AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Vinland Saga Tome 27 édition Collector : ...
Voir le deal

Partagez
 

 (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Birdie-Reeley O. Hartley
Birdie-Reeley O. Hartley
bienvenue à sunset dream
(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » OZk8LJd
MY HEART BELONGS TO YOU.
L'amour est toujours passion et désintéressé. Il n'est jamais jaloux. L'amour n'est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n'est jamais grossier, ni égoïste. Il n'est pas colérique. Et il n'est pas rancunier. L'amour ne se réjouit pas de tous les péchés d'autrui. Mais trouve sa joie dans l'infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu'est l'amour.

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Tumblr_ng5fq12qYA1qal8q3o4_250
Lorsqu'une porte du bonheur se ferme, une autre s'ouvre. Mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée qu'on ne voit pas celle qui vient de s'ouvrir à nous.

« couches changées » : 3765
« multi-comptes » : dylan-skÿe
« âge » : vingt-quatre ans.

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Empty
MessageSujet: (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. »   (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » EmptySam 30 Aoû - 13:35

Birdie & Devon
« je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière.   »

je me rattachais les cheveux. je venais de finir mon troisième cours de la journée et j'allais entamé le quatrième. après ça, Devon devait passer me chercher. j'avais laissé ce matin un petit mot sur le frigo. j'avais laissé la voiture au garage ce matin, quelques réparations de routine. je ne la récupérais que demain soir. j'aurais pû prendre le taxi seulement j'avais l'effort le plus difficile au monde de laisser les jumeaux à la crèche. la deuxième fois depuis le retour de Devon. on en avait discuté et j'avais fait en sorte d'arrêter de les surprotéger beaucoup trop. les premiers élèves entrèrent avec un magnifique sourire sur le visage. ça m'a fait tellement de bien de recommencer les cours correctement. de voir chacun de mes élèves et de pouvoir profiter de leurs améliorations. j'aime être surprise mais avec ce dernier cours, je suis carrément sur les fesses. il y a à peine quelques semaines, certains d'entre eux avaient un niveau vraiment lamentable et aujourd'hui, ils arrivent à maitriser une chorégraphie plutôt difficile. le temps passe à une telle vitesse. la fin du cours sonne déjà et tous les élèves partent. je discute pendant quelques secondes avec une demoiselle ayant cette envie de rentrer dans une école de danse. je ne pense pas qu'elle est encore le niveau pour le faire mais elle a ce truc. je vois que la danse fait partit de la danse, que c'est important pour elle et que les émotions passent à travers son corps chaque fois qu'elle danse. je ne pense pas que ça soit à moi de ruiner un rêve. de faire du mal à cette demoiselle de quinze ans. elle a besoin d'y croire, elle en a besoin parce que c'est comme ça qu'on y arrive, c'est comme ça qu'on réalise un rêve. je la pousse dans ses rêves. à son âge, j'étais pareil. j'avais ce rêve. un rêve que je voyais de loin parce que papa ne voulait pas que je fasse de la danse professionnellement. ce n'est pas un travail selon lui. c'est un passe-temps. j'ai travaillé deux fois plus. et à force, j'ai réussi.  j'ai envoyé ce dossier et j'ai été reçu. elle peut y arriver. je la prends dans mes bras et embrasse ses cheveux. mes élèves sont comme mes enfants. je ne veux pas qu'ils soient déçu, qu'ils soient tristes.... je veille sur eux. je passe la main dans mes cheveux et allume la musique. ça fait tellement longtemps que je n'ai pas pris le temps danser.  le temps d'allumer la musique et de me libérer sur les notes. je laisse mon corps le faire. j'ai tellement besoin d'évacuer certaines choses. c'est de plus en plus dur de cacher certains trucs à Devon. je ne lui ai toujours pas dit ce qui s'est passé entre Jaiden et moi quand je croyais qu'il était mort, je ne lui ai pas dit dans quel état j'étais sur le canapé quand Noélia est venu un jour. je n'ai pas envie qu'il le sache. je n'en ai pas envie car j'ai peur de sa réaction. j'ai peur qu'il me rejette, j'ai peur de la voir la honte ou la colère dans ses yeux. j'ai peur de vivre le pire et qu'il me quitte. j'ai peur qu'il aille loin de moi et qu'il me laisse. je ne veux pas le perdre. je ne veux pas ressembler aux misérables femmes. je ne veux pas perdre sa confiance. j'ai fait des erreurs, je suis humaine. je l'ai fait en croyant à certaines choses. je l'ai fait parce que j'avais besoin de réconfort, j'avais besoin de me sentir bien. Jaiden était là et les souvenirs que j'ai, sont de notre couple. sont des bons moments qu'on a passé ensemble. c'était comme un retour en arrière. j'étais comme avoir de nouveau dix-neuf ans. un peu de stabilité. besoin de me sentir aimé, besoin de sentir que quelqu'un veut ma présence. j'en avais marre de dormir dans un lit froid en pleurant toutes les larmes de mon corps sans trouver le sommeil, sans trouver la force de continuer. il faut que je lui en parle. j'ai besoin d'enlever ce pansement parce que ça sera plus facile après. ça permettra d'arrêter de me torturer avec ces secrets. je n'aurais plus peur que Devon tombe sur Jaiden et que celui-ci lui raconte tout. je pense que de ma bouche, ça sera moins douloureux. j'entendais toquer à la porte de la pièce. je m'arrête de danser. j'éteins la musique. « entre Devon, c'est ouvert. » dis-je en attrapant ma bouteille d'eau. je dégouline de partout comme une éponge imbibé. je m'essuie le front avec le revers de ma main et m'approche de Devon pour l'embrasser. un rapide baiser car je ne veux lui mettre de la transpiration de partout. « tu m'attends cinq minutes maximum. je vais prendre une douche et je reviens. je voudrais te parler de quelque chose. » je prends les clés de mon bureau et je descends à l'étage plus bas. j'attrape des affaires propres que je laisse dans un coin de mon bureau. je vais vers les vestiaires. à cette heure-ci, il n'y a personne. dans deux heures, ils seront remplis d'élèves pour les cours de la soirée. je laisse tomber mes affaires et me glisse sous l'eau chaude.   

© Modèle par BLACKHEART™ ❄ Images de TUMBLR (crédits).  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
bienvenue à sunset dream

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Empty
MessageSujet: Re: (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. »   (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » EmptySam 30 Aoû - 21:42

Devon avait enfin pu retirer son plâtre, et c'était super agréable de pouvoir enfin pouvoir se gratter correctement et pouvoir se laver les mains correctement. Toutes les petites choses qui paraissent comme des détails, qui finalement sont gênantes. Mais maintenant il pouvait s'occuper comme il fallait de ses enfants et ça lui faisait du bien. Aujourd'hui ils avaient décidés que les jumeaux allaient à la crèche et Devon pu se reposer un peu, il en avait besoin, il était toujours en proie de terreur nocturnes, il était toujours dans un drole d'état et la fatigue de Devon était toujours là. Il n'avait pas envie d'accident alors la crèche était le meilleur endroit pour ça. Il était l'heure d'aller chercher Birdie au cours de danse, il savait que c'était son refuge, ça l'avait toujours été. Il s'habiller et était à l'heure. Il frappa et finit par rentrer. Il avait entendu la musique, et elle avait eu besoin de danser, il le savait.

- d'accord, je t'attends...


Il finit par venir dans le vestiaire, il avait envie de l'y rejoindre. Mais il savait que ça durerait plus de cinq minutes. Il se leva et finit par retirer ses vêtements, ils avaient un peu de temps non? Il finit par se glisser dans la douche avec elle.

- Y'a de la place pour un homme qui a envie de passer un peu de temps avec sa future femme ?


Il lui fit un joli sourire, il était juste a deux cent lieux de se douter que Birdie l'avait tromper, bien sur il y avait pensé, mais en la voyant de nouveau a sourire comme ça a son retour, il avait mis de coté cette idée. Il préférait oublier. Elle lui avait parler d'une chose qu'elle avait faite et dont elle n'était pas fière et ne savait toujours pas ce que c'était.
Il finit par coller son torse au dos de Birdie pour la prendre dans ses bras et de l'embrasser dans le cou.

- Il faut bien un masseur... pour te détendre...


Il commença a délicatement masser ses épaules, il aimait prendre soin d'elle, et maintenant il pouvait lui faire mille et un massages car ses deux mains étaient opérationnelles.

- je vais pouvoir prendre soin de toi maintenant que j'ai mes deux mains de libres...


Il murmurait à son oreille et déposa un baiser dans son cou avant de continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Birdie-Reeley O. Hartley
Birdie-Reeley O. Hartley
bienvenue à sunset dream
(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » OZk8LJd
MY HEART BELONGS TO YOU.
L'amour est toujours passion et désintéressé. Il n'est jamais jaloux. L'amour n'est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n'est jamais grossier, ni égoïste. Il n'est pas colérique. Et il n'est pas rancunier. L'amour ne se réjouit pas de tous les péchés d'autrui. Mais trouve sa joie dans l'infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu'est l'amour.

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Tumblr_ng5fq12qYA1qal8q3o4_250
Lorsqu'une porte du bonheur se ferme, une autre s'ouvre. Mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée qu'on ne voit pas celle qui vient de s'ouvrir à nous.

« couches changées » : 3765
« multi-comptes » : dylan-skÿe
« âge » : vingt-quatre ans.

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Empty
MessageSujet: Re: (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. »   (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » EmptyDim 31 Aoû - 22:12

Birdie & Devon
« je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière.   »

tout le monde sait qu'il ne faut pas m'enlever la danse. tout le monde sait parce que ça m'enlèverait une partie de mon cœur, une partie de ma personnalité. j'en ai besoin tout comme une drogue. il y a des choses dont on peut pas se passer, tout comme j'ai besoin de ma dose de café par jour. ces petits trucs essentiels qui font une personne. Devon est du genre à être tout le temps à l'heure, et il ne déroge pas à la règle aujourd'hui quand je jette un coup d'œil à l'horloge. nous avons une heure et demi avant de devoir récupérer les jumeaux à la garderie. ce qui me laisse le temps d'aller prendre une douche puis de parler avec mon fiancé. « d'accord, je t'attends.. » je lui fais un petit sourire et me dirige vers les douches. qu'est-ce que ça peut faire du bien. si je le pouvais, je prendrais une vingtaine de douche par jour. je passais mes cheveux sous l'eau passant mes mains pour les mettre à l'arrière. je n'attends pas la porte des vestiaires s'ouvrir en même temps, je suis tellement concentrée par l'eau chaude. je sentis une présence derrière moi. un sourire se dessina sur mon visage, je savais parfaitement que c'était Devon qui venait me rejoindre. il n'avait pas réussi à patienter quelques minutes dans ma salle de cours. heureusement que les vestiaires étaient vides. on peut pas dire que d'aller du côté des femmes auraient été un bon choix une heure plutôt. « y'a de la place pour un homme qui a envie de passer un peu de temps avec sa future femme ? » « bien sûr, toujours. » je sentis son corps contre le mien et ses lèvres dans mon cou. comment je pouvais lui parler de ma trahison alors qu'il était entrain de m'embrasser. c'est difficile, trop difficile. pourtant, je dois le faire. j'ai décidé de le faire aujourd'hui donc je dois rien laisser me faire faire le contraire. ça fait trop longtemps que je le garde et ça fait trop longtemps que j'aurais dû lui en parler. « il faut bien un masseur... pour te détendre... » contrairement à bien des hommes, Devon est un excellent masseur. il sait être délicat. il sait les utiliser pour les bonnes choses. il n'est pas brutal au point de vous déplacer quelque chose. je manque encore un peu de rodage pour les cours de danse. je ne pense pas être encore à cent pour cent. donc un petit massage n'est pas pour me déplaire. « je vais pouvoir prendre soin de toi maintenant que j'ai mes deux mains de libres... » et voilà qu'il arrivait à faire monter les battements de mon cœur et à la chaleur à l'intérieur juste en murmurant quelques mots et avec un massage. j'ai envie que d'une chose à ce moment-là, c'est qu'il me colle contre l'un des murs de la douche et qu'il me fasse des choses pas très catholiques. je l'embrasse à mon tour dans son cou descendant sur son torse. je recule contre le mur et l'attire vers moi l'embrassant plus passionnément. je continue encore et encore jusqu'à que je stoppe mes gestes. j'éteins l'eau de la douche. j'attrape ma serviette et m'enroulant dedans. j'en prends toujours deux, je tends la deuxième à Devon. si je reste dans cette douche, je n'arriverais pas à parler. je ne peux pas faire ça en ne lui disant pas. il doit savoir quel genre de femmes,. il doit savoir que je suis capable de faire des choses affreuses. que je suis aussi encore pire que lui avec tout ce qu'il a depuis qu'il est rentré. je plante devant le miroir. je ne me regarde même pas ayant honte de moi. honte de ce que j'ai fait. je me retourne vers Devon sans vraiment le regarder. « quand ils m'ont dit que tu étais mort. je me suis mise à boire. je ne buvais pas un peu. je m'enfermais dans la maison dans le noir complet et je vidais des bouteilles entières. je m'isolais dans ce monde comme si ça pouvait me soigner, comme si l'alcool pouvait soigner ma blessure. j'étais une loque lamentable. j'aurais pû y rester. même penser aux jumeaux n'arrivait pas à me faire sortir de cette spirale. je les laissais chez mes parents. » j'avais parlé sans m'arrêter. une petite seconde silence et je n'aurais pas pû tout sortir, je n'aurais pas pu tout dire. j'avais déjà honte de l'avoir fait mais le dire à voix haute, c'était plus insupportable. je n'aurais pas du être dans cet état. je n'aurais pas dû. j'aurais dû m'occuper des jumeaux et mettre tout mon amour pour eux. au contraire, je me laissais détruire par la douleur, par ma souffrance. « ce n'est pas tout Devon. » je soufflais un bon coup. vas-y Birdie. fais-le et ça sera un secret de moins. je ne veux pas qu'il me déteste, je ne veux pas le voir en colère. je ne veux pas tout ça. nous sommes tellement bien en ce moment que je vais tout foutre en l'air pour une connerie. « j'avais besoin de réconfort, j'avais besoin de tendresse. j'ai... j'ai couché avec Devon. » je me tournais fermant les yeux ayant peur de sa réaction.   

© Modèle par BLACKHEART™ ❄ Images de TUMBLR (crédits).  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
bienvenue à sunset dream

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Empty
MessageSujet: Re: (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. »   (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » EmptyLun 1 Sep - 22:30

Devon aimait bien avoir des petits moments rien qu'avec Birdie, pendant quelques mois il n'avait pas pu le faire a cause de son enlèvement, maintenant... Il pouvait enfin s’immiscer dans la douche de  sa future femme. Il ne pu s'empêcher de sourire une nouvelle fois et de répondre a ses baisers les uns après les autres, alors que ça devenait passionner, elle stoppa net...Ok... Devon avait juste un peu de mal a comprendre là, était ce un jeu ? Il ne le trouvait pas drole si c'était le cas. Il finit par sortir, et pris la serviette pour s'essuyer. Il finit par se rhabiller, l'écoutant et...  Il aurait préférer être sourd. Il finit par s'asseoir sur le banc, restant torse nu. Il s'était douté qu'elle avait fait une connerie.

- Tu t'es juste réfugier dans ce que t'as trouver de plus facile et de plus réconfortant.. Même si l'alcool n'est pas une solution... Dis moi... rassure moi... tu... n'as pas voulu te suicider... au moins ?


C'était ça dont il avait le plus redouter, Devon s'était lever pour aller la prendre dans ses bras, mais quand elle lui avoua qu'elle avait coucher avec Jaiden, la serviette tomba... Parmi tous les mecs qu'il y avait sur terre, il fallait qu'elle choisisse le mec le plus infâme. Il s'était figer et avait blêmit, il sentait la colère prendre possession de lui... Il senti son corps trembler.

- Tu.. as coucher avec Jaiden... Parmi tous les mecs qu'il puisse y avoir, il faut que tu couches avec le plus connard...


Il savais qu'il n'allait pas maitrisé... Il regarda Birdie, il était mal... Il se sentait trahis.

- Que t'ai eu besoin de réconfort, je peux comprendre... quoi que... m'oublier aussi rapidement... Mais ça passe encore...  Mais que tu couches avec lui.... Lui quoi...


C'était peut être ça qui l'énervait autant, d'ailleurs, il continuait de trembler, il finit par mettre un grand coup de poing dans la porte du vestiaire qui n'avait rien demander... Son poignet tout " neuf", le coup fut tellement violent que l'os céda une nouvelle fois... Mais ce n'était rien face à la douleur morale qu'elle venait de lui infliger... Il ne savait pas comment il devait se sentir... Il finit par murmurer tout en se tenant le poignet.

- Je vais le tuer... Je vais lui faire comprendre qu'on profite pas de la faiblesse des gens... Il attendait que ça... Je vais l'éclater...


Oui il était dans une colère noire, autant en colère contre Birdie d'avoir coucher avec son ex que Jaiden d'avoir profiter de Birdie, parce que même si elle ne l'avait pas dit, il savait que Jaiden était quelqu'un de mauvais et qu'il ferait tout pour récupérer Birdie.
Revenir en haut Aller en bas
Birdie-Reeley O. Hartley
Birdie-Reeley O. Hartley
bienvenue à sunset dream
(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » OZk8LJd
MY HEART BELONGS TO YOU.
L'amour est toujours passion et désintéressé. Il n'est jamais jaloux. L'amour n'est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n'est jamais grossier, ni égoïste. Il n'est pas colérique. Et il n'est pas rancunier. L'amour ne se réjouit pas de tous les péchés d'autrui. Mais trouve sa joie dans l'infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu'est l'amour.

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Tumblr_ng5fq12qYA1qal8q3o4_250
Lorsqu'une porte du bonheur se ferme, une autre s'ouvre. Mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée qu'on ne voit pas celle qui vient de s'ouvrir à nous.

« couches changées » : 3765
« multi-comptes » : dylan-skÿe
« âge » : vingt-quatre ans.

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Empty
MessageSujet: Re: (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. »   (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » EmptyMar 2 Sep - 21:10

Birdie & Devon
« je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière.   »

j'avais lâché la bombe. j'avais lâché ce que j'avais gardé en moi pendant de longues journées. depuis son retour exactement. je l'avais gardé pour moi. un secret pour ne pas voir de la honte dans le regard de l'homme que j'aime. j'aurais aimé qu'il n'est pas besoin de le savoir. seulement, la confiance est la première chose dans un couple. on a besoin de savoir que l'autre ne ment pas et qu'on peut avoir confiance en lui. Devon a besoin de savoir. il a besoin de savoir que j'ai passé des journées dans le noir à boire bouteille sur bouteille. que je ne ressemblais plus qu'à un zombie. que je ressemblais à ces alcooliques avec leurs bouteilles. l'alcool ne faisait pas grand chose. ça me permettait seulement d'être dans un état plus ou moins réel, et de ne pas penser à tout le reste. même si dans ma tête, je pensais à tout. à la perte de Devon... même en regardant le sol, je m'aperçus qu'il avait arrêter de parler et qu'il était allé s'installer sur l'un des bancs du vestiaire. qu'est-ce qu'il allait penser de moi ? qu'est-ce que j'allais devenir à ses yeux ? « tu t'es juste réfugier dans ce que t'as trouver de plus facile et de plus réconfortant... même si l'alcool n'est pas une solution.... dis moi... rassure moi.. tu... n'as pas voulu te suicider... au moins ? .. » oh j'y avais pensé. j'étais venue à mon esprit à de nombreuses reprises. et je crois qu'en buvant, j'espérais faire quelque chose et mourir. c'est égoïste. c'est égoïste de penser à une telle chose quand on est maman. je le sais, j'ai été égoïste et c''est ce qui me fait le plus peur. j'ai fait passer ma douleur avant tout le reste alors que j'aurais dû m'occuper de mes enfants et faire en sorte qu'ils grandissent correctement sans père. je me rends compte de cette erreur avec recul. « je n'aurais pas dû. je n'avais pas le droit de tomber dans l'alcool alors que j'avais les jumeaux. je n'avais pas le droit. pourtant, j'ai pensé au suicide. plusieurs fois. j'ai honte de ça. » il allait me prendre dans ses bras seulement je n'attendais pas pour lui dire pour Jaiden. je faisais tout sur la même foulée. autant souffrir en même temps, autant dire toutes mes conneries en même temps. des conneries dont je peux dire que je n'étais pas fière. même si je n'avais pas trompé Devon, c'était tout comme. à mes yeux, ça l'était parce qu'il n'était mort. j'ai mis un terme à ma relation avec Jaiden parce qu'il m'avait trompé et moi, qu'est-ce que je fais. je recouche avec lui alors que je suis fiancée. « tu... as coucher avec Jaiden... parmi tous les mecs qu'il puisse y avoir, il faut que tu couches avec le plus connard...» « j'étais bourré et.... » je m'arrêtais dans ma phrase. c'était une phrase pour se trouver une excuse alors que je devais pas. je devais assumer mon geste. je devais assumer le fait que j'avais couché avec Jaiden. couché avec l'ex qui vous a brisé le cœur en mille morceaux, l'ex qui vous a changé sentimentalement. l'ex mauvais d'une vie. Devon m'avait rencontré au pire moment de ma vie. il savait l'état dans lequel j'étais. il savait la manière dont il m'avait brisé. il a été le témoin de tellement de choses que le mot connard n'est pas choquant. « que t'ai eu besoin de réconfort, je peux comprendre... quoi que... m'oublier aussi rapidement... mais ça passe encore.... mais que tu couches avec lui... lui quoi... » je ne le regardais toujours pas. je commençais même à m'habiller afin de faire quelque chose. afin de ne pas voir son regard plein de colère, son regard plein de honte. son regard tout court. « je... je... » je ne savais même pas quoi dire. je ne savais même pas quoi dire. je ne savais même plus qui j'étais. peut-être que j'ai toujours en moi cette mauvaise facette. ce mauvais côté néfaste à tout. ce mauvais côté qui peut détruire ce que j'ai de plus beau. car pour rien au monde, je ne regrette mes choix. je ne regrette pas d'être avec Devon, je ne regrette pas les jumeaux. j'aime ces personnes tellement forts. ce sont mes rayons de soleil, mes trésors, mon bonheur... ce sont tout. sans eux, je suis rien. et les perdre est la chose la plus douloureuse qu'il peut arriver. « je t'avais pas oublié loin de là. j'y pensais chaque minute, chaque seconde. j'étais dans un sale état, un sale état qui me fait faire des conneries. des conneries qui sont de ma faute. oui j'ai couché avec lui. oui j'ai eu besoin de se réconfort. j'avais les souvenirs de mes années avec lui. c'était comme si c'était hier. » je parlais mais sans savoir si c'était corréant. ça ne devait pas l'être. un grand boum m'obligea à relever le regard. Devon venait de donner un grand coup de poing dans la porte du vestiaire. une porte qui avait une belle marque. mais surtout je m'apercevais que c'était le poignet qui venait juste de guérir. avec ce coup, il devait s'être blesser et se casser de nouveau l'os. « je vais le tuer... je vais lui faire comprendre qu'on profite pas de la faiblesse des gens... il attendait que ça... je vais l'éclater...» Devon n'avait pas tord sur le fait que Jaiden n'attendait que ça. en même temps quand j'avais débarqué à son appartement, il m'avait dit que ça lui faisait rien la mort de Devon, qu'il s'en foutait carrément. rien qu'à ses mots, je savais ça lui plaisait et qu'il voulait m'avoir de nouveau dans son lit. Jaiden est comme ça et tout le monde qui le connait le sait. il se fout des règles et il se fout de ce qu'il y a quand il veut une personne. il fonce et puis c'est tout. « il n'est pas fautif. je ne l'ai pas repoussé Devon. il n'a pas profiter de ma faiblesse. bien qu'il savait que je n'étais pas bien et que tu étais mort. c'est sur moi que tu devrais t'énerver. c'est moi que tu devrais tuer. »  

© Modèle par BLACKHEART™ ❄ Images de TUMBLR (crédits).  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
bienvenue à sunset dream

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Empty
MessageSujet: Re: (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. »   (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » EmptyJeu 4 Sep - 23:23

Birdie avait mit en colère Devon, très en colère, parce que le mec qu'il pouvait pas voir avait oser toucher sa future femme... Il se souvenait de comment il avait trouver Birdie, comment elle était brisée, comment... elle avait pu ? Il se sentait trahis, vraiment trahis... Lui aussi avait des secrets qu'il ne pourrait jamais lui avouer, mais... sa sécurité en dépendait alors non, il ne pouvait pas le dire... Il serra les mâchoires.

- Je t'en veux pas de m'avoir oublier ou refait ta vie... Même si aussi vite, ça fait mal... Mais ça, j'm'en fiche Birdie, t'as le droit de refaire ta vie... j'étais... censé être mort...


Il l'écoutait mais il avait mal, un réel mal de chien, il essayait de ravaler sa rage. Il se tenait le poignet, il avait mal là mais ce n'était rien a la douleur qu'elle lui provoquait.

- T'aurais pu en trouver un autre...



Devon était vraiment dans une colère monstrueuse, il se demandait maintenant s'il ne l'avait pas perdu...La façon dont elle le défendait, ça le mettait encore plus en rogne.

- Je ne leverais jamais la main sur toi Birdie, soyons clair...


Il tremblait toujours, Devon devait poser la question qui faisait mal, il avait les larmes aux yeux.

- Il va falloir que tu fasses un choix Birdie, lui ou moi... Mais pas les deux, jamais... Parce que je le supporterais pas Birdie, je... je déteste la façon dont tu le défend... Je déteste l'idée qu'il ai pu poser les mains sur toi, je sais pas... ce que tu veux là tout de suite...


Il avait la voix qui tremblait, il avait l'impression de tout perdre, il avait les larmes aux yeux, mal très mal.

- Dis le et je ferais mes bagages ...


Ca lui brisait le coeur, et pas qu'un peu... Il était dévaster...vraiment...
Revenir en haut Aller en bas
Birdie-Reeley O. Hartley
Birdie-Reeley O. Hartley
bienvenue à sunset dream
(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » OZk8LJd
MY HEART BELONGS TO YOU.
L'amour est toujours passion et désintéressé. Il n'est jamais jaloux. L'amour n'est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n'est jamais grossier, ni égoïste. Il n'est pas colérique. Et il n'est pas rancunier. L'amour ne se réjouit pas de tous les péchés d'autrui. Mais trouve sa joie dans l'infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu'est l'amour.

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Tumblr_ng5fq12qYA1qal8q3o4_250
Lorsqu'une porte du bonheur se ferme, une autre s'ouvre. Mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée qu'on ne voit pas celle qui vient de s'ouvrir à nous.

« couches changées » : 3765
« multi-comptes » : dylan-skÿe
« âge » : vingt-quatre ans.

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Empty
MessageSujet: Re: (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. »   (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » EmptyLun 8 Sep - 21:21

Birdie & Devon
« je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière.   »

« je t'en veux pas de m'avoir oublier ou refait ta vie... même si aussi vite, ça fait mal... mais ça, j'm'en fiche Birdie, t'as le droit de refaire ta vie... j'étais ... censé être mort .. » je n'avais pas refait ma vie. je ne pensais même pas à le faire. je n'arrivais même pas à me dire qu'un jour, il faudra que ça soit le cas. je ne pensais qu'à lui et à cet amour que je lui porte. pour moi, il est celui qu'il me faut dans ma vie. je n'arrivais pas à voir une autre vie, à voir une vie qui n'est pas avec Devon. je n'arrive pas à me dire qu'il puisse dire que j'avais refait ma vie aussi vite. c'est mal me connaître. j'ai l'impression qu'il me voit pas comme je suis. j'ai l'impression d'être une sal*** alors que ce n'est pas le cas. je sais pertinemment qu'on ne refait pas sa vie après un mois. qu'il faut plus de temps, bien plus de temps. « je n'ai pas refait ma vie Devon. et je ne pensais pas à la refaire. je ne fais pas partit de ses femmes qui oublient en un claquement doigt. tu es bien plus précieux que ça. » je le regarde dans les yeux en disant ça. je lui montre que je ne mens pas. je lui montre qu'il doit se rappeler tout ce qu'on a vécu, de la manière dont j'étais. de la manière dont je me comportais. de mon allergie aux sentiments et au mot 'je t'aime'. « t'aurais pu en trouver un autre...» j'avais l'impression que ce qui le gênait le plus ce n'était pas que je finissais dans les bras d'un autre, c'était que ça soit Jaiden. si j'étais aller ailleurs, il n'aurait pas été aussi énervé, aussi en colère. je sais bien que Jaiden n'est pas un excellent choix mais je ne vois pas pourquoi un autre serait mieux que lui. c'est la même chose. je suis allé dans les bras d'un autre, un autre que lui et c'est ça qui me m'empêche de me regarder dans un miroir. que ce soit Jaiden, ce n'est qu'un détail. oui pas vraiment un détail. mais à ce moment-là, je ne savais pas vers qui me tournait. je voulais quelque chose d'un peu stable. quelque chose qui n'était pas un tunnel sans en voir la lumière. aller avec un autre homme sera comme si je revenais à mes vieilles habitudes. comme si je revenais à la fille qui couchait à droite et à gauche. jamais cette fille ne doit revoir le jour même si ce n'est qu'un peu. « je ne lèverais jamais la main sur toi Birdie, soyons clair... » je ne parlais pas parce que je savais que les mots n'étaient pas les bons. que je ne serais pas capable de trouver les bons mots parce que je suis fautive. je suis encore plus fautive que Jaiden puisque c'est chez moi qui a débarqué devant la porte de chez lui avec cette énorme peluche. dire que la faute revenait totalement à Jaiden, c'était mentir. je m'étais pas débattu, je ne l'avais pas repoussé. aucune dispute. j'avais été un peu distante mais après j'avais laissé le passé prendre le dessus. j'avais les choses anciennes revenir à moi comme si on était encore quatre ans plutôt. comme si tous les drames n'avaient pas vu le jour. j'avais joué avec le feu et j'en récoltais le prix fort. j'avais vu la colère de Devon. ce coup dans la porte était le fruit de ce que je venais de lui dire. je le voyais trembler. je voyais même ses yeux brillés montrant qu'il était au bord des larmes. qu'est-ce que j'avais fait. « il va falloir que tu fasses un choix Birdie, lui ou moi... mais pas les deux, jamais... parce que je le supporterais pas Birdie, je... je déteste la façon dont tu le défends... je déteste l'idée qu'il ai pu poser les mains sur toi, je sais pas... ce que tu veux là tout de suite...» un choix. pourquoi il me disait ça. pourquoi il parlait de choix alors que les choses étaient parfaitement claires. si j'avais ouvert la porte, si je dormais encore dans le même lit que lui. j'avais même dit que je voulais toujours me marier avec lui. il devait savoir que je n'aurais pas dit une telle chose si je pensais à aller ailleurs. si je ne le voulais plus dans ma vie. il était en colère mais je l'étais aussi par ses propos. « dis le et je ferais mes bagages...» je finissais de m'habiller. sans rien dire. sans prononcer un seul mot. « je n'arrive pas à croire que tu me demandes de faire un choix. tu penses que je suis comme ça. tu penses que je suis capable d'avoir deux hommes dans ma vie en même temps. ça ne signifie rien ça pour toi. » je regardais ma main et la bague de fiançailles qui ornait mon doigts. cette bague qui m'avait fait un choc quand je m'étais réveillé du coma en la voyant. une bague que j'avais remis seulement plusieurs semaines après. j'avais eu énormément de mal à dire que j'étais fiancée. et encore plus à accepter le fait que j'allais me marier. mais maintenant ça semblait logique. avec mon autre main, je vins la prendre dans le creux de ma paume. c'est de ça que je parlais. la fureur m'avait prise. il n'était plus le seul à être en colère. je jetais violement la bague sur lui. ce geste n'était pas parce que je ne l'aimais pas et encore moins parce que je ne voulais être sa femme. c'était un geste impulsif pour lui montrer que je n'aimais pas ses jugements. que je n'aimais pas cette façon qu'il avait de me voir. je quittais le vestiaire pour aller m'enfermer dans mon bureau. je le fermais à double tour. personne ne pouvait rentrer. je me mis à crier et à mettre un grand coup sur mon bureau faisant voler les papiers qui se trouvaient bien rangés. après quelques secondes, je me laissais tomber sur le sol en larmes.  

© Modèle par BLACKHEART™ ❄ Images de TUMBLR (crédits).  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
bienvenue à sunset dream

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Empty
MessageSujet: Re: (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. »   (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » EmptyDim 14 Sep - 12:39

Il était plus précieux que ça, plus précieux que quoi ? Jaiden ? En tout cas, ça ne lui plaisait pas, ça le dévastait... Il l'écoutait avec un silence qui en disait assez long sur ses pensées. Birdie venait de lui mettre un coup de poignard dans le coeur, un vrai. Il serra les mâchoires ensuite, il la forçait a faire un choix, un réel choix.

- tu continues... a le défendre, tu vois comment tu réagis... Attends Birdie, tu crois que ça te ferait plaisir de savoir que si t'étais présumée morte, j'étais aller voir mon ex qui m'a dévaster, traiter comme la plus belle des merdes... Je serais pas revenu, tu serais avec lui a l'heure actuelle... Si ça signifiait beaucoup de choses Birdie...

Le fait qu'elle lui jette la bague le fit serrer les mâchoires, il rattrapa le petit anneau et la laissa partir... Il avait compris que son choix était fait, il avait compris qu'elle ne voulait plus de lui. Il la laissa partir, et ramassa l'objet censé prouver leur amour et soupira... Il détestait ça... Il finit se s'habiller et alla vers le bureau de Birdie ou elle s'était enfermé. Ce soir, il dormirait a l'hôtel, peut être d'ailleurs pendant quelques jours le temps qu'il se trouve un appartement. Il passa vers le bureau.

- Bonne continuation Birdie, je t'enverrais de quoi pour subvenir aux besoins des jumeaux...


Ca lui foutait un mal de chien, il avait le coeur lourd, peut être un peu trop d'ailleurs... Il était malheureux, la femme de sa vie qui allait retrouvé son ex... C'était lui qui l'avait toujours soutenu, qui l'avait ramasser a la petite cuillère, a croire que Jaiden avait un gout de reviens y. Il fallait qu'il se calme, son poignet le rappela d'ailleurs a l'ordre... Lui qui venait tout juste se faire enlever le plâtre... Devon était juste incapable de savoir ce qui faisait le plus de mal. Sa douleur au coeur ou celle de son bras ? Peut être celle au coeur, même plus que sur... Devon se sentait trahis, lui qui risquait sa vie pour la protéger à elle et protéger ses enfants... Il n'avait jamais eu le courage de lui avouer la vérité même s'il n'avait pas vraiment le droit... Elle risquait d'être très en danger s'il faisait ça.

- Prends soin de toi Birdie... mais sache que moi je t'aime... et c'est sincère...

Il posa son sac sur l'épaule, il avait les larmes aux yeux, le coeur prêt a tomber dans une abysse, son âme lui était dans les plus profondes ténèbres... Devon Hélias Bowen venait de perdre l'amour de sa vie et une partie de son âme avec.
Revenir en haut Aller en bas
Birdie-Reeley O. Hartley
Birdie-Reeley O. Hartley
bienvenue à sunset dream
(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » OZk8LJd
MY HEART BELONGS TO YOU.
L'amour est toujours passion et désintéressé. Il n'est jamais jaloux. L'amour n'est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n'est jamais grossier, ni égoïste. Il n'est pas colérique. Et il n'est pas rancunier. L'amour ne se réjouit pas de tous les péchés d'autrui. Mais trouve sa joie dans l'infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu'est l'amour.

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Tumblr_ng5fq12qYA1qal8q3o4_250
Lorsqu'une porte du bonheur se ferme, une autre s'ouvre. Mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée qu'on ne voit pas celle qui vient de s'ouvrir à nous.

« couches changées » : 3765
« multi-comptes » : dylan-skÿe
« âge » : vingt-quatre ans.

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Empty
MessageSujet: Re: (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. »   (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » EmptyLun 15 Sep - 22:03

Birdie & Devon
« je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière.   »

il y a des instants où on pense que tout est acquis. cet instant où on pense que tout va aller pour lui. mais non. il faut se battre à chaque minute, à chaque seconde. il faut toujours sortir les poings et se protéger des désastres du monde. il faut se battre pour ceux qu'on veut, pour ceux qu'on aime. la vie est un long chemin difficile qui ne demande de la force, qui demande du courage. on peut pas s'asseoir et croire que ça sera éternel. il faut toujours se préparer aux difficultés. c'est moi qui a crée ce bordel. c'est moi qui a mis notre couple sur une ficelle au-dessus du vide. si je n'étais pas allé voir Jaiden, si je n'avais pas couché avec lui, rien ne tout ça n'arriverait. je n'aurais pas besoin de lui prouver que je l'aime. que je veux être lui. « tu continues... à le défendre, tu vois comment tu réagis... attends Birdie, tu crois que ça te ferait plaisir de savoir que si t'étais présumée morte, j'étais aller voir mon ex qui m'a dévaster, traiter comme la plus belle des merdes... je serais pas revenu, tu serais avec lui à l'heure actuelle... si ça signifiait beaucoup de choses Birdie.... » je ne le défendais pas. je ne disais que la vérité. il ne faut pas faire semblant. il ne faut pas faire comme si j'avais été manipuler. je n'étais pas totalement sous l'emprise au point de ne plus me souvenir de cette nuit. j'aurais aimé que ça soit le cas. j'aurais aimé tout oublier. seulement, je ne pouvais pas. les souvenirs étaient dans mon esprit à chaque fois. non ça me déplairait pas que Devon puisse passer du temps avec son ex qu'importe la situation. je n'aimerais même pas le voir parler avec elle. je suis jalouse et je l'assume. et oui, Jaiden n'a jamais été un bel exemple d'homme. il faut mieux être loin de lui pour ne pas souffrir. cependant, j'ai toujours eu cette tendance à être proche de lui. Devon m'a permis l'éloignement. il m'a permis d'être heureuse. il m'a permis de voir le futur et ne plus vivre au jour et le jour. j'ai fait les efforts les plus immenses pour lui. je n'aurais jamais fait ça pour personne. j'ai fait des sacrifices pour être lui et à cet instant, j'ai l'impression qu'il ne voit que mon erreur. « si tu ne serais pas revenu, je ne serais pas avec lui. non de dieu, Devon. j'ai couché avec lui. j'ai pas parlé d'avenir, j'ai pas parlé de couple. une seule nuit ensemble sans penser au futur. à cet instant, je suis redevenue la fille que tu as connu. celle qui papillonnait de lit en lit. celle qui était incapable de voir l'amour. j'étais malheureuse. j'avais perdue l'homme que j'aimais. » je n'ai jamais vu cette bague comme un jouet. je n'ai jamais dit des choses que je ne pensais pas. pour moi, j'étais les bons choix. quand je parlais d'amour, je le pensais vraiment. le problème, c'est que j'ai dû mal à rester sereine. je fais les choses impulsivement me rendant compte de mes erreurs après coup. cette bague représentait tellement. je ne l'aurais jamais porté sans amour. la preuve, je ne l'ai pas remis tout de suite à mon réveil. j'ai remis cet anneau à l'instant où j'étais totalement prête à continuer notre engagement. dans ce bureau, tout partit dans une danse de désordre. ça ne ressemblait plus à rien. les papiers volaient. les objets renversées. une chaise au sol. et mon corps qui lâche et qui tombe à genoux sur le sol. les chutes du Niagara inondées mes joues. je n'étais plus qu'un amas de détresse, de douleur et de colère. jamais on s'était disputé à ce point-là. jamais je n'avais retiré cette bague. jamais j'avais fuit son regard pour m'enfermer ailleurs. jamais ça n'avait été si fort. c'était différent des autres fois. « bonne continuation Birdie, je t'enverrais de quoi pour subvenir aux besoins des jumeaux.... » j'avais ramené mes jambes contre ma poitrine quelques secondes avant de l'entendre me dire ça. alors il voyait les choses comme ça. il ne comprenait pas mes gestes. il voyait l'inverse. je me balançais pour éviter d'être encore plus dans un état désastreux. je laissais tombé ma tête contre mes genoux. je ne voulais pas de son argent. je ne voulais du moindre truc matériel. ça n'avait aucune importance pour moi. non, je n'en ai pas besoin puisque j'ai assez d'argent pour m'occuper des jumeaux. ce que je veux, c'est différent de ça. ce que je veux c'est lui et rien d'autre. « prends soin de toi Birdie... mais sache que moi je t'aime.. et c'est sincère... » mon corps tomba sur le côté. j'étais dans la position d'un fœtus. ces mots étaient durs. très durs. trop durs. ça raisonnait comme si je ne l'avais jamais aimé, comme si je mentais. comme si je n'avais jamais eu aucun sentiment. jamais. jamais. chaque parole. chaque geste. tout était vrai. tout était la réalité. je l'aime, je l'aime comme une folle. j'attrape le bas de mon tee-shirt et s'essuie mes yeux. heureusement que le débardeur que je viens d'enfiler est noir. je m'aide du bord du bureau pour me lever. je m'avance vers la porte. je tourne la clé. j'entrouvre la porte voyant Devon avec son sac sur l'épaule. « toi oui alors que moi non . c'est ça que tu veux dire. j'ai toujours été sincère. si je ne l'avais pas été, je ne t'aurais jamais raconté ça. je n'ai jamais mentit sur mes sentiments et encore moins sur le fait que je t'aime. » il a mon cœur entre ses mains. il a mon amour. je lui ai tout donné. je lui ai donné cet amour que je pensais impossible. je l'aime et je pourrais lui donner tout ce que j'ai. je sais que je lui ai causé du chagrin en lui avouant la vérité. cependant, je ne peux pas lui mentir. je ne peux pas avec lui. j'avais commencé mon discours en colère cependant je devenais plus douce au fil des mots surtout que je lui parlais de l'amour que je lui porte. « je ne veux pas de ton argent. je n'en ai pas besoin. c'est d'une autre chose que j'ai besoin..... » c'est de lui que j'ai besoin.  

© Modèle par BLACKHEART™ ❄ Images de TUMBLR (crédits).  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
bienvenue à sunset dream

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Empty
MessageSujet: Re: (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. »   (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » EmptyMar 16 Sep - 23:08

L'âme en peine, le coeur retourné, le moral brisé, voilà comment se sentait Devon, mal...trop mal. Au moins Birdie avait été honnête avec lui, lui ne l'était pas tout à fait avec elle vu... vu qu'elle n'était pas au courant de son vrai métier, mais pour la sécurité de sa famille, il gardait le secret. Un secret qui devenait de plus en plus lourd a porter, quand il entendit
la porte s'ouvrir, il se tourna doucement, le sac venait de tomber au sol.

- Tu papillonnais de lit en lit, mais tu es surement tomber dans les mailles de son filet... Tu as coucher avec la personne la plus détestable qui soit, et je crois que c'est ça qui me fait le plus mal, c'est le fait que ce soit lui... Que... je sais pas... je serais pas revenu, il te ferait très certainement son numero de grand lover pour que toi... tu finisses par le reprendre, pour qu'il puisse une nouvelle fois te briser le coeur... Je pensais que t'avais compris...  que c'était un être abominable... j'aurais préférer ne pas savoir, ça fait moins mal Birdie...


Il l'observa et sa gorge se serra.

- j'ai pas dit ça, mais moi, je t'aime comparer à celui avec lequel tu as coucher...


Oui il lui en voulait, c'était peut être une réaction débile, mais c'était comme ça, un mélange de haine et de jalousie... C'est a cet instant que toute la colère qu'il avait garder au plus profond de lui depuis les tortures ressurgissait. La détresse de Birdie le fit réagir.

- j'ai besoin de toi Birdie, j'ai toujours eu besoin de toi.. Je vais rester mais... je vais juste avoir besoin d'un peu de temps...


La voir comme ça, dans cet état, ça le foutait en l'air, il luttait contre l'envie de se précipiter vers elle pour la prendre contre lui, de lui faire des câlins et la rassurer, mais il y avait toujours cette colère en lui, cette partie qu'il n'arrivait pas a gérer.

- je dormirais dans la chambre d'amis...


Il ne voulait pas squatter le canapé et ne voulait pas non plus que ça perturbe les jumeaux, même si a un an, ils ne comprenaient pas, il préférait leur épargner ça.
Revenir en haut Aller en bas
Birdie-Reeley O. Hartley
Birdie-Reeley O. Hartley
bienvenue à sunset dream
(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » OZk8LJd
MY HEART BELONGS TO YOU.
L'amour est toujours passion et désintéressé. Il n'est jamais jaloux. L'amour n'est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n'est jamais grossier, ni égoïste. Il n'est pas colérique. Et il n'est pas rancunier. L'amour ne se réjouit pas de tous les péchés d'autrui. Mais trouve sa joie dans l'infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu'est l'amour.

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Tumblr_ng5fq12qYA1qal8q3o4_250
Lorsqu'une porte du bonheur se ferme, une autre s'ouvre. Mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée qu'on ne voit pas celle qui vient de s'ouvrir à nous.

« couches changées » : 3765
« multi-comptes » : dylan-skÿe
« âge » : vingt-quatre ans.

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Empty
MessageSujet: Re: (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. »   (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » EmptyMer 17 Sep - 21:59

Birdie & Devon
« je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière.   »

« tu papillonnais de lit en lit, mais tu es surement tomber dans les mailles de son filet... tu as coucher avec la personne la plus détestable qui soit, et je crois que c'est ça qui me fait le plus mal, c'est le fait que ce soit lui... que... je sais pas... je serais pas revenu, il te ferait très certainement son numéro de grand lover pour que toi... tu finisses par le reprendre, pour qu'il puisse une nouvelle fois te briser le cœur... je pensais que t'avais compris.. que c'était un être abominable.... j'aurais préférer ne pas savoir, ça fait moins mal Birdie... » c'est étrange comme un homme à des paroles étranges. pour moi, ça serait la même chose si Devon couchait avec une autre fille qu'importe si c'est une ex ou une inconnue. ça serait aussi difficile d'apprendre ça. alors que lui ne me dit que c'est parce que c'est lui que ça lui fait et l'entendre en plus de ça de me dire que j'aurais dû lui mentir. lui mentir. je ne veux pas avoir à lui mentir. je ne veux pas commencer sur son chemin. je ne pourrais plus me regarder dans un miroir si je commencais à lui mentir. « c'est ça que tu voulais que je te mentes. j'aurais pû mais je l'ai fait parce que pour moi, un couple ne doit pas vivre avec des mensonges. tout doit être dit même si ça fait mal. et puis, tu aurais préféré que ça soit lui qui te le dise. tu aurais aimé que Jaiden te nargue sur le fait qu'il a couché avec moi. je ne crois pas. je voulais être celle qui te dit la vérité. je sais parfaitement de quoi Jaiden est capable. je sais à quel point il est capable de briser mon cœur, je me souviens de cet instant. je me souviens de la douleur.... » je me retenais car j'avais faillit continuer ma phrase en disant que je me souvenais aussi du bonheur. c'est une chose qui ne se dit pas. c'est une chose qui n'est pas importante puisque je veux montrer à Devon à quel point il est le seul à qui je tiens à cet instant. il est le seul qui compte plus que tout. « lui ou quelqu'un ça aurait été la même chose. Jaiden m'a eu une fois cependant ça n'arrivera plus. je ne veux plus une vie avec un homme qui n'est pas capable de futur, un homme qui n'est pas capable de voir un nous et de voir une vie avec des enfants. j'ai changé Devon, je ne suis plus cette gamine de quatre ans en arrière. je ne vois plus les choses de la même manière. je ne vois plus la vie de la même manière. je veux autre chose dans ma vie. je veux être une heureuse et pour l'instant, il y a qu'une personne qui est capable de me faire rire, de me faire vibrer, de me faire sentir bien. de me rendre sereine dès que je me réveille. » je parlais de lui. parce que c'est le cas. je ne me réveille pas le matin en me demandant comment saura ma journée, en me demandant si je dois avoir confiance en lui, s'il ira voir ailleurs, si d'autres filles tourneront autours de lui. je me réveille avec ce sourire sur mes lèvres et je le regarde s'habiller en n'ayant plus aucune peur. je laisse passer les secondes sans angoisse, sans avoir peur. je passe des journées sur un nuage en espérant qu'une chose : le retrouver et m'endormir dans ses bras. c'est si puissant ce que je ressens que je ne pense pas que ça puisse disparaitre. c'est un trésor qui ne fait que grandir un peu plus chaque jour. un trésor que je veux garder parce que sans ça, je serais à la dérive. « j'ai pas dit ça, mais moi, je t'aime comparer à celui avec lequel tu as coucher... » on fait certaines choses sans rechercher quelque chose. je ne cherchais pas un truc précis. je ne cherchais pas à ce que Jaiden me dise qu'il m'aimait. je ne cherchais pas d'amour. je cherchais juste des bras qui pourraient me faire oublier la douleur durant quelques heures. je cherchais du réconfort en ne voulant pas qu'on me pose de questions, en ne voulant pas qu'on cherche à savoir pourquoi j'allais mal. Jaiden ne cherche jamais à comprendre. il ne cherche jamais à connaitre des sentiments. il veut seulement quelque chose et le reste, il s'en fout. « je ne cherchais pas d'amour. je ne voulais pas ça car j'étais amoureuse déjà de quelqu'un d'autre. je pensais à quelqu'un d'autre. » Devon était dans ma tête en débarquant chez Jaiden. j'étais dévastée. j'étais dans un sale état à cause de la perte de l'homme que j'aimais. je ne pensais pas à autre chose. je ne cherchais pas à me remettre avec mon ex. je ne recherchais rien. j'ai toujours été indépendante donc je ne vois pas pourquoi j'aurais foncé vers Jaiden. je n'ai besoin de personne pour m'en sortir et je pense qu'avec les jumeaux, j'aurais mis énormément de temps avant de me remettre avec quelqu'un si Devon ne serait jamais revenu. j'aurais voulu trouver une personne qui considèrent les jumeaux comme ses propres enfants ce qui n'aurait été certainement pas Jaiden. « j'ai besoin de toi Birdie, j'ai toujours eu besoin de toi... je vais rester mais... je vais juste avoir besoin d'un peu de temps... » j'avais envie de crier un 'ouf'. rien n'était vraiment gagner mais Devon ne finirait dans un autre endroit, c'était déjà un bon début. il comprenait enfin que je ne mentais pas quand je disais que je l'aimais. j'aurais aimé qu'il me prenne dans ses bras à cet instant. j'aurais voulu qu'il me réconforte et qu'il me dise qu'on ne devrait pas laisser Jaiden faire partir notre couple en miettes. qu'on devrait pas le laisser prendre le dessus sur notre amour. car il serait heureux de voir ce que produit sur notre couple sa présence . il en sourirait et s'amuserait à continuer. il ne doit pas être la raison de notre rupture. je ne veux pas. je préfère encore entendre Devon me dire qu'il ne m'aime pas au lieu de ça. « je dormirais dans la chambre d'amis... » une chambre d'amis qui était dans un sale état. une chambre d'amis qi n'était pas encore terminé. s'il voulait dormir dedans, c'était à lui de voir. si ça ne tenait qu'à moi, je ne laisserais pas dormir là-bas avec tout le bordel. c'est son choix et je le respecte. il reste à la maison et c'est ce que je veux même si ne pas l'avoir près de moi pour m'endormir va être une chose difficile. j'aime m'endormir dans ses bras, j'aime sentir sa présence quand je me lève. j'aime sentir son parfum sur l'oreiller. tu n'as pas besoin de faire quelque chose que tu veux pas. je t'oblige pas à rester si tu ne veux pas de moi. je ne veux pas te forcer si tu n'es pas prêt à me pardonner. » je ne veux pas qu'il fasse quelque chose qu'il regrette. je ne veux pas l'obliger à la moindre chose. s'il ne va jamais me pardonner, je préfère qu'il me laisse maintenant plutôt qu'espère et au final, être encore pire.  

© Modèle par BLACKHEART™ ❄ Images de TUMBLR (crédits).  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
bienvenue à sunset dream

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Empty
MessageSujet: Re: (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. »   (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » EmptySam 20 Sep - 21:33

Il savait que Birdie avait affreusement raison.. Mais il aurait peut être aimer que ce soit avec quelqu'un d'autre que Jaiden, c'était même sur. Il se pinça les lèvres et devait juste avouer qu'elle avait raison.

- c'est vrai... t'as raison, je crois que ça m'aurait mis encore plus en colère... Mais comprends moi Birdie, c'est dur d'entendre la vérité par moment... Moi non plus je veux pas de mensonges...


Même si là, ça devenait pas crédible vu qu'il lui mentait sur toute la ligne dans le but de la protéger. Il se mordit la lèvre inférieure.

- Laisse moi juste calmer ma colère Birdie, j'ai pas envie d'être loin des jumeaux, j'ai pas envie d'être loin de toi... Je suis juste en colère c'est tout, au fond tu avais bien le droit d'aller ailleurs... Après tout, j'étais mort, je le comprends tu sais... Je préfère dormir dans la chambre d'ami que sur le canapé, je... je veux pas que ça perturbe les jumeaux...

Bon, ils avaient un an, ils se rendaient pas vraiment compte, mais bon, le canapé c'était déjà beaucoup moins confortable qu'un lit. Devon se tenait le poignet, ça lui faisait mal maintenant que la colère commençait à s'évaporer doucement. Il la regarda.

- Tu m’emmènes à l'hôpital ? Ou je prends un taxi ?


Bah ouais, il préférait lui laisser le choix, il avait envie de la prendre dans ses bras, lui dire qu'il lui pardonnait... Mais cette foutu fierté et la colère l'en empêchait. Il reprit doucement son sac qu'il jeta sur l'épaule. Il ne savait pas comment tout ça allait s'terminer, mais il ressentait toujours cette colère enfouie au fond de lui, celle qu'il n'a jamais pu évacuée... Celle du au stress post traumatique, Devon ne doutait pas un seul instant qu'il allait laisser cette colère constante l'envahir et se défouler sur tout et n'importe qui.
Revenir en haut Aller en bas
Birdie-Reeley O. Hartley
Birdie-Reeley O. Hartley
bienvenue à sunset dream
(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » OZk8LJd
MY HEART BELONGS TO YOU.
L'amour est toujours passion et désintéressé. Il n'est jamais jaloux. L'amour n'est ni prétentieux, ni orgueilleux. Il n'est jamais grossier, ni égoïste. Il n'est pas colérique. Et il n'est pas rancunier. L'amour ne se réjouit pas de tous les péchés d'autrui. Mais trouve sa joie dans l'infinité. Il excuse tout. Il croit tout. Il espère tout. Et endure tout. Voila ce qu'est l'amour.

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Tumblr_ng5fq12qYA1qal8q3o4_250
Lorsqu'une porte du bonheur se ferme, une autre s'ouvre. Mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée qu'on ne voit pas celle qui vient de s'ouvrir à nous.

« couches changées » : 3765
« multi-comptes » : dylan-skÿe
« âge » : vingt-quatre ans.

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Empty
MessageSujet: Re: (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. »   (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » EmptyMer 15 Oct - 15:45

Birdie & Devon
« je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière.   »

la vérité est difficile à entendre. la vérité est difficile à dire. la vérité n'est jamais le truc qu'on aime faire. mais il est essentiel à une vie, à un couple, à des amitiés. elle est essentielle durant toute notre vie. on aura dû mal à la faire sortir de notre bouche. on aura dû mal à se dire qu'elle est indispensable. seulement, il faut savoir avoir ce courage de la dire, de la faire sortir. vivre n'est pas une chose facile et chacun le comprend un jour ou l'autre. j'ai pris mon courage et je l'ai fait. Devon aurait aimé que je mente. je comprends pas pourquoi. je sais que ce n'est pas facile à entendre et c'est aussi difficile à dire. c'est de cette manière que je comprends que mon erreur est encore plus importante, que je comprends que je viens de perdre sa confiance. que je viens de perdre tout ce qu'on a construit depuis mon réveil du coma. « c'est vrai... t'as raison, je crois que ça m'aurait mis encore plus en colère.... mais comprends moi Birdie, c'est dur d'entendre la vérité par moment... moi non plus je veux pas de mensonges.... » alors c'était bien paradoxal. il disait que je préférais que je lui mente et maintenant il me parlait du fait qu'il aurait été encore plus en colère. il faut arriver à suivre son raisonnement. je sais bien que c'est dur pour lui. je sais que d'entendre que j'ai couché avec Jaiden n'est pas la meilleur des choses qu'il pouvait entendre. je sais ce que ça peut faire puisque je n'aimerais pas entendre la même chose de sa bouche. je n'aimerais pas savoir qu'il est allé voir son ex et qu'il a couché avec elle, mais si je suis présumée morte. je suis beaucoup trop jalouse pour supporter une telle chose. je deviendrais folle. je serais dans une folle colère. « je te comprends Devon et je ne te demande pas de m'excuser si facilement. je ne demande pas de tout effacer. je ne demande rien de ça. je connais ma faute. je sais que je n'aurais jamais dû faire ça. je sais mon erreur. mais je pense que c'est bien mieux que tu le saches, que ça reste cacher. » les gens pensent trop souvent que les choses cachaient permette de vivre mieux, de maintenant un couple ou une amitié. ce n'est pas une bonne chose car quand ça éclate, on se rend compte que notre couple a été construit sur le mensonge. il est essentiel de connaitre la personne qu'on a en face de nous même si elle ne ressemble pas à ce qu'on pense. « laisse moi juste calmer ma colère Birdie, j''ai pas envie d'être loin des jumeaux, j'ai pas envie d'être loin de toi... je suis juste en colère c''est tout, au fond tu avais bien le droit d'aller ailleurs.... après tout, j'étais mort, je le comprends tu sais... je préfère dormir dans la chambre d'ami que sur le canapé, je... je veux pas que ça perturbe les jumeaux....» il faut du temps pour accepter certaines choses. Devon est en colère et ça mettra du temps pour qu'il se calme. pour qu'il oublie cette trahison que je lui ai faite. que je me suis faite aussi. parce que je me suis trahie moi aussi. je suis retournée chez un homme qui a été abominable, qui m'a tellement fait souffrir. un homme qui est impardonnable. un homme à qui je ne devrais même plus adressé la parole ou un seul regard. non ce n'était pas une bonne chose que j'aille voir ailleurs, je n'en avais pas le droit après si peu de temps et encore plus avec Jaiden. ça ferait un choc aux jumeaux de voir leur père dans un autre endroit. de ne pas le voir entrer à la maison le soir. je n'arriverais même pas à trouver les bons mots pour leur expliquer, pour leur dire. ils sont déjà souffert de son absence en pensant qu'il ne reviendrait jamais alors une séparation, n'en parlons pas. le canapé a beau être parfait pour regarder un film ou pour passer un moment. mais il est horrible pour dormir. il n'est pas confortable du tout. je le sais parfaitement parce que je me suis endormi de nombreuses fois dessus et je me suis réveillé avec un mal de dos affreux. « je sais que tu as besoin de temps. la chambre d'amis est une bonne idée. les jumeaux n'ont pas à subir nos disputes, ils n'ont pas à subir ma connerie. ils ont supporté assez de choses déjà. une de plus, je ne veux pas. je ne serais même pas comment leur expliquer si tu ne rentres pas le soir. » je n'avais plus fait attention à son poignet pensant plus à notre conversation. pourtant il avait frappé fort, trop fort. surtout sur le poignet où il avait enlever son plâtre il y a peu de temps. « tu m'emmènes à l'hôpital ? Ou je prends un taxi ? » je le regardais mettre son sac sur son épaule. j'aurais pû lui dire qu'il devait y aller tout seul, que je n'avais pas envie de l'accompagner. pourtant je ne peux pas. je ne peux pas ne pas prendre soin de lui. je ne peux pas me foutre de sa santé, de sa blessure. j'ai besoin d'être près de lui. j'ai besoin de savoir s'il va aller bien, si ça va se guérir. s'il ne va pas avoir besoin d'une autre opération, d'un autre plâtre. je t'emmène. je ne vais pas te laisser prendre un taxi. je ne vais pas te laisser tout seul. c'est de ma faute si tu viens de frapper ton poing et de te faire à nouveau mal. » j'attrape mon sac et ma veste que j'enfile.  

© Modèle par BLACKHEART™ ❄ Images de TUMBLR (crédits).  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
bienvenue à sunset dream

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Empty
MessageSujet: Re: (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. »   (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » EmptyVen 24 Oct - 17:37

Devon détestait se disputer avec Birdie, il détestait s’énerver contre elle, il détestait tout ça, et cette colère au fond de lui, il la détestait deux fois plus !  Il se laissa donc aller, la douleur de son poignet lui rappelait qu'il avait frapper un poil trop fort.  Il savait qu'entre eux, ça allait être un peu froid, il savait qu'il allait devoir faire un effort pour lui pardonner, parce qu'elle restait la femme de sa vie, la femme avec qui il avait envie de passer le restant de ses jours. Si durant son kidnapping il avait comprit une chose, c'était qu'il ne pouvait pas se passer d'elle, qu'elle était celle qui faisait tout son équilibre, celle qui le maintenait en vie et surtout la tête hors de l'eau. Il avait tellement penser à elle, il avait deux beaux enfants avec elle, et c'était une fierté... Il était heureux avec elle, et comptait le rester... Il finit par lui adresser un léger sourire, bien sur, il n'oubliait pas sa déception qu'elle soit aller voir ailleurs, mais d'un autre coté il pouvait comprendre... Les moments de faiblesses, ça arrivait à tout le monde, et puis, il était présumer être mort après tout.

- je veux pas qu'on les perturbes a cause d'une dispute, et j'ai besoin d'être là, avec vous, parce que je crois que je n'arriverais pas à gérer sinon...


Il disait vrai, Birdie et les jumeaux restaient un repaire pour Devon, déjà qu'il ressentait cette colère si forte depuis son retour, si en plus il les perdait, Devon deviendrait juste ingérable !  Il finit par regarder celle qu'il aimait et essaya de pas penser aux sales mains que Jaiden à pu poser sur elle. Il allait avoir juste un peu de mal à oublier. Il se laissa donc aller dans la voiture, attendant qu'elle l'emmène a l'hôpital, l'atmosphère était froide entre le couple, mais bon c'était normal après tout. On replaça un plâtre sur le bras de Devon, il allait y avoir droit pour encore un petit moment... après tout, il était habituer.

FIN DE SUJET.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
bienvenue à sunset dream

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Empty
MessageSujet: Re: (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. »   (birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. » Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

(birdie& devon) + « je suis comme tout le monde, je fais des erreurs et j'en suis pas fière. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The ghosts do not exist ... Birdie & Devon
» (intrigue) + Devon, Birdie, Declan, Dylan, Mary & Thomas
» (jezabel) + J'ai l'impression d'avoir été jeté dans un monde dont je suis sensé respecter les règles... Qu'on refuse de m'expliquer.
» (birdie&jayson) + « Je reste celle que je suis et n'oublie pas ce que je vaux, car j'ai compris que la différence n'est pas un défaut. »
» "Chez moi, quand on tue le cochon, tout le monde rit ! Sauf le cochon. "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ BÉBÉ A BORD :: Sunset Dream :: newton avenue :: Studio de danse-