AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You take care of your son (joshua & constance)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
bienvenue à sunset dream


mes mamans, que j'aime :


ma meilleure amie, ma moitié, ma jumelle :


« couches changées » : 204
« âge » : 15

MessageSujet: You take care of your son (joshua & constance)   Mar 24 Fév - 16:05



Cela fait 3 jours désormais que mes mères ont découvert que je me fais frapper par mes camarades de classe. Elles avaient finit par me convaincre de dénoncer ces personnes, j'avais accepter dans la seule condition que je porte plainte et que mes mamans ne sorte jamais seule et qu'elle ai l'arme de service de Constance avec elle. Je sais que c'est jeune sont prêt à tout pour me faire du mal et qu'il n'hésiterons pas à frapper Emily si il la croise. C'est pour ça que je voulais que constance ne la quitte jamais. Par conséquent depuis quelques jours Constance dépose Emily au lycée et va la rechercher ensuite. Je sais que ça ne pourra pas durer comme ça pendant des semaines, car elles tiennent à avoir chacune leurs indépendance et qu'elle font ça surtout pour me rassurer, mais j'ai peur qu'il leurs arrive quoi que ce soit à cause de moi.

Constance avec pris quelques jours de congé pour être avec moi, elle voulait pas me laisser seule disait-elle. Je crois que c'est la première fois que je suis vraiment en quelques sorte malade depuis que je suis arrivé chez elle. J'ai eu une fois en trois ans une petite grippe mais rien de méchant, j'avais même pas vu le docteur. C'est la première fois que je me sentais « choyer » quand je ne suis pas au top de ma forme. Lorsque cela pouvait m'arriver en foyer ou en famille d'accueil, on me donner des médicaments et on me laisser dans mon coins, je devais me débrouiller seul et surtout ne pas contaminé les autres enfants. Cette fois c'était différent, Constance et Emily m'ont emmener toute les deux le lendemain à l'hôpital, ils m'ont fait des radios et on découvert une côte fêlé et deux de déplacé. Elles étaient réellement inquiète pour moi. Le médecin, lui se demander encore comment j'avais réussie à tenir le coup sans rien dire avec tout ces hématomes et l'état de mes côtes. Je pense que c'était psychologique. J'avais tellement peur que mes mamans soit au courant, que ma douleur passez au second plan.

Cette fois je pouvais lâcher prise, elles savaient tout, alors forcément la douleurs prenait le dessus, mes nuits était plutôt mauvaise, j'avais mal à chaque fois que je bouger et lorsque j'arrivais enfin à dormir, je faisais des cauchemars. Je rêver que mes agresseurs revenait pour me tuer ou me tabasser à nouveau. Mais la nuit dernières, vers 3h du matin, je me suis réveiller en sueur et en hurlant dans ma chambre. Dans mon cauchemars je voyais le leader du groupe qui me frapper, tuer mes mamans, ça avait l'air si réel... Quand j'ai ouvert les yeux en hurlant, j'ai vu Constance et Emily se précipiter dans ma chambre, pour me rassurer. Après un long câlin, Emily est repartit dormir, car lendemain elle travaillait et Constance et rester jusqu'à ce que je me rendorme.

Je me réveille le lendemain matin vers 9h30, Emily était déjà au lycée et Constance était déjà revenue de l'avoir amené. Je descend dans la cuisine, vêtue d'un jogging et d'un vieux tee-shirt pour dormir, Je fais un bisous sur la joue de ma mère qui lisait un journal. - Bonjour maman. Mama est déjà partit ?Je regarde l'horloge. - Ah bah oui, il est tard. Je jette un coup d’œil dehors, sa voiture est encore là, donc ma mère l'à bien amené, ça me rassure. Je sors du frigo le lait, puis je vais cherché les céréale et mon bol, qui était un peu haut, ce qui me fit grimacer par la douleurs. Le pire quand les côtes sont touché c'est qu'on peut rien faire à part attendre que ça se remette tout seul et prendre des anti douleurs, et du repos. Une fois que j'ai tout je me prépare mon bol et commence à manger. Tout en parlant la bouche pleine je dit - On fait quoi aujourd'hui ? Je me disais qu'on aurait pu aller faire les magasins. Bon, je sais, je dois bouger le moins possible et me reposer, mais pour un jeune ado en pleine croissance, c'est pas simple de rester sans rien faire.

_________________
♥️ My moms ♥️
I so afraid of losing you, I love you so much. You are my family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

Emily:

L'amour de ma vie , ma princesse , je ne me verrais pas vivre sans toi

Joshua :

Mon bébé , mon fils chéri, je suis tellement heureuse depuis que tu est dans nos vie et j'espère ne pas être une si mauvaise mère.

Juliette :

Celle que j'aurais tant aimé garder avec moi , mais qui ma été enlevé par mes parents j'espère un jour te retrouvé.

« couches changées » : 67
« multi-comptes » : Wendy K. Elwood
« âge » : 44 ans

MessageSujet: Re: You take care of your son (joshua & constance)   Mer 18 Mar - 14:24



Cela fait 3 jours que les deux jeunes femmes ne dorment plus très bien. Emily et Constance était inquiètes pour leur fils qu'elles aimaient toutes les deux plus que tout. Elles ne comprenait pas du tout pourquoi il n'avait rien dit pendant si longtemps. Elles voulaient comprendre ce qui c'était passé. Constance ne pouvait pas aller travailler dans cette état avait prit quelque congé pour s'occuper de son fils et pour essayer de comprendre ce qui se passait. Elle avait déjà eu a faire face a ce genre de personne. Mais elle ne voulait pas mettre la vie de son fils en danger. Elle voulait que tout cela se règle au plus vite.

Elle voulait faire plus , mais elle ne pouvait pas selon la loi impliquer d'aucune façon dans l'enquête concernant cela , elle voudrait le faire , mais elle ne peut pas. Elle regarda son fils qui venait d'apparaitre dans la cuisine. Il semblait allez bien. Mais elle savait très bien qu'il était inquiet de savoir qu'Emily et elle était séparer aujourd'hui , car Constance était a la maison et qu'Emily était seule au travail. Constance, n'avait pas du tout accepter de trainer son arme de service , car elle n'avait tout simplement pas le droit , mais elle disait a son fils qu'elle l'avait toujours dans son sac enfaite ce qu'elle avait et cela depuis toujours c'était une bombe lacrymogène pour prévenir les agressions des hommes trop collant. Elle ne voulait pas du tout avoir a s'en servir , mais on ne sais jamais et se matin elle en avait glisser une dans le sac d'Emily. Qui devait l'avoir remarquer d'ailleurs , mais elle voulait pouvoir rassurer son fils. Car elle savait qu'il lui demanderait si sa mère pouvais se protéger.

Puis il lui posa une question sur Emily elle sourit et elle lui dit.

- Oui elle est partie depuis un moment. J'étais entrain de me préparer des oeufs tu en veux ?

Constance c'était endormit sur le canapé au départ d'Emily pour l'école. Elle avait mal dormit elle pensait trop a cette histoire. elle ne comprenait pas pourquoi elle n'avait rien vue avant que son fils lui dise quelques choses. Enfaite avant qu'elle ne le prenne sur le fait. Elle avait le diagnostique du médecin , Joshua devait se reposer et elle savait que cela serait un peu dure a faire pour lui. Elle n'avait rien de prévue aujourd'hui , elle fini par dire.

- Mon poussin on ne parle pas la bouche pleine et si on allait se louer un film , qu'est-ce que tu en dit ?

Répondit-elle quand Joshua lui demandait ce qu'ils allaient faire aujourd'hui. Elle ne voulait pas que son fils s'énerve trop et ce blesse encore plus. Elle écoutait attentivement les recommandation du médecin. Elle savait bien que son fils ne voudrait surement pas faire cela, mais bon c'était un moment difficile a passé pour tout le monde. C'était dure pour Emily et Constance de garder Joshua calme toute une journée. Il n'arrivait vraiment pas. Elle savait bien que son fils aimait mieux aller se dépenser dehors. Mais elle ne voulait pas qu'il se blesse encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream


mes mamans, que j'aime :


ma meilleure amie, ma moitié, ma jumelle :


« couches changées » : 204
« âge » : 15

MessageSujet: Re: You take care of your son (joshua & constance)   Mer 18 Mar - 20:09


Je mangeais tranquillement mon bol de céréales, quand ma mère se lève pour se préparer des oeufs et m'en proposer. - Burk, non ! Je ne pourrais jamais manger de salé le matin... dis-je d'un air  outré et ironique à la fois. Les oeufs j'adore ça, mais certainement pas le matin, je ne sais pas comment font les anglais avec leur bacon et tout le reste car si je mange du salé le matin, pour ma part je vomis.

je continue de manger mon bol de céréales et ma mère me fait une petite remontrance car je parlais la bouche pleine, je finis alors ce que j'ai dans ma bouche et sourie. - Désolé. Mais, on pourrait pas plutôt faire les magasins ? J'aurais besoin d'un nouveau short pour le foot, le miens est devenue irrécupérable à cause de la terre et des accroc et de nouvelles roues pour mon skate, elles sont trop usé. C'est moin cher que de racheter un skate et je sais les changer moi-même t'en fait pas.

Car oui je compter bien continuer mes activité sportive, j'ai la final de la petite ligue de foot dimanche et sans moi, l'équipe va perdre. Je suis leurs meilleure joueur. Je n'ai pas le melon, c'est le coach lui même qui me l'à dit et c'est pour ça que je veux devenir footbaleur professionel, un recruteur pour l'université peux venir à tout moment même si je ne suis qu'au collège, si il me repère il peuvent me garder une place dans leurs université et une bourse pour étudier chez eux. Et pour que cela arrive je ne dois manquer aucun match et m'entrainer tout les jours, même si cela doit me faire mal, je pense que ça en vaut la peine. Je regarde alors ma mère. - Pour le skate c'est pas urgent, mais le short, j'en ai besoin pour le match de dimanche, j'irais quand même jouer, c'est la final et si on veux gagner, ils ont besoin de moi. Je voyais clairement à la tête de ma mère, qu'elle n'avait pas envie de me laisser jouer dimanche et qu'elle préférerais que je me repose plutôt que de risqué de me casser une côte à cause du match et finir sur un lit d'hôpital pour quelques semaines.

Mais, le foot c'est très important pour moi, ça me permet aussi d'oublier mes problèmes du moment, c'est ce qui me fait tenir alors si on me retire ce que j'aime le plus, je serais vraiment malheureux. Je n'en voudrais pas à mes mamans si elle me l'interdisent catégoriquement, car je sais qu'elles ont juste peur pour moi, qu'elles ne veulent pas me voir souffrir plus, mais cela me rendrais vraiment triste. - S'il te plaît maman ... je dois allez jouer, on doit gagner ce match et si jamais un recruteurs pour l'université est là, je dois être là aussi, je ne peux pas louper un match. Maman .... dis-je en faisant mes yeux de pauvre petit malheureux pour essayer de la faire flancher, mais elle connait se regard de petit comédien en herbe, pas sûre qu'elle se laisse avoir.

Je finis de manger mon bol de céréales et tout en parlant j'étais en train de ranger tout ça et comme d'habitude, je sortit ensuite mon insuline pour m'en injecter une dose, vu que je venais de manger du sucré, c'était devenue une routine tout les matins. Biensûre que les oeufs le matin m'éviterais d'avoir à faire ça, mais je préfère le sucré. Je me mis à repenser à cette nuit et ce cauchemard. Inquiet je regarde ma mère. - Tu pense, qu'ils vont aller en prison ? Je suis vraiment obligé de faire la confrontation au commissariat demain ? Je ne veux pas les voirs... ils me font peur ...

_________________
♥️ My moms ♥️
I so afraid of losing you, I love you so much. You are my family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

Emily:

L'amour de ma vie , ma princesse , je ne me verrais pas vivre sans toi

Joshua :

Mon bébé , mon fils chéri, je suis tellement heureuse depuis que tu est dans nos vie et j'espère ne pas être une si mauvaise mère.

Juliette :

Celle que j'aurais tant aimé garder avec moi , mais qui ma été enlevé par mes parents j'espère un jour te retrouvé.

« couches changées » : 67
« multi-comptes » : Wendy K. Elwood
« âge » : 44 ans

MessageSujet: Re: You take care of your son (joshua & constance)   Mar 24 Mar - 4:53



Constance voyait bien que son fils voulait sortir de la maison et faire quelque chose. C'était tout fait normal , mais elle savait qu'il devait se reposer aussi. Et comme elle était maman poule et oui elle couvait un peu trop ses enfants et bien elle ne voulait pas qu'il se blesse ou qu'il attrape quelque chose. Elle était seule avec Joshua. Elle devait aussi lui parler de quelque chose d'important concernant Juliette. Et oui elle avait retrouver sa fille dernièrement. Celle qui lui avait été arracher des bras lors de sa naissance par ses propres parents qu'elle ne voyait plus d'ailleurs. Même si parfois cela lui faisait mal la relation qu'elle avait avec ses parents, elle se souvenait toujours de ce qu'elle ressentait a chaque commentaire de ses parents sur sa relation avec Emily ou sur l'adoption de Juliette. Elle leur en voudrait toute sa vie. Elle était partie dans la lune quelques secondes elle pensait a Juliette. Quand Joshua la sortie de ses rêveries quand il lui demanda s'ils pouvaient aller faire les boutiques.

Elle regarda Joshua et elle lui dit.

-Tu sais que tu dois te reposer mon chérie. Je ne veux pas que tu en fait trop. Si on sort dans la journée tu devras rester a la maison ce soir, cela te vas ? Et nous irons pour ton short , mais pour tes roues ils faut que j'en parle avec Emily avant.

Elle n'en avait pas parler avec Joshua , mais un salaire de proviseur et un salaire de flic n'était pas ce qu'il y avait de plus gros pour faire vivre une famille et comme Emily et elle souhaitaient avoir un bébé un jour ensemble elles avaient besoin d'en mettre de côté et cela aussi en cas d'imprévue. Donc elle devait voir avec elles si le budget le permettait tout de suite ou si elles devrait attendre pour pouvoir acheter de nouvelle roues pour la planche de leur fils. Mais elle ne lui parlera pas de soucie financer de la famille , car ce n'était pas important pour lui. Puis elles savaient très bien tout gérer. Elle regarda Joshua et sourit en continuant de faire ce qu'elle faisait. C'est a dire finir de préparer son déjeuner.

Puis son fils lui parla du match de dimanche. Elle l'avait complètement oublier avec ce qui c'était passé. Elle n'était pas trop chaude a l'idée qu'il y aille , mais elle savait que cela serait dure a le convaincre de ne pas le faire. Elle fini par lui dire.

-Avant de savoir si joue ou non Dimanche nous avons rendez-vous avec ton médecin vendredi et on lui demandera s'il accepte que tu joue. S'il te dit non , je ne veux pas te voir sortir pour aller jouer Dimanche est-ce que je suis bien claire ?

Elle était un peut trop autoritaire parfois , mais c'était pour le bien de son fils. Elle ne voulait qu'il soit en pleine forme et qu'il ne risque rien a jouer. C'était pas rien ce genre de match. Et quand on a des côtes cassé c'était plus dure de respirer et quand on cours on a besoin de respirer plus rapidement ce qui pourrait lui causé plein de problème.

-Je sais que c'est important pour toi , mais si le médecin dit non c'est non.

Dit-elle encore sur un ton autoritaire et elle voulait vraiment que son fils le comprenne et surtout qu'il comprenne qu'elle faisait cela simplement pour son bien. Puis il lui demanda si ceux qui avait fait cela allait allé en prison. Elle lui dit alors en s'assoyant a table près de son fils avec son déjeuner.

- Oui ils ont des chances d'y aller , mais c'est aux juges d'en décider. C'est a lui de se faire une idée de la sentances qui serait approprié pour cette histoire qu'il devra se faire avec les preuves que les enquêteurs aurons contres eux.

Elle regarda son fils droit dans les yeux et elle mit sa main sur celle de Joshua et lui dit.

-Je serai avec toi tout le temps de la confrontation et on arrête quand tu veux on ne vas pas au delà de tes limites , mais j'aimerais que tu essaies aux moins. Et ne t'inquiète pas du tout je ne te lâcherai pas une seconde et ils seront menotter et il ne pourrons pas s'en prendre a toi mon chéri.

Au nombre de policier qu'il allait avoir dans la salle en plus du procureur de l'avocat de l'accuser qui aura briffé son client sur le fait qu'un écart de conduite durant la confrontation pourrait être très mauvais pour leur dossier. Elle voulait vraiment que son fils ne soit pas inquiet.

hj : désolé du délais, mais j'ai été hospitalisé quelques jours a cause que le travaille a commencer trop tôt. Ils ont réussit a le stopper , maintenant je dois rester allonger jusqu'à la fin donc je vais pouvoir te répondre rapidement. Pour me faire pardonner je me suis un peu laissé aller sur ma réponse. J'espère qu'elle te plaira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream


mes mamans, que j'aime :


ma meilleure amie, ma moitié, ma jumelle :


« couches changées » : 204
« âge » : 15

MessageSujet: Re: You take care of your son (joshua & constance)   Mar 24 Mar - 21:34



Je m'assoie à nouveau à la table de la cuisine après avoir fait mon insuline, et regarde ma mère préparer son petit-déjeuner tout en lui parlant. Elle me dit alors, tout en continuant ses oeufs, qu'elle voulait que je me repose, on pourra aller chercher un nouveau short de foot mais dans ce cas je ne devrais pas quitter la maison ce soir, car en effet j'ai l'habitude d'aller courir le soir ou de taper dans quelques ballons dans le parc du coin de la rue, ou encore faire du skate devant la maison. Par contre elle ne pourra pas m'acheter mes roues de skate, préférant en parler à Mama avant. Comme ce n'est pas urgent, cela m'est égale, mais ne pas sortir ce soir m'embête un peu, mais tant pis, je n'ai pas le choix. - Ok, je jouerais au jeux vidéos dans ma chambre dans ce cas. Pour le skate c'est pas grave. Dit-je en souriant.

Je suis pas vraiment un garçon désobéissant, au contraire. Je suis tellement reconnaissant d'avoir deux mamans, d'avoir enfin ma famille que j'essaie d'être le plus gentils possible. Mais, je reste un garçon comme un autre, il m'est arrivé de désobéir et de me faire engueuler par mes mères, mais c'est la vie de tout les ados ça. Concernant le foot, c'est vrai que je vois mon médecin vendredi, pour voir comment mes côtes se rétablissent, mais je sais bien qu'en trois jours cela ne va pas s'améliorer comme je le voudrais. D'ailleurs il m'avait dit 3 semaines de repos total, sport y compris la dernière fois, donc il me restera encore deux semaines... il n'acceptera jamais que je joue dimanche. - Mais... maman... s'il te plait ! Je suis obligé de joué ! On va perdre le match sinon et si un recruteur pour la fac est là... surtout que l'an prochain j'aimerais allez en sport études, j'ai remplie les dossiers, vous avez plus qu'à signé. Mais si je joue pas, si on perd cette final, je ne serais jamais pris dans ces écoles. Oup's.... je n'en avais pas encore parlé à mes mères, elles ne savaient pas que je voulais aller en sport études l'année prochaine, j'avais déjà remplie trois dossier, dans trois écoles différentes, de différentes ville. Cela voudrait dire que je devrais quitter la maison à la rentré prochaine, ça sera dure mais je sais que ça en vaut la peine. C'est mon rêve d'être footballeur.

Puis ma mère s’assoit près de moi, pour me rassurer suite à mes inquiétudes à propos de mes agresseurs lors de la confrontation au commissariat de police demain. - D'accord, je vais essayer, mais tu reste avec moi, promis ? Mama aussi ? J'aimerais que vous soyez là toute les deux, si c'est possible, ça me rassure... C'est surement gamin de pensé ça je sais. Je sais aussi qu'il vont surement se moquer de moi à avoir besoin de mes mères près de moi pour ça. Mais je n'y peut rien, je me sens plus rassurer quand elles sont près de moi toutes les deux, j'ai besoin d'elles. C'est aussi pour ça que ça sera difficile de partir de la maison l'année prochaine pour allez en sport études, mais je reviendrais les week-end, du moins j'essayerais.

_________________
♥️ My moms ♥️
I so afraid of losing you, I love you so much. You are my family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

Emily:

L'amour de ma vie , ma princesse , je ne me verrais pas vivre sans toi

Joshua :

Mon bébé , mon fils chéri, je suis tellement heureuse depuis que tu est dans nos vie et j'espère ne pas être une si mauvaise mère.

Juliette :

Celle que j'aurais tant aimé garder avec moi , mais qui ma été enlevé par mes parents j'espère un jour te retrouvé.

« couches changées » : 67
« multi-comptes » : Wendy K. Elwood
« âge » : 44 ans

MessageSujet: Re: You take care of your son (joshua & constance)   Lun 30 Mar - 7:26



Aujourd’hui Constance passait sa journée avec son fils elle était vraiment heureuse d’avoir put avoir eux ses congés. Elle pouvait vraiment s’occuper de son fils qui vivait des moments pas très joyeux présentement. Elle voulait être la à 100% pour lui , et elle savait aussi que le fait qu’elle venait tout juste de retrouver sa fille qui lui avait tant manquer depuis son adoption forcer. Elle en avait toujours voulut à ses parents et elle en leur en veut toujours voilà pourquoi elle ne leur parle plus. Elle ne leur parle plus aussi parce que ses parents n’acceptent pas le fait qu’elles soient homosexuelle. Et bien elle ne changerait pas du tout pour eux. Elle avait fait un choix en étant avec Emily et leur enfants. Elle avait fait le choix d’être homosexuel pour son père , mais pour elle , elle avait fait le choix d’être heureuse. Et c’est son bonheure avec eux qui était la priorité pour elle. Et non ce que pouvait pensé les autres. Puis son fils lui assura qu’il allait jouer a la console après.

- Ne t’en fait pas pour ton skate on vas s’occuper de te trouver de nouvelle roue, dit moi celle que tu veux, j’en parle avec Emily plus tard.

Dit-elle au jeune homme ne voulant pas vraiment cacher à son fils qu’elles étaient un peu à cours financièrement présentement. Elle ne voulait pas vraiment l’inquiété, mais bon, elles n’avaient pas les plus grands salaires du monde non plus. Mais elles réussissaient toujours a faire plaisir a leur fils et cela même quand l’argent manque.

Elle regarda Joshua lui sourit avant de l’embrasser sur le front comme elle faisait toujours. Puis il se mit a argumenté comme elle le croyait sur le fait qu’il devait jouer dimanche sinon ils allaient perdre et les recruteurs était la. Il du bien sur remarquer le regarde des sa mère changer. Constance n’était pas au courant du fait que son fils voulait quitté l’école ou Emily est proviseur. Est-ce que c’était a cause de ce qui c’était passé ou a cause du fait que Juliette est arriver dans leur vie. Elle regarda Joshua et elle lui dit.
- Tu ira jouer seulement si le médecin te donne la permission, sinon tu reste a la maison et si tu sort, tu sera lourdement puni. Est-ce que j’ai été assez claire sur ce point. Ta santé est en jeux Joshua il faut que tu comprenne cela. Que je ne fait pas cela parce que je ne veux pas que tu prit comme joueur professionnel un jour , je fais cela parce que je n’ai pas envie que tu te blesse encore plus et que tu risque ta vie.

Elle espèrait qu’elle avait été assez claire la dessus. Elle allait avertir bien sur Emily de l’intention de leur fils. Elle n’avait pas encore trouver le courage de parler de Juliette a Joshua. Elle était maintenant face a lui et elle lui sourit avant de lui dire simplement.

-Mon chéri , tu sais que même si Juliette est de retour dans ma vie et qu’elle vient d’entré dans la tienne et celle d’Emily. J’ai toujours autant d’amour pour toi et tu es toujours aussi important. Rien ne changera entre nous deux. Je serai toujours la pour toi , peut importe qui de nouveau entre dans nos vies.

Dit-elle au jeune homme , elle ne savait pas s’il se posait la question , vue que Juliette avait un lien du sang avec elle et que lui non. Mais pour Constance une famille n’était pas le lien du sang , une famille c’est l’amour qu’on porte pour les gens dont ont est très proches et pour qui on serait prêt a tout. Et maintenant la famille contait une nouvelle personne a aimé. Mais l’amour déjà présent ne se divisait pas en plus petite par pour que la jeune femme en aille, elle aussi, mais elle faisait qu’augmenté donc elle avait plus d’amour pour tout le monde. Et cela même si Emily essaie d’être enceinte et que si cela réussit il y aura encore un nouveau membre dans la famille.
Elle se rapprocha de son fils et elle le prit dans ses bras. Elle savait qu’il était inquiet a cause de ce qui se passerait demain. Emily et Constance avait déjà prévu d’être avec Joshua durant toute la journée pour le soutenir. Constance en tan que témoin pour une partie de ce qui c’était passer et aussi a cause qu’elle avait été en charge de l’opération qui avait suivit pour les arrêté. Elle serait la aussi en tant que mère pour son fils. Et Emily sera la en tant que maman , mais aussi a cause qu’elle était le proviseur de l’école ou tout cela c’était passé.

-Nous serons toutes les deux au près de toi, tu veux que je demande a Juliette de venir, vous avez l’aire a bien vous entendre.
Fini-t-elle par dire a son fils , car plus de gens qui serait plus de courage pour affronter ses agresseurs ils auraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream


mes mamans, que j'aime :


ma meilleure amie, ma moitié, ma jumelle :


« couches changées » : 204
« âge » : 15

MessageSujet: Re: You take care of your son (joshua & constance)   Lun 30 Mar - 22:21



Je compris assez rapidement que si ma mère ne peut pas m'acheter cet après midi mes roues pour mon skate, c'est uniquement pour un soucie d'argent. En y réfléchissant bien, c'est vrai que j'en demande un peu trop, un short de foot et des roues pour le skate ce n'est pas rien ça coute un peu plus d'une centaine d'euros. Je me mis à pensais que j'étais égoiste du coup et que mes mère faisait déjà assez pour moi, sans que j'ai besoin d'en rajouter. Je fis une petite moue - Non, mais les roues c'est pas grave, je vais économisé mon argent de poche pour me les payer plus tard, juste le short de foot ça sera très bien. dit-je en souriant de manière très compréhensif.

Puis ma mère m'embrassa sur le front et finit par me faire la moral à propos de mon envie d'aller jouer tout de même au match de foot.  Je me dit que de toute façon ça servait à rien d'insister car de toute façon elle ne va pas céder. Mais, j'ai une idée derrière la tête... si je dois fugué pour y aller, je le ferais. Pour éviter de les inquiéter je leurs téléphonerais une fois arrivé au stade, mais je compte bien y aller coute que coute, même si je dois être punie après, même si je dois me faire mal à cause de l'effort. Alors je me contente de ne rien dire et d'aller dans son sens. - Je sais, je sais, mais je risque rien tu sais ... mais ok j'irais pas si le médecin dit non. Dis-je tout en pensant le contraire. Ca me faisait mal de devoir mentir à ma mère, mais je n'ai pas le choix, je ferais tout pour ma passion.

Constance avait l'air de me croire et elle se mit à me parler de Juliette, sa fille. C'est vrai que nous n'avions pas encore pris le temps d'en parler ensemble jusque là. Sur ce point là, j'avais besoin d'être totalement honnête avec elle et de lui dire ce que j'avais sur le coeur. Je me mit à me triturer les doigts, me les tordre dans tout les sens, une petite manie que j'ai quand je suis stresser. Je fais ça depuis tout petit. - Je vais être honnête... J'aimais pas Juliette au début, je l'ai repoussé et insulter la première fois que j'ai su qui elle était. Pour moi, elle venait juste me volé ma mère.... j'ai eu peur de te perdre car elle c'est ta vrai fille et moi je suis pas ton vrai fils... J'ai eu peur que Juliette veuille m'écarter de ta vie et j'ai eu peur de retourner à la dass car tu n'aurait plus voulue de moi. Et puis quand toi et maman vous m'avez obliger à aller lui parler la dernière fois, j'ai pu discuter ave elle et j'ai compris qu'elle était pas là pour me voler ma mère, elle est même plutôt cool et gentille et c'est une super grande soeur, je suis heureux maintenant de l'avoir pour grande soeur. Elle m'à fait aussi comprendre que tu n'abandonnera pas, donc je suis rassuré. Même si c'est vrai, je suis un peu jaloux d'elle car moi aussi j'aurais aimait être ton vrai fils et que tu l'aimera quand même toujours un peu plus parce que c'est ton bébé. Bon, je sais que juliette m'à déjà dit que ce que je pense es faux, mais je ne peux pas m’empêcher de me dire que comme juliette est sa "vrai" fille, la chaire de sa chaire, son sang, elle l'aimera forcemment plus. J'ai encore un peu de mal avec ça mais je n'en veux pas a juliette ni à personne, c'est juste la vie et je sais que Constance restera toujours ma maman et ça ne changera jamais.

Puis ma mère me fait un câlin, surement émue par ce que je venais de dire car je m'étais totalement livré, à coeur ouvert à elle. Ce qui est plutôt rare chez moi car j'ai toujours tendance à tout garder pour moi, garder tout mes sentiments en moi. Mais petit à petit j'arrive à me dévoiler et ça j'avais besoin de le dire à ma mère. Elle me rassura ensuite sur le fait qu'elle et Emily seront près de moi pour la confrontation de demain avec les jeunes qui m'ont frapper. Mais je me mis à faire une petite moue de mécontentement quand elle me proposa que juliette vienne. - C'est vrai on s'entend bien, elle est super mais.... non, je veux qu'on soit juste tout les trois, je ne veux garder des moments rien qu'à nous, sans elle, même si je l'adore.  Et puis comme ça on pourra regarder un film à la maison, en rentrant, tout les trois. Une comédie romantique pour faire plaisir à mama pour une fois ? Je m'imaginais déjà moi entre mes mamans à manger du popcorns, bien blottie contre elles. Je me mit à sourire en pensant à ça.

Puis, sans savoir pourquoi, sans réfléchir, je me lève de ma chaise et je vais dans ses bras, pour un énorme câlin, j'en avais juste besoin. Je suis plutôt quelqu'un de très câlin, surtout avec Emily, qui est comme moi très tactile mais l'à j'avais besoin d'un câlin de Constance. Je lui fais un bisous sur la joue ensuite et lui dit. - Je t'aime maman.

_________________
♥️ My moms ♥️
I so afraid of losing you, I love you so much. You are my family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

Emily:

L'amour de ma vie , ma princesse , je ne me verrais pas vivre sans toi

Joshua :

Mon bébé , mon fils chéri, je suis tellement heureuse depuis que tu est dans nos vie et j'espère ne pas être une si mauvaise mère.

Juliette :

Celle que j'aurais tant aimé garder avec moi , mais qui ma été enlevé par mes parents j'espère un jour te retrouvé.

« couches changées » : 67
« multi-comptes » : Wendy K. Elwood
« âge » : 44 ans

MessageSujet: Re: You take care of your son (joshua & constance)   Jeu 9 Avr - 1:24



Constance était quand même heureuse de passé la journée seule avec son fils. Elle était vraiment heureuse d'être seule avec son fils aujourd'hui. Elle ne voulait pas du tout faire autre chose que de profité du temps qu'elle avait avec lui . Chose qui n'était pas arriver depuis longtemps s'est dernier temps. Avec les heures supplémentaire qu'elle a dut faire depuis quelque mois parce qu'elle avait vraiment besoin d'argent. Car elle avait vraiment besoin d'argent ses dernier temps pour subvenir au besoin de sa famille et aussi pour faire un peu d'argent pour préparer l'arriver du futur bébé qu'elle et Emily voulait avoir dans un futur proche.

Elle regarda Joshua et lui sourit en terminant son petit déjeuner avant de ramasser la table. Elle n'aimait pas du tout laissé trainer la vaisselle sur la table. Elle rangea le tout dans le lave vaisselle et elle fit la petite vaisselle qui lui restait avant de dire a son fils.

- Je vais prendre ma douche et me préparer et on partira d'ici une heure.

Dit-elle pour que son fils soit près au bon moment. Elle attendait souvent après lui donc la elle l'avait avertie d'avance. Elle alla prendre sa douche et elle revient dans la cuisine ou elle ramasse ce qu'elle pourrait avoir de besoin aujourd'hui, elle prit son sac a main et mit tout a l'intérieur.

Elle était heureuse de la discutions qu'elle avait eu avec Joshua a propos de Juliette. Elle voulait qu'il comprenne qu'elle n'était pas du tout plus proche de Juliette , car c'était sa fille biologique. Elle aimait tellement Joshua que mère biologique ou non , elle l'aimerait tout autant avec ou sans Juliette. Elle espèrait que se dernier aille comprit ce qu'elle lui avait dit dans ses sens. Elle lui avait dit que peut importe les liens du sang ou non il resterait toujours tout autant que Juliette son enfant , son fils. Il était le seule fils qu'elle avait , en faite pour le moment , car il ne savait pas du tout si après l’insémination Emily sera enceinte d'une petite fille ou un petit garçon , mais se sera toujours la même chose.

Puis lorsque son fils lui avait dit qu'il préfèrait qu'il soit tous les trois lors de son intérogatoire. Elle lui dit alors.

- Nous serons tous les trois alors mon poussin , nous te laisserons jamais seule.

Dit-elle avant de le serrer dans ses bras et de l'embrasser sur le front comme elle faisait depuis qu'il était tout petit. Puis il lui dit qu'il l'aimait. Elle lui dit alors.

-Moi aussi je t'aime mon poussin.

Dit-elle avec le sourire. Tout cela c'était passé avant qu'elle aille prendre une douche et se préparer. Une fois prête , elle était descendure ramasser ses choses puis elle était partie mettre ses souliers dans l'entré. Alors qu'elle allait crier après Joshua pour qu'il s'en viennent elle l'avait vue en haut de l'escalier. Donc elle continua mettre ses souliers sans rien dire. Il était dans les temps aujourd'hui. Elle lui sourit. Puis elle lui dit .

-Je vais aller débarrer la voiture , tu bar la porte de la maison en sortant et me rejoins dans l'auto.

Dit-elle en lui ébouriffant un peu les cheveux. Elle devait déplacer quelques trucs qui était encore dans la voiture dans le garage avant de partir. Elle avait acheter quelque truc pour l'entretient du terrain et ils trainaient encore dans sa voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream


mes mamans, que j'aime :


ma meilleure amie, ma moitié, ma jumelle :


« couches changées » : 204
« âge » : 15

MessageSujet: Re: You take care of your son (joshua & constance)   Jeu 9 Avr - 13:17



Nous avons eu une petite discutions a propos de juliette et maman m'avait rassuré sur le fait qu'elle n'aimait pas plus juliette que moi, que même si nous n'avions pas de lien de sang, elle m'aimait tout autant. Cela m'avait en quelque sorte rassuré d'entendre ça, mais pas totalement car je reste quelqu'un d'éternellement inquiet, j'ai toujours peur de l'abandon et je doute que cette peur disparaisse un jour. C'est malheureusement comme ça quand on à était abandonner par sa mère biologique puis par deux autres famille d'accueil. C'est d'alleurs pour ça que je n'avais rien dit lorsque je me suis fait frapper, je pensais qu'en voyant que je n'était pas fort, que je ne savais pas me défendre, que j'étais un peureux, elle ne voudrait plus de moi comme fils, car je ne suis pas digne d'elles. Ce sont deux femmes fortes, qui n'ont peur de rien, surtout constance. Mais j'avais tord, je sais.

Maman me dit alors qu'elle va prendre sa douche et qu'on partira dans une heure au magasin. Heureusement j'avais déjà pris ma douche avant le petit-déjeuner, il ne me rester plus qu'à m'habiller car je suis encore en pyjama et à me préparer. Je vais donc dans ma chambre pour mettre un jean et un tee-shirt. Mes côtes me faisait mal lorsque je mettais mon tee-shirt, alors je grimace en silence et je met ensuite un peu de gel dans mes cheveux pour qu'il ai l'air de quelques chose. Puis, j'entend ma mère qui m'appelle pour partir, je descend vite fait et la rejoint. Elle m'ébouriffe les cheveux - Maman ! Me décoiffe pas s'te plait.  dis-je contrarié. Elle me demande alors de fermer la porte derrière moi et de la rejoindre dans la voiture dans quelques minutes. Je met alors mes basket et je vais dans la salle de bain vite fait pour me recoiffer et remettre un peu de gel. Puis, je sort et la rejoint dans la voiture. Nous partons vers le magasin de sport.

Une fois arrivé je passe dans le rayon skateboard et m'attarde sur les roues. Je regarde les prix pour savoir combien j'allais devoir économiser. Elle vallait 20 euros, donc comme mes mamans me donne 10 euros par mois, je vais devoir attendre deux mois pour me les payer, je soupire puis j'avance dans les rayons et regarde les skateboard avec envie, celui dont je rêver vaut 120euros. Beaucoup trop cher pour moi. Je le regarde avec insistance alors un vendeur viens me voir. - Belle bête n'est-ce pas ? C'est ce qui se fait de mieux en ce moment, le champion du monde en titre à le même. Vous voulez l'essayer ? Ca ne coûte rien d'essayer, c'est sans obligation d'achat. Je jette un regard à ma mère qui me fait bien comprendre que c'était hors de question à cause de mes côtes. D'une petite mine triste je regarde le vendeur. - Non, je peux pas. J'ai une côte de fêlé et d'autres de déplacé. Mais merci. Je pars alors en direction du rayon des short de foot, un peu triste, mais souriant car maman allait m'acheter un nouveau short, même si c'est pas aussi fun que le skate, j'en ai besoin.- Regarde celui là maman, il est cool non ? C'était un short au couleur de l'équipe de foot du brésil que je supporte. Il coutait 25 euros.

_________________
♥️ My moms ♥️
I so afraid of losing you, I love you so much. You are my family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
bienvenue à sunset dream

MessageSujet: Re: You take care of your son (joshua & constance)   

Revenir en haut Aller en bas
 

You take care of your son (joshua & constance)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Du nouveau pour Joshua
» (M) Andrew Maxwell || 25 ans || Libre choix pour le groupe || Joshua Dallas
» pas le moral
» Domesday Book.
» Bono

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ BÉBÉ A BORD :: Sunset Dream :: olympe avenue :: strawberries' lot :: n°2330-