à un sport qui nous permettra d'éliminer les calories ? Demandai-je d'une voix joueuse.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 26 Fév - 14:01

J'étais certaine moi aussi que j'allais avoir une libido débordante quand je serai enceinte. Bon après, je ne sais pas si nous allions pouvoir baiser brutalement comme maintenant, il faudrait quand même faire attention à notre bébé. Je savais qu'il adorait mon rire. C'est vrai qu'on était mignon. Et j'adore l'entendre rire aussi. Nous ne faisions que ça ensemble: rire et baiser. Et ouais! J'adore son petit cul, et alors? J'adore chaque partie de son corps.



Ah ça y'est, je suis soulagée. Maintenant on peut aller manger... On se fait un plateau télé?

J'enroulais le drap de nouveau autour de moi. C'était mon pyjama le plus courant. Je passais mon temps nue sous un drap dans cette maison.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 26 Fév - 17:56


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 26 Fév - 19:14

Ce mec savait vraiment comment m'exciter, putain, ça ouais, il savait vraiment comment s'y prendre. Et maintenant je crevais d'envie. J'avais envie de lui, maintenant, brutalement, rapidement. Bon sang, on venait à peine de finir notre partie de jambes en l'air, et nous voilà déjà entrain de recommander, nous étions insaisissables, inépuisables, débordant d'envie. Et Joe ne semblait pas contre l'idée d'un petit coup vite fait sur le comptoir. Comme si c'était possible qu'il soit contre l'idée... Pfff.. Il était encore pire que moi. Pour être du vite fait, c'était du vite fait. Je ne sais pas combien de temps exactement, mais moins de dix minutes c'est certain. Et cette sensation de plénitude était plus forte que jamais. Je me sentais tellement bien.

C'était trop bon.

Chacun se "rhabillais" et je proposai à mon fiancé un plateau télé. Il accepta. J'adore ce genre de soirée. Un vrai petit couple de pantouflards. C'est trop bien. On emmenait les pizzas, des canettes de soda et des bières au salon et on s'affalait l'un contre l'autre dans le canapé. Je posai les pieds sur la table avant de choper la première part de pizza que j'engouffrais .

Ça aussi c'est trop bon. Beaucoup moins que le sexe avec toi mais trop bon quand même.

Je dévorais carrément ma première part avant d'en prendre une autre et de mordre dedans en faisant passer le tout avec une gorgée de bière. On allumait la télé et je me calais contre son bras, la tête posée sur son épaule. Je commençai à zapper quand je tombais sur un film pour adulte. Je m'arrêtais quelques instants dessus.

Pffff... Ont fait mieux que ça! Et puis... t'es mieux battit que lui, si tu vois ce que je veux dire.

Je lançai un regard provocateur envers Sergio avant de regarder son propriétaire, enfin, l'un de ses propriétaires, parce qu'il était aussi à moi. Je continuais de zapper jusqu'à tomber sur un film.

On regarde ça? Ça a l'air pas mal.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 26 Fév - 20:34


Die an other day.

Le fait que nous étions insatiables, n'était vraiment plus à prouver. C'était juste véridique depuis le temps. On ne pouvait pas se passer de sexe trop longtemps. En tout cas, pas une journée entière. Ca, c'était tout à fait certain. En tout cas, on aimait le sexe sous toutes ses formes. Même un coup très rapide sur le comptoir. C'était déjà assez pour nous. Nous étions maintenant rassasiés pour quelques heures. Peut-être pour la soirée même. Après tout, ce n'était pas notre première partie de jambes en l'air de la journée ! Pizzas et boissons en mains, nous allâmes ensuite nous installer dans le canapé du salon, devant la télé. Une soirée bien tranquille avec ma chérie. C'était juste le paradis ça ! Evidemment que c'est mon bon que le sexe ! Heureusement que tu le précises sinon je te privais pour le reste de la semaine ! Ouais, comme si j'étais capable de ça. Je risquais de lui sauter dessus dans les douze heures qui suivraient une promesse de la tenir loin de moi tant j'étais incapable de me passer de ça. De me passer d'elle, moins encore ! Je mangeais tranquillement sans rien ajouter de plus. Mais sans jamais la quitter trop longtemps du regard non plus.

J'adorais la voir manger avec autant d'appétit. Et puis ça signifiait qu'elle allait certainement récupérer son poids perdu, très rapidement. Excellente raison pour moi de me réjouir. J'avais hâte ! Doigt en bouche pour nettoyer ce que ma part de pizza y avait laissé, je me figeai un peu quand Oli, en zappant, s'arrêta sur un film porno. Je ris aux éclats à sa remarque et lui donnai un léger coup d'épaule taquin. T'es vraiment impressionnée ou obnubilée par la taille de Sergio toi. Ca doit être la seconde ou la troisième fois que tu me fais ce genre de remarque, aujourd'hui ! Constatai-je avec un amusement certain. Je me détachai d'elle pour attraper ma bière et tout en la buvant, je me réinstallai bien confortablement contre elle. J'enroulai un bras autour de ses épaules pour la garder au plus près. Peu importe ce qu'on regarde, tant qu'on passe un moment ensemble. C'est donc très bien ça ! Lui répondis-je avec un petit sourire. Je bus une nouvelle gorgée de ma bière que je reposai ensuite sur la table basse devant nous. Avant de revenir pour poser tranquillement ma joue contre son crâne. Quel petit couple parfait nous formions quand même ! Cette pensée me fit doucement rire d'ailleurs. C'est une sensation tellement étrange, d'être un couple normal ... Enfin, aussi normal que peut l'être notre couple !
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 26 Fév - 21:19

Un bonheur parfait! Ouais. Ça pouvait exister. Il y'a encore quelques jours, quand j'étais a New-York je n'y aurait pas cru. Mais j'étais la, chez moi, chez nous, dans notre canapé, dans les bras de Joe, avec une bonne pizza et quelques bières, après plusieurs parties de jambes en l'air, c'était ça le bonheur. Et j'attendais maintenant avec impatience le jour de notre mariage. Je riais quant à sa remarque. Il avait déjà menacé de me priver de sexe une fois et ça avait été un total fiasco. Je roulais des yeux comme si il avait dit la pire des stupidité.

Pffff... Comme si t'allais tenir! Tu m'as déjà menacé et quelques heures après tu me sautais dessus. Tu es faible, homme, face à la chair, et... surtout face à mon corps de déesse. Mais joues pas trop à ça avec moi, ça pourrais vite se retourner contre toi, je suis plus résistante que toi...

Je me régalais avec cette pizza pleine de fromage, de gras et de truc caloriques, tout ce que j'adore. Mais il faudrait qu'on apprenne à manger mieux que ça quand on aura notre premier enfant. On devra manger équilibré pour lui donner le bon exemple et pour lui offrir une vie saine et une bonne santé. Parce que pour l'instant le futur père de cet enfant et moi étions des adeptes de la junkfood. Les pizzas, des hamburgers, les frites et la bière, c'est vraiment tout ce qu'on adorait. J'adore le voir rire ainsi, surtout quand c'est du à moi. Je savais que ma petite plaisanterie que le porno aurait le dont de le faire rire.

Impressionnée.... Ça c'était au début. Maintenant qu'il est passé dans les moindres recoins de mon corps, je commence à le connaître par cœur. Obnubilée en revanche... C'est peu être le cas. Non mais sérieux, ces nanas qui disent que la taille ça ne compte pas, c'est clair qu'elles ne se sont pas retrouver dans ton lit, elles auraient un tout autre avis sinon.

On finit par s'installer plus confortablement l'un contre l'autre pour regarder un film plus sympa. J'étais amusée par la remarque de mon adorable fiancé.

Ouais c'est clair. C'est étrange mais tellement génial. Ont peut enfin être ensemble sans se cacher, sans avoir l'impression de faire du mal autour de nous, ont peut juste être heureux maintenant. J'adore la vie avec toi. J'adore la routine avec toi, la vie à deux, même les choses les plus insignifiantes, comme avoir nos affaires ensembles, nos brosses à dents dans le même pot, notre chambre, tout...j'adore tout ce qui nous rend "ensemble". J'ai la vie dont j'ai toujours rêver. Je ne pourrai pas être plus heureuse qu'en ce moment.

En reposant la tête sur son épaule, je commençai alors à réfléchir à mon discours le jour du mariage. Les mariés devaient faire un discours, c'est la tradition. Mais je n'avais pas envie de le préparer, je préférai laisser parler mon cœur le jour J face à celui qui serait mon mari. Mon mari. J'enroulais mes bras autour de Joe, puis je déposai un petit bisou sur sa joue en relevant la tête.

Tu vas être mon mari. Mon mari...

J'avais dis ça sur un ton rêveur, avant de reposer la tête au creux de son épaule et de me concentrer sur le film.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 26 Fév - 22:02


Die an other day.

J'affichai une petite moue boudeuse quand elle cru bon de me rappeler que j'étais bel et bien trop faible pour résister à mon éternelle envie d'elle. Elle avait tout à fait raison. J'étais incapable de ça. Mais quand même, ce n'était pas une raison pour se payer ma tronche en me le rappelant à ce point ! Elle était tellement vilaine avec moi ! C'est vrai que t'es plus résistante que moi ... Commentai-je en la regardant avec attention, sourcils froncés. Comme si j'étais en train de réfléchir à quelque chose, de toutes mes forces. Attend mais ça veut dire que j'te désire plus que toi tu ne me désires ! M'exclamai-je finalement en lui lançant un regard faussement choqué. Ou juste qu'elle était plus résistante que moi, point barre. Toujours avec ce même air boudeur, je poursuivis et achevai mon repas. Ainsi que ma bière. Et dans le fil de la conversation, revint encore sur le tapis le sujet de Sergio. C'était fou ce qu'elle pouvait parler de sa taille quand même. De toute évidence, c'était toujours un point à soulever de façon régulière. Je ne pouvais pas dire que ça me dérangeait. Je trouvais ça très valorisant et plaisant en fait !

Hey ! C'est pas la taille qui compte, c'est ce qu'on en fait. Si tu prends autant ton pied, c'est parce que je sais m'en servir ! Insistai-je tout à fait sérieusement. Elle n'allait quand même pas dire que j'étais juste bien monté et que c'était uniquement pour ça qu'elle prenait du plaisir ... Si ? Non, elle n'avait pas intérêt non ! Je n'étais pas d'accord du tout, qu'on se le dise ! Et j'te signale qu'il est pas passé dans les moindres recoins de ton corps ... Lui signifiai-je en lui adressant un regard des plus suggestifs. Oui eh bien quoi !? Pas de limite dans nos conversations que je sache ! Nous finîmes quand même par nous calmer pour nous plonger dans un film sur lequel elle venait de tomber en zappant. Enfin ça ne nous empêcha quand même pas de parler un tout petit peu au début. C'était moi qui avais relancé, tant qu'à faire. Dans le genre choses insignifiantes : j'adore te regarder manger. Tu prends presque autant de plaisir à manger qu'à baiser ! Et puis ça me rappelle notre rencontre. Putain je crois que c'est ce qui m'a fait tomber amoureux de toi aussi rapidement !

Je souris quand elle me serra fort contre elle et ne me fis pas prier pour lui rendre cette étreinte. Je soupirai d'aise en la serrant ainsi tout contre moi. Et toi tu vas être mon épouse ... Soufflai-je doucement. Une fois de nouveau correctement en place, je levai distraitement ma main gauche que je regardai. J'ai hâte de porter une alliance pour montrer à tout le monde que je suis marié. Ajoutai-je avec toujours un grand sourire aux lèvres. Je n'allais pas être le genre de mec à trouver des tas de prétextes pour ne pas porter son alliance. Ca, c'était certain ! De nouveau nous nous plongions dans le film. Durant lequel je passai beaucoup de temps à somnoler finalement. J'étais épuisé autant par la séance photo, que par nos parties de jambes en l'air. Quand le film prit fin, je ne pu réprimer un bâillement. Dodo ? On laisse tout ça, on rangera demain ! Proposai-je en me levant et en l'entraînant avec moi par la main. Après avoir éteins la télévision, je filai tout droit à notre chambre pour m'écrouler sur le lit avec elle. Bien que fatigué, je ne fus pas capable de trouver très rapidement le sommeil. J'étais bien trop occupé à la contempler. Voilà une chose de laquelle je ne me lasserais certainement jamais !
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Ven 27 Fév - 20:58

Ce n'est pas que tu me désires plus. On se désire autant l'un que l'autre, c'est juste que je suis une femme et que je sais mieux me contenir que toi homme. Je sais mieux gérer mon désir. Alors arrêtes de m'embêter ou alors c'est ceinture pendant une semaine.

J'aimai vraiment le fait que l'on parle de ça tout naturellement. Nous n'étions pas gêné le moins du monde l'un envers l'autre. Il n'y avait pas de tabou entre nous. Nous étions tellement proche, tellement complice, tellement fusionnel, que nous nous sentions entièrement libre et en confiance l'un avec l'autre.

Oh je dirais que c'est moitié moitié. Si un mec a un truc énorme et qu'il ne sait pas s'en servir, c'est nul, mais en même temps si il sait s'y prendre et qu'on ne sent rien... c'est nul aussi. Moi j'ai vraiment de la chance parce que j'ai les deux: un mec super doué et super bien bâtit.

J'avais dis ça vraiment très naturellement. Et surtout sérieusement, parce que je pensais vraiment ce que je disais, j'avais le meilleur, et pas seulement sur le plan sexuel, j'avais le meilleur des hommes.

Il est passé dans tous les endroits ou il pouvait passer. Quelle partie de moi n'a tu pas encore explorer hein?

J'adore vraiment tout particulièrement cette soirée d'amour et de bonheur. De routine de couple. C'est parfait.

Ouais j'adore bouffer mais je préfère quand même baiser.

Ouais, son épouse, c'est ce que j'allais devenir. Et j'adore entendre ça dans sa bouche. Ça sonne tellement bien. J'avais parfois l'impression que j'allais exploser de bonheur.

Et moi j'ai hâte de te la passer au doigt. On les fera graver? Tu veux quel genre d'alliance? Un anneau simple je suppose? En même temps y'a pas énormément de choix pour les hommes. Tu préfères Or jaune ou or blanc?

Et si il y'a bien un truc que j'adore faire, c'est de discuter des préparatifs du mariage. C'est tellement excitant. D'ailleurs je devais aller choisir ma robe avec Myah dans quelques jours, j'étais toute excitée à cette idée. On passait le reste de la soirée à plus ou moins somnoler devant le film et c'était juste génial, parce que même si je ne faisais rien, j'étais avec lui, et ça, ça n'a pas de prix. Après le film il proposa d'aller nous coucher et je n'étais vraiment pas contre cette idée. On filait donc au premier main dans la main avant de s'écrouler sur notre lit. Je m'allongeais à ma place, Joe et moi nous regardions. Même si j'étais bien la, ce n'était pas ma place préférée, j'aimai mieux envahir l'espace de Joe. J'étais complètement ensoleillée.

Dodo sur ton torse c'est mieux.

On s'approchai l'un de l'autre. Joe ouvra les bras et je posai la tête et un bras sur son torse avant qu'il ne referme ses bras autour de moi. Je sombrais aussitôt, j'étais épuisée. Je me réveillais le lendemain matin. Joe encore endormi. Je pris le temps de le regarder dormir très longuement. Dire qu'il y'a quelques mois encore, son sommeil était secoué par de violents cauchemars, et la, mon amour était si paisible, si vulnérable, il était enfin apaisé. Quelques minutes après il finit par ouvrir les yeux. Nous nous sourions. Il était tellement beau quand il se réveillait, avec ses beaux yeux verts endormis.

Je t'aime.

Le premier de la journée. C'était mieux qu'un bonjour non? Ce fut un matin très doux et très câlin. On restait au lit une bonne heure avant de se lever. Puis nous allions manger et nous préparer avec de partir pour le studio.

Tout le reste de la semaine se passa de la même manière. Je faisais des photo de Joe seul, avec moi, puis avec une petite fille, ensuite avec une vieille dame. Évidement elles représentaient Jessica et sa mère. J'avais intitulé mon exposition "Les femmes de sa vie". Je passais un temps fou à les travailler pour qu'elles soient magnifique. Puis enfin je les emmenait à la galerie ou elles furent très agrandies, puis placés sur les portants. J'attendais le verdict de Russell. Il regardait mon travail attention. Il ne disait rien, il n'exprimait rien. J'étais morte de peur, mes jambes étaient de la gelée. Je lançait des regard à Joe, et à mon équipe parfois, qui m'avait accompagné. Russell fini par me regarder.

Tu aimes cet homme? Celui sur les photos, ce n'est pas un mannequin? C'est l'homme que tu aimes?

Je euh... Oui c'est euh...

C'est excellent! Absolument excellent. Divin. J'ai rarement vu une gamine aussi douée. Tu as un brillant avenir devant toi. Je vais demander qu'on organise ton vernissage pour vendredi soir. Ça te vas?

Oh oui. Oui. Merci infiniment. Merci pour tout.

Il me fit un grand sourire avant de me serrer légèrement contre lui en me félicitant encore. Il serra la main de Joe et des membres de mon équipe avant de se retirer. Je sautais dans les bras de Joe pour évacuer ma joie et j'allais embrasser et remercier tout les membres de mon équipe. Bon sang, j'allais avoir un vernissage, moi, mon vernissage. C'est trop beau pour être vrai.

On va fêter ça? Je vous invite. C'est ma tournée.

On allait donc fêter ça avec toute l'équipe une bonne partie de la soirée et Joe et moi finissions par rentrer. Je lui sautais dans les bras une fois à la maison.

C'est grâce à toi tout ça. Je ne te remercierai jamais assez pour la vie que tu m'offre. Je réussis professionnellement, j'ai une vie amoureuse parfaite, et c'est toi qui me donne tout ça. Joe, je suis la femme la plus heureuse du monde. Je suis ta femme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 28 Fév - 11:50


Die an other day.

Eh bien je ne trouvais pas ça juste du tout, qu'elle puisse mieux se contenir que moi. Surtout si, vraiment, elle me désirait autant que je la désirais. C'était dingue quand même. Comment elle pouvait faire ça au juste ? Moi j'étais incapable de me contenir plus de quelques heures bon sang ! Ce n'était pas juste du tout qu'on se le dise ! Quoi !? Même une semaine tu tiendrais ? M'étonnai-je en lui lançant un regard ahurit. Moi aussi je le pourrais ... A condition de ne pas la voir une seule fois et de ne pas même entendre le son de sa voix. Quoi que la savoir dans les parages suffirait amplement à me rendre dingue et à me pousser à aller la voir au plus vite. Bref, en fin de compte, c'était tout bonnement impossible ! Nous parlâmes ensuite tout naturellement de la taille de mon mini moi. C'était fou le temps qu'on passait à parler de ce "détail" là quand même. Mais je trouvais ça vraiment marrant plus qu'autre chose ! Et puis c'était valorisant pour moi de l'entendre dire toutes ces choses. Oli, tu veux quand même pas un dessin ! M'exclamai-je, à moitié hilare. Histoire de, je vins tapoter l'une de ses fesses. Avant de me réinstaller confortablement contre elle.

Nous parlâmes ensuite de notre mariage à venir. Plus précisément de l'alliance que j'allais bien pouvoir porter. Je ne pouvais vraiment pas cacher ma hâte de l'avoir enfin au doigt. J'allais ainsi pouvoir montrer aux yeux de tout le monde, que j'étais un homme marié et que je comptais bien le rester tant j'étais amoureux fou de celle qui était aujourd'hui ma fiancée ! Franchement je sais pas. Je dirais plutôt or blanc mais on verra, je changerai peut-être d'avis en en voyant d'autres ! Lui répondis-je avec un petit haussement d'épaules. Je n'avais pas encore réellement réfléchis à ce détail là à vrai dire. Mais je suis complètement pour qu'on les fasse graver ! Précisai-je également. La question ne se posait même pas. Je voulais notre petite touche personnelle. Mais je ne m'en faisais pas du tout pour ça. Je savais qu'on trouverait toujours comment se sortir du lot. Nous finîmes par monter nous coucher et très rapidement, on se retrouva blottis l'un contre l'autre. Enfin, elle sur moi surtout. Et j'adorais ça. C'était ainsi que je dormais le mieux ! Tant et si bien, que je dormis d'une traite jusqu'au petit matin où je sentis son regard peser sur moi.

Je souris avant même d'ouvrir les yeux. Et quand ce fut le cas, je croisai ses prunelles rivées sur mon visage. Je souris de plus bel et lui rendis son je t'aime avant de la câliner. Câlins et baisers. Rien de mieux pour bien commencer une journée ! Ce fut donc bien plein de joie et de bonne humeur, que nous rejoignîmes le studio un peu plus tard pour reprendre la séance photo. Celles ci se poursuivirent jusqu'à la fin de la semaine où Olivia pu présenter son travail à Russell. Alors qu'il observait les photos avec attention, Oli ne cessait de nous lancer des regards inquiets. Pour ma part, je ne m'en faisais pas du tout. Le rendu était époustouflant. Sans vouloir me vanter, je trouvais que je ne m'en étais pas trop mal sorti en tant que modèle finalement ! Et finalement, la sentence tomba. La réaction d'Oli suivit dans la foulée. Je la serrai fort contre moi. J'suis fier de toi bébé ! Lui soufflai-je d'une voix tendre, avant de lui voler un bref baiser puis la laisser se détacher de moi pour remercier les autres.

Une soirée festive suivit tout naturellement. Dans la joie et la bonne humeur bien entendu. Il fallait qu'on décompresse de notre folle semaine. Ca avait été intensif. On ne s'était pas tournés les doigts contrairement à ce qu'on pourrait penser. Surtout Olivia à vrai dire ! Et cette soirée lui permit de se détendre pleinement. Surtout maintenant qu'elle savait que son travail allait porter ses fruits. Une fois à la maison, je la serrai fort contre moi avant de prendre son visage en coupe pour planter mon regard dans le sien. Bébé si tu réussis professionnellement, c'est parce que tu es incroyablement doué. Crois moi ! Et je suis vraiment, vraiment, fier de faire partie de ta vie. D'avoir pour âme soeur une nana aussi grandiose ! Je déposai un smack claquant sur ses lèvres, avant de récupérer sa main. Et cette fois j'ai prévu le champagne pour fêter ça. Je savais que ça marcherait. Ajoutai-je avec un sourire amusé aux lèvres. J'allai récupérer la bouteille de champagne et deux coupes que je lui tendis pour qu'elle les prenne. Une fois fait, je me penchai pour glisser un bras sous ses jambes et un autre dans son dos. Cette fois ci, je la portais comme une véritable princesse. Ca changeait du sac à patates balancé sur mon épaule ! Je la portai ainsi jusqu'à la salle de bains. Un bain et une coupe de champagne. Voilà comme j'ai envie de fêter ça. Soufflai-je en lui récupérant le tout pour poser ça sur le bord large de la baignoire. Dans laquelle je fis couler l'eau et mis de la mousse. Je revis ensuite auprès d'elle pour la dévêtir avec lenteur. J'appréciais de la déshabiller.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
bienvenue à sunset dream

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Die an other day {Joe &Olivia}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

 Sujets similaires

-
» Olivia Ruiz à Nouméa
» Olivia Ruiz à Nouméa en Nouvelle Calédonie
» olivia Chaumont
» MAC Alice + Olivia Collection
» balade a auxerre avec Olivia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ BÉBÉ A BORD :: Sunset Dream :: olympe avenue :: strawberries' lot :: n°0227-