AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Leilani Ann Lancaster | Titre pourri ici

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
bienvenue à sunset dream
Serre-moi dans tes bras aimants. Embrasse-moi sous la lumière d'un millier d'étoiles
Mon meilleur ami, mon tout, mon âme sœur, mon univers :





« couches changées » : 5
« âge » : 15 Joli petit printemps

MessageSujet: Leilani Ann Lancaster | Titre pourri ici    Ven 27 Mar - 16:45


Leilani Ann Lancaster


artiste ~ titre

nom ◈ Lancaster. prénoms ◈ Leilani Ann. surnom(s) ◈ Liloo. âge ◈ 16 ans. date de naissance ◈ 05/06/1999. lieu de naissance ◈ Santa Barbara nationalité ⊱ Américaine origine(s) ◈ Américo-Espagnole.  occupation ◈ Lycéenne. orientation sexuelle ◈ Hétéro. caractère ◈ Fragile, timide, douce, gentille, drôle, féminine, protectrice, positive, intelligente, doué.  statut ◈ Célibataire groupe ◈ chicco. avatar ◈ Selena Gomez.  

someday never comes
A la phobie des araignées + Danse depuis qu'elle 4 ans + A commencé par la danse classique + A une sublime voix et elle ne le sais même pas + Est passionnée + Amoureuse de l'amour sans trop le savoir + Douce + Attachante + Trop sensible + A fleur de peau + Sincère + Entière + Orpheline + Rêveuse + Autodestructrice + A le vertige + Adore l'eau

quand on parle de bébés, qu'est-ce que tu fais ? ◈ Je souris, parce que même si je suis jeune j'adore les bébés. que penses-tu de Sunset Dream ? ◈ Un rêve éveillé. un membre de ta famille viens de mourir. sur son testament, tu es la personne qui doit s'occuper de son enfant. accepterais-tu ? ◈ Oui, parce que je souhaite a personne ce que j'ai vécu. serais-tu capable de tout abandonner pour ta famille ? ◈ Je n'ai pas de famille ! Mais oui, si j'en aurais une, j'en serais capable.



▸ Ambrouiille

présence ◈ 2,3/7. où avez-vous connu BAB ◈ Par Hasard. code du règlement ◈ écrire ici.votre personnage ◈ Scénario de Joshua Keller. ( dire si c'est un scénario et de qui ; ou sinon mettre inventé ) chose(s) à changer sur le forum ◈ écrire ici. mot de la fin ◈ écrire ici.

Code:
[b]SELENA GOMEZ[/b] ≈ leilani ann lancaster






Dernière édition par Leilani Ann Lancaster le Sam 25 Avr - 18:45, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
Serre-moi dans tes bras aimants. Embrasse-moi sous la lumière d'un millier d'étoiles
Mon meilleur ami, mon tout, mon âme sœur, mon univers :





« couches changées » : 5
« âge » : 15 Joli petit printemps

MessageSujet: Re: Leilani Ann Lancaster | Titre pourri ici    Ven 27 Mar - 16:47


artiste ~ titre

- Bonjour, je me présente Philipe Gosse. Je suis psychologue.
- Sérieusement, ils me prennent pour une folle maintenant !
- Je n’ai pas dit ça. Je suis uniquement ici pour t’aider.
- À ouais, et comment vous allez faire ça !?
- Et si on discutait un peu toi et moi ?
- He je ne crois pas non !
- Je ne te laisse pas vraiment le choix.
- Je n’ai pas besoin de votre foutue aide !
- Par où veux-tu commencé ?
- Nulle part !
- Nous allons discutez, alors je serais toi je ne rendrais pas les choses plus compliqué. J’aimerais te connaître mieux.
- C’est une blague, c’est ça !? Vous êtes sérieux !?
- Ai-je une tête à ne pas l’être ?
- Ok … C’est bon vous avez gagné ! Mais, vous connaissez quoi vous à la DASS !?
- Tu as raison, je ne vois que des dizaines d’adolescente comme toi tous les jours.
- Ah ouais, et s’est certainement pour ça que vous croyez connaître mon histoire !? Non, mais sérieusement j’y crois pas ! Vous croyez vraiment que ma vie se résume à un dossier pourri sur un bureau ?!
- Non, mais ce dossier pourri comme tu l’appel, va me confier ce que toi tu ne veux pas me dire.
- Du genre ?!

C’est difficile de ce dire que toute notre vie, même si la mienne n’est pas bien longue, est concilier dans un dossier de genre une quinzaine de pages. Enfin, c’est  à cet instant que monsieur je sais tout, fourre son nez dans le dossier en question. Il ne lève ses yeux vers moi, qu’une seule fois qu’il a lu au moins la moitié. Et il me regarde comme s’il avait tout compris.

- Leilani Ann Esperanza Lancaster, 15 ans nés le 23 Août 1999 à Santa Barbara. Fille unique, a été prise en charge par la DASS à 6 mois suite au décès prématuré de ces parents. Ton père était soldat mort au combat, ta mère elle était étudiante, elle s’est suicidée à peine un mois après l’annonce de la mort de ton père.
- Parlé pas de mes parents !  
- Tu sais, c’est totalement normale que ce soit douloureux. En as-tu déjà parlé à quelqu’un ?
- Non, sérieux jouer pas la carte de la pitié. Comme vous l’avez dit vous-même vous envoyé défilé par poignée de dix dans gosse comme moi. Alors, pas la peine, avec moi la compassion ça ne prend pas.
- Sache que je ne joue aucune carte. Je sais simplement à quel point perdre un proche est difficile et douloureux.
- Vous allez me dire que vous aussi vous avez perdu votre père ou je ne sais pas qui d’autre et que en fait vous voulez simplement m’aider !? Je vous l’ai dit, ce n’est pas la peine. Je me débrouille très bien toute seule !
- Leilani, s’il te plaît.
- Liloo … Appelée moi Liloo.
- D’où vient ce surnom ?
- Cela n’a pas d’importance …
- Si cela en a pour moi.
- … Mon meilleur ami … C’est lui qui m’appel comme ça.
- Y-a-t-il une raison particulière à cela ?
- Non, il est simplement très nul niveau surnom.
- Vous êtes proche ?
- Ça ne vous regarde pas.
- Proche à quel point ?
- Je ne répondrai pas à cette question, à ce que je sache ma vie privée ne regarde que moi. Mais je vais mettre les choses au clair, je ne couche pas avec lui !
- Si j’ai bien compris, tu ne te souviens pas de l’évènement le plus traumatique de ta vie, qui est le retour de ton père décédé au pays. Ni même le suicide de ta mère, alors que tu étais dans la même pièce qu’elle, dans ses bras pour être vraiment précis. Alors, tu vas répondre à ma question, parce que tu sais que je ne lâcherai pas avant que tu l’as fait.
- Oui, je suis proche de Joshua. Il est mon tout, genre mon âme sœur. C’est pour lui que je m’accroche, ça vous vas ça comme réponse !?
- Je peux savoir ce qui te touche autant ?
- Vous vous foutez de ma gueule là !? Vous me lancé une bombe à la figure et je dois très bien le prendre !? Ouais, je ne me souviens pas de retour de mon père qui s’est fait entre quatre planches. Ni même le suicide de ma mère, je me souviens pas de cette connerie de boîte de médicament, ni de la bouteille de vodka complètement vide à côté d’elle. Et je me souviens encore moins du dernier souffle de ma mère, de ces putains larmes avec moi dans ses bras. Non, je ne m’en souviens pas, mais je l’ai imaginé des milliers, des milliards de fois.
- Est-ce que tu as compris ce qu’il se passait quand les services sociaux ton expliqué ton histoire ?
- Est-ce que l’on comprend vraiment ce qu’orpheline veux dire ?! Je ne crois pas non. Je n’arrivais déjà pas à comprendre pourquoi tous les autres enfants de la DASS ce fessait adopté les uns après les autres et pas moi. Alors, apprendre que mon père avait choisi un foutu travaille où il risquait sa putain de vie tous les jours, je lui en voulais de ne jamais être revenu, d’avoir continué après ma naissance. Imaginez-vous apprendre que votre mère n’était pas assez forte pour supporter la mort de son première amour qu’elle a préféré ce suicidé a coup de médicament et d’alcool, son bébé de 6 mois dans les bras. Moi je n’ai jamais eu les signatures de mes parents dans mon bulletin de note, moi mes parents ils ne venaient jamais me recherché à l’école. Déjà moi je comprenais rien, alors allez expliquer ça a vos camarade scolaire. Ça a vite fait le tour de l’établissement et je suis très vite devenue la fille du père mort pour son pays, mais surtout de la fille d’une suicidée. Les enfants ça sait être cruel. Je leurs en ai voulu, je pense même qu’a un moment je les ai détesté. Je pensais que ça serais plus facile, si je les haïssais. J’ai longtemps crus que c’était de ma faute, que si je ne serais pas né … Ils seraient toujours ici. Alors, non je n’ai pas compris tout de suite, mais j’ai fait avec. Ce n’est jamais facile d’annoncé a un gamine qu’elle n’a pas de famille, qu’elle est seule au monde.
- Tu t’es sentie seule ? Perdue ?
- Vous vous attendez à quoi ?! Vous voulez que je vous dise le sentiment de solide qui hantait mes nuits ?! Ou bien l’impression de ne pas mériter l’amour de quiconque ?! Vous voulez que je vous parle de mes larmes que j’étouffais dans mon oreiller les nuits noir ?! Vous voulez savoir ce que ça fait de s’imaginé chaque soir qu’une personne aimante viendra vous bordé ?! Ou encore le manque de tendresse qui devient physique ?! Non, mieux ce vide au milieu de votre foutue poitrine qui ne se comble jamais ?! Ce trou noir qui vous bouffe à petit feu de l’intérieur ?! Je sais que j’ai parti en cacahouète, mais nous avons tous nos limites à la souffrance.
- Tu sais pourquoi ce changement ?
- Parce que cette connerie de guerre a tué mon père. Parce que ma mère était faible. Parce que je suis trop fragile, que j’ai trouvé de l’attention auprès de mauvaise personnes. Parce que je suis faite comme ça. Votre dossier, il ne vous le dit pas ça ?!
- Non, mais mon dossier me dit beaucoup d’autre chose.
- Comme quoi ?!
- Il me dit que c’est deux dernière années tu n’as pas fait que du bénévolat.
- Faut bien vivre non !?
- Oui, mais vol à l’étalage, arnaque, non-assistance à personne en danger, bagarre, …
- Je ne me suis jamais battue !
- Oui, mais tu étais là.
- Et puis ce n’est que des suspicions, je n’ai jamais été arrêtée ou inculpée.
- Tu as toujours été au mauvais endroit, au mauvais moment c’est ça ?
- Oui, on va dire que je suis une fille qui manque de chance. Que voulez-vous !?    
- D’accord, et si je te dis Jeremy, Antonio, Julien … ça ne te parle toujours pas ?

C’est dégueulasse de faire, et le pire c’est que ma réaction de surprisse m’a cramer directement. Mes grands yeux noisette fixant le sol n’aident pas non plus, et mon silence n’est définitivement pas en ma faveur. Mais c’est encore trop tôt. Je ne peux pas encore parlé d’eux, parlé de ça.

- Leilani ?!

Je ne peux pas, d’accord, ce n’est pas possible. Il ne veut pas comprendre ça le vieux. Et puis merde, je ne comprends pas pourquoi je dois venir voir un psychologue uniquement pour pouvoir être adopté. Deux ans de fugue ce n’est pas un drame quand même !?

- Leilani ?!
- Vous cherchez quoi sérieux !?
- Jeremy, Julien et Antonio … Cela te parle ?

Et puis merde, il ne sait pas que ce n’est jamais bon de remué la merde.

- Leilani !
- C’est bon, je les connais et alors !?
- Je t’écoute.
- Je n’ai absolument rien à dire.
- D’accord. Jeremy Campbell, 17 ans, nés le 12 juin 1997 à Santa Barbara. Une mère accro à l’héroïne, un père alcoolique. Il a été mis en foyer à l’âge 8 ans. Julien Larsen, 17 ans, nés le 17 septembre 1997 à New-York. Une mère morte à l’accouchement, un père alcoolique qui battait son fils. Première fugue à l’âge de 12 ans, mis en foyer à l’âge de 14 ans. Et Antonio Casabelle, 18 ans, nés le 09 mars 1997 à Santa Barbara. Un père mort au combat, une mère prostituée. Première arrestation à 10 ans pour vol à l’étalage. Actuellement en prison pour meurtre.
- Et alors !?
- Tu me raconte ce qui s’est passé ?
- Je ne vois pas de quoi vous parlez.
- Antonio Casabelle, accusé du meurtre d’Alexandre Beaumont, nés le 30 mai 1996, décédé le 24 Août 2014.
- Oui, et alors ?
- Alexandre Beaumont, accusé de viol sur la personne de Leilani Ann Esperanza Lancaster âgée de 14 ans.
- Je n’ai jamais été … C’est un mensonge !
- C’est difficile à dire, n’est-ce pas ? Ce mot est si … Dur.
- Je viens de vous dire, que je n’ai jamais été …Fin bref c’est juste une histoire, ce n’est pas vrai !
- Donc Antonio a menti, et surtout il en prison pour un mensonge ?
- C’est bon là, la séance est terminée. Je pars moi !
- Leilani, assis toi. Nous n’avons pas terminée.
- Si moi j’ai fini, je ne vous direz plus rien.
- On va pouvoir rester assis là longtemps alors.
- J’ai tout mon temps moi, je ne compte pas me faire adoptée tout de suite.

C’est cruel ce qu’il fait, j’en aie marre moi de ses questions stupides. Je ne peux pas parler de ça, ce n’est pas possible et lui y veux rien comprendre.  

- Ça s’est passé quand ?
- Quoi c’est passé quand ?
- Leilani, s’il te plaît met y un peu du tiens.
- C’est facile à dire pour vous, mais je ne peux pas en parlé. Ce n’est simplement pas possible. Si je le dis, ça deviendra trop …
- Vrai … Si tu le dis ça deviendra vrai.
- Oui mais … Je ne suis pas prête … Personne ne doit le savoir !
- Raconte-moi … Vous étiez où quand Alexandre ta violé ?
- Dans un des apparts de bourge qui appartenais au père d’Alexandre.
- Vous étiez seul ?
- Oui et non …
- Leilani, raconte-moi.
- Ce n’était pas la première fois qu’il essayait d’aller plus loin. Mais d’habitude, il s’arrêtait, d’habitude il réagissait. Ce soir-là ont étaient tous les deux, les garçons étaient sortis chercher à manger. Ils ont traversé la ville entière pour me prendre mon plat préféré. Alexandre avait beaucoup trop but, il a commencé a flirté, on discutait et d’un coup il m’a embrassé. A partir de là, tout a été très vite, trop vite. Il m’a arraché mon t-shirt, ma immobilisée … j’avais beau lui dire d’arrêté, c’est comme s’il entendait plus rien.
- Ça été la seule fois ?
- Non, il a recommencé après.
- Pourquoi n’as-tu pas porté plainte ?
- Vous rigolez là !? J’étais une fugueuse et puis qui aurait crus une gamine de 14 ans paumée en pleine fugue, traînant avec des mecs peu recommandé ?! Franchement hein !?
- Et pourquoi tu ne l’a pas dit au garçon ?
- Vous avez vu le résultat !? Sérieux, Jeremy et Julien son en cavale et Antonio en prison. J’ai faits carton plein là non !?
- Il a recommencé combien de fois ?
- Je ne sais pas, souvent.
- Vous étiez à chaque fois seul ?
- Au début oui. Il attendait qu’on soit que tous les deux, et après il a pris confiance. Il n’attendait plus qu’on soit seul dans l’appart, mais une pièce lui suffisait. Il croyait sincèrement qu’il ne faisait rien de mal, je pense qu’il a juste perdu pied.
- Pourquoi tu le défends ?
- Parce qu’a la base ce n’étais pas un mauvais gars.
- À ton avis, qu’est-ce qu’il lui a fait perdre la tête ?
- … Il a dit à Antonio que … Que c’était moi. C’était moi qui l’aveuglais.
- Ça a durée combien de temps ?
- Un an, je veux dire les … un an. Aussi non, les avances ça a toujours été.
- D’accord, alors maintenant raconte-moi ton lien avec Jeremy, Julien et Antonio.
- Jeremy c’est le mec qui nous a tous sauvé. Il a eu une vie pourrie, un peu comme nous tous. Mais il était plus fort que nous, il nous portait tous à bout de bras. Antonio, lui il arrivait à me comprendre. Sans prise de tête. Jeremy et Antonio sont des amis d’enfance, ils sont grandis à Santa Barbara tout comme moi. Julien lui c’était la pièce rapporté, il venait de New-York, il était paumée tout comme nous, il ne connaissait personne. Alex, lui était simplement le fils à papa, bourré de fric, dealer pour faire genre. Mais sa merde a tué pas mal de jeune en soirée.
- Et toi dans tout ça ?
- Moi, j’ai toujours été la fille paumée. La gosse trop fragile, trop douce pour ce monde de brute. C’elle qu’il fallait protéger a tout prix. Je n’ai pas eu de chance, je n’ai pas choisi ma vie, mais j’ai fait mes choix.
- Il parait que Jeremy, Antonio et toi était … comment dire … un triangle amoureux ?
- C’est votre petit dossier qui vous dit ça ?!
- Leilani, s’il te plaît.
- On ne peut pas vraiment dire qu’on était un triangle amoureux. Jeremy c’est mon premier amour, c’est lui que j’ai suivi à la base. J’avais à peu près 13 ans, lui 15 et on en pouvait juste plus des foyers, de la DASS. Et puis on ne pouvait pas être ensemble là-bas. Antonio, lui c’est tout une autre histoire. Il m’aimait je n’en doute pas, mais je n’avais jamais vraiment fait attention à lui. Enfin, jusqu’au soir où j’ai voulu me venger. Fugué avec son amour et le meilleur ami de celui-ci, ce n’est pas rose tous les jours. Je ne savais pas qu’en me retournant vers Antonio, nos relation allais terminer en un amour quasiment impossible. Avec Jeremy, c’est un amour dévastateur, un amour qui te consume toute entière. Avec Antonio c’est plus simple, ça fais moins mal.
- Et julien ?
- C’est le mec qui a toujours une pièce à mettre au trou, toujours drôle, de bonne humeur. Le bon vivant quoi.
- Et Joshua ?
- Joshua c’est mon âme sœur, mon jumeau. On est inséparable.
- C’est tout ?
- Joshua et moi ce n’est pas une histoire possible. Je veux dire, on est comme des frères. Il n’y a pas d’amour possible autre que celle qu’il y a.
- Mais Toi, tu aimerais ?
- Mes histoires d’amour sont tous plus désastreuse les eux que les autres. Je ne peux pas perdre Joshua, c’est impossible ça ! Notre le lien me va très bien comme il est pour le moment.
- Et Alexandre ?
- Quoi Alex, je vous l’ai déjà dit, ce n’était pas un mauvais gars dans le fond.
- Il t’a violé ?
- Lâché moi avec ça !
- Leilani, ce n’est pas bien difficile de répondre.
- Vous voulez que je vous dise que oui il m’a bien v… Oh c’est bon vous avez compris !
- Il parait que tu es accro de danse ?
- Oui, j’ai une passion comme une autre.    
- Bien, accroche-toi Leilani. Tu es une jeune fille intelligente, drôle, et qui en vaut la peine. Alors, accroche-toi.
- Oui, je vais essayer. C’est bon on a terminé ?
- Presque, encore une question et on a fini.
- Dites-moi.
- Pourquoi tu as fugué ?
- J’ai été abandonné toute ma vie. Genre des familles qui adopte et puis qui tombe enceinte et vous laisse. Des hommes violant, des familles surpeuplée, le besoin d’argent pour certains. Moi c’était le besoin d’amour. J’ai été battue, abandonnée, délaissai. Au bout d’un moment, c’est la goutte qui fait déborder le vase. J’en pouvais plus des coups, de la boisson, des cris, de la peur. Alors, je suis partie.
- D’accord, maintenant on a fini.



Dernière édition par Leilani Ann Lancaster le Dim 29 Mar - 22:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream


mes mamans, que j'aime :


ma meilleure amie, ma moitié, ma jumelle :


« couches changées » : 204
« âge » : 15

MessageSujet: Re: Leilani Ann Lancaster | Titre pourri ici    Ven 27 Mar - 17:09

bienvenue miss !

_________________
♥️ My moms ♥️
I so afraid of losing you, I love you so much. You are my family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

Je ris. Je ris pour oublier l'importance que vous accordez à ce qu'il y ait une raison à cela.



« couches changées » : 236
« âge » : 19 ans

MessageSujet: Re: Leilani Ann Lancaster | Titre pourri ici    Ven 27 Mar - 18:30

Bienvenue parmi nous !
Je ne connais pas ton avatar mais elle est très jolie en tous cas

_________________
Carje reste persuadée que vivre en vaut la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.letmeread.pliizz.fr
avatar
bienvenue à sunset dream
Serre-moi dans tes bras aimants. Embrasse-moi sous la lumière d'un millier d'étoiles
Mon meilleur ami, mon tout, mon âme sœur, mon univers :





« couches changées » : 5
« âge » : 15 Joli petit printemps

MessageSujet: Re: Leilani Ann Lancaster | Titre pourri ici    Ven 27 Mar - 18:44

Merci ♥

_________________
Le truc c'est que chacun de nous est la somme de tous les instants qu'on a vécu avec tous les gens qu'on a connu. Et ce sont ces instants qui écrivent notre histoire, c'est comme notre compil d'instants et de souvenirs, qu'on passe et qu'on repasse en boucle, sans fin.  ▵ ©️endlesslove.
thinking out loud ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream


mes mamans, que j'aime :


ma meilleure amie, ma moitié, ma jumelle :


« couches changées » : 204
« âge » : 15

MessageSujet: Re: Leilani Ann Lancaster | Titre pourri ici    Ven 27 Mar - 22:22

encore merci d'avoir bien voulue prendre mon scénario :)

_________________
♥️ My moms ♥️
I so afraid of losing you, I love you so much. You are my family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

Emily:

L'amour de ma vie , ma princesse , je ne me verrais pas vivre sans toi

Joshua :

Mon bébé , mon fils chéri, je suis tellement heureuse depuis que tu est dans nos vie et j'espère ne pas être une si mauvaise mère.

Juliette :

Celle que j'aurais tant aimé garder avec moi , mais qui ma été enlevé par mes parents j'espère un jour te retrouvé.

« couches changées » : 67
« multi-comptes » : Wendy K. Elwood
« âge » : 44 ans

MessageSujet: Re: Leilani Ann Lancaster | Titre pourri ici    Sam 28 Mar - 14:08

bienvenue parmi nous :D
Je crois que nous aurons un future petit lien :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
Serre-moi dans tes bras aimants. Embrasse-moi sous la lumière d'un millier d'étoiles
Mon meilleur ami, mon tout, mon âme sœur, mon univers :





« couches changées » : 5
« âge » : 15 Joli petit printemps

MessageSujet: Re: Leilani Ann Lancaster | Titre pourri ici    Dim 29 Mar - 22:10

Oui Constance, nous aurons un lien

_________________
Le truc c'est que chacun de nous est la somme de tous les instants qu'on a vécu avec tous les gens qu'on a connu. Et ce sont ces instants qui écrivent notre histoire, c'est comme notre compil d'instants et de souvenirs, qu'on passe et qu'on repasse en boucle, sans fin.  ▵ ©️endlesslove.
thinking out loud ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
bienvenue à sunset dream

MessageSujet: Re: Leilani Ann Lancaster | Titre pourri ici    

Revenir en haut Aller en bas
 

Leilani Ann Lancaster | Titre pourri ici

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» titre du signataire (sommaire 24)
» Tout bon arbre produit de beaux fruits, mais tout arbre pourri produit des fruits sans valeur.
» "Comment j'ai pourri le web"
» Rots d'oeuf pourri
» Photos - Méga SWAP Pourri Gâté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ BÉBÉ A BORD ::  Every story has a beginning :: make your show-