AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Die an other day {Joe &Olivia}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 21 Fév - 14:52

Putain, c'était vraiment super de faire ça dans la voiture. Une grande première pour lui comme pour moi. J'aimai tout particulièrement le fait que ça soit aussi une première fois pour lui. Puisque de toute façon moi, presque toutes mes premières fois ont étés avec lui. J'avais quand même une sacrée expérience grâce à lui maintenant. Ouais, j'étais devenue carrément super douée. Ont finit par se rhabiller entre deux fous rire et nous rentrions à la maison. Joe me balança sur son épaule pour me faire montrer les escaliers en me tapant les fesses et je riais de bon cœur encore une fois. Il s'occupa alors de moi. Il se chargea de me déshabiller et me passa un de ses boxers et un de ses tee-shirt. Ça me fit pouffer.

J'ai des culottes et de pyjamas tu sais... Ça te plais que je porte tes affaires? Moi aussi ça me plais, comme ça après ma peau prend ton odeur. Toi aussi du devrais mettre mes culottes et mes nuisettes. Ça t'irais trop bien.

Nouvel éclat de rire. Joe me propose alors si je veux aller faire un tour dans la salle de bain. J'aurai bien besoin de me démaquiller mais sérieusement je n'en ai pas le courage. Je regarde Joe se déshabiller et je tente tant bien que mal de le siffler, mais ça je ressemble pas à grand chose. Je ne quitte pas son petit cul des yeux quand il rejoint la salle de bain vêtu d'un simple boxer.

Et toi tu veux pas faire un petit tout en moi?

Je ris et m'allonge en travers du lit et m'endors instantanément avant que Joe ne soit revenus. Je me réveille difficilement au petit matin. J'ai un mal de crâne incroyable. Putain, la gueule de bois, ça faisait longtemps tiens. Je lâche un gémissement plaintif en m'étirant doucement. Je n'ai même pas envie d'ouvrir les yeux tant je suis crevée. Heureusement qu'on est samedi!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 21 Fév - 15:03


Die an other day.

J'aimais pouvoir m'occuper de ma chérie. C'était rare que je puisse faire ça vu qu'elle était sacrément indépendante dans son genre. Du coup, j'en profitai ce coup ci et pris le temps de la dévêtir tout à fait avant de l'aider à enfiler un tee shirt et un boxer à moi. Hm ... Quand il faut dormir, j'aime quand tu portes mes fringues. Quand c'est pour me chauffer et être sexy à côté de moi dans le lit, je te préfère dans tes petites nuisettes. Lui répondis-je avec un sourire amusé. Je ne répondis pas à son idée que je porte des vêtements à elle. Il ne fallait pas exagérer non plus ! Je me contentai de lever les yeux au ciel, amusé. Je m'éloignai ensuite d'elle pour me dévêtir à mon tour. Et ris de bon coeur à son sifflement raté. J'ai tout le temps envie de faire ce genre de petit tour là ... Lui répondis-je d'une voix amusée avant de disparaître dans la salle de bains pour de bon. Histoire de me laver rapidement les cheveux pour que le gel ne les abîme pas, puis de me laver les dents.

Je la rejoignis ensuite dans le lit, amusé de la voir déjà dormir comme un loir. Je n'hésitai pas à la pousser pour avoir droit à une place aussi alors qu'elle s'étendait en travers du lit. Je m'enroulai ensuite littéralement autour d'elle, d'un bras et d'une jambe. J'aimais beaucoup trop ce genre de position pour dormir ! et au petit matin, je fus le premier à me réveiller. Je pris le temps de la regarder dormir avant de me lever et rejoindre la cuisine pour lui préparer un cachet et un café. J'étais certain qu'elle allait se réveiller avec le mal de crâne ! Je remontai dans la chambre et posai le tout sur la table de nuit près d'elle. Elle commença à gigoter un peu alors que je revenais m'allonger à ses côtés. Etendu sur le côté, un bras replié et une main pour maintenir ma tête, je la regardais peiner à se réveiller. Bébé, je t'ai préparé ce qu'il fallait pour ton mal de crâne. Tu devrais le prendre et essayer de redormir un peu. Soufflai-je d'une voix douce en caressant son visage du bout des doigts, avec une infinie tendresse.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 21 Fév - 15:51

J'étais vraiment dans un sacré état moi. Et heureusement que mon fiancé était la pour prendre soin de moi. Me ramener à la maison saine et sauve, prenant même le soin de me faire l'amour sur le trajet. Il me porta dans les escaliers et l'aida à enfiler une tenue plus confortable car je n'avais plus les yeux en face des trous. Malgré mon jeune âge, il y'a bien longtemps que je n'ai pas été dans un tel état. Je le provoquait ensuite un peu avant de sombrer dans un très profond sommeil. Je ne me réveillais qu'au petit matin, avec un sacré mal de crâne et l'impression d'avoir dormi pendant deux jours. J'ouvrais difficilement les yeux et me rendis compte que j'étais dans les bras de Joe. Un sourire apparut sur mon visage. Je n'avais pas envie de parler et me contentais de petit bruits pour dire oui ou non. Je vis qu'en effet il m'avait tout préparer. Je me redressais sur un coude pour prendre un café et engloutir la moitié de ma tasse de café. Ça m'aida à retrouver un temps soit peu la parole.

Merci mon bébé. T'es génial comme mec toi.

Il me conseilla de me rendormir et je n'étais pas contre cette idée. Il était seulement huit heure et demi du matin et j'avais vraiment besoin d'une grasse mat. Je me blottie contre lui et l'entourait de mon bras.

Tu restes avec moi hein?

Je replongeais dans le sommeil après ça. J'étais si heureuse dans ses bras. Enfin libre. Je me réveillais trois heures plus tard, il était presque midi. Cette fois je n'avais plus mal à la tête et j'étais en meilleure forme. J'embrassai Joe longuement, nous discutions un peu. J'adore ce genre de réveil. Puis j'allais à la salle de bain. J'avais besoin d'une bonne douche moi. Je laissais longuement l'eau chaude couler sur moi avant de me laver. Je fini par sortir et sécher mes cheveux. Je sorti avec une serviette enroulée autour de moi. J'enfilais des sous-vêtements confortables en coton, un short de pyjama et un débardeur en coton gris. Puis je cherchais Joe parce que j'avais un besoin immédiat de ses bras. Je descendis pour le retrouver et me collais à lui, enroulant mes bras autour de sa taille, posant la tête sur son torse. J'avais besoin de ce contact si apaisant et doux. Je relevais la tête pour plonger dans ses yeux.

Merci mon amour. Personne ne s'est jamais occupé de moi comme tu l'as fait hier et ce matin. Je t'aime!

Salut Oli!

Je sursautais complètement en entendant cette voix familière. La voix de ma sœur. Je la fusillais du regard. J'étais plus surprise que réellement agacée. Il fallait bien qu'on ait cette discussion tôt ou tard de toute façon.

Salut Laurie. Qu'est ce que tu veux?

Oh mon dieu Olivia qu'est ce qui t'es arriver?

Elle parlait certainement de mon amaigrissement spectaculaire et de ma mine de mort vivant. Ouais, je n'avais retrouver Joe que depuis deux jours, les effets de la déprime étaient encore la.

C'est ce qui m'arrive quand je suis privée de lui. Je meurs sans lui.

Des larmes coulent sur les joues de ma sœur.

Oh mon dieu Olivia... Tu l'aime à ce point?

Non...non ne fais pas comme si tu comprenais. Tu ne peux pas imaginer à une seule seconde à quel point je l'aime.

Je pointe Joe du doigt sans quitter ma sœur des yeux.

Cet homme la, je suis prête à mourir pour lui, à tuer pour lui. Il est toute ma vie. Je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas comment, c'est juste comme ça, c'est juste lui.

Ma sœur pleure encore plus.

Je voudrais comprendre. Comment ça commencer entre vous? Depuis combien de temps ça dure? Qu'est ce que tu ressens exactement pour lui.

Joe, est ce que ça t'ennuie si je lui fais lire la lettre que t'ai écrite avant de partir?

Cette lettre que j'avais mis longtemps à écrire en choisissant chaque mot réussissait presque à mettre noir sur blanc ce que je pouvais ressentir pour lui.

Laurie arrêtes de pleurer s'il te plais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 21 Fév - 16:12


Die an other day.

Je souris un peu quand Olivia m'assura que j'étais génial comme mec. J'étais toujours heureux de la rendre heureux. Bien entendu ! C'était ça l'amour en même temps. Je reste mon amour. Lui confirmai-je d'une voix tendre en la prenant dans mes bras alors qu'elle s'endormait tranquillement et profondément. Elle avait bien besoin de ça pour tenter de se remettre de sa douloureuse gueule de bois. Pendant son sommeil, je continuais d'avoir des gestes tendres à son encontre. Je caressais doucement ses longs cheveux et parfois son visage endormi. Elle ressemblait vraiment à un ange quand elle dormait. Mais éveillée, elle était une vraie pile ! Une petite diablesse que j'aimais à la folie. Enfin elle ne l'était pas toujours non plus. Quand elle se réveilla, quelques heures plus tard, elle était encore un petit ange. Avec lequel je pris plaisir à discuter de tout et de rien. J'aurais pu demeurer ainsi encore très longtemps. Mais il fallait bien se lever à un moment ou à un autre ! Je quittai donc à mon tour la chambre, vêtu d'un simple pantalon de coton, alors qu'elle même filait prendre une douche. Histoire de se réveiller tout à fait. Il n'y avait rien de mieux que ça !

Alors qu'elle était toujours dans la salle de bain, j'eus la surprise d'une visite de Laurie. Je me doutais que ça n'allait pas faire très plaisir à Olivia de la voir. Tu sais qu'Olivia n'a pas envie de te voir ... Soupirai-je avec un certain agacement. Mais elle ne me laissa pas trop le choix et entra presque de force dans la maison, accompagnée évidemment de Jessica. Que je pris un moment dans mes bras pour la câliner avant de lui rendre sa liberté en la posant à terre. Olivia choisit d'ailleurs cet instant pour venir se blottir dans mes bras. Sans un mot, je la serrai contre moi et déposai un tendre baiser sur son crâne. Les deux soeurs finirent par se faire face et demeurai silencieux, à les regarder l'une après l'autre. J'étais assez mal à l'aise tout de même. Même si j'étais en grande partie le sujet de leur discorde. Je hochai juste la tête à la demande de ma fiancée et allai récupérer la lettre qui était sagement rangée dans un meuble du salon. Je revins pour la donner à Laurie et me postai dans le dos d'Olivia que j'entourai de mes bras rassurants.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 21 Fév - 17:09

Je suis vraiment surprise de voir Laurie chez nous. Mais je n'allais tout de même pas la foutre dehors tout de même. C'était ma sœur, ça restait ma sœur malgré tout ce qu'elle a pu me faire. Et surtout je refusai d'être aussi cruelle qu'elle. Ce n'étais vraiment pas dans ma nature de faire du mal aux autres ou de vouloir me venger, du moins pas avec les gens que j'aime. Et malgré tout ce qui a pu se passer j'aime ma sœur. Quand je lui explique à quel point j'aime Joe, elle se met à pleurer d'émotion, et certainement un peu de remords aussi. Je ne regarde pas Joe mais je suppose qu'il est ému d'entendre ces mots même si je sais qu'il le sait déjà. Il va chercher la lettre à ma demande et la donne à Laurie avant de m'entourer de ses bras. Je souris à ce geste protecteur et pose une main sur l'une des siennes. Pendant ce temps Laurie lit la lettre avec beaucoup d'attention. Les larmes coulent en abondance sur les joues de ma sœur. Quand elle relève la tête elle me demande pardon plusieurs fois, elle demande aussi pardon à Joe, puis encore à moi. Je me lève et vais m'agenouiller devant son fauteuil. Je la prend dans mes bras et la serre fort contre moi.

Je te pardonne.

Je l'embrassai sur la joue. Je prenais ses mains dans les miennes. J'étais sincèrement. J'essayais ses larmes du revers de la main.

Tout vas bien maintenant Laurie, s'il te plais arrête de pleurer, tu vas finir par me faire pleurer aussi.

Elle m'attire à son tour dans ses bras et me serez fort. Elle m'embrasse sur le front. Je suis tellement, tellement heureuse.

Il m'a demandé de l'épouser Laurie. Tu te rends compte. Tu te souviens quand ont était ados, je te disais toujours que je ne me marierai jamais, que c'était une institution bidon qui finissait forcément en divorce. Tu vois...il m'a fait changer d'avis. Ah...si tu savais à quel point je l'aime Laurie.

Ouais, c'était bel et bien l'homme de ma vie. Et je ne pouvais pas m'en vouloir de l'aimer.

Et je vais te dire franchement, je ne regrette pas Laurie. Non, je ne regrette pas d'être tomber amoureuse de lui, je ne regrette pas que ça soit tombé sur lui, parce qu'il est ce qui m'est arriver de mieux dans la vie. La seule chose que je regrette c'est qu'il ait été avec toi quand je suis tomber amoureuse de lui.

On discutais encore et encore, surtout de Joe, et de pas mal d'autre chose aussi. Puis on se serrais encore.

Tu restes déjeuné avec nous?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 21 Fév - 19:02


Die an other day.

Laurie avait beau pleurer, la voir dans cet état ne me touchait pas le moins du monde. J'étais peut-être insensible au malheur des gens qui ne comptaient pas vraiment pour moi. Ou c'était juste elle, au vu de notre passé douloureux. Je fus surtout touché de savoir mon Oli au bord des larmes. Ca oui, forcément, ça me dérangeait un peu plus. C'était pour ça que je venais de me placer dans son dos pour la prendre dans mes bras, en un geste rassurant et protecteur. Mais bien vite, je du me détacher d'elle pour apporter la lettre en question à Laurie. Qui se mit rapidement à pleurer, avant de nous demander pardon. Là encore, je ne bronchai pas. Ne pris pas la peine de parler. Contrairement à Olivia qui rejoignit rapidement son aînée pour lui dire qu'elle lui pardonnait. Evidemment qu'elle le faisait. Ca restait sa soeur. Elles étaient proches avant ! Avant que je ne vienne tout gâcher entre elles ... Si je n'étais pas aussi certain du fait qu'Olivia était la femme de ma vie, peut-être que j'aurais un peu culpabilisé et c'était moi qui serait parti plutôt qu'elle. Mais je l'aimais trop. Beaucoup trop. Alors je prenais tous les risques qui allaient avec cette relation, pour la garder coûte que coûte.

Les deux jeunes femmes commencèrent à discuter ensemble. Elles parlaient surtout de moi. Ou plutôt, de ma relation avec Olivia. Du fait que c'était une évidence contre laquelle nous ne pouvions absolument rien. Et de toute façon, on ne voulait pas changer quoi que ce soit. C'était parfait ainsi. Soit, il aurait été préférable que ça ne se passe pas alors que j'étais en couple avec sa soeur aînée. Mais ce qui était fait était fait. On ne pouvait pas revenir en arrière. C'était juste comme ça ! Je ne pouvais m'empêcher de tendre l'oreille. C'était toujours un sacré plaisir d'entendre ma fiancée parler de ses sentiments pour moi, à quelqu'un d'autre. C'était presque plus fort que lorsqu'elle me disait tout ça à moi, directement. Finalement, je les laissais discuter toutes les deux et rejoignis la cuisine pour préparer le repas. Soit, pas un truc super élaboré. Trois steaks et un steak haché pour Jessica. Et une salade composée avec tout ce qui me semblait pouvoir entrer dans la conception d'une salade digne de ce nom. Je fis également des oeufs brouillés histoire que le repas soit un tant soit peu consistant. De toute façon j'ai compté quatre personnes. Enfin ... Trois et demi. Déclarai-je en entendant Olivia proposer à sa soeur de rester déjeuner. J'affichai un petit sourire, légèrement forcé. Et entrepris de mettre la table. Je récupérai Jess au vol pour lui faire des papouilles. Puisque je n'avais pas de chaise haute pour elle, je récupérai un coussin sur le canapé, que je posai sur une chaise, pour que Jess soit à notre hauteur et puisse manger toute seule puisqu'elle adorait ça.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 21 Fév - 20:01

Ça avait juste été plus fort que nous. Ni Joe, ni moi, n'y pouvions quelque chose. Aucun de nous deux n'étais à blâmer. Et si c'était quand même le cas alors je préfère qu'on me blâme moi. C'est moi qui a trahi ma sœur. Qui moi qui n'est pas repousser les avances de Joe alors qu'il était avec elle. C'est moi qui l'a charmé de nombreuses fois encre quand il était en couple avec Laurie. Lui, il n'avait fait que tomber amoureux d'une autre femme que sa copine. Moi, j'avais prit le mec de ma sœur, je l'avais séduit, attirer dans mes filets, pour ne l'avoir que pour moi. Je refusai que quoi que se soit retombe sur lui. J'assumais l'entière responsabilité de mes actes. Et je ne regrette absolument rien comme j'étais entrain de le dire à Laurie. J'étais vraiment heureuse qu'elle ait finit par nous laisser être ensemble. Si il n'y avait pas eut Jessica, si elle n'avait pas menacé Joe par rapport à elle, je suppose qu'on se serait enfuit lui et moi pour ne plus jamais revenir. J'étais heureuse finalement de pouvoir aussi rester auprès de ma sœur. Joe restait silencieux alors que Laurie s'excusait. Je comprenais qu'il ne puisse pas encore le faire, moi même je n'étais pas prête à lui pardonner de si tôt. Mais moi, c'était ma sœur, il y'avait quelque chose de spécial entre elle et moi.

Elle fut finalement ravie quand je lui annonçait nos fiançailles et notre mariage à venir. Elle était sincère, je connais bien ma grande sœur. J'étais vraiment heureuse qu'elle fasse de nouveau partie de ma vie, et surtout qu'elle assiste à mon mariage. C'était très important pour moi. Nous continuons à parler de Joe. Je lui disais comment il était avec moi. À quel point il était gentil, aimant, attentionné, toujours présent pour moi. Comment il prenait soin de moi. Il était l'amour de ma vie mais aussi mon meilleur ami. Je lui parlait aussi de la façon que j'avais de l'aimer, quand je l'ai aider à s'en sortir après la guerre, quand je l'ai reconstruit pièce par pièce quand il était en morceaux. Elle semblait vraiment surprise. Elle ne connaissait pas ce côté la de Joe. Je savais qu'il n'avait jamais été comme ça avec elle. Elle affirma qu'il devait être vraiment fou de moi, ce que je lui confirmait. Joe avait préparer le déjeuner et il était entrain de mettre la table. Laurie tombait des nu.

Je te l'avais dis : il est génial!

Je me levais pour aller à table, suivie de Laurie dans son fauteuil. J'entourais la taille de Joe de mes bras et déposais un baiser dans son dos.

T'es vraiment génial. Merci d'avoir cuisiner mon cœur.

Ont se mît tous à table. Joe ne cessait de me regarder avec tout cet amour. Je lui lançai aussi des regards amoureux sans vraiment m'en rendre compte.

C'est fou cette façon dont vous vous regardez. Vous êtes vraiment fait l'un pour l'autre.

Je remerciait Laurie en souriant. C'est à ce moment que mon téléphone sonna. Je ne connaissait pas le numéro, mais je décidais de décrocher. On me demandais si j'étais bien Olivia Nolans. Je répondait que oui c'était bien moi. Un homme se présenta comme Russell James... PUTAIN! Russell James! C'est juste...le plus grand photographe de tout les temps bordel. Il m'expliqua qu'il cherchait de nouveau talents, un nouveau nom à signer dans sa galerie, et que j'avais été choisie. Non ...impossible ...je nage en plein rêve la? Je ne savais pas quoi dire. Il me demanda si j'étais d'accord. Évidement que j'étais d'accord! Putain mais... C'est mon rêve qui est entrain de se réaliser. J'arrive pas à y croire. Il m'informe qu'il m'envoi toutes les indications par mail et qu'on se fixerai un rendez-vous prochainement. Je le remerciait plusieurs fois, il rit et puis nous raccrochions. Je me rendais compte que je n'étais même plus à table mais au milieu du salon. Je me retournais vivement vers Joe, Laurie et Jessica. J'étais tremblante. Au bord des larmes, et souriante.

Bon sang! J'y crois pas! J'y crois pas! Le plus prestigieux photographe du monde vient de m'appeler... Il veut exposer mon travail dans sa galerie. C'est juste la galerie la plus prestigieuse des États Unis. Et il veut mon travail...mon travail. C'est l'un de mes rêve qui se réalise!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Sam 21 Fév - 20:54


Die an other day.

Laurie ne réagit pas trop mal à l'annonce de nos fiançailles. C'était toujours ça. Avec un peu de chance, elle pourrait être témoin de sa petite soeur. Si elle lui pardonnait suffisamment pour cela. C'était bien parti en tout cas. Elle avait encore quelques mois devant elle pour décider de si elle souhaitait ou non, voir sa soeur prendre une telle importance pour le jour de notre mariage. Ce jour qui promettait d'être magique et bourré d'émotions. Il suffisait de nous voir nous aimer aussi fort, pour le comprendre. Ca allait être magique, pour sûr. Pendant que je préparais le déjeuner, je pouvais entendre la conversation des deux soeurs, de loin. Olivia semblait toujours aussi désireuse de vanter mes mérites auprès de son aînée. J'adorais entendre tout ça, pour sûr. Au moment de nous installer à table, Olivia vint me prendre dans ses bras et me fit sourire par ses paroles adorables. Oh tu me revaudras ça, t'inquiète pas. Lui répondis-je avec naturel. Mais le sourire amusé que je posai sur elle, signifiait bien que je disais ça uniquement pour la taquiner. C'était avec plaisir que j'avais préparé le repas. Je n'étais pas du genre à penser que c'était forcément le rôle de la femme dans un couple !

Nous nous installâmes à table et j'en aurais presque rougis du constat que fit Laurie qui semblait toujours nous regarder avec beaucoup d'attention. Par réflexe, je reposai les yeux sur Olivia. Oui, à chaque fois que je la regardais, c'était d'une façon attendrie et amoureuse. C'était plus fort que moi tant elle m'inspirait tous ces sentiments là. C'est juste d'une telle évidence ... Répondis-je volontiers, sans la quitter du regard. C'était fou ce que je pouvais aimer cette femme là. Peu de gens pouvaient comprendre ça. Mais je m'en foutais. Tant que je partageais tout ça avec elle et nulle autre qu'elle. Je posai un regard incertain sur Olivia quand elle tira une drôle de tête après avoir décroché son téléphone. Elle sembla pâlir sur le coup et quitta la table pour s'éloigner. je me tournai pour la suivre du regard, craignant que quelque chose ne soit arrivé. Mais elle me rassura bien vite, puisqu'elle expliqua ce qui venait de se passer, quand elle eut raccroché. Je retrouvai aussitôt le sourire et lâchai un "houraaa" bruyant. Je me levai de table pour la rejoindre en vitesse et l'attraper par la taille pour la soulever de terre.

Je la fis tournoyer pendant un bref instant avant de la reposer à terre pour prendre son visage entre mes mains et lui rouler un patin d'enfer dont seul nous avions le secret. Sur le coup, j'en oubliai complètement que Laurie était encore là. Bravo bébé ! Je suis fier, archi fier de toi ! Soufflais-je en déposant désormais des dizaines de baisers bruyants sur ses lèvres. Même si je savais que ça arriverait. T'es la meilleure ! Ajoutai-je en continuant de sourire de toutes mes dents. Je proposerais bien qu'on fasse péter le champagne, mais on en a pas ...
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 22 Fév - 0:51

C'est à croire que les bonnes choses s'enchaînaient en ce moment. Les meilleures choses de ma vie, les choses auquel j'ai toujours rêver étaient entrain d'arriver. C'était presque trop beau pour être vrai. J'allais épouser l'homme de mes rêves, j'avais le boulot de mes rêves, je me suis réconcilier avec ma sœur...bon sang, ma vie devenait tout bonnement génial. Et j'espérais que tout n'allait pas s'écrouler, j'avais tout de même une sorte de peur légèrement encrée en moi, comme si c'était trop beau pour être vrai, comme si je nageais en plein rêve et que j'allais me réveiller. Une évidence. Ouais. Une fois de plus ce mot résumait bien les choses entre nous.

Après ça je reçu un coup de téléphone qui fit bondir mon cœur. Putain, Russell James en personne venait de m'appeler pour me demander d'exposer mon travail dans sa galerie. J'eus à peine raccrocher que je racontais tout à ma famille. Joe de leva pour me soulever dans ses bras, puis il m'embrassa, me roula le patin du siège. Je sentis mes jambes se dérober, le sol trembler sous les pieds. Wahou...ce baiser m'a presque donné un orgasme. Il me déposa ensuite une dizaine de petits baisers. Je reculais en me rappelant la présence de Laurie. Merde! Je m'étais promis de ne pas me montrer démonstrative avec Joe devant elle. Ça ne ferai que remuer le couteau dans la plaie et je trouvais ça un peu irrespectueux vis à vis d'elle. Mais c'est vrai que la, pour le coup, je n'ai rien maîtriser. En privé, je dirais à Joe qu'on devrait faire attention devant Laurie.

Merci mon amour! Je suis heureuse que tu sois fière de moi. Ont peut faire péter...la bière?

Laurie me félicita aussi. Un peu moins chaleureusement que Joe certes mais ça venait du cœur. J'étais vraiment heureuse de rendre ma famille fière de moi. J'allais chercher trois bière et nous tronquions à ma réussite. On passait un super repas et Laurie finit par rentrer car Jessica avait besoin de faire sa siècle. J'embrassais ma sœur et couvrait ma nièce de bisous. Puis nous nous retrouvions seuls Joe et moi, et j'allais consulter mes mails sur mon ordinateur. Le mail de Russell était la. Il m'expliquait le projet que nous allions réaliser pour ma première exposition. J'avais pratiquement carte blanche. Je devait seulement choisir un type de photographie, une façon de faire les photos parmi les nombreuses techniques qui existaient. Je devais aussi choisir un thème, un lieu ou un fond, et un ou plusieurs modèles. Il voulait des portraits et pas des photographie de paysages ou autre. Il voulait quelque chose de fort, d'émotionnelle, qui lui donnerait la chair de poule. Tout ce qu'il demandait, c'était une certaine cohérence et de l'émotion. Il me conseilla de surtout bien choisir mes modèles, des visages fort et surtout qui m'inspirent des choses. Je commençait alors à réfléchir au projet. Je voulais raconter une histoire, raconter une vie. Raconter... JOE! Ça allait être Joe mon sujet. Je voulais que ça soit Joe mon modèle. Tout se dessina alors dans ma tête. Je voyait l'histoire s'écrire. J'allais sur les genoux de Joe et pris son visage entre mes mains.

Joe...mon amour. Je veux que se soit toi. Je veux que tu sois mon modèle pour mon exposition photo. Il n'y a personne qui m'inspire plus que toi. Et avec ton corps, ton visage, et tes tatouages, je vais pouvoir faire un travail incroyable. Acceptes s'il te plais. Je te laisse bien sur y réfléchir mais ça me ferait vraiment plaisir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 22 Fév - 10:21


Die an other day.

C'était plus fort que moi. J'avais beau savoir que par respect pour Laurie il faudrait qu'on se contienne, je ne pouvais pas m'empêcher. J'étais euphorique et tellement heureux pour ma fiancée, que je ne pu pas m'empêcher de me montrer un brin trop démonstratif. En même temps, je partais du principe que nous devions absolument rien à sa soeur. Nous avions bien assez payé comme ça, en étant séparés de force. J'étais plus rancunier qu'Olivia sans doute. Mais je ne pouvais me résoudre à l'idée de devoir me retenir sous prétexte qu'elle était là. Je l'embrassai donc comme un fou. Avant de revenir à table avec les trois bières pour que nous puissions trinquer à la réussite d'Olivia. J'étais incroyablement fier d'elle. Elle était parfaite. Elle était divine ! C'était ma fiancée. Mon amour ! Le repas se poursuivit donc dans la joie et dans la bonne humeur. Et il dura un peu plus longtemps que prévu également. Du coup, quand il s'acheva, il était l'heure de la sieste pour Jessica. D'ailleurs, elle commençait à piquer du nez à table. Je la regardais avec un sourire attendri sur les lèvres. Ma fille. J'étais fou d'elle aussi ! Et je ne me privai donc pas pour l'embrasser avec tendresse à plusieurs reprises, avant de la laisser filer avec Laurie.

Une fois seul avec Olivia, je débarrassai la table et fis la vaisselle avant d'aller m'installer devant la télévision alors qu'elle même s'installait devant son ordinateur. C'était calme et silencieux, quand elle lâcha finalement son pc pour s'approcher de moi et s'installer sur mes cuisses. Je relevai la tête vers elle, mon regard se faisant interrogateur alors qu'elle m'observait avec attention. Je haussai les sourcils de surprise à ses mots puis fis un peu la moue. C'était pas trop mon truc ça. Je n'étais pas modèle. Je n'étais pas mannequin et j'ignorais même si j'étais photogénique. Et être exposé dans une immense galerie ? Marmonnai-je doucement, pas trop certain d'avoir envie de ça. Que bien des gens passent devant des photo de moi. C'était ... Presque intimidant. Mais sous le regard d'Olivia et l'envie évidente qu'elle avait de faire ça avec moi, je levai un peu les yeux au ciel. Laisse tomber. C'est ok. Je le ferai pour toi. Je te fais confiance, je sais que tu ne feras pas n'importe quoi et que tu ne me demanderas pas des trucs bizarres. Capitulai-je assez vite en affichant un sourire. J'enroulai mes bras autour de sa taille en hochant encore une fois la tête. Il t'a dit ce qu'il attendait de tes photo ?
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 22 Fév - 12:33

J'étais incroyablement bien, heureuse, débordante de bonheur. Ça, c'est ce dont j'ai toujours rêver. Mon bonheur était presque parfait. La seule chose que je voulais encore, la seule chose qui pouvait maintenant rendre mon bonheur absolument parfait serait de renouer enfin le contact avec mes parents. J'aimerai tellement leur faire partager mon bonheur. Je voulais qu'il voient que j'ai réussi, professionnellement et dans ma vie privée. Je venais de décrocher un job d'enfer, j'allais épouser un homme incroyable et dont j'étais folle amoureuse. Je voulais qu'ils soient fier de moi. Je voulais partager tout ça avec eux. J'avais vu comme Joe était heureux quand nous étions chez sa mère, et ça me faisait mal au cœur de me dire que je ne pourrais pas vivre ça de mon côté.

Enfin, le plus important c'était sur j'avais Joe. Le reste était... en quelques sorte un peu secondaire pour moi. Tout ce qui comptait vraiment c'était lui. Même si j'étais quand même super heureuse de ce qui venait de m'arriver sur le plan professionnel. Et une fois le repas terminé et après avoir pris note du mail de Russell James, je demandais à Joe de me servir de modèle. Il avait un physique d'enfer, il aurait largement pu être mannequin, et je ne dis pas ça uniquement parce que c'est mon mec, mais aussi et surtout en tant que photographe. Il ne sembla pas vraiment chaud. Il finit par accepter, mais c'était plus une capitulation. Je ne voulais pas le forcer, il n'avait vraiment pas l'air ravi. Ça me fit un petit pincement au cœur mais ce n'est pas grave dans le fond. J'allais trouver une autre idée. Je posais une main sur sa joue en souriant.

Laisses tomber mon cœur. C'est pas grave. T'as pas l'air d'en avoir envie. Et je comprend parfaitement. Je t'assure. Je sais que c'est pas évident d'être exposé dans un galerie, sous le regard de tout ces gens. Et puis ce n'est pas ton métier. C'est rien je t'assure. Je vais trouver une autre idée. Merci quand même mon ange.

Je l'embrassais sur le front et me relevais de ses genoux pour m'installer de nouveau derrière mon ordinateur. Il fallait que je commence à chercher mon idée.

Oh j'ai pratiquement carte blanche. Il doit y avoir une cohérence dans la série de photo, ce qui est normal. Et il m'a demandé surtout de l'émotion. Il a précisé qu'il préférait des portraits humains qu'autre chose.

Qu'est ce que je vais choisir. J'ai déjà un fil conducteur. Ça sera une histoire d'amour. Quoi de plus émotionnel que deux êtres qui s'aiment passionnément. Je vais commencer par essayer de trouver un mannequin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 22 Fév - 13:18


Die an other day.

Quand Olivia me proposa de poser sous son objectif pour faire les fameuses photo qu'elle allait exposer, j'eus un peu peur sur le coup. C'était surtout l'idée d'être vu par je ne savais combien de personnes. Bon sang, c'était super intimidant quand même. Je n'étais pas mannequin et je n'avais jamais envisagé d'en être un. Mais je comprenais bien qu'elle me proposait ça parce que je l'inspirais et tout ça. C'était donc normal que j'accepte de faire ça pour elle. Mais elle me connaissait assez pour sentir ma pointe de réticence. Puisque bien vite elle assura que ce n'était pas grave si je ne voulais pas et qu'elle allait donc faire autrement. Je fis la moue à ses paroles et la suivis du regard quand elle se détacha de moi pour récupérer son ordinateur. Je l'observai avec attention pendant un petit moment. Bébé, je vais le faire ! Sérieusement je peux faire ça ! Assurai-je en venant glisser mes doigts sous son menton pour lui faire tourner la tête vers moi. J'ai vraiment envie de me lancer dans cette aventure avec toi. Et puis je n'avais pas envie qu'elle partage un truc pareil avec un parfait inconnu !

C'était moi bon sang ! C'est juste de penser à tous les gens qui vont voir ces photos, qui m'a fait un peu paniquer. C'est vrai quoi ... A cause de toi je vais devenir une super star et tout le monde va me vouloir. Soupirai-je sur un ton faussement blasé en levant les yeux au ciel. Mais bien vite, je laissai échapper un petit rire, preuve que je ne faisais que plaisanter. Evidemment que c'était une plaisanterie ! Alors, on fait ça ensemble hein ? La séance photo, je n'avais rien contre du tout. Parce que j'avais une confiance aveugle en elle et que j'étais certain que le rendu allait forcément déchirer. Plus encore si elle était réellement inspirée. Ce dont je ne doutait pas. J'étais même certain qu'elle avait déjà tout en tête, ou presque. Et franchement, pour couronner le tout, j'étais contre l'idée de lui mettre des freins. Ce qui arriverait si je refusais d'être son modèle. Si j'acceptais de faire ça, ce n'était pas parce que je m'y sentais obligé toutefois. C'était bien parce que j'avais envie de partager tout ça avec elle. je voulais tout partager, avec elle.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 22 Fév - 14:14

Bon c'est clair que j'étais franchement dégoûtée que Joe refuse. Enfin accepté en capitulant, ce que je refusais catégoriquement. Je comprenais qu'il n'ait pas envie. J'allais devoir me trouver une idée. Quand je m'installais derrière mon pc, il vint me rejoindre quelques secondes après. Il m'assura qu'il voulait finalement faire ça avec moi. Il me prit le menton pour me faire tourner la tête vers lui. Il confirma encore qu'il voulait vraiment faire parti du projet, et je savais qu'il était sincère maintenant. Je le connaissait par cœur. Je me levais, debout sur le canapé, et je lui sautai au coup, enroulant mes jambes autour de sa taille. Je déposais des dizaines de baisers partout sur son visage.

Merci, merci, merci mon amour! Je te jure que tu ne le regrettera pas. Si tu savais à quel point c'est important pour moi.

J'étais vraiment aux anges. J'allais passer des journées et des journées en studio photo, et j'étais incroyablement heureuse de les passer avec lui. Ça allait être génial. Travailler en collaboration avec l'homme de ma vie. Le rêve! Je suis certaine que la magie va une fois de plus opérer entre nous et que le résultat sera hors du commun!  Je riais de bon cœur quand il affirma qu'il allait devenir une star et que tout le monde allait le vouloir.

Oh tu sais...ça ne m'étonnerai pas. C'est même fort possible. Tu vas devenir un grand mannequin.

Je redescendais au sol et embrassait le bout de son petit nez. J'étais incroyablement heureuse. Il me demanda si nous allions bien faire ça. Je fis mine de réfléchir en me grattant la joue.

Muais...muais, ça peut être pas mal.... Mais je peux aussi choisir un mannequin absolument canon et passer des heures et des heures en studio avec lui... C'est aussi une option.

J'éclatais de rire. C'est évident que je plaisantais. Et puis, c'était impossible de trouver un mannequin plus beau que lui, c'était juste le plus bel homme du monde.

Je déconne. Évidement que ça sera toi. Et j'ai déjà trop hâte de commencer.

J'appelais déjà le studio photo pour réserver toute la semaine prochaine. Mais je voulais quand même commencer à faire des tests. Je m'habillais et filais ensuite récupérer le matériel photo que j'avais laisser chez une camarade de fac quand j'étais partie pour new-York. Je revenais ensuite à la maison. J'installais tout mon matériel dans une pièce vide de la maison. Puis j'allais chercher Joe. J'étais déjà une vraie pile électrique en tant normal, mais quand j'étais dans mon art, c'était encore pire. J'étais passionnée, et complètement intenable. J'emmenais Joe dans la grande pièce clair ou j'avais tout installer. J'allais placer Joe devant le panneau vert qui servait de fond pour les photo. Évidement que ça allait être autrement après. L'installais les panneaux qui capturais la lumière pour les tourner vers le visage de Joe.

Enlèves ton teeshirt.

J'allais ensuite devant lui et ébouriffais ses cheveux. J'étais déjà complètement dans mon truc. Je savais ce que je voulais.

C'est juste quelques tests qu'on fait la. Les vraies photos ne commencerons que demain en studio.

Je mettais un pied entre les siens pour lui écarter un peu les jambes, mais pas trop. J'allais ensuite me placer derrière mon appareil. Il était fixé sur son pied et cadré. Mais non, ça ne vas pas. Je le décrochait et le prenais dans les mains. Ah voilà. Parfait! Je fermait un œil sans vraiment m'en rendre compte et cadrait Joe. Ça y'est! Ça arrivait. Je n'entendait plus rien, je ne voyait plus rien d'autre que mon modèle. Les idées fusaient dans ma tête et tout ce qu'il y'avait autour n'existait plus. La maison pourrait prendre feu que je ne m'en rendrait pas compte. Je commençais à donner des indication à Joe.

Regardes bien vers moi. Lèves le bras droit et place le derrière ta tête comme si tu te grattais les cheveux en venant de te réveiller. Prend l'air un peu...blasé. Pense à quelque chose qui t'ennuie.

Je shootais, encore et encore. Les flashs de mon appareils crépitaient dans cesse. Je bougeais aussi. M'approchais de Joe, reculais, prenais plusieurs angles. Je n'arrêtais pas.

Maintenant mets toi à genoux et prend ta tête entre tes mains comme si tu avais la migraine. Je veux une expression de douleurs sur ton visage. Pense à quelque chose qui te ferais souffrir. Pense à quand on était séparés, ou imagine que je meurs, ou que je sois restée avec Sohan, je veux voir de la peine et de la douleur. Oui c'est ça, t'es parfait!

Je shootais une fois avant de baisser mon appareil. C'est comme si je revenais d'un autre monde. Comme si je revenait à la vraie vie.

Joe ça va? Excuses moi j'ai été conne. J'aurais pas du te demander de penser à ça. Désolée mon cœur, j'aurais pas du dire ça.

Pour avoir de l'émotion, la, j'en avais. Mais je n'avais pas envie de chambouler mon chéri non plus. J'allais m'agenouiller en face de lui et pris son visage entre mes mains. De déposais plusieurs baisers sur sa joue.

Pardon mon amour, pardon, pardon, pardon. On va s'arrêter la pour aujourd'hui. Ne t'inquiète pas demain en studio ça sera différent.

Je l'embrassais alors passionnément. Je l'aidais à se relever et l'entraînait hors de la pièce.

Allez habilles toi. Je t'invite au restaurant ce soir!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 22 Fév - 16:18


Die an other day.

La seule chose qui m'avait un peu fait peur dans son projet, c'était le fait que les photos soient vues par un nombre incalculable de personnes. Pour sûr que ça me terrifiait. Mais à côté de ça, j'étais certain qu'elle allait faire un excellent boulot. Et que je ne regretterais pas du tout. Et pour conclure, je préférais largement qu'elle partage cette folle aventure avec moi, plutôt qu'un parfait inconnu sous prétexte qu'il était mannequin. Je sursautai à sa soudaine réaction et laissai échapper un petit rire. J'adorais la voir aussi joyeuse. Et j'aimais plus encore quand elle était ainsi grâce à moi ! Je sais que ça l'est. Et si ça l'est pour toi, ça l'est également pour moi. Lui répondis-je avec douceur. Tout ce qui comptait pour elle, comptait forcément pour moi aussi. C'était évident. C'était ça une relation de couple. En tout cas, de mon point de vu ! Je roulai toutefois des yeux quand elle me confirma que j'allais devenir un grand mannequin. Il ne fallait quand même pas exagérer ! J'ai atteint l'âge de la retraite même pour ce métier là je te signale. Lui fis-je remarquer sur un ton amusé. Retraité également dans mon boulot de militaire. Eh bien.

Je me figeai et plissai les paupières pour continuer de la regarder d'un air suspicieux, quand elle émit l'idée de finalement faire appel à un mannequin super canon. Mais bien sûr. Comme si j'allais laisser faire ça. surtout maintenant que j'étais partant pour partager ça avec elle. Mouais ... fais gaffe à toi ... Marmonnai-je doucement. Elle savait que j'étais super possessif. Et devait donc bien se douter que l'idée ne me plaisait pas du tout ! Enfin je savais qu'elle plaisantait quand même. Et encore heureux que c'était le cas ! Elle s'éclipsa pour filer je ne savais trop où et revint un moment plus tard pour me demander de la suivre. En entrant dans une pièce de la maison, je compris qu'elle voulait faire quelques tests. On dirait que je passe un casting ... Songeai-je en me plaçant comme elle le voulait et en me délestant de mon tee shirt comme elle m'en fit la demande. C'était presque intimidant de me retrouver de la sorte sous l'objectif. Bon sang, ce que je n'étais pas prêt à faire pour ce petit bout de femme que j'aimais comme pas possible, quand même !

Commença alors un marathon de la photo. Elle n'arrêtait plus. Elle tournait autour de moi, reculait, avançait, se penchait, tournoyait même limite. Mais surtout, elle me donnait des ordres. Fait ci, fait ça, pas comme ça, plus ainsi, un peu moins, un peu plus. J'étais un peu perdu mais je tâchais de suivre ses directives. Toutes, sans exception. Jusqu'à la fameuse demande qui me troubla un peu. Enfin, pas tant la demande non. Mais plus ses idées. C'était horrible ce qu'elle me demandait. Mais elle n'était plus consciente de grand chose. Elle voulait juste me voir afficher les expressions demandées. Et ça marchait. Elle me foutait un flot d'images vraiment désagréables en tête. Alors forcément, j'étais bien obligé d'afficher toutes les émotions qu'elle attendait de moi. Je fus infiniment soulagé quand elle s'interrompit. Enfin, je retrouvais ma fiancée. Elle semblait retomber sur terre. Elle s'approcha rapidement de moi et je me relevai, ma bouche rapidement assaillit par la sienne. Ca va Oli. Ca va ... Soufflai-je doucement avec un mince sourire. Soit, je ne savais plus trop là. Elle assurait que ça n'allait pas être ainsi une fois au studio. Mais ce n'était pas certain. Elle n'avait pas fait tout ça de façon très consciente. Elle avait l'air complètement ailleurs. Sans ça, elle ne m'aurait jamais dit des trucs pareils.

Je récupérai mon tee shirt et le renfilai avant de la suivre. Si j'avais su que je ferais un truc pareil un jour, j'aurais pris des cours de comédie. Marmonnai-je doucement. Au moins, elle n'aurait pas eut besoin de me mettre de telles pensées en tête, pour que mes émotions aient l'air sincère. Sans faire plus de commentaire, je récupérai sa main pour quitter la maison et filer directement au restaurant. Un petit truc sympa et convivial. Rien de trop guindé. Ce n'était pas mon genre du tout. Et pas le sien non plus, je le savais.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 22 Fév - 18:30

L'âge d'être à la retraite en tant que mannequin! Ouais, ça c'est clair. Mais personnellement, je le trouvais incroyablement sexy, beaucoup plus que les minets de mon âge. Au contraire, son âge lui donnait encore plus de charme. J'adore les petits creux sur sa peau aux coins externes de ces yeux qu'avait souvent les hommes ayant la trentaine. C'était absolument craquant, d'ailleurs j'aimai beaucoup le toucher à cet endroit. Son front aussi était aussi légèrement marqué et c'était vraiment...super sexy. Son corps avait de quoi faire pâlir n'importe quel mec, qu'il ait vingt ans ou cinquante. Avec ce torse parfaitement dessiné digne d'un adonis, des épaules larges, des bras forts et entièrement tatoué. Ce petit côté bad boy. Mon fiancé était à tomber. Et j'étais vraiment très fière de me pavaner à son bras...genre "hey, c'est moi sa meuf, la classe hein?". Je riais pour moi même.

Puis nous allions commencer les essais photos jusqu'à ce que je merde vraiment en parlant de choses dont je n'aurai pas du. Je le berçais dans mes bras comme un petit bébé. C'était mon petit bébé à moi. Et je m'en voulais à mort de lui avoir fait penser à des choses horribles et de l'avoir mis dans cet état.

Oh mon petit bébé... Je suis vraiment, vraiment désolée. Pardonnes-moi.

Je le serrais encore avant que nous sortions de la pièce. Quand je lui annonçais que je l'invitais au resto ce soir, il me prit par la main pour m'entraîner directement dehors, puis nous prenions la route et Joe trouva un petit endroit sympa. Ont passait commande et puis je pris ses mains sur la table.

Encore désolée mon cœur. J'sais pas ce qui m'a pris tout à l'heure. Je m'en veux à mort. Mon amour...fais moi un sourire, je vais t'épouser.

J'essayais tant bien que mal de lui remonter le moral. J'ai vraiment été super conne sur ce coup la. Je portait ses mains à mon visage et les embrassait l'une après l'autre.

Embrasses-moi!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 22 Fév - 19:03


Die an other day.

J'étais encore un peu choqué de la façon dont s'était déroulée cette séance photo d'essai. Les images qu'elle m'avait flanqué en tête, en quelques mots seulement. J'avais imaginé son corps sans vie, poignets tailladés. Elle aurait pu faire une chose pareille si jamais on ne s'était pas retrouvés, je le savais. Pas besoin d'imaginer la peine que j'aurais ressenti face à une telle vision. Imagines insoutenables qui avaient forcément fait apparaître sur mon visage, les émotions déchirées qu'elle attendait de moi. C'était horrible. Et heureusement qu'elle n'avait pas laissé le supplice s'éterniser. Je ne l'aurais pas supporté bien longtemps. Maintenant, j'avais un peu de mal à chasser ces sombres pensées de mon esprit. Ca va Oli ... Répétai-je avec douceur en continuant d'afficher un petit sourire qui se voulait rassurant. Puis j'acceptai de quitter la maison pour sortir dîner avec elle. Franchement, je pensais que je le méritais bien ce repas à l'extérieur, en effet ! Pas uniquement à cause de ce qu'elle m'avait mit en tête. Mais aussi parce qu'une séance photo, c'était bien plus épuisant qu'on ne pourrait l'imaginer. Je n'aurais jamais pensé une chose pareille. Mais c'était bien le cas, effectivement. Et dire qu'il allait falloir faire ça plusieurs jours de suite !

Une fois nos commandes passées, elle me prit les mains pour me souffler encore quelques excuses. Je savais qu'elle s'en voulait. Je fis un peu la moue plutôt que de sourire. Bébé, arrête de culpabiliser. Je t'en veux pas du tout moi ! Insistai-je en plongeant mon regard dans le sien. J'étais tout à fait sincère. Je ne pouvais pas nier que j'avais été chamboulé. Mais je ne lui en voulais pas du tout. Je comprenais ce qui l'avait poussé à faire ça. Il en faudrait plus pour que je t'en veuille. Lui fis-je remarquer avec tendresse, avant qu'elle ne me demande de l'embrasser. Je fis glisser ma chaise du côté de la table pour me rapprocher d'elle. Et aussitôt, crochetai sa nuque d'une main pour attirer son visage près du mien. Avec fermeté, je collai ma bouche à la sienne. Pour un baiser qui prit rapidement de l'ampleur. Je l'embrassais d'une façon presque désespérée. ma langue bataillait fiévreusement avec la sienne. Quand j'interrompis le baiser, j'étais haletant. Je posai mon front contre le sien avec un petit soupir d'aise. Mais va falloir éviter de me mettre ce genre d'image en tête à l'avenir, quand même. Soufflai-je doucement. Je déposai un dernier baiser sur ses lèvres et me reculai pour reprendre ma place initiale alors qu'une serveuse venait déposer nos plats devant nous. On commence quand du coup ? Demain ?
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 22 Fév - 19:34

J'aimais prendre soin de lui quand il était vulnérable. Le consoler. Sauf quand c'était à cause de moi qu'il était triste. J'étais la pour le soutenir et pas pour le rendre triste. Enfin, nous filions aux restaurant et je m'excusais encore plusieurs fois. Même si il assurait qu'il ne m'en voulais pas, je m'en voulais bien assez pour nous deux. Je lui demandais quand même de m'embrasser et je fus soulagée quand il accepta bien volontiers. Puis nos commandes arrivèrent et nous commencions à manger.

Oui c'est demain trésor. Mais... t'as encore le droit de changer d'avis. Ont peut arrêter si tu ne le sens plus.

J'aimais vraiment ce mec plus que tout au monde et ça me faisais vraiment mal de l'avoir fait souffrir. Je préférais ne plus y penser. Nous étions heureux, nous étions ensembles, nous allions nous marier, et dans la fond c'est tout ce qui comptait. Nous mangions en discutant et sans jamais cesser de se regarder. La soirée se déroula bien. Nous allions ensuite manger une glace main dans la main, avant de rentrer à la maison.

Tu prend un bain avec moi mon amour?

Je n'avais pas d'attention sexuelle en lui faisant cette proposition. J'adorai juste prendre un bain avec lui, pour me détendre dans ses bras. J'étais plus d'humeur...romantique ce soir. J'avais juste envie de câlins, de baisers et de caresser avec l'amour de ma vie. Je remplissait le beau d'eau chaude avec la crème moussante. Je retirais mon jean et mon haut pour les lancer dans la panière de linge sale. C'était absurde, mais j'adorai qu'on ait notre linge ensemble. Je me débarrassai ensuite de mes sous-vêtements pour plonger mon corps dans l'eau chaude. J'étais tellement bien la.

Je t'aime Joe.

J'aimai le lui dire. Même comme ça, sans raison. Je savais qu'il le savait, mais j'adore lui dire, j'adore quand il me le dit.

Pour me faire pardonner je te ferai un petit massage tout à l'heure.

Et ça c'était autant un plaisir pour lui que pour moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 22 Fév - 19:52


Die an other day.

Comme si j'allais changer d'avis pour si peu. Non, je tenais toujours autant à faire ça avec elle. Même si elle venait à déraper encore et à me mettre de sales idées en tête. Peu m'importait. Je voulais vraiment faire ça avec elle. Je ne vais pas changer d'avis bébé. Lui promis-je avec un petit sourire rassurant. Puis nous partageâmes un repas très tranquille. Rien que tous les deux, en amoureux. J'adorais ce genre de moment avec elle. Non, pour être plus précis, j'adorais absolument tous les moments que je partageais en sa compagnie. Ca me rendait terriblement heureux et je me sentais bien incapable de m'en passer ! C'était beaucoup trop bon. J'étais terriblement heureux et je ne m'en cachais pas. Après le repas et une petite balade, glaces en main, nous rentrâmes chez nous. Où elle me proposa un bain. Plutôt deux fois qu'une ! J'adorais pouvoir me prélasser contre elle. Ce fut donc sans me faire prier que je la rejoignis dans la salle de bains. Mes vêtements rejoignirent les siens dans la panière de linges sales. Et ce fut ensuite mon corps qui rejoignit le sien, dans la baignoire remplie d'eau et de mousse.

Je m'installa dans son dos, jambes placées de part et d'autre de son corps. Je posai mon dos et enroulai mes bras autour de sa taille. Une baignoire plus grande, ça te dirais pas toi ? Emis-je l'idée avec un petit sourire. Je t'aime aussi. Plus que ma propre vie ... Soufflai-je d'une voix douce en attrapant ses mains des miennes, pour entremêler nos doigts et les laisser reposer sur son ventre. J'adorais lui dire ça. Je pourrais le lui répéter encore et encore. Et jamais nos mots d'amour ne perdaient de leur intensité. Au contraire, j'avais la sensation qu'ils étaient plus forts encore, à chaque fois qu'on se les disait. Je te dirais bien que tu es déjà pardonnée et que t'as pas besoin de faire ça ... Mais ok. Oui, il faudrait bien ça ! Répondis-je avec un petit rire amusé. Je me redressai pour venir déposer un baiser sur sa joue. Avant de loger la mienne contre sa tempe de sorte à câliner. J'adorais la câliner. J'adorais l'embrasser. Bref, j'adorais toute cette douceur entre nous ! Mais arriva bien le moment où il fallut quitter la baignoire. J'attrapai une serviette pour elle et une autre pour moi. Une fois sec, j'enroulai la serviette autour de mes hanches pour aller farfouiller dans un placard duquel je sorti une huile de massage. que je tendis à Olivia avec un sourire Colgate, le plus innocent du monde. Oui, j'avais acheté ce genre de truc avant d'acheter certaines choses qui se voulaient plus importantes pour un intérieur. Et alors !?
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 22 Fév - 21:33

J'adorais ma vie maintenant. J'avais tout ce dont j'ai toujours rêver. Et en particulier cet homme entrain de dîner en face de moi. Finalement ma bourde de la journée fut rapidement oublié pour l'un comme pour l'autre et nous mangions un repas vraiment délicieux. Puis après une balade en prenant le dessert nous finissions par rentrer à la maison. Et rapidement nous nous retrouvions à prendre un bain sur ma proposition. J'entrais dans l'eau pour me réchauffer rapidement et Joe me rejoint tout de suite après. Je m'avançait dans la baignoire pour lui laisser la place de derrière comme nous en avions l'habitude, puis je calais mon dos contre son torse, ma tête sous son cou.

Une baignoire plus grande? Non... Non, parce que j'adore avoir une bonne excuse pour que ton corps soit aussi serré contre le miens... Mais, il y'a plusieurs salle de bains dans cette maison.

Nous n'avions utiliser que celle la jusqu'à maintenant, celle de notre chambre. Mais il y'en avait une autre au bout du couloir, près des chambres de nos futurs enfants, et une en bas. Mon corps entier se détendait, je fermais les yeux, les paroles de mon fiancé me détendirent encore plus.

J'adore quand tu dis ça!

Et je l'adorais encore plus lui. On se prélassais tendrement avant de finir par sortir du bain et Joe me tendit une serviette. Je me séchais et enfilais des sous-vêtements. Pas de pyjama ce soir. Il me tendit l'huile de massage avec un immense sourire, un vrai sourire de petit garçon.

T'es craquant mon chéri.

Je m'approchai de lui avec plus de rapidité que je ne le voulais à la base. Je crochetai sa nuque en continuant d'avancer, jusqu'à ce que son dos frappe le meuble de la salle de bain. Nous entendions des choses tomber à l'intérieur, ce qu'il y'avait au dessus tomba aussi au sol, je l'embrassais avec une fougue rare et plutôt imprévue pour le coup. Je ne lâchais plus ses lèvres. Ce fut un baiser... émouvant. J'étais à bout de souffle.

Le massage...soufflai-je doucement en lui prenant l'huile des mains.

Je le pris ensuite par la main pour l'emmener dans la chambre et le laissait s'installer sur le lit. Je montait à califourchon sur lui et m'essayais sur ses fesses vêtues d'un simple caleçon. Je versais un peu d'huile au creux de ma main et la fit chauffer entre mes mains avant de l'appliquer sur son dos et d'entamer un lent et doux massage. J'adore lui faire plaisir ainsi. Je pris le temps d'observer ses tatouages en continuant à le masser pendant une bonne demie heure. Puis je déposai un baiser dans son dos, puis plusieurs. J'adore ça. Puis je me laissais retomber à côté de lui. Je le regardait dans les yeux en silence. Un long moment, puis une larme coula sur ma joue.

C'est rien... des larmes de joie. C'est juste que je suis tellement heureuse. J'ai tout ce que je veux. Ma vie est merveilleuse et c'est grâce à toi, j'ai encore du mal à y croire parfois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 22 Fév - 22:03


Die an other day.

Sa réponse concernant la taille de la baignoire, eut le don de me faire rire. Elle avait bien raison, soit. Enfin ça concernait aussi le lit selon moi. Pourquoi avoir acheté un lit aussi immense alors que nous aimions dormir l'un autour de l'autre, parfois l'un sur l'autre ? On avait besoin de garder le maximum de contact physique possible. On peut rester collés l'un à l'autre dans une grande baignoire bébé. Comme on le fera dans notre immense lit. Lui fis-je remarquer d'une voix taquine. Nous retrouvâmes plus ou moins le silence pour profiter pleinement de ces moments de détente que nous offrait ce bain à deux. C'était divin et j'adorais ça. Encore heureux en même temps, que j'aime à ce point ce genre de moment que je partageais avec elle. Ce n'était que le début, je le savais bien. Le début d'une longue vie d'amour et de tendresse. Parce qu'on s'aimait vraiment très fort. Je l'aimais plus que ma propre vie. Et j'aimais le lui rappeler d'une voix douce, comme je le fis encore une fois dans cette baignoire. Baignoire que nous finîmes par quitter ensemble. Je n'avais pas oublié sa promesse de me faire un massage. Et je comptais bien y avoir droit !

Mais quand je lui tendis une huile de massage en affichant un sourire innocent de véritable gamin, elle me prit au dépourvu en m'attrapant pour m'embrasser avec ardeur. Mon dos heurta même assez fortement le meuble qui s'ébranla pas mal. Un petit gémissement m'échappa. Mais tout ça était juste le temps de me chambouler assez pour que je sois presque surpris quand elle se détacha de moi. Je poussai un petit soupir pour tenter de m'en remettre. Puis la suivis dans la chambre où je récupérai et enfilai un boxer avant de m'étendre sur le lit pour qu'elle vienne s'installer sur moi et entame son massage. Un petit soupir de bien être m'échappa au contact de ses mains qui commencèrent une douce torture. Caressantes, pressantes, insistantes. Elle parvenait à m'offrir un intense sentiment de bien être. C'était terriblement bon. J'en profitai aussi longtemps que ça dura. Autant dire un bon moment. Et quand elle se laissa tomber à mes côtés, je récupérai l'une de ses mains en plantant mon regard dans le sien. Je souris un peu à ses mots et me redressai pour approcher mon visage du sien. Je déposai de délicats baisers sur ses lèvres.

Tout ça est bien réel mon amour. Et ce n'est que le début. Lui assurai-je d'une voix douce et amoureuse. Je continuai de déposer de nombreux baisers sur ses lèvres. Avant de me redresser pour récupérer l'huile de massage. Allez tourne toi. Je veux te masser aussi. Une fois qu'elle fut sur le dos et nue jusqu'à la taille, je mis de l'huile dans mes mains, les frottait l'une contre l'autre et entrepris de la masser à son tour. Je n'étais pas trop mauvais à ça. Et je prenais plaisir à laisser mes doigts courir le long de son dos, sur ses bras, sur ses flans, sur ses hanches. Je pouvais la sentir se détendre complètement sous mes doigts. Et j'adorais ça. Bon et puis j'adorais aussi ça parce que je pouvais tâter et caresser son corps délicieux. Après un bon moment, je me laissai glisser contre elle sur le lit, gardant une jambe en travers de son corps. Quand je disais que j'adorais être enroulé autour d'elle pour dormir, ce n'était pas une plaisanterie du tout. Je tendis le bras pour éteindre la lumière avant de le poser sur le haut de son dos, pour que ma main puisse se loger dans ses cheveux. Mes doigts jouant ainsi avec certaines de ses mèches. Je crois que tes cheveux sont un doudou pour moi. Laissai-je échapper d'une voix amusée.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 22 Fév - 22:51

Je riais avec lui quand il affirma que nous pouvions aussi être serré dans une grande baignoire comme nous le feront dans notre grand lit. En un sens il n'avait pas tord. Et puis... une grande baignoire pourrait nous offrir de plus nombreuses positions pour... enfin vous voyez de quoi je parle, vous nous connaissez... Olivia et Joe quoi. Je ne sais pas pourquoi soudain je fus prise d'une violente envie de l'embrasser avec rage. Ce que je fis avant que nous retournions dans la chambre et que je le massait pendant une trentaine de minutes. Avant de me laisser retomber à côté de lui et de me laisse submerger par les émotions. Joe vint alors me consoler même si mes larmes étaient uniquement de joie. Puis il annonça vouloir me masser. Je retirai mon soutien-gorge et me laissait faire bien volontiers. Les mains légèrement rugueuses et puissantes de Joe associé à l'huile de massage était un véritable délice. Je ne pus m'empêcher de lâcher quelques soupirs d'aise. J'étais incroyablement bien. Ça me fit énormément de bien. J'étais tellement détendue. Il se laissa retomber à côté de moi ensuite, une de ses jambes entres les miennes et il éteint la lumière et vint caresser mes cheveux. Je savais à quel point il les adorait. Et sa remarque était super attendrissante.

Je les laisserai toujours longs alors. De toute façon c'est ce que je préfère aussi. Et quand tu les touche ça m'endors.

Il continua de les toucher et évidement je fini par sombrer. Je me réveillais vers 7h, j'étais presque complètement sur Joe et ses bras étaient fermement enrouler autour de moi, nos jambes aussi étaient emmêlées. Même dans notre sommeil nous avions ce besoin d'être autant collés. Je déposai un délicat baiser sur ses lèvres, sans le réveiller. Je pris une douche et descendais m'occuper du petit déjeuné. J'entendis du bruit à l'étage et il vint me rejoindre quelques minutes après. Tout était prêt.

Bonjour trésor. Comment ça va ce matin?

Nous prenions un bon petit déjeuner avant d'aller nous préparer à partir pour le studio. Je conduisais cette fois parce que je savais ou était le studio. Je retrouvais cette formidable équipe avec qui j'ai souvent travailler. Il y'avait toujours une super ambiance quand je bossais avec eux e je savais qu'ils m'appréciaient aussi. Je leur expliquait alors le projet et j'eus droit à des applaudissements généraux. Je présentais alors Joe à toute l'équipe. Le coiffeur, la maquilleuse, le styliste, les différents techniciens. Je leur annonçait que c'était notre modèle et que c'était aussi mon fiancé. J'eus alors droit à de nombreuses félicitations de la part de tous. J'expliquais à chacun ce que j'attendais d'eux et tout le monde se mot au boulot avec le sourire. J'adore ça. J'expliquais le déroulement de la journée à Joe.

Alors, tu vas d'abord passer à la coiffure. Ça restera très simple, dans le genre on peu coiffé décoiffé. Ensuite la maquilleuse va s'occuper de toi. Ne t'inquiète pas, tu ne portera pas de maquillage, elle va juste déposer une poudre sur ton visage pour éviter que ta peau brille trop sur les photos. Pendant ce temps moi je vais choisir tes tenues avec le style et installer mon matériel. Je te laisse entre les mains expertes de Michael. On se retrouve à peu près dans deux heures. Aller je file. Je t'aime.

Je lui volai un baiser rapide avant de filer rejoindre le styliste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 22 Fév - 23:11


Die an other day.

J'avais toujours adoré ses cheveux. Mais en même temps, j'aimais tout chez elle. Tout de son corps, tout de sa personnalité ... Tout, vraiment tout. Et je savais que je ne me lasserais tout simplement jamais d'elle. Qu'elle était bel et bien la femme de ma vie. Et les toucher m'endors. Soufflai-je d'une voix amusée. C'était donc parfait. J'adorais toucher ses cheveux et ça avait le don de nous apaiser et nous endormir tous les deux. Ce fut d'ailleurs bien ce qui nous arriva ce soir là. Je la sentis se détendre de plus en plus contre moi et entendis sa respiration se faire de plus en plus régulière. Elle s'endormait. Et la savoir endormie tout contre moi, me fit sombrer à mon tour dans le sommeil. Je me réveillai plusieurs heures plus tard, en réalisant que j'étais seul dans le lit. La place à mes côtés avait déjà commencé à se refroidir. Après m'être retourné un moment dans le lit, je fini par me lever à mon tour. J'enfilai un jean et un tee shirt simple, avant de descendre pour rejoindre ma fiancée. Ca va ! Bien dormi ? Lui demandai-je en venant déposer un délicat baiser sur sa joue.

Nous prîmes un petit déjeuner des plus complets à table, avant de filer pour le studio. Je ne pu m'empêcher de la trouver incroyable dans sa façon de gérer les choses et d'expliquer ce qu'elle attendait de tout ce beau monde. Elle savait ce qu'elle voulait et elle n'hésitait pas du tout à en faire part à tout le monde. j'adorais la voir aussi professionnelle et impliquée. En même temps, je n'étais pas franchement surpris. Elle adorait ce qu'elle faisait et ne s'en cachait pas. Ce fut avec le sourire aux lèvres que j'accueillis son baiser. Je répondis à son je t'aime avant de suivre le coiffeur. Ce passage là ne me dérangeait pas outre mesure. ce n'était pas comme si je n'étais jamais allé chez le coiffeur quand même ! Le résultat m'amusa. C'était juste ma tête au saut du lit en fait. Mais en plus sophistiqué. Ouais, c'était tout à fait possible ! Une fois ce passage fait, je me retrouvai sous les mains de la maquilleuse. Je fis un peu la moue. Ca, j'aimais moins. Mais je laissai faire. Ce n'était pas comme si la demoiselle qui gérait la séance photo, me laissait d'autre choix ! On me tendit la première tenue que je devais porter. Je l'enfilai donc avant de rejoindre Olivia qui terminait ses dernières installations.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Dim 22 Fév - 23:56

J'adorais déjà cette journée. J'adorais déjà ce projet. J'adorai déjà travailler avec mon amoureux. Mon amoureux et aussi mon meilleur ami. Certes, Tim était mon meilleur ami et je l'adore. Mais je me confie plus à Joe, j'arrive beaucoup plus à m'ouvrir à lui qu'à mes amis, sur tout les sujets. Alors dans un sens il est aussi mon meilleur ami. C'était parfait d'être amoureuse de son meilleur ami, ça ne pouvait que coller bien évidement.

D'ailleurs, depuis que nous nous étions réconcilier à son retour de la guerre, nous ne nous étions pas disputer une seule fois me semble t'il. Nous ne nous disputions que très, très rarement. Tout simplement parce que nous étions pareils, nous avions les mêmes avis sur tout ou presque, et quand ça n'était pas le cas, quand nous avions un pont de désaccord, chacun faisait des concessions pour l'autre. Je le faisais toujours passer avant moi, et lui me faisait passer moi en premier, nous trouvions toujours une solution sans cris ni énervement. Évidement, ça nous arriverait certainement une fois de temps en temps, nous étions humains, mais ce n'est que pour mieux nous réconcilier ensuite évidement.

Si j'avais bien une certitude dans la vie, c'est que Joe et moi ne nous séparerons plus jamais maintenant. Déjà, nous avions traverser beaucoup trop d'épreuves pour être enfin ensemble. Nous avions subi ma fuite soudaine après notre première fois, puis ma dépression après cela. Nous avions été séparé par la guerre, par la grossesse de ma sœur, par ma seconde dépression, par la sienne ensuite, et finalement par ma sœur elle même. Oh oui, nous en avions baver pour être ensemble, nous avions souffert le martyr, mais finalement nous y sommes arriver, ce n'est pas pour finir par nous séparer. Et puis, je ne pouvais vivre sans lui, il ne pouvais vivre sans moi. Essayer de nous passer l'un de l'autre revenait à essayer de nous passer d'oxygène, l'un était vital à l'autre et vice versa. Et puis, nous n'avions même pas envie d'essayer.

Enfin bref, arrivée au studio tout de passa exactement comme je l'avait espérer et je me mis rapidement au travail. J'allais choisir avec l'adorable Mario, les tenues qu'allaient porte Joe. Ça restait proche de son look habituel. Je ne voulais pas le travestir, le transformer en un autre, je voulais raconter son histoire, notre histoire. J'allais ensuite installer mon appareil et mes pellicules. Joe arriva alors et il était... wahou... wahou... WAHOU!!! Ok... là j'avais juste envie que tout le monde s'en aille pour lui sauter dessus. Ce soir il va prendre cher moi je vous le dis! Il portait un jean noir qui mettait parfaitement en valeur son petit cul. Et en haut il ne portait qu'un blouson en cuir. Et sa coiffure...putain... J'ai envie de me le faire tout de suite.

Michael, Sylvia, vous avez fait un travail remarquable, c'est exactement ce que j'imaginais, il est parfait.

Je les prenais chacun dans mes bras l'un après l'autre pour les remercier de ce beau travail. Je remerciais ensuite Mario. Puis les trois artistes se retirent. Je n'aurai pas besoin d'eux avant plusieurs heures. Restait seulement trois techniciens, Joe et moi. Je plaçait alors Joe devant l'objectif. J'avais choisi de faire des photos en noir et blanc. Je trouvait ça plus fort dans l'émotion. Je fis une série de photos en donnait des indications à Joe sur les positions et les expressions à prendre. Il était parfait. D'une part très photogénique, et il arrivait assez bien à exprimer ce que je demandais. Joe fit un changement de tenue. Nous travaillions ainsi pendant une deux heures. Il était midi et demi et je décidais de m'arrêter la pour la matinée. Tout le monde avait besoin d'une pause.

C'est tout pour ce matin les gars. On se retrouve ici à 14h. Super boulot merci à tous!

J'attendais Joe et le pris par la main pour l'entraîner à la cafétéria. Nous avions bien mériter un bon déjeuner. Nous retrouvions Michael, Sylvia et Mario qui nous avaient gardé deux places à leur table. On s'installait donc avec nos plateaux. J'adore cette ambiance, j'adore mon boulot, et j'adore mon mec. On mange tous ensemble, on discute, on rigole, ils me posent une tonne de question sur nos fiançailles et ce genre de trucs, puis je demande à Joe de venir avec moi. Nous allons en salle de pause. J'avais eus de nouvelles idée et j'avais envie de les mettre en pratique. Mais je voulais d'abord l'accord de Joe.

Bébe, je vais raconter notre histoire dans ses photos tu sais. Et donc... J'aimerai... Enfin je pensai... Est ce que ça te dérangerai de poser avec un autre mannequin? Une fille? Qui jouerai mon rôle? Bon...évidement... Il est exclu que tu ais à l'embrasser, je ne supportai pas, mais pour certaines positions, certaines photos... Tu auras juste à essayer de la regarder amoureusement, peu être la prendre dans tes bras et lui caresser le visage mais c'est tout. Et puis ça reste très professionnel....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream

« couches changées » : 392
« âge » : 34 ans.

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Lun 23 Fév - 18:26


Die an other day.

C'était bien pour Olivia que j'acceptais de me faire coiffer, maquiller et habiller. Soit, ça restait dans mon style donc ce n'était pas du tout une torture pour moi. Mais quand même. Je n'avais pas l'habitude qu'on m'impose quoi que ce soit. Et je n'avais pas non plus pour habitude de poser pour des photos pro. Poser tout court non plus en fait ! Mais je l'acceptais pour elle. Et puis ça semblait lui faire vraiment plaisir. Et lui plaire aussi, vu le regard qu'elle posa sur moi quand je revins près d'elle. Je lui lançai un regard provocateur et suggestif à souhait, pour la taquiner. Je savais parfaitement le genre de pensée qui lui traversait l'esprit en cet instant. Et je ne me faisais pas prier pour en jouer un peu. Puis arriva le moment de retrouver mon sérieux puisqu'il était temps de me faire mitrailler de photos. Je tâchais de répondre rapidement à la moindre de ses indications. Positions, regards, expressions du visage. J'essayais de toutes mes forces. J'ignorais totalement ce que ça donnait. Mais puisqu'elle ne disait pas que ça n'allait pas, c'était sans doute parce que ça allait, non ? En tout cas, je l'espérais. Parce que je prenais les choses très au sérieux.

Après un changement de tenue et quelques autres photos, Olivia décida d'arrêter là la séance. Pour ce qui était de la première partie de la journée en tout cas ! Je ne me fis pas prier pour la rejoindre et garder sa main dans la mienne quand elle m'entraîna avec elle. Je pensais pas que c'était aussi fatiguant de poser. Finalement, c'est un vrai métier mannequin ! Marmonnai-je doucement. Parce que oui, je m'étais toujours dis que les mannequins étaient de vrais faignants et qu'ils ne faisaient pas un vrai métier. Mais en fait ... Ok, je voulais bien admettre que si en réalité ! Nous partageâmes notre repas avec tout le monde, profitant de ces moments de pause pour discuter et rire tous ensemble. Ca faisait du bien. On pouvait se détendre. Puis Olivia sembla avoir envie d'aborder un sujet sérieux avec moi puisqu'elle me proposa qu'on s'éloigne. Je haussai les sourcils de surprise quand elle commença à m'expliquer ce qu'elle attendait de moi pour les heures à venir. Ah oui quand même. Celle là, je ne l'avais vraiment pas vu venir. Même si j'aurais du m'en douter vu le thème qu'elle semblait suivre pour cette séance photo.

Mais peut-être que je m'étais imaginé que c'était elle qui allait me rejoindre pour ces quelques photos. Elle aurait très bien pu laisser l'appareil sur le trépied. M'enfin. Peut-être qu'elle ne voulait pas poser. Ou qu'elle voulait continuer de changer les angles de prise de vu, à sa guise. Pour faire des dizaines et des dizaines de photos, tous tous les angles. Oui d'accord. Enfin je vais essayer. Je te promets rien ... grimaçai-je un peu. Autant être honnête tout de suite sur le fait que ça me semblait assez difficile. Et en effet, ça le fut sacrément. La mannequin en question était vraiment adorable et jolie. De très loin, elle ressemblait à Oli. Mais vraiment de très loin !! Surtout pour moi qui étais fou de ma fiancée. Je fis quelques blagues pour détendre l'atmosphère. Enfin surtout me détendre moi. C'était moi qui était tendu comme un string bon sang ! Et pour cause, même en me forçant, j'étais incapable d'afficher une expression amoureuse ou même tendre pour la jeune femme, aussi sympathique soit-elle. J'essayais quand même. Mais je n'étais pas certain du rendu du tout. je ne le sentais pas en tout cas. Le pire ce fut de devoir la toucher. Tendu au possible, je la touchais à peine .C'était complètement con quand même. J'étais un ancien coureur de jupons. Et là, le fait de toucher une nana qui n'était pas la mienne, ça me dégoûtait presque. Elle n'était pourtant même pas moche. Bon sang. Je continuais quand même de me forcer pour ne pas décevoir Olivia. Mais quand la main de la jeune femme se logea sur ma nuque, j'eus un mouvement de recul. Merde. Désolé. Désolé ! C'est plus dur que prévu. On recommence ! Pardon, pardon ! M'excusai-je en lançant un regard vraiment navré à l'adresse de ma fiancée.
realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
bienvenue à sunset dream
--
« couches changées » : 355
« âge » : 22 ans

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   Lun 23 Fév - 20:35

Hé hé! Tu vois que c'est pas de tout repos d'être mannequin! Et crois moi, être de l'autre côté de l'objectif c'est tout aussi crevant. Ça va je ne suis pas trop dur avec toi?

J'adore vraiment bosser avec lui. Ça a été un plaisir pour le moment, et je ne doutais pas que ça allait continuer ainsi.

D'un point de vu professionnel, t'as vraiment fait un super boulot, je ne dis pas ça juste parce que t'es mon fiancé. T'as bien suivi mes indications, t'as jouer le jeu à fond, c'était toi. Et d'un point de vu personnel je dirais : t'es trop trop beau mon chéri! J'ai trop hâte de rentrer à la maison et de te faire plein de trucs hallucinants parce que tu me donnes des tonnes d'idées la...

Je dis ça le plus naturellement du monde. C'en était presque drôle. Nous allions ensuite manger avec tout le monde et nous passions vraiment un super moment. Puis j'emmenais Joe un peu à l'écart pour discuter avec lui. Je voulais lui demander si ça le dérangerais de poser avec un mannequin pour jouer mon rôle. Il accepte finalement et j'en suis vraiment ravie. J'appel alors un mannequin que j'ai déjà vu. Elle a les même cheveux que moi et la même couleur aussi. Elle a le même teint que moi aussi et des yeux verts. Je ne dirait pas qu'on se ressemble, nos traits de visage sont différents, mais disons que nous avons plus ou moins les même caractéristiques physiques dans vraiment avoir une réelle ressemblance. Disons que de dos elle pouvait largement passer pour moi, de loin aussi.

Elle passait à la coiffure et je demandais quelque chose de très naturel, comme mes cheveux. Pareil pour le maquillage, doux et léger. Pour la tenue, elle était vêtue d'un pantalon en cuir et d'un haut en résille noir sur un soutien-gorge de la même couleur. Elle était à tomber. Un peu trop d'ailleurs. Et quand je la vis approcher de Joe... Je sais pas... Je perdais un peu de mon professionnalisme. La j'étais juste la financée jalouse de voir une fille sublime dans les bras de son mec. On commença la séance et j'étais bien moins souriante que ce matin. J'étais plus sèche quand je donnais des directives. Je ne savais pas si j'étais ravie ou contrariée que Joe soit aussi nul cet aprèm. Il n'exprimait rien en la regardant si ce n'est de l'indifférence. Et ça rendait vraiment très mal en photo, il n'y avait aucune alchimie, aucune magie. J'étais super contente. Non! Non! Aller Oli. Il fallait que je sois professionnel. Joe eut un brusque mouvement de recul quand la jeune femme posa la main sur sa nuque. Il s'excusa. Je quittais alors mon appareil pour m'approcher d'eux. Joe posa les yeux sur moi et je souris.

C'est ça! C'est ça l'expression que je veux voir. Essaies de la regarder comme ça. Fait comme si c'était moi.

Je retournais derrière l'objectif et c'était de pire en pire. Je demandais alors à Joe de venir dans la pièce à côté. Je pris son visage entre mes mains et vint coller mon front contre le sien.

Joe... Chéri... Je sais que ce que je te demande est très difficile, mais essaie de t'imaginer, de toutes les forces, que c'est moi. Je veux que tu la regarde comme t'es entrain de le regarder en ce moment. D'accord?

Nous retournions alors à la séance photo et Joe et moi reprenions nos places de part et d'autre de l'appareil. Et ce fut encore de pire en pire. J'eus alors une idée qui me frappa de plein fouet.

Bon... Angy, vas enfiler un truc plus confortable et je te donne une pause d'une heure. Je vais essayer d'autres choses avec Joe.

En mannequin bien disciplinée elle obéit immédiatement. Je lui souriait quand elle passait près de moi en lui soufflant qu'elle faisait un super boulot. Je donnais aussi une pause au techniciens le temps que je passe au maquillage et à la coiffure à mon tour. Je ne pensai pas du tout enter dans le minuscule pantalon en cuir d'Angy...et pourtant, ça m'allais colle un gant. J'aurai du être mannequin moi finalement... Puis j'allais placer l'appareil avant de rejoindre Joe.

Je veux de l'émotion et de l'amour. Alors si il n'y a que moi que tu peux regarder avec amour, ça sera moi ta partenaire.

Je demandais à mon assistant de lancer l'automatisme de l'appareil et ça commença à nous mitrailler. Joe eut immédiatement ce regard magique sur moi. Je l'attrapai par la nuque et la il me prit la taille pour me coller à lui. On se regardait dans les yeux, puis je regardais l'appareil avec intensité alors que Joe avait toujours ce regard amoureux sur moi. Puis inversement. Ensuite je plaçais Joe derrière moi et me collais à lui.

Attrape le côté de la taille de mon pantalon et baisse le un peu pour dévoiler mon rein. Empoigne le pantalon comme si tu voulais me l'arracher. Côté droit. Voilà, comme ça. Ta main gauche, sur mon sein. C'est ça parfait. Regarde l'objectif et exprime du désir.

Je lui glissai autre chose à l'oreille.

Ça devrait pas être difficile ça.

L'appareil nous mitraillait. Je demandais ensuite à Joe de s'allonger au sol, jambes écartés, je me mettais à quatre pattes au dessus de lui. Un genoux entre ses jambes et l'autre à côté. J'enlevais le haut pour ne garder sur le soutien gorge, puis je posai les main de part et d'autre de sa tête en lui demandant de jouer avec mes cheveux, avec mes flancs, mes fesses, mes seins. Je fini par me relever pour regarder le résultat. Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre, et je restais sur le cul!

C'est bluffant. Excellent!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
bienvenue à sunset dream

MessageSujet: Re: Die an other day {Joe &Olivia}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Die an other day {Joe &Olivia}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

 Sujets similaires

-
» Olivia Ruiz à Nouméa
» Olivia Ruiz à Nouméa en Nouvelle Calédonie
» olivia Chaumont
» MAC Alice + Olivia Collection
» balade a auxerre avec Olivia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ BÉBÉ A BORD :: Sunset Dream :: olympe avenue :: strawberries' lot :: n°0227-