AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Die an other day {Joe &Olivia}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 24 Mar - 19:16

C'était presque plaisant de remettre le frère de mon futur mari à sa place. J'aimai bien parfois rembarrer les mecs devant Joe. Déjà pour lui prouver et lui confirmer qu'il n'a rien à craindre de ce côté la. Mais aussi pour qu'il ait plus confiance en lui même. Je n'aimai pas le voir si anxieux par rapport à son frère. D'ailleurs si leur relation était toujours aussi tendue, je ne voulais pas qu'il le prenne pour témoin simplement parce que c'était son frère. Je voulais que le jour de notre mariage soit parfait, et que nous n'en gardions que de bons souvenirs. Enfin, de toute façon, c'est uniquement à Joe de décider de ça. Il choisirait bien qui il voudrait.

Du moment que Jessica ne nous entend pas ouais c'est ce qui compte. Quand elle grandira et bien... on trouvera bien une solution d'ici la.

Je pense que la, il avait bel et bien compris que j'étais la femme la plus heureuse du monde avec son frère, que je n'avais besoin de personne et surtout que jamais, jamais je ne le tromperai avec qui que se soit. Joe en rajouta d'ailleurs une couche en affirmant que ça permettait de garder la forme. Il n'avait pas tord, j'étais bien placée pour savoir que ça, c'était bon pour la santé. Oh oui alors. C'était pour ça qu'on pratiquait aussi souvent. Puis il affirma qu'une nana qui mange autant c'est la chose la plus sexy qui soit. 

C'est toi la chose la plus sexy qui soit bébé. T'es le mec le plus canon du monde. Et t'es tout à moi.

J'allais près de lui et déposai un baiser claquant sur ses lèvres. Puis je me laissai retomber sur ses genoux. 

Bon, qu'est ce que vous voulez faire aujourd'hui les garçons? Vous voulez peu être vous faire un truc entre mecs? J'irai voir Laurie.

Ça ne me dérangeait pas de les laisser sortir entre mecs. Même si son frère était un incroyable coureur de jupons, et que Joe l'avait été passé un temps, je savais qu'il avait changer et j'avais entièrement confiance en lui, je savais qu'il m'aimait plus que tout et qu'il n'allait pas retomber dans ses vieux démons.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mar 24 Mar - 20:02


Die an other day.

Il est vrai que jusqu'à maintenant, je ne m'étais pas vraiment soucié du fait que nous faisions assez de bruit pour être entendu des autres chambres. Parce que celle de Jessica se trouvait suffisamment loin de la notre pour qu'elle n'entende rien. Du moins, je l'espérais ... Ou quand on aura des enfants ensemble, aussi. Peut-être qu'à ce moment là on pensera à insonoriser. Je souriais de façon amusée tant j'étais conscient du fait que nous faisions vraiment beaucoup de bruit. Et c'était la première fois que je mentionnais notre envie d'avoir, un jour prochain, des enfants, devant mon frère. En soit, ce n'était pas si surprenant que ça, vu que déjà nous allions nous marier ! C'était tout simplement la suite logique des choses ! Des enfants ? T'es pas trop jeune pour ça Olivia ? Je roulai des yeux face à ce sous entendu de sa part. J'étais surpris qu'il n'ait pas encore fait remarquer qu'elle était trop jeune pour se marier ! En même temps pour lui, c'était toujours trop tôt pour le mariage. Il n'envisageait pas du tout l'idée de se caser un jour. Et ce, malgré le fait qu'il ait fêté ses trente ans.

Je ne me fis ensuite pas prier pour défendre l'appétit d'Olivia. J'adorais qu'elle mange autant ! Je prenais même plaisir à la regarder tout simplement manger, c'est dire ! J'eus un sourire coquin quand elle affirma que c'était moi la chose la plus sexy qui soit. Cette réponse me convenait du tonnerre ! C'est fou ce que je pouvais adorer l'entendre me dire ce genre de truc ! Surtout devant mon frère, soit. On s'est bien trouvés bébé. Lui soufflai-je d'une voix douce alors qu'elle me rejoignait pour un bref baiser, avant de venir sur moi. J'enroulai volontiers mon bras libre autour de sa taille fine, mon autre main tenant ma tasse de café. Je la regardai pendant un moment, avant de venir déposer de lents baisers au creux de son cou. Ca te dérange pas si on sort ? T'es sûre ? Lui demandai-je à voix basse en plantant mon regard dans le sien. Il est vrai que je n'étais pas sorti depuis une éternité. Avec elle si, si. Bien entendu ! Mais avec personne d'autre, puisque j'avais coupé tout contact avec mes collègues. Et que je n'étais pas du genre à être entouré par une armée d'amis. Fut un temps où je sortais souvent avec mon frère. Soit, on finissait ivres morts et dans les bras de parfaites inconnues. Mais j'étais maintenant fiancé et fou amoureux. Aucun risque que je fasse une connerie, c'était certain !
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mer 25 Mar - 14:43

Trop jeune pour avoir des enfants? Non je ne pense pas vraiment. Du moins ce n'est pas comme ça que je vois les choses. J'allais avoir vingts trois ans. D'ici que je tombe enceinte j'en aurait certainement vingt quatre ans, et le temps d'avoir un enfant j'approcherai des vingt cinq ans certainement, donc non, je j'étais pas trop jeune. Et puis, il n'était pas seulement question de ça.

Oh tu sais Alex je pense que ce n'est pas une question d'âge mais plutôt de maturité et de responsabilité. Et puis, le plus important, c'est de trouver la bonne personne pour avoir des enfants et construire sa vie. Moi je l'ai trouver.

Je regardai Joe et caressait sa joue. Il était tellement beau. Bon sang, il était tellement beau que j'en étais presque émue. J'avais tellement de chance. Je déposai un baiser dans son cou. Je proposai ensuite aux garçons de sortir entre mecs et je trouvais Joe adorable quand il insista pour savoir si ça ne me dérangeait pas. Je crois que c'est la première fois qu'il sort sans moi. Enfin pour les sorties de ce genre du moins. Évidement il avait aussi des choses à faire de son côté et moi je bossais, nous n'étions pas collés toute la journée. Mais disons qu'une sortie entre mecs c'était la première fois depuis qu'on était ensembles. 

Non pas le moins du monde. Tu as besoin de trucs entre mecs parfois. Sors avec ton frère et amuses toi.

Ils pouvaient bien passer le reste de la journée et même la soirée ensemble. Ça ne me dérangeait pas du tout. J'avais une confiance aveugle en lui. J'aurai bien de quoi m'occuper pour la journée et même la soirée. J'irai voir Laurie, je passerai du temps avec Jessica et j'irai chez l'esthéticienne. Et ce soir je commanderai à manger et je vais louer un film de filles, un bon truc larmoyant qu'on regarderai avec Laurie en engloutissant un pot de glace au chocolat. Ouais, ça c'était me pied aussi. Et je serai encore plus contente de retrouver Joe ce soir. 

Je ferai mes trucs de filles de mon côté et je passerai la soirée chez Laurie. Sortez et éclatez vous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mer 25 Mar - 21:00


Die an other day.

J'aurais pu répondre à mon frère quant à l'âge de ma fiancée. Mais je risquais de ne pas être vraiment d'accord avec elle. Je trouvais aussi qu'elle était encore un peu jeune. C'était l'une des raisons pour lesquelles je préférais que nous attendions un peu avant d'avoir des enfants. D'ailleurs, sa réponse fut tout à fait le genre de chose que j'attendais de sa part. J'eus un petit sourire alors que je la regardais avec attention. De toute façon, il était déjà certain que nous allions attendre d'être mariés. Chaque chose en son temps ! Et je comptais bien profiter un maximum de mon épouse avant de lui faire un premier enfant ! Même s'il était vraiment que j'avais pas mal hâte d'en concevoir avec elle. De confirmer notre fol amour par une ribambelle de gosses. J'eus un petit sourire et un léger frisson à son baiser dans mon cou. J'adorais toujours autant sa tendresse à mon égard ! En plus d'être tendre, elle était également attentive et soucieuse de mon bien être. Elle se doutait qu'une sortie avec mon frère ne pourrait que me faire grand bien. Pas parce que ça signifiait ne pas être avec elle. Loin de là ! Mais bien parce que j'avais besoin de sorties entre mecs depuis le temps !

D'accord ... dans ce cas on va sortir alors ... C'est vrai que ça fait un bout de temps ! J'étais bien heureux de ne pas avoir une fiancée hyper possessive et peu confiante, qui ne voulait pas que je sorte sans elle. J'avais plutôt intérêt de profiter de ça en sachant que d'autres n'avaient pas autant de droits dans leur couple ! Un bon moment plus tard, je quittai donc la maison en compagnie de mon frère. Non sans avoir prit le temps d'embrasser encore et encore ma fiancée avant ça. Ce n'était pas comme si nous n'étions jamais séparés l'un de l'autre, soit ! Mais c'était toujours ainsi entre nous. Finalement, notre sortie entre frères s'éternisa bel et bien. Après avoir fait le tour de l'ensemble de la ville, déjeuner puis dîner, nous commençâmes à écumer les bars. Je bu pour l'accompagner, tâchant de garder les idées claires. Mais arrivé en boîte de nuit, je remis mes clés de voiture à l'entrée et demandai à ce qu'on ne me les rende pas à la fin de la soirée. Je savais que si je continuais de boire, je risquais d'être assez inconscient pour prendre le volant. Contrairement à Alex qui s'en donnait à coeur joie sur la piste de danse, de mon côté je demeurai à notre table pour boire tranquillement. Il n'y avait qu'avec ma fiancée que j'avais envie de danser collé serré. Même à moitié ivre comme je l'étais ! En tout cas, je perdis tout à fait le fil des heures qui s'écoulaient. Et quand nous quittâmes la boîte, titubant et en charmante compagnie pour Alex, il était déjà quatre heures. Je n'étais plus vraiment conscient de la suite. Sans quoi, j'aurais demandé à Alex de partir avec sa conquête ou de la laisser dehors, plutôt que de l'embarquer chez nous. Mais je ne m'en rendis pas tout à fait compte. Je ne voulais maintenant plus qu'une chose : rentrer pour me pieuter dans les bras de ma fiancée ! Ce fut bien ce que je fis une fois arrivé. Je filai directement dans ma chambre. Si je voulais être silencieux, ce fut raté. Je faisais un bruit d'enfer et j'en étais parfaitement inconscient. J'abandonnai l'idée de me déshabiller et me contentai de retirer mes chaussures et ma veste, avant de me laisser tomber sur le lit, à côté d'Olivia.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Mer 25 Mar - 22:27

Ouais j'étais plutôt cool comme nana. Il en avait de la chance Joe. Moi je me lance des fleurs? Mais non! Bon si un peu enfaite. Mais je plaisante. C'est plutôt moi qui avait de la chance. Nous n'étions pas chiant l'un avec l'autre. On se faisait mutuellement confiance. Si demain j'avais envie de sortir m'éclater avec mes copines, il n'y verrait pas d'inconvénients et il ne dirait rien. Pareil pour moi. 

Enfin, ils finirent par sortir tout les deux je faisais un peu de ménage à la maison. Je rangeais et nettoyait la cuisine, le salon et notre chambre ainsi que la salle de bain. J'aimai bien faire le ménage. Habituellement nous le faisions ensemble Joe et moi mais ça ne me dérangeais pas du tout de le faire toute seule aujourd'hui. Je pris une nouvelle douche et me préparai ensuite, puis j'allais chez Laurie. Je décidais de l'embarquer elle et Jessica et de les emmener déjeuner dehors. Puis nous déposions Jessica chez la nourrice et j'emmenais Jessica avec moi chez l'esthéticienne. Ce n'est pas parce qu'elle était en fauteuil qu'elle ne devait plus prendre soin d'elle. Ont allait ensuite faire un peu de shopping ensemble. Elle semblait contente de cette petite journée. Nous allions chercher Jessica pour un petit goûter à la plage. Puis on rentrait chez Laurie et je préparai un bon dîner. J'allais louer le film et acheter des pots de glace. 

Nous passions une super soirée. Jessica fut même autorisée à allé se coucher un peu plus tard que d'habitude. Mais bon, c'était 21h quoi. Elle était encre trop petite pour rester veiller avec nous. Nous regardions alors film avec Laurie. Et après ça, elle me posa des questions sur Joe, sur moi, sur le mariage, sur notre relation. C'était encore un peu délicat pour moi de discuter de ça avec elle mais de son côté ça ne semblait plus du tout lui poser de problème. Je lui expliquai alors à quel point j'étais heureuse avec lui. À quel point il était incroyable avec moi. On discutait ensuite de tout et de rien, ont de remémorait nos souvenirs d'enfance avec de vielles photos. Je fini par rentrer à la maison vers 1h du matin. Je n'avais pas vu le temps passer. J'attendais Joe en traînant à la maison mais vers 3h j'étais vraiment morte de fatigue. Je décidais alors d'aller me coucher. Je voulais l'appeler au moins pour savoir si tout allait bien mais après réflexion non, je le laissai tranquille. Je n'arrivai cependant pas à dormir malgré le sommeil. Jusqu'à l'entendre rentrer. Là j'étais rassurée et je pouvais m'endormir. Mais Joe et son frère faisaient tellement de bruit que c'était impossible. En temps normal j'aurai certainement pris ça pour un manque de respect, mais la je me doutais bien qu'ils devaient être complètement ivres et je n'en voulait pas à Joe pour ça. En revanche, je cru entendre qu'Alex avait ramener sa conquête à la maison. Joe aurait quand même pu s'imposer. Je n'étais pas pour que ce genre de chose se passent sous notre toit. Ça serait cautionner son comportement, ce qui n'était pas le cas pour ma part. Mais bon, tant pis, ce n'est pas la fin du monde non plus. Joe entra dans la chambre sans allumer la lumière et se jeta sur le lit tout habillé, ça me fit sursauter. Bon sang qu'est ce qu'il sentait fort d'alcool. Il se colla à moi et entoura ma taille. Un sourire se dessina sur mes lèvres. 

Ça va bébé? T'as passer une bonne soirée?

Il marmonna quelque chose et je me rendait compte qu'on était vraiment très très imbibé. Pour ne pas dire presque ivre mort. Je n'aimai pas trop le voir dans un état pareil. Il y'avait bourré et bourré, la c'était vraiment beaucoup. Mais bon, au moins il avait passé une bonne soirée et puis, ça n'était pas souvent. Il remonta alors sa main sur ma poitrine qu'il agrippa avec force et je dus intervenir pour qu'il me lâche. 

Doucement bébé, ça me fait mal.

Il s'approcha de moi encore plus et colla sa bouche à mon oreille. Il me souffla alors qu'il avait très envie de moi. 

Non pas ce soir Joe. T'es pas en état et en plus je suis vraiment crevée. On verra ça demain.

Mais il insista et je ris.

Mon cœur je suis vraiment claquée. Et t'es dans un sale état. Je préfère quand tu as tout les esprits.

Mais il insista encore. La ça commençait à être un peu lourd, je lui demandai de me laisser dormir mais il grogna un "non". C'est quoi son problème? Il m'attrape le poignet brutalement et me retourne dos contre le lit et monte sur moi. Il colle sa bouche à la mienne avec violence et glissa sa main sous mon pyjama. De l'autre il agrippe fermement ma mâchoire. Je suis obligée de le pousser. 

Putain Joe je t'ai dis non! Tu me fais mal, arrêtes! C'est quoi ton problème?

Il agrippe mon bras avec force et m'attire de nouveau vers lui, les larmes me montent aux yeux. Pour la première fois de ma vie j'ai peur de lui. Je me débats pour qu'il me lâche, je le pousse encore et je sors du lit. 

Va te faire foutre!

J'étais effrayé, et en colère. Je ne l'ai jamais vu dans un tel état. Je détestai le voir comme ça. Je recule même un peu du lit pour reprendre la parole. 

Tu n'est pas dans ton état normal. On reparlera de tout ça demain quand tu iras mieux. Tu devrais dormir maintenant.

Je sortais et allais dormir dans la chambre d'ami. Je m'écroulais. J'étais en larmes, tremblante. Je fermai même la porte à clés pour que Joe ne revienne pas. Il était vraiment chiant dans cet état, et il ne contrôlait pas vraiment sa force. Mais la il m'a vraiment fait peur. Cependant je regrettait mes paroles. Surtout quand je lui ai dis d'aller de faire foutre. Je ne trouvai pas le sommeil cette nuit la. Et le main en allant à la salle de bain, je remarquait un marque de doigts violette sur mon bras et une rouge sur mon coup. Il ne fallait pas que Joe voit ça, il allait s'en vouloir. Mais il entra dans la salle de bain. Je le fusillait du regard. 

Tu te souviens de ce qui s'est passé hier soir?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 26 Mar - 18:42


Die an other day.

Même si nous étions assez jaloux tous les deux, nous n'étions pas au point de nous interdire des tas de choses à l'autre et tout ça. Au contraire ,nous nous offrions une certaine liberté. La preuve, elle me laissait libre de sortir toute la journée et toute la soirée avec mon frère. Quand bien même de son côté c'était un sacré fêtard et coureur de jupons. Elle aurait pu craindre que je ne suive le mouvement et ne parte totalement en vrille à mon tour. Mais non, elle ne s'en faisait pas du tout pour ça. Je partis donc bien en compagnie d'Alex pour faire la fête. Et pas qu'un peu ! Ce fut complètement ivre mort que je terminai la soirée. Et du coup, titubant que je revins dans notre chambre pour me laisser tomber sur le lit. Ca tanguait dangereusement autour de moi. Mais j'étais assez conscient pour éprouver le besoin de me coller à ma fiancée, comme tous les soirs. Un bras et une jambe enroulés autour d'elle, je m'apprêtais à m'endormir quand la voix d'Olivia se fit entendre. Je fus heureux de constater qu'elle ne dormait pas. Un peu trop heureux sans doute, puisqu'après une réponse évasive, je commençais à tâtonner un peu son corps. Je trouvai sans mal sa poitrine. Mais elle me repoussa. Ce qui eut le don de me surprendre. En temps normal, j'aurais été sonné et je lui aurais demandé ce qui lui arrivait. Là, je ne réfléchis pas davantage, je tentai encore ma chance. Si elle avait été endormie, je n'aurais rien fais, je me serais contenté de m'endormir à mon tour. Mais puisqu'elle était réveillée, pourquoi ne pas faire l'amour ? Ca me semblait tellement normal, que je me fis toujours plus insistant. Maintenant, j'avais vraiment très envie d'elle. Comme toujours à vrai dire.

Mais pour la première fois depuis le début de notre relation, elle n'était pas du tout réceptive. Au contraire, elle me repoussait. J'avais un peu de mal à croire qu'elle puisse ne pas avoir envie de ça, dans mon état actuel. Je ne me rendis pas compte le moins du monde, que j'y allais trop fort. Que ma poigne était trop forte sur sa peau, que je la clouais sur le lit de mon corps, que je refusais de la laisser m'échapper. Je n'étais pas conscient de sa peur et de sa colère. Même quand elle parvint à quitter le lit. Je roulai sur le dos pour la suivre du regard, relevé sur mes bras pour ne pas la perdre de vue. J'arrêtai enfin de protester, quand elle me lâcha un "va te faire foutre" qui, lui, arriva bien à s'imprimer dans mon cerveau. Interdit, je la fixais du regard, tentant de faire le point sur tout ça. Elle était vraiment énervée. Sur le coup, je ne comprenais pas du tout sa raison. Elle s'éloigna, parla encore, et fini par quitter la chambre. Je demeurai con pendant un moment. Et j'eus un peu de mal à m'endormir sans sa présence. Mais l'alcool aidant, je parvins à sombrer dans le sommeil. Au réveil, je grognai de douleur face à la barre qui me traversait le crâne et de la bouche pâteuse qui me dérangeait. J'eus le réflexe de tâter le lit à la recherche d'Olivia. En constatant son absence, je me remémorai l'ensemble de ce qui s'était passée dans la nuit. Merde alors. D'abord me ressaisir avec une bonne douche et ensuite j'irai la trouver ! Mais la rencontre fut plus rapide que prévue puisque je la croisai dans la salle de bain. Je m'arrêtai sur le seuil, figé, droit comme un i, le regard rivé sur l'une des marques qu'elle venait elle même de découvrir. Elle me fusilla du regard, me clouant le bec pour de bon. Avant de prendre franchement la parole. Evidemment qu'elle m'en voulait, je ne m'attendais pas à moins. Et de mon côté, je n'assumais pas du tout, pour sûr. Je me sentais horriblement gêné, désolé, peiné et j'avais mal de la voir me tomber dessus aussi brutalement. Je baissai les yeux et hochai positivement la tête. J'suis désolé ... Soufflai-je d'une voix à peine audible en évitant de la regarder. Je me faisais la sensation d'être un véritable monstre. Ce que j'avais faillis faire, était tout bonnement horrible. J'peux prendre une douche avant que tu vides ton sac ? Tentai-je à voix basse.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 26 Mar - 19:20

Bon sang mais qu'est ce qui lui prenait? Il me faisais vraiment fait mal. Mal et très peur aussi. Je ne l'ai jamais vu dans un état aussi... lamentable. Ce n'était pas l'homme que j'aime ça. Sortir s'éclater ok, mais finir dans cet état pathétique, ivre mort, non, ça allait trop loin. Il ne se rendait pas compte de ce qu'il était entrain de me faire. Les larmes me montèrent aux yeux alors que je lui criait qu'il me faisait mal mais il ne semblait pas comprendre. Heureusement que son corps était engourdit par l'alcool, si il avait pleine possession de ses moyens et de sa force, et n'aurait pas pu me dégager et...qui sais ce qu'il m'aurait fait? Non...non Joe ne m'aurait pas fait ça. Jamais. Il aurait arrêté en voyant me détresse. Je le sais... La il avait juste un peu déconné. Cependant je préférais aller dormir dans une autre chambre. Évitons de tenter le diable. 

Ce ne fut que dans la salle de bain le lendemain que nous nous retrouvions. Je ne pus m'empêcher de le fusiller du regard malgré moi. Il semblait vraiment mal, et gêné. Je voulais juste lui parler mais il m'envoya carrément chier comme une merde. Je ne dis rien, je ne répondais pas. Ça ne me ressemblait pas. Mais la il m'a vraiment fait mal. Encore plus qu'hier  soir? Mais qu'est ce qui a pu de passer hier soir quand il est sorti, pour qu'il me traite comme ça? Qu'est ce que je lui ai fait moi? Je baissai seulement la tête pour me retourner face au miroir. Je baissai encore plus la tête pour qu'il ne voit pas mes larmes. Il fila sous la douche. Il ne s'était même pas inquiété de mes hématomes, alors que c'est lui qui m'a fait. Moi a sa place, si je lui avait fait mal, mal au point de lui laisser de telles marques, j'aurai été mortifiée. Je me serais jeté à ses pieds pour lui demander pardon. Je n'aurais pas pu me regarder en face. Lui, ça ne semblait rien lui faire. Je me déshabillais. Je remarquai une nouvelle marque bleu et violet sur ma poitrine. Bon sang mais il m'avait mutilé ou quoi? Je soufflai un grand coup. Je fini de me déshabiller et j'entrais sous la douche derrière lui et entourait sa taille de mes bras, je posai le front sur son dos. Les larmes coulaient encore et encore sur mes joues.

C'est pas grave d'accord? Oublions ça... Faisions comme si il ne c'était rien passé.

Je n'étais pas sur qu'il allait être d'accord avec ça. Quoi que vu son comportement de ce matin... Peu importe. Moi je pensai encore à lui en premier, je voulais lui éviter de se torturer l'esprit et de souffrir en lui pardonnant sans même qu'il ne s'excuse. Même si ça ne semblait pas vraiment le tracasser plus que ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 26 Mar - 20:41


Die an other day.

Ma première pensée au réveil, fut pour Olivia. La seconde, pour la douloureuse gueule de bois qui m'accueillait au petit matin. J'étais encore à moitié sonné par tout ça et par le fil de mes pensées. Je songeai alors qu'une bonne douche pour me réveiller, ne pourrait que me faire le plus grand bien. Mais je fus de suite accueillit par un sacré regard de la part d'Olivia, qui me fit baisser les yeux. Je m'excusai doucement et tentai de repousser un tant soit peu la conversation à plus tard. Ce n'était pas vraiment une façon de me défiler. Il fallait que l'on parle de ça. Que je sache à quel point elle m'en voulait et s'il y avait une façon pour moi de me faire pardonner de ce que je lui avais fais subir. Mais je n'avais pas encore les idées suffisamment claires. Je n'étais pas certain de parvenir à avoir une conversation normale et tout ça. Elle me tourna le dos et j'en profitai pour filer dans la cabine de douche. Le fait est que je ne savais pas si j'allais réussir à l'affronter du regard après ce que je lui avais fais subir. J'avais même un peu de mal à croire que j'ai pu aller aussi loin. Dans la cabine de douche, je mis l'eau en route et posai les mains sur le carrelage devant moi, pour laisser l'eau couler sur mon crâne et l'ensemble de mon corps. Je gardais la tête baissée, au point de ne pas remarquer tout de suite qu'Olivia me rejoignait.

Ce ne fut que lorsque ses bras s'enroulèrent autour de moi, que je m'avisai de sa présence. Je demeurai silencieux et immobile un bon moment. Ses paroles ne me rassuraient pas du tout. Au contraire. Non on peut pas ... Soupirai-je d'une voix à peine audible. Je demeurai silencieux pendant un petit moment, avant d'enfin pivoter pour la regarder. Je réalisai enfin qu'elle était en larmes. Putain. Putain ! Mon souffle se coupa et je du fermer les yeux pour ne plus la regarder. Ne pas affronter de façon directe, ce que je lui avais fais subir. Oli je suis tellement désolé ... Finis-je par souffler en osant l'affronter plus ou moins du regard. J'ai envie de te promettre que je ne le ferai plus mais j'aurais l'impression d'être ce genre de type violent qui cogne sur sa femme et ne peut pas s'empêcher de recommencer ... Après une courte hésitation, je fini par me pencher pour déposer de très légers baisers sur les marques que j'avais faite sur sa peau. Il n'était pas rare que je la marque au cours de nos ébats particulièrement bestiaux. Mais je savais très bien que ce n'était pas pour cette raison là qu'elle avait de telles marques en cet instant. Et ça changeait radicalement les choses bien sûr. Je suis tellement désolé ... je saurais pas t'expliquer pourquoi ça a prit une telle tournure. J'avais tellement envie de toi et j'ai été tellement surpris que tu me repousses. Je sais pas pourquoi j'ai perdu les pédales comme ça. Je te promets que je serais pas allé plus loin. J'aurais pas été jusqu'à ... Je m'arrêtai net, incapable de finir ma phrase. Non, je n'aurais pas été jusqu'à la violer bordel ! Ce mot seul suffisait à me dégoûter au plus haut point. Quand tu m'as dis d'aller me faire foutre j'ai réalisé que je venais vraiment de merder ...
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 26 Mar - 21:23

Je ne lui en voulait plus du tout. Il s'en voulait déjà assez tout seul. Au contraire maintenant j'essayai de le rassurer et de le faire aller mieux, de l'obliger à se pardonner cet incident. J'entrai alors sous la douche avec lui et lui proposait de tout oublier et de faire comme s'il ne c'était jamais rien passé. Mais évidement il refusa. Je sentais la peine dans sa voix. 

Si on peut! C'était rien Joe, rien du tout. S'il te plais oublies ça.

Je le serrai encore un peu plus alors qu'il finit par se retourner vers moi. Il semblait choqué de me voir entrain de pleurer. J'aurai cru qu'il l'avait entendu, mais non. Il s'excusa encore et encore. Je relevais les yeux vers lui et plantais mon regard dans le sien. 

Je te pardonnes amour. C'est pas grave. N'y pense plus. Tu n'es pas un homme violent, pas du tout. Tu n'étais pas toi hier, t'as déconner et ça arrive à tout le monde. J'ten veux pas .

Et le voilà qui s'excusait encore. Il faisait peine à voir. Il se mît à embrasser mes blessures avec la plus grande délicatesse qui soit, ça faisait un bien fou.J'avais décidé de tourner la page, il fallait que Joe en fasse de même. Je pris son visage entre mes mains pour le faire me regarder. 

Arrêtes de t'excuser, c'était rien. Si...si je t'ai repoussé c'est parce que j'étais morte de fatigue déjà, et surtout parce que tu n'étais pas...toi. Tu étais bizarre? et brut, mais pas comme d'habitude, tu étais hargneux et tu me faisais mal, et quand je t'ai demandé d'arrêter tu... Peu importe. Je n'avais pas envie quand tu étais dans cet état je n'ai pas à me justifier. Et...

Je le forçait de nouveau à me regarder.

Evidement que tu n'aurais pas... Je savais que tu ne m'aurais jamais fait ça, t'en ai incapable, tu ne peux pas me faire du mal à ce point, je le sais. Je n'en ai pas douté une seconde. Si je suis allée dormir à côté c'était pour dormir tranquillement, pas parce que j'avais peur de toi.

Je poussai un grand soupir. Je caressai sa joue. Bon sang, il était tellement triste. J'avais le cœur en miette de le voir comme ça. 

Je suis désolée de t'avoir dis ça. J'étais en colère et mes mots ont dépassés ma pensée. Aller, s'il te plais on y pense plus... Et tu..,tu vas... Tu vas continuer à me toucher n'est ce pas? Ça ne va rien changer entre nous hein? Ça va continuer comme avant entre nous?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Jeu 26 Mar - 21:53


Die an other day.

J'étais toujours aussi incapable de réaliser tout à fait ce que j'avais fais. Ou faillis faire, même ! Je ne m'en rendais compte que maintenant que j'en parlais à voix haute. Je faillis dire le mot "viol" et ça me choqua pour de bon. Non, je ne serais pas allé jusque là, n'est-ce pas ? C'était tout bonnement impossible ! Ce n'était pas du tout mon genre. C'est pas rien ! Insistai-je avec véhémence. Je la connaissais. Elle disait ça uniquement pour que j'arrête de m'en vouloir autant et de souffrir à ce point. Mais c'était impossible pour le moment. Je n'arrivais pas à me pardonner. Ce n'était pas si simple que ça ! Elle me força à planter mon regard dans le sien, ce que je fis avec une certaine hésitation. Dans le fond, elle devait encore un peu m'en vouloir tout de même. Et de toute façon, moi je m'en voulais à mort. C'était horrible ce que j'avais fais, quoi qu'elle en dise. Peu importe pourquoi tu ne voulais pas. Tu ne voulais pas, point. Je n'avais pas à ... A insister autant. Tu as été très claire. C'est juste moi qui n'ai pas su réaliser et m'arrêter ... Elle avait évidemment toutes les raisons du monde de n'avoir pas eut envie. Je ne pouvais pas le lui reprocher !

Elle m'assura qu'elle n'avait pas quitté la chambre par peur de moi ou de ce que je pourrais lui faire. Pourtant, je me rappelais terriblement bien de son regard, mélange de rage et de panique. Je sais que tu as eus peur Oli ... M'en rendre compte a été ... Horrible ... Avouai-je à voix basse. Tu n'as pas à être désolée pour ça, franchement... Ajoutai-je avec une certaine ironie. Elle n'avait franchement rien fait de mal comparativement à moi et à mes agissements tout bonnement horribles ! Toutefois, pour ce qui était de sa dernière question, il y eut un moment de flottement. Continuer à la toucher ? Oui, évidemment que oui. Le désir entre nous n'allait certainement pas en prendre un coup. Mais continuer exactement comme avant ? Pour le moment, je ne me sentais pas capable de la prendre aussi ... Bestialement que nous en avions l'habitude. Même si ça lui occasionnait des douleurs légères et qui entraient dans le cadre de nos échanges passionnés, ça restait des douleurs. Et pour l'heure, lui faire mal ne me tentait pas du tout. Bien sûr. Pourquoi quoi que ce soit changerait ? Répondis-je pourtant. Ce n'était pas un mensonge. Juste ... Une tentative d'étouffer une partie de la vérité. Oui, disons ça comme ça ! Je déposai un baiser sur son front et lui tournai le dos pour reprendre ma place initiale, pour récupérer le gel douche.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Ven 27 Mar - 13:37

Joe s'en voulait vraiment beaucoup. J'avais l'impression que plus je le rassurai et j'essayai de minimiser la chose, plus il s'en voulait. Un continua en confirmant que je n'avais pas à me justifier quand a mon refus de faire l'amour hier soir. Sur ça j'étais d'accord avec, je n'ai pas à me justifier. 

Mais mon cœur comme je te l'ai dis tu n'étais pas toi hier...

Non, le trop plein d'alcool d'hier soir l'avait changé en un homme que je ne connaissait pas et que je n'avais plus jamais envie de voir d'ailleurs. Oui il avait raison, j'ai eu peur, même si je ne voulais pas le lui avouer. Il me connaissait bien trop. Je ne pouvais pas lui mentir. Je baissai les yeux.

Je ne voulais pas avoir peur de toi... Je suis désolée.

Oui je m'excusais d'avoir eu peur de lui, parce que je savais à quel point ça lui faisait mal. Je lui avais dit une fois que je n'aurai jamais peur de lui, et pourtant c'était arrivé. Mais il fallait aussi prendre en compte les circonstances atténuantes. Il était ivre et il ne savait plus ce qu'il faisait. 

Ce n'est pas de toi que j'ai eus peur mais de celui que tu étais hier soir. Un homme que je ne reconnaissais pas. Promets moi juste de ne plus jamais te mettre dans un état pareil, de ne plus boire à ce point. Même quand ont sort s'éclater il y'a des limites, et hier soit tu les as franchis... Mais on a surmonter bien pire que ça toi et moi. Ce n'était qu'une légère erreur de parcours que j'ai déjà oublié.

Je m'inquiétais subitement alors de perdre un peu du désir qui nous animait l'un et l'autre. Joe n'allait quand même pas refuser de me toucher ou avoir peur de le faire pour si peu n'est ce pas? Ça allait continuer comme avant. Il me connaissais trop bien oui, mais moi aussi je le connaissais trop bien et étais sceptique quand il confirma que ça ne changerai rien. Il m'embrassa sur le front et se retourna de nouveau. Je le contournais pour me planter devant lui. Je plongeais mon regard dans le sien. 

Pourquoi tu te détournes de moi alors?

Il semblait avoir du mal à me regarder dans les yeux. Je l'attirais alors dans mes bras de manière à enfouir son visage dans mon cou. L'eau chaude coulait sur nous, je caressai son dos avec la plus grande douceur. 

Ça va aller mon amour. C'était rien... Je te pardonne mon trésor, je te pardonne.

Il semblait encore secoué par tout ça. De mon côté je voulais juste oublier tout ça et aller de l'avant. Il fallait qu'on passe à autre chose et qu'on ne reste pas bloqué sur cet incident. Je me reculais légèrement et plantai de nouveau mon regard dans le sien. 

Fais moi l'amour maintenant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Ven 27 Mar - 16:29


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Ven 27 Mar - 19:25


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Ven 27 Mar - 19:50


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Ven 27 Mar - 20:07


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Ven 27 Mar - 20:38


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 28 Mar - 11:07


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 28 Mar - 12:11


Die an other day.

C'était une bonne chose que j'ai l'excuse du matin et de ma gueule de bois, pour lui faire l'amour aussi doucement et tendrement que possible. Parce que j'ignorais encore si j'allais parvenir à retrouver mes envies de baise brutale pour le moment. Mais j'avais envie d'elle, c'était une certitude. Et ça ne risquait pas de changer de sitôt ! J'étais fou de cette nana et le sexe était trop important pour être relégué au troisième, quatrième ou je ne sais combien de plans. Je me collai pleinement à elle de sorte à ce que mon bassin soit fermement collé au sien et que mon torse frotte contre sa poitrine à chacun de mes mouvements. Je demeurais lent quand même, prenant le temps de faire grimper le plaisir. Nos souffles rapides se faisaient entendre dans la cabine de douche, la buée recouvrait la vitre coulissante. Un grognement m'échappa quand elle planta ses ongles dans ma peau. Et un autre grognement quand elle me mordit l'épaule. Bon sang ce que je pouvais aimer quand elle s'emballait de la sorte. Et elle ne le savait que trop bien. Elle insistait bien de sorte à me rendre dingue. Comme lorsqu'elle jouit et parvint à m'emporter avec elle dans la seconde. Je jouis en grognant mon plaisir. Elle reposa les pieds à terre mais je ne la lâchai pas pour autant. Au contraire, je la gardais serrée contre moi et mon visage au creux de son cou. Mon amour à moi ... Soufflai-je d'une voix douce.

Mais il fallait que bien que nous quittions la salle de bain à un moment donné. Ce que nous finîmes donc par faire et nous rejoignîmes mon frère qui était toujours avec sa conquête. Il lui demanda rapidement de se tirer, ce qu'elle fit sans demander son reste. Evidemment, adorable comme pas deux, Olivia la rattrapa. Elle devait trouver le comportement d'Alex, assez déplacée. Mais elle devait bien se douter que j'avais également été ce genre de type fut un temps. Je me laissai tomber dans un de nos canapés et Olivia nous rejoignit avec cachets et café. Elle prenait vraiment soin de nous. Elle était soucieuse de notre bien être. Je n'étais évidemment pas surpris du tout par ça ! Pourquoi crois-tu que je l'ai demandé en mariage ? Rappelai-je avec un sourire ironique, regard posé sur Oli. Je pris à mon tour mon cachet. Puis m'allongeai sur le canapé, dans le dos d'Olivia. J'enroulai un bras autour de sa taille et enfouis mon visage contre son dos. J'avais juste envie de la câliner et la garder contre moi pour l'heure. J'étais à moitié HS encore. C'est fou mais cette nuit on a fait plus de bruit que vous ! Ah oui ? Je n'avais pas entendu du tout à vrai dire. Et je ne rebondis pas sur ses paroles, préférant me taire.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 28 Mar - 12:37

J'étais rassurée et en même temps pas surprise que ça soit aussi merveilleux qu'à chaque fois. En même temps entre nous ça ne pouvait être que délicieux, incroyable, ça ne pouvait pas aller autrement. Il y'avait beaucoup trop d'amour entre nous, ce n'était pas juste une question d'alchimie physique même si ça aussi ça aidait beaucoup lors de nos ébats. Je fus bien satisfaite que Joe prenne son pied autant que moi. Rien n'avait changé, rien ne changera jamais entre nous. C'était parfait. Quand nous avions fini il me serra contre lui en me murmurant des mots doux à l'oreille. Son amour à lui, oui c'est ce que j'étais, et j'adorai ça. Mon cœur battait encore plus fort sous ses paroles. 

Après quelques câlins nous finissions quand même par rejoindre son frère et cette fille en bas mais elle s'en alla bien vite. La pauvre avait l'air de déjà d'être attaché à Alex mais lui n'en avait clairement rien à foutre. Elle me faisait de la peine. Je lui proposais de rester prendre un café et de lui appeler un taxi mais elle refusa. Putain Alex était vraiment un connard. Je déteste ce genre de mec. Mais ça reste le frère de mon futur mari, alors je laissais passer, pour cette fois du moins. Surtout qu'ils avaient une sacré gueule de bois tout les deux et je n'avais pas envie d'en ajouter une couche. Je préférai prendre un peu soin d'eux. Et je fus surprise par les compliments d'Alex et ravie par la réponse de Joe. Il posa les yeux sur moi et je lui souris. Puis il s'allongea dans mon dos et entoura ma taille pour enfouir son visage dans mon dos. Je lui caressai doucement les avant bras du bout des ongles. La chair de poule apparu sur sa peau et je souris pour moi même. Alex nous balança alors qu'hier soir lui et sa conquête avaient fait plus de bruit que Joe et moi. Il ne savait pas ce qui c'était passé hier soir entre Joe et moi et il n'avait pas à le savoir. Ça ne nous concernait que nous deux. Je pouffais doucement. 

Ouais on en fait toujours des tonnes quand on simule.

La il ne trouva rien à répondre et se contenta de rire. Je dois avouer que je n'ai pas entendu leur ébats et je remercie le ciel pour ça, mes oreilles aussi d'ailleurs. 

T'as toujours autant de repartie et de sens de l'humour? Tu dois être la seule nana à me clouer le bec. 

C'est un plaisir. 

Je riais un peu avec Alex avant de me tourner un peu sur le côté vers Joe pour le regarder, ses bras toujours autour de moi. Je caressai tendrement ses cheveux. Et l'embrassai sur la joue.

Tu veux retourner te coucher mon cœur? Vous avez l'air crevé tout les deux, et il est encore tôt. Allez dormir un peu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 28 Mar - 13:29


Die an other day.

Après avoir avalé le cachet que ma petite fiancée avait préparé pour moi, je m'allongeai dans son dos et enroulai un bras autour d'elle, mon visage dans son dos. Je frissonnai longuement, sans pouvoir me contrôler, quand Oli vint me caresser le bras du bout des doigts. C'était très agréable, bien sûr. Tout ce qui venait d'elle l'était en même temps ! Je relevai un peu son tee shirt dans son dos, pour avoir le nez et les lèvres collés à sa peau douce, chaude et qui dégageait le parfum délicat de son gel douche. Je ne répondis pas quand mon frère nous fit une remarque. de toute façon, Olivia se chargea de lui apporter une réflexion toute trouvée. J'adorais la façon qu'elle avait de le remettre à sa place à tous les coups. Surtout lui qui avait une sacré fierté. Je me rappelais très bien quand elle me faisait la même chose le jour de notre rencontre. Même si elle était bien moins claquante. C'était un petit jeu. Un petit flirt entre ... Putain, c'était comme si elle flirtait avec lui ! Je me figeai un peu à cette idée fort désagréable. Non, elle ne flirtait pas avec lui. ELle le remettait à sa place.

Mais moi, j'avais vraiment adoré quand elle m'avait fait ce coup là dans les premiers temps. Et Alex avait également l'air de trouver ça drôle et rafraîchissant. Hm, j'eus quand même tôt fait de chasser toutes ces pensées très désagréables. Surtout quand Olivia me ramena sur terre en se penchant pour me caresser les cheveux et déposer un doux baiser sur ma joue. Hm mais j'ai envie de rester avec toi ... Marmonnai-je avec une petite moue enfantine. J'étais toujours collé à elle, c'était plus fort que moi ... Mais t'as raison. Je pense que dormir une petite heure me fera du bien ... Capitulai-je finalement. Je glissai une main à l'arrière de son crâne pour attirer son visage au mien et venir ainsi l'embrasser. Un baiser tendre et paresseux. Simplement mes lèvres qui s'emparaient des siennes et jouaient avec. Tu viendras me réveiller dans une heure hm ? Me laisse pas dormir toute la journée ! Je me redressai en position assise, sans vraiment cesser de l'embrasser. Puis après un dernier baiser, je me levai pour rejoindre notre chambre où, effectivement, je m'endormis sans me faire prier.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 28 Mar - 16:26

J'adore quand il me prenait comme ça, il me câlinait avec douceur. J'aimai aussi le fait qu'il le fasse devant d'autre personne.ce n'est pas que j'ai quelque chose à prouver à qui que se soit, c'est juste que j'aimai bien quand il montrait que je lui appartenait. Je n'étais qu'à lui. Une autre chose qui me plaisait, remettre Alex en place quand il faisait un peu trop le malin. Je fus surprise de constater qu'il semblait aimer ça. Je n'ai pourtant absolument pas fait ça pour lui plaire bien au contraire. C'était juste pour le remettre en place. Enfin, je portais mon attention à Joe en le câlinant et lui proposant de retourner se coucher. C'était trop adorable quand il affirma qu'il voulait rester avec moi. 

T'es trop mignon. Mais moi je veux surtout que tu te reposes. 

Il finit par monter en me demandant de venir le réveiller dans une heure. Ce que je ne manquerai pas de faire. Je le suivais des yeux avec un regard amoureux jusqu'à ce qu'il disparaisse en haut de l'escalier. Je je reporte mon attention sur Alex. 

Tu devrais te recoucher aussi Alex. Je viendrais te réveiller plus tard.

Non... Moi j'ai vraiment envie de rester avec toi. 

Je poussai un soupir d'agacement.

Arrêtes ça ok... Tout cet espèce de flirt à deux balles. Écoute j'ai pas envie d'être méchante ou impolie mais ça ne m'intéresse pas d'accord? Même juste pour rigoler. J'aime pas ça. Tu ne vois pas que je ne suis pas réceptive? Ça me met mal à l'aise. Je suis amoureuse de ton frère, folle amoureuse, et tout ce que tu fais n'y changera rien. Je ne suis pas intéressée, ni par toi ni pas un autre, et ça ne m'amuse pas du tout, et Joe non plus. C'est ton frère putain. T'as vraiment envie de perdre sa confiance pour de bon?

Il me fixai, il restait la et ne répondait rien. J'y avait été peu être un peu fort parce qu'il semblait vraiment blessé. Je ne voulais pas l'envoyer chier ou être méchante. Je voulais juste lui faire comprendre les choses.  Il restait à me regarder sans rien dire. 

Je suis désolée. Mais arrêtes ça maintenant, d'accord?

Il hocha la tête et baissa les yeux. Putain, il me faisait presque de la peine la. Je n'avais pas été cool du tout avec lui. Mais il fallait que je me montre ferme une bonne fois pour toute pour qu'il comprenne. Il se leva toujours avec cet air triste sur le visage et monta. Mais je l'interpellait.   

Hey Alex?

Il se tourna vers moi.

Je suis désolée de t'avoir parlé comme ça. Toi aussi tu trouveras la fille faite pour toi. Arrêtes de te comporter comme tu le fais et tu verras que ça ira mieux.

Il hocha de nouveau la tête et monta de coucher. Moi pendant ce temps je rangeais un peu la maison. Puis je regardais la télé jusqu'à l'heure d'aller réveiller les garçons. Je commençai par Alex parce qu'avec Joe ça allait être un peu plus long. J'avais envie de le réveiller avec des câlins et de rester un peu avec lui au lit. J'entrai donc en premier dans la chambre d'ami. Alex avait le visage enfoncer dans le coussin. J'étais un peu mal à l'aide de le voir torse nu. Je tapotai un peu son dos en restant debout près du lit. Je secouais doucement son épaule. 

Alex... Il est presque midi. Réveille toi.

Il se retourna, me regarda et m'attrapa la main. Je me dégageais aussitôt. Il se redressa et approcha sa main de ma joue. Je reculai avant qu'il ne me touche.

Putain t'es vraiment trop con. Et dire que je commençait à t'apprécier. T'es encore pire que ce que Joe disait. T'as de la chance, je ne vais pas en parler à ton frère parce qu'il serait capable de te tuer pour ça. Et je ne veux pas le perdre et qu'il gâche sa vie pour un connard pareil. Je veux que tu sois parti de chez nous quand j'aurai réveiller Joe.

Je sortais de la pièce en claquant la porte. Je rejoignait la mienne. J'étais rouge de colère. Quel espèce de petit connard. J'eus un pincement au cœur en me rendant compte que j'avais fait la même chose à Laurie finalement. J'avais charmé le petit ami de ma grande sœur. Mais moi ce n'était pas un jeu pour la faire chier, j'étais tombé amoureuse de lui. Enfin, j'entrais dans ma chambre et regardai Joe endormi sur le côté. Je me glissai sous la couette avec lui. Il était tellement beau quand il dormait, tellement paisible, un vrai petit ange. J'allais me coller à son corps chaud. Je caressai sa joue barbue et déposai un délicat baiser sur ses lèvres. Je glissai une jambe entre les siennes et un bras dans son dos que je caressais tendrement de haut en bas. Il ouvrit doucement ses petites yeux ensommeillés. 

Salut mon petit bébé. Tu as bien dormi? 

Je continuais de le caresser avec la plus grande douceur et l'embrassai encore. Je roulais au dessus de lui et allongeais tout mon corps sur le sien et rabattais la couette sur nous. Je glissai une main dans ses cheveux en enfouit mon visage dans son cou. Je me mis alors à l'embrasser lentement à cet endroit, de longs et chauds baisers au creux de son cou. J'avais presque envie de me rendormir la. Je restais ainsi dans ses bras une bonne vingtaine de minutes. 

Aller on va se lever. Je vais commander un truc à manger. T'as envie de quoi?

Je me levais difficilement et allait récupérer le téléphone pour commander à manger. Alex était parti, tant mieux. Puis Joe de leva à son tour. Je reçois un sms d'Alex avec écrit simplement "je suis désolée". Je le supprime et décide de ne plus y penser. Notre repas ne tarda pas à arriver et nous mangions tranquillement, puis nous passion la journée à la maison. Dans le canapé, dans les bras l'un de l'autre, une petite après-midi à regarder des films tranquillement. J'adore ne rien faire avec Joe. 

Je passe la semaine à bosser, je suis plus que ravie de retrouver Joe en rentrant à la maison le soir et de lui raconter ma journée, puis de l'entendre raconter la sienne. Et aujourd'hui je dois retrouver une ancienne copine de l'école d'art pour prendre un verre. Je suis attablé dans ce petit café quand elle m'envoi un message me disant qu'elle ne peux pas venir. Je ne peux pas m'empêcher de lâcher un juron à son encontre. C'est à ce moment que j'entend une voix dans mon dos.

Je peux m'asseoir? 

Il se place devant moi. 

Alex? Euh... J'allais partir.

J'ai besoin de te parler. 

C'est grave? Écoute si c'est par rapport à ton père va voir Joe directement. Ça concerne quoi?

Toi 

Bon ok. Je savais que j'aurai mieux fait de ne pas te répondre du tout. Aller vis ta vie et laisse moi tranquille, tu ferais mieux de...

Je t'aime. 

Je reste un moment a le regarder sans rien dire. Puis j'explose de rire. 

Bon ok... Ça c'est la meilleure de l'année. T'as presque faillis m'avoir tu sais. T'es bon acteur. Ça doit t'aider avec les filles ça.

Il s'assieds en face de moi. 

C'est pas une plaisanterie. Depuis l'autre jour j'arrête pas de penser à toi, je ne regarde plus les autres filles. Tu m'as complètement envouté. Tu... 

Je te déteste.

Que...quoi?

Je te déteste! T'as tout gâché. Joe voulait te prendre comme témoin, il était content que vous ayez reprit contact et ça va lui faire du mal que tout ça parte en fumé. Et pour ça je te déteste, parce que tu vas blesser l'homme de ma vie. C'est ton frère l'homme de ma vie. Et tu ne lui arrives pas à la cheville...t'es minable.

Je te signale que tu as fait la même chose à ta sœur avec Joe. 

Je lui met alors une gifle claquante. 

Je t'interdit de dire ça. Tu ne me connais pas, tu ne connais pas notre histoire, je t'interdit de porter un jugement ou de comparer nos deux situation. Je ne veux plus jamais te voir, je ne veux pas de toi à notre mariage, et si tu t'approche encore de Joe, c'est moi qui te tue et pas lui. Compris?

Je me lève et commence à partir quand il me rattrape et saisi mon bras. 

S'il te plais laisses moi une chance.

J'arrache mon bras de sa prise et le pousse en arrière. 

Va te faire foutre. Sors de notre vie. T'es un vrai poison. LÂCHES-MOI.

Le barman du café ou nous étions arriva et s'interpose entre nous. 

Y'a un soucis mademoiselle? 

Non tout vas bien. Je rentre chez moi.

Attends Olivia s'il te plais on...

Le barman le retient et l'empêcha de me suivre en lui demandant de me laisser tranquille. Je remerciai le jeune homme et partais rapidement. Je rentrai à la maison pour retrouver Joe. J'allais tout lui avouer. Je me jetai dans ses bras et l'embrassai.

Joe...j'ai quelque chose à te dire. Mais tu dois me promettre de rester calme d'accord? Jure moi que tu vas m'écouter jusqu'au bout et ne pas péter un câble. S'il te plais Joe...

Je pris alors une grande inspiration. Puis je l'entraînait avec moi jusqu'au canapé pour qu'on s'asseyent face à face. 

C'est à propos de ton frère. Le lendemain de votre sortie, quand t'es remonté se coucher, il m'a fait du rentre dedans. Je l'ai remit en place un peu plus brutalement que jusqu'à maintenant. Je lui ai clairement fait comprendre que ça ne me faisait pas rire, que je n'étais pas intéressé et qu'il devait arrêter ça. Et puis après, quand je suis aller le réveiller, il m'a prit la main et il a essayer de me caresser la joue mais j'ai reculer. Je lui ai demander de quitter notre maison et de ne pas revenir. Il m'a envoyer un message d'excuse mais je n'y ai pas prêter attention, je n'y ai pas répondu.

Je prenais une seconde grande inspiration. 

Mais ce n'est pas tout. J'avais rendez vous avec Johanna mais elle n'est pas venue. C'est la que ton frère s'est pointé. Je sais pas si il me suivais ou si c'était un hasard. Bref, je m'apprêtais à lui demander de me laisser tranquille et la il a...il m'a dit... "Je t'aime". Je lui ai répondu que je le détestai et qu'il me dégoutai. Il a fait remarquer que j'avais fait la même chose avec toi à Laurie. Je l'ai gifler. Je lui ai dis de ne pas venir au mariage et de ne plus te contacter. Il m'a supplier de lui donner une chance. Heureusement le barman du café à compris qu'il se passai quelque chose, il est intervenu et à retenu Alex le temps que je m'en aille... Puis je suis rentré.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 29 Mar - 13:03


Die an other day.

Même si j'avais surtout envie de demeurer aux côtés de ma petite fiancée, je finis par capituler et monter me coucher. J'avais bien besoin de dormir un peu, je devais bien le reconnaître ! Et puis ce n'était pas comme si je n'allais pas la revoir très bientôt ! Une heure plus tard, pour être plus précis. Puisque comme convenu, elle me rejoignit dans notre chambre pour me réveiller. Je la sentis qui se glissait sous la couette pour se coller à moi. Un sourire paresseux s'installait sur mes lèvres quand elle se colla plus encore à moi et glissa une main sur ma joue. Je remontai ma jambe un peu plus haut sur la sienne et glissai un bras autour de son dos. Ce ne fut qu'à ce moment que je pris la peine d'entrouvrir les yeux, pour la contempler tout à loisir. Hm ça fait du bien. Autant de dormir, que d'être réveillé par toi. Répondis-je d'une voix douce. Elle nous fit rouler sur le lit pour s'étendre sur moi et entreprit de me caresser et m'embrasser doucement. Un grognement d'aise m'échappa et je posai mes mains sur ses reins sans plus bouger. J'aimais beaucoup trop ce genre d'instant de partage. Le temps semblait être comme suspendu. C'était divin.

Nous finissions par quitter le lit. J'interrogeai Oli sur l'absence de mon frère, qui expliqua simplement qu'il était parti pendant que je dormais encore. Je ne m'en souciai pas davantage et haussai les épaules. Il avait peut-être à faire, pour ce que j'en savais ! Notre train train quotidien reprit ensuite. Rien d'ennuyeux. J'aimais beaucoup ça. Notre vie de couple était tranquille et sans problème. Je ne demandais rien de plus ! Ce fut après une journée comme une autre, qu'Olivia revint chez nous avec une mine assez grave qui m'inquiéta de suite. Je ne fis pourtant pas de commentaire et répondis à son baiser avec bonheur. Bébé tu m'inquiète ... Marmonnai-je quand elle prit la parole. Si elle commençait ainsi, c'était certainement que je risquais vraiment de péter un plomb. Mais je la suivis jusqu'au canapé sans insister. Elle allait m'en parler. Elle avait apparemment besoin que je sois assis pour ça. J'entremêlai nos doigts quand nous fûmes assit l'un en face de l'autre et l'étudiais du regard en silence. J'attendais simplement qu'elle prenne la parole et m'explique ce qui la mettait dans un tel état.

Je me figeai de suite quand elle commença à m'expliquer ce qu'il s'était passé avec mon frère, pendant que je dormais. Moi qui m'étais dis que je ne risquais rien du tout à les laisser seuls tous les deux ! Soit, c'était bien vrai puisqu'Olivia n'aimait vraiment que moi et ne lui avait bel et bien pas accordé le moindre intérêt. Je resserrai un peu la prise de mes doigts autour des siens et fronçai les sourcils, attendant la suite en silence. Parce que je sentais que ce n'était pas terminé. Qu'elle allait ajouter quelque chose d'autre, qui risquait vraiment de m'énerver. Quand elle m'expliqua la suite, puis retrouva le silence, je ne soufflai mot. Je me contentai de la regarder fixement, droit comme un i, livide. Je ne m'attendais pas à entendre ce genre de chose. Et oui, ça faisait un mal fou. Tremblant, je finis par me pencher pour enfouir mon visage dans son cou et enrouler mes bras autour d'elle. Je regrette de te l'avoir présenté ... Soufflai-je d'une voix audible, en la serrant un peu plus contre moi. Je ne peux pas lui reprocher d'être tombé amoureux de toi ... J'aurais plutôt du m'y attendre en vérité. Ma fiancée était une femme tellement parfaite et incroyable ! Je finis par me redresser pour planter mon regard dans celui d'Olivia. Il savait que ça finirait comme ça. Il a fait son choix ... Entre son frère et celle qu'il pensait aimer mais qui appartenait à son frère. Je posai mes mains à plat sur son visage et l'étudiai longuement du regard. T'es à moi bébé ...
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 29 Mar - 14:08

Je trouvais le comportement d'Alex particulièrement déplacé et mal venu. Certes, moi aussi j'avais séduit Joe quand il était avec ma sœur, j'avais ouvertement flirté avec lui mais ça c'était parce que j'étais tombé folle amoureuse de lui des notre première rencontre. Et il avait été très charmeur envers moi aussi. Il me draguait alors qu'il était avec ma sœur. Nous étions tout bonnement tomber amoureux l'un de l'autre. Mais Alex c'était différent, il je m'aimait pas, il essayait juste de montrer à son frère qu'il pouvait avoir toutes les filles qu'il voulait y compris celles qui appartiennent à son frère. Et bien avec moi c'était raté. Et je le lui fit bien comprendre.

Je ne m'attendais cependant pas à ce qui allait arriver quelques jours plus tard. Je recroisais Alex par "hasard", ou peu être qu'il le faisait exprès, je ne sais pas. Il avoua être tombé amoureux de moi et tout le tralala. Au début je n'y croyait pas du tout. Mais au fil des minutes, je me rendais compte qu'il était très sincère. Cependant ça me faisait mal. Pas pour moi ou parce que j'allais lui faire de la peine, ça non, ça me faisais mal parce que ça allait blesser Joe. C'était toujours ce que ressentirai Joe qui passait en premier dans mon cœur. Et savoir que son frère l'avait trahi ainsi allait lui faire très mal. Cependant il est évident que je ne peux pas lui cacher ça. J'envoyais donc Alex sur les roses et franchement...même si je le détestai pour ça, il me faisait de la peine. J'imaginais ce que je pourrai ressentir si Joe avait été ainsi avec moi. Si je lui avais avouer mes sentiments et qu'il m'aurait envoyer chier en me traitant ainsi. J'eus un dernier regard désolée en direction d'Alex alors qu'il semblait désemparé et abattu. J'aurai peu être du le rembarrer avec plus de tact, plus gentiment, lui dire simplement que ce n'était pas réciproque et que ça ne le serait jamais. J'avais été une vraie petasse et je m'en voulais un peu. Je filai à la maison pour tout raconter à Joe. 

Sa réaction je fut absolument pas celle a laquelle je m'attendais. J'aurai penser qu'il se serait énervé et qu'il serait parti à la recherche de son frère pour lui casser la gueule. Ce que je ne l'aurai pas laissé faire évidement. Non au lieu de ça il semblait vraiment très triste et blessé comme je le craignais. Il tremblait et se blottit dans mes bras comme un petit garçon. Je le serrai très fort contre moi alors qu'il enfouit son visage dans mon cou. 

C'est pas ta faute mon ange. C'est ton frère, c'était normal que tu me le présente. Tu ne pouvais pas prévoir ce qui allait se passer. Ne t'en veux pas mon cœur.

Il ajouta alors qu'il ne pouvait pas en vouloir à son frère d'être tombé amoureux de moi. C'était flatteur certes, mais je ne comprenais pas vraiment comment il pouvait ne pas lui en vouloir. Je le serrais encore plus fort contre moi. 

J'ai été... vraiment... horrible avec lui. Je lui ai balancé tout un tas de saloperies à la gueule et je l'ai giflé. J'aurai pas du le gifler... Mais ça ça été plus fort que moi.

Joe redressa alors la tête et me regarda intensément. Il étudia si visage en le prenant entre ses mains pendant un moment, avant de confirmer que j'étais à lui. Les larmes me montèrent aux yeux.

Evidement que je suis à toi mon amour. Uniquement à toi. Maintenant et pour toujours. Ne t'en fais surtout pas pour ça.

Je prenais à mon tour son visage entre les mains. 

Mon amour... Mon petit mari... Il n'y a que toi dans mon cœur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 29 Mar - 15:24


Die an other day.

Même si je m'attendais à ce que mon frère veuille faire du charme à ma fiancée, je ne pensais pas que ça irait aussi loin. Jusqu'au point où il annonçait qu'il était amoureux d'elle. Je voulais croire qu'il exagérait. Il ne pouvait pas ressentir de tels sentiments pour elle, n'est-ce pas ? Soit, si ... Même si ce n'était pas son genre de tomber amoureux, on ne pouvait pas dire que c'était le mien non plus à la base. Mais Olivia était une femme hors normes. Elle était divine. Et au final, il ne faisait rien de plus que ce que nous, nous avions fait à Laurie. La différence, c'est que pour nous c'était réciproque. Un amour fort et contre lequel personne ne pouvait rien. Nous étions des âmes soeur. Non en effet, je m'attendais pas à ce qu'il puisse un jour tomber amoureux ... Grommelai-je doucement. Je fronçai un peu les sourcils quand elle assura qu'elle avait été horrible avec lui et insista sur le fait qu'elle n'aurait pas du aller aussi loin. Soit, c'était forcément dur d'être aussi brutalement rejeté quand on était amoureux. Mais putain, il aurait du s'y attendre quand même. Elle était la fiancée de son frère et l'amour entre nous était absolument certain et parfaitement visible. Nous l'affichions sans aucune honte, sans aucune limite. nous nous aimions et cela crevait les yeux !

Quoi ? Non ! T'as bien fais bébé ! Grognai-je doucement. Je me redressai un peu pour la regarder avec attention. Je ne lui en veux pas d'être tombé amoureux de toi. Mais je lui aurais certainement foutu mon poing dans la gueule si je l'avais vu faire tout ça. Je lui en veux d'avoir tout fait pour t'avoir alors que je suis son frère et qu'il sait à quel point je t'aime. Si je ne vais pas lui régler son compte maintenant, c'est uniquement parce que tu l'as déjà remis à sa place et que s'il est vraiment amoureux de toi, il doit assez souffrir comme ça. Lui fis-je remarquer, tout à fait sérieusement. Bien sûr que dans le fond, j'étais énervé contre lui et je lui en voulais à mort d'avoir autant essayé de convaincre la femme de MA vie, de lui accorder une chance. Quel con putain ! Je pris doucement son visage entre mes mains pour rappeler que je l'aimais et qu'elle était à moi. Nous nous appartenions tous les deux et rien ni personne ne pourrait jamais changer cela !Personne ne peut nous séparer bébé... Je me penchai pour lui voler quelques délicats baisers. Faut être con pour tenter sa chance après avoir vu notre amour ...
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 29 Mar - 19:41

Bon sang, qu'est ce que j'avais bien pu faire pour qu'il tombe amoureux de moi? Je n'avais jamais répondu à ses avances, je n'en ai même jamais été flattée. Je ne lui ai pas donné de faux espoirs n'est ce pas? Jamais mon comportement n'a été ambigu. Comment peut il tomber amoureux de moi? Il y'a des millions de filles dans le monde. Et moi je suis la femme de son frère. J'aime son frère à mourir, et ça crève les yeux. Un garçon intelligent l'aurai vu, un garçon intelligent aurait tus ses sentiments. Mais souvent, un garçon amoureux perds sa bonne raison. Merde alors! J'étais vraiment mal et triste de faire souffrir deux hommes, deux frères qui plus est. L'un parce qu'il avait en quelque sorte perdu son frère et il avait pris une claque en apprenant ce qu'il était capable de faire dans son dos, et l'autre en le rejetant de manière claire et brutale alors qu'il avouait m'aimer, en ne partageant nullement son amour. 

Non je n'ai pas bien fait. La gifle c'était trop... Ce n'est pas comme si il avait essayer de m'embrasser ou quoi. Je sais pas... J'ai de la peine pour lui dans un sens.

Mais Joe confirma que lui il lui aurait bien casser la gueule si je je l'avais pas remis en place. Oh ça je le savais, c'est d'ailleurs pour ça que je l'ai fait aussi brutalement.

Finalement il à raison, il n'a pas fait pire que ce que j'ai fait à Laurie, même si les proportions étaient différentes. Laurie ne t'aimais pas comme toi tu m'aime. Et ta relation avec elle n'était pas le même que celle entre nous. Votre amour ne crevait pas les yeux et vous n'étiez pas fiancés et sur le point de vous marier.

Je serrais Joe si fort dans mes bras que j'avais l'impression qu'il allait s'incruster dans ma peau. Et en parlant de l'incruste dans ma peau, j'avais envie de me faire faire un tatouage qui le représente, mais sans rien lui dire, ça sera une surprise. Je me reculais pour regarder Joe quand il affirma que personne ne peux nous séparer. Il avait raison. Que dire à cela? C'était la pure vérité. Je posai la main sur sa joue. 

Jusqu'a ce que la mort vous sépare...

Il avait également raison quand il disait qu'il fallait être con pour tenter sa chance après avoir vu notre amour. Ce n'est pas faux. C'était si intense et fort, c'était évident que c'était indestructible. 

Oh je pense qu'il était désespéré. Je ne sais pas si c'est vraiment de moi qu'il est amoureux ou de l'idée qu'il se fait du couple. De voir son frère si bien et heureux avec une seule et même femme ça lui a donner envie de faire la même chose.

J'enfouissais mes doigts dans les cheveux de mon amour. Nos regards ne se quittaient plus. Je l'embrassai avec douceur et tendresse. C'est la que la porta sonna. Puis une deuxième fois, frénétiquement. J'espère que ce n'était pas Alex. Ça serait vraiment stupide de sa part de se pointer ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
bienvenue à sunset dream

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Die an other day {Joe &Olivia}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

 Sujets similaires

-
» Olivia Ruiz à Nouméa
» Olivia Ruiz à Nouméa en Nouvelle Calédonie
» olivia Chaumont
» MAC Alice + Olivia Collection
» balade a auxerre avec Olivia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ BÉBÉ A BORD :: Sunset Dream :: olympe avenue :: strawberries' lot :: n°0227-